Livres
529 056
Membres
549 497

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Black Feelings, Tome 1



Description ajoutée par simple-system 2018-01-18T18:56:23+01:00

Résumé

Si Mandy a voulu devenir professeure de français, c’est certes par passion pour l’enseignement, mais aussi et surtout, pour sensibiliser les jeunes au harcèlement scolaire. Elle-même victime de ce phénomène pendant ses années lycée, elle veut à tout prix éviter qu’il se reproduise.

Cependant, lorsqu’elle découvre que son ancien bourreau est un de ses collègues, tout bascule. Elle s’est fait une promesse : se venger de lui quelles qu’en soient les conséquences.

Elle n’a dès lors plus qu’un objectif en tête : le séduire pour mieux le détruire !

Afficher en entier

Classement en biblio - 365 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Lectures-Young-Adult 2020-04-03T08:48:18+02:00

— Tu ne dois pas perdre cette douceur et cette gentillesse qui sont en toi. Les choses ne doivent pas te changer. Tu es quelqu’un de bien. Crois-moi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Susu76 2020-11-21T23:31:29+01:00
Diamant

Je n'ai pas lâchée le livre une seule fois pendant ma lecture, tellement prenant que tout cela reflète malheureusement de ce qu'il se passe dans notre monde et le système. Une histoire très poignante mais que l'on s'attache à nos personnages. Une plume très fluide et que l'auteure nous transporte avec elle dans son récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pomme29 2020-10-13T00:27:39+02:00
Or

Bon roman et triste à la fois qui traite un sujet très dur.. Le harcèlement chez les ados...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe38200 2020-09-30T20:25:58+02:00
Diamant

Bon. Cela serait difficile de dire tout ce que j'ai pu penser de ce roman en faisant court, alors ça risque d'être long.

Je vais commencer par dire que ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre que j'ai autant aimé et détesté à la fois. Plusieurs fois j'enrageais contre le roman (alors que... ben c'est un roman, quoi. Un objet qui ne peut pas répondre.) en me disant que je détestais cette histoire, tout en me disant juste après que je l'adorais. Je savais d'avance qu'il allait me marquer.

Cette histoire parle de sujets très graves et je savais qu'en me plongeant dedans, j'allais passer par toutes les émotions possibles. Le harcèlement scolaire me touche et me tient particulièrement à cœur, ainsi que d'autres sujets qui ont pu être abordés, donc j'avais vraiment envie de lire ce livre.

En lisant, j'ai relevé pas mal de points qui m'ont agacé. La liste peut faire peur mais pour autant, j'ai quand même adoré.

Tout d'abord, j'ai eu du mal avec certains préjugés. Notamment quand Amandine parle de Joanna et de sa clique en des termes pas très courtois, par rapport à leur tenue. Elles étaient catégorisées comme étant la clique des po*ffes, et ça m'a fait tiquer. Certes, elles ne sont pas sympathiques, mais à ce moment-là de l'histoire, elles n'avaient encore rien fait et il suffisait juste de voir leur comportement, leur tenue. Je sais que c'est censé être en 2001 et que les mentalités étaient comme ça à l'époque, mais bon... Je me disais que c'était voulu par l'auteure, ce qui doit être le cas. Mais il me semble avoir relevé d'autres phrases du genre dans l'époque hors flashback, qui est donc d'actualité. Et en parlant de ça, Annick n'a pas été épargnée : entre son fiancé qui dit souvent quelle est saoulante et Mandy qui se permet de la catégoriser comme étant une fille chiante juste en entendant sa voix au téléphone... Bof. Il y a beaucoup de fois où les personnages sont assez injustes envers Annick, la dépeignant comme étant pénible. Surtout Mattéo, qui pourtant, essaye de nous convaincre qu'elle est adorable. Je ne doute pas une seconde qu'elle l'est, seulement c'est dommage qu'on nous parle beaucoup d'elle avec des termes péjoratifs. De plus, à la fin, on apprend une autre facette d'Annick et je l'ai trouvé vraiment intéressante et, oui, adorable.

Il y a quelques généralités avec lesquelles j'ai eu du mal : plusieurs fois, on rappelle que certaines tenues des femmes les catégorisent un peu, d'autres fois, les hommes étaient TOUS des salauds (oui, je sais que les persos étaient énervés à ce moment-là, mais quand même...), et aussi sur le porno. Certes, beaucoup n'adhèrent pas, mais on sent vraiment dans l'histoire que c'est quelque chose de vraiment trop tabou et que si un homme en regarde, c'est un pervers, définitivement. Mattéo laisse entendre qu'il ne s'abaisserait pas à en regarder. Mais... Ce n'est pas un crime, si ?

Il y a cette phrase qui m'a fait tiquer :

"Je défie n'importe quel homme d'être capable de résister au supplice que je représente affublée ainsi."

Alors, je sais qu'à ce moment-là, l'héroïne a extrêmement confiance en elle et qu'elle a besoin de ça pour se sentir mieux, mais ça donne l'impression qu'aucun homme ne pourrait résister. Malheureusement, ça donne une image faussée, puisque tous les hommes ne seraient pas forcément intéressés. Il y a parfois des généralités qui laissent passer un "mauvais" message. Mais je me doute bien que ce n'est pas ce que pense vraiment l'auteure, et que ça reflète surtout la mentalité de Mandy.

Maintenant, je vais parler de Mandy. Ou Amandine.

J'ai immédiatement été touchée par Amandine, dans les flashback. On voit que c'est une jeune femme heureuse malgré la solitude, car elle a sa meilleure amie, Chloé, son "frère" Chris, et qu'elle est bien entourée par ses parents. Malheureusement, la soirée chez Mattéo va tout bousculer. Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler, mais... waouh. J'ai voulu prendre ces deux filles dans mes bras afin de les consoler, les rassurer. Amandine et Chloé m'ont fait fondre comme si je les connaissais réellement et qu'elles n'étaient pas dans un livre. Il est difficile de ne pas être plein d'empathie envers elles. Elles sont adorables. Touchantes. Ce qui leur arrive est horrible.

D'ailleurs... Le comportement des professeurs m'a énervée. Il se passe UNE TONNE de choses sous leurs yeux. Parfois, ils le voient même sans trop le voir, mais ne se posent pas plus de questions lorsque tout dégénère parce qu'Amandine a osé se défendre. Si elle fait ça, c'est pour une raison, non ? Surtout qu'elle a essayé de tirer la sonnette d'alarme une fois. Qu'ils l'ont vu blessée, aussi. Mais rien. Ils m'ont vraiment déçu, et malheureusement, c'est quelque chose qui arrive souvent, dans les cas de harcèlement scolaire, dans la vraie vie. J'ai fulminé en lisant ça.

Mais Amandine change par la force des choses (et je peux tout à fait le comprendre après ce qu'elle a traversé), et devient Mandy. Je sais que le harcèlement peut avoir un impact durable sur une vie, surtout avec les répercussions que ça a eu. Je comprends qu'elle ressente cette envie de vengeance. Mais Mandy... non. Alors oui, ses bourreaux (surtout deux d'entre eux) méritaient méritaient bien deux ou trois coups de pelle, c'est sûr, mais je n'arrivais pas à l'excuser de se servir d'autres personnes, toutes douces, pour parvenir à ses fins. Je pense à Nathan, mais aussi à Morgane et Jérôme.

Spoiler(cliquez pour révéler)Bon, pour Nathan, j'ai eu du mal avec lui, à la fin. J'ai vu que le tome 2 était sur lui, mais je ne sais pas si je le lirais... Ou alors à reculons. Ce qu'il a fait à Mandy, même s'il était à bout, pour moi, c'est impardonnable. Et personne ne semble mesurer la gravité de son geste, à la fin. Il est redevenu le gentil Nathan, qui a certes besoin d'une aide psychiatrique, mais que tout le monde adore encore. Le coup qu'il porte à Mandy n'est même plus mentionné après ça et j'ai trouvé ça un peu décevant.

Mandy a été infecte avec Nathan. Je sais que la haine de ce qu'elle a vécu a pris le dessus, mais là... J'étais dégoûtée de son comportement. "Je lève les yeux au ciel, exaspérée par ses mots d'amour qui ne signifient rien pour moi." Là, j'avais juste envie de la secouer et de lui hurler de le laisser tranquille, dans ce cas. Cette part d'ombre d'elle était atroce. Puisqu'elle a souffert, elle peut faire souffrir les autres, même ceux extérieurs à l'histoire ? Non.

Je comprends qu'elle puisse être égoïste et penser surtout à ses émotions, mais elle se place beaucoup trop au centre de tout, en pensant souvent qu'elle souffre énormément, plus que les autres.

Spoiler(cliquez pour révéler)Cela m'a choqué lorsqu'à l'enterrement de Chloé, elle ignore Chris en pensant clairement qu'elle se fiche de ce qu'il peut ressentir, qu'elle ne cherche même pas à savoir en lui menant aussi la vie dure, alors qu'il vient de perdre sa jumelle, quand même. Oui, elle est encore sous le choc à ce moment-là, mais il me semble qu'après ça elle n'a pas cherché à lui demander comment il se sentait.

Elle se plaignait aussi quand Chloé lui cachait des choses, alors qu'elle même le fait afin de "protéger" son amie. Elle ne se dit pas une seconde que Chloé fait de même. Elle voudrait que ça soit que dans un sens ?

C'est à partir de là, alors que tout n'était pas encore totalement parti en vrille (comparé à ce qui se passe après), qu'on commence à voir les prémices de Mandy. Et je trouve que ce changement en elle est vraiment très bien amené. On comprend comment ça arrive, pourquoi, sans que ça soit trop soudain. C'est un très bon point qui rend l'héroïne encore plus intéressante et aussi, je l'avoue, fascinante.

"Je suis stupéfaite par la naïveté de Morgane. Elle me rappelle celle d'une autre amie." Euh... Oui. Et la tienne, aussi. N'oublie pas la naïveté que tu as pu avoir toi-même, hein.

Ah et dernier point négatif sur Mandy (promis après j'arrête), c'est son harcèlement sexuel. Je m'explique. Certes, Mattéo est clairement intéressé par elle et répond aussi à ses avances, mais elle refuse de le lâcher s'il dit non. Je ne sais pas si on peut dire clairement que c'est un harcèlement sexuel avec les réactions et les situations... mais c'était malsain. Vraiment. J'avais du mal à réaliser qu'elle tombait là-dedans. Certes, il lui court finalement après aussi, mais de base, il avait dit "non" plusieurs fois, au départ.

J'aurais encore pleins de choses à dire sur Amandine/Mandy mais ça prendrait beaucoup de temps. En tout cas, je trouve cette héroïne très bien travaillée. Elle est à la fois touchante et très, très agaçante à la fois. On voit qu'elle peine à sortir de sa coquille, qu'elle ne le veut même pas, d'ailleurs, mais qu'on peut apercevoir ses fêlures de temps en temps. J'ai du mal à la blâmer réellement avec tout ce qu'elle a vécu, sachant que le traumatisme est assez important pour que oui, en effet, elle puisse en arriver là.

En ce qui concerne Mattéo, ça va être plus court. J'avais du mal avec lui. Déjà parce qu'il est lâche envers Annick et son meilleur ami, qu'il a tendance à reporter des fautes sur eux alors que ça vient de lui, mais aussi pour la part de responsabilités qu'il a eu dans le harcèlement d'Amandine. Néanmoins, j'ai aimé en savoir plus sur lui, sur sa vie en 2017, sur comment Amandine le percevait dans le passé, et comme elle le voyait, dans le présent. On voit qu'il n'est plus le même (même si quelques caractéristiques qu'il avait à 20 ans sont toujours présentes), et heureusement. J'ai aussi adoré le fait qu'on ait son point de vue sur sa période du lycée et sur sa relation avec Amandine, à l'époque. Et sur tout ce qui s'est passé. Je l'ai même trouvé touchant, mignon, malgré son côté petit con.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai été rassurée de savoir qu'il n'avait pas fait tout ce que l'héroïne pensait qu'il avait fait, à cette fameuse soirée, même si ça n'excuse pas le reste. Mais on voit qu'il cherche à devenir une meilleure version de lui-même et que le chemin est tortueux. Mais il fait de son mieux, ce qui l'a remonté dans mon estime.

Deux derniers petits points qui m'ont fait tiquer :

- Tout le monde blâme Jérôme de flirter à droite à gauche alors qu'il ne devait rien à Morgane. C'était devenu un "connard" alors que... il est libre, quoi !

Spoiler(cliquez pour révéler)On apprend plus tard qu'en réalité, Morgane et lui étaient déjà ensemble, mais sur le coup, les personnages ne le savaient pas. Alors ils n'avaient rien à dire. En revanche, oui, une fois qu'ils le savaient, là ils auraient pu gueuler.

- J'ai trouvé dommage qu'on ne voit pas Mandy parler aux élèves du harcèlement pendant l'histoire. C'était écrit dans le résumé et au début du livre qu'elle était prof pour ça, et c'était dommage qu'on ne le voit pas plus. Heureusement, on en a un aperçu avec Jeanne, et les conférences qu'elle donne, à la fin. J'ai bien aimé ces passages, que j'ai trouvé vraiment importants pour le récit.

La force de ce roman réside dans l'évolution des personnages, de leur manière de faire face au harcèlement, ou même d'y participer. J'ai adoré suivre leur histoire. Lorsque j'ai commencé ce livre, il m'était difficile de le reposer, tant j'étais embarquée dans l'histoire. Surtout pendant les flashbacks. J'avais à la fois envie d'y échapper et de poursuivre ma lecture, tant c'était horrible, mais prenant. J'ai finalement fini par aimer TOUS les personnages (excepté Xavier pour des raisons évidentes) (mention spéciale à Chloé). Même ceux que je haïssais ont fini par dévoiler une partie d'eux beaucoup moins sombre, plus sensible. Le fait de voir ce que deviennent les bourreaux est un très bon point, et assister au pardon de certains d'entre eux est libérateur. Cela donne de l'espoir, et c'est vraiment important.

J'ai bien aimé le fait que Amandine ne sois pas non plus prête à tout pardonner à Mattéo et qu'une part d'elle a encore du mal à lui faire confiance, même à la fin.

Spoiler(cliquez pour révéler)Notamment pendant la demande en mariage spectaculaire où je me disais : "Mais noooooon... Mattéo t'as pas fais ça ?" Au départ, je trouvais ça mignon et puis quand Amandine a commencé à se dire que quelque chose n'allait pas, j'ai réalisé ce qui se passait. Je comprends qu'elle se soit sentie blessée.

Je vais conclure en disant que l'écriture est vraiment belle. Elle est à la fois simple, très fluide par moments, puis poignante par d'autres. Mo Gadarr est parvenue à me faire ressentir chaque émotion avec intensité à travers ses lignes. Elle a réussi à écrire un roman qui m'aura marqué pour le long terme, j'en suis sûre, et qui est absolument génial, de mon point de vue. Je ne sais pas si je lirai le tome 2 puisque j'ai un peu de mal avec Nathan, mais en tout cas j'ai dévoré ce premier tome. Je le conseille fortement, même s'il n'est pas à mettre entre toutes les mains.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Claire_V 2020-08-23T10:06:29+02:00
Or

Insta : @claire_readings

Pour être honnête ce livre trainait dans ma PAL depuis un moment et vu son épaisseur j’avais un peu peur de me lancer. Pourtant j’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. L’écriture est fluide, on ne s’ennuie jamais et il aborde un sujet important. Je ne suis pas fan des retours en arrière dans les romans en général mais ici c’était plus que nécessaire et très bien mené. J’ai été attristée de voir le personnage de Mandy menée une vengeance et devenir un personnage si sombre mais la fin a été à la hauteur de mes attentes. En résumé, j’ai passé un très bon moment, l’auteure nous fait passer un message fort de par ses personnages, je vous recommande vivement cette lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Silviana 2020-08-16T18:24:51+02:00
Diamant

Un livre qui met à l'honneur je thème du harcèlement scolaire et qui montre que le silence est une arme à double tranchant.

Le silence des victimes, le silence et l'encouragement passif ou actif des témoins renforce le pouvoir des bourreaux. Les professeurs et les parents doivent être plus réactifs aux signes pour désamorcer ses situations.

L'enfance et l'adolescence sont des périodes difficiles, il faut savoir encadrer les jeunes et leurs apprendre à bien se comporter.

L'histoire de Amandine m'a profondément touché, ses actes ont été la seule chose qui l'ont tenu en vie...

Merci a l'auteur pour ce livre poignant qui témoigne que le harcèlement n'est pas un jeu mais un engrenage qui doit se combattre tous les jours!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-126 2020-08-10T12:23:07+02:00
Or

Je suis assez mitigée par cette lecture : je n'ai ressenti aucune empathie envers Mandy, elle a été vraiment cruelle surtout envers le pauvre Nathan. L'harcelée qui devient la harceleuse... Je n'ai pas beaucoup apprécié Matteo surtout qu'au début nous n'avions que le point de vue d'Amandine, j'étais horrifiée par la violence qu'elle a subi !!! Vers la fin on comprend enfin tout ce qui s'est passé et quel choc!! J'ai finalement apprécié le final que j'avais deviné mais sans les révélations qui y ont conduit.

Je vais lire rapidement le tome 2 car j'ai apprécié le personnage de Nathan et j'ai hâte d'en apprendre plus sur lui.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leschroniquesdemy 2020-07-30T17:13:37+02:00
Diamant

La tension du roman ne cesse car l’alternance entre le passé et le présent nous garde en haleine et ne fait pas retomber la pression une seule seconde. Les personnages sont profonds, tous avec leur histoire et leurs souffrances. Le roman aborde beaucoup de thèmes lourds de sens : le harcèlement, la mort, la destruction psychologique et physique, la vengeance…

Je découvre par le biais de ce roman, la plume de Mo Gadarr, fluide et légère, malgré le sujet grave du roman. C’est un véritable coup de cœur que j’ai dévoré en très peu de temps ! J’ai hâte de découvrir le second tome dont le résumé me plaît d’ores et déjà !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emilie_08 2020-06-28T17:49:23+02:00
Diamant

J’ai adorée ça fait changement de la romance habituelle je l’ai dévorée parce que je n’étais plus capable d’arrêter de lire. Foncez

Afficher en entier
Commentaire ajouté par un_jour_une_romance 2020-06-28T17:18:48+02:00
Lu aussi

Le livre est construit sur deux époques : les années 2000 quand elle était lycéenne et les années 2018-19 quand elle devient professeure.

Ce qui est très intéressant et important pour comprendre l’histoire et les personnages.

Les flash-back sont poignants et font énormément réfléchir, ça m’a mis une claque. Ils nous permettent de prendre conscience de la dureté des mots, des actions et de se positionner, de réfléchir sur les actions que nous avons pus commettre dans le passé, plus jeune sans forcément se rendre compte, et à ce qui pourrait arriver plus tard.

Des atrocités sans nom sont commises, c’est assez horripilant mais bien réel se qui fait peur. Et maintenant je comprends, dans une certaine mesure, que certains parents ai (trop) peurs pour leurs enfants.

Mais au fur et à mesure de l’histoire j’ai de moins en moins apprécié les flash-back, j’ai trouvé qu’ils empiétaient trop sur l’histoire au présent. En gros, dans ce livre on a environ 50 % avant et 50 % après et du coup j’aurais aimé avoir au moins 75 % dans le présent. Le roman est centré sur le harcèlement je le conçois et je suis amplement d’accord mais quelques chose m’a manqué du côté du présent, qui pour moi n’est pas assez exploité.

Ensuite, parlons des personnages… Je vais être honnête je n’ai pas du tout apprécié Mandy, on dirait qu’elle a plusieurs personnalités qui n’arrivent pas à s’accorder. Elle se ment à elle même et évolue très voir trop doucement. On passe du tout au tout, et je trouve qu’au niveau de l’histoire ce n’est pas très logique. Un moment elle est manipulatrice sans scrupule et hop un petit truc et elle se met à pleurer. En revanche la Mandy (Amandine) plus jeune, je l’ai beaucoup apprécié. Une adolescente fragile et bourrée de qualités allant vers un destin tragique.

Pour ce qui est de Mathéo, il m’a pas mal plu, même si il n’est pas toujours logique. On voit que depuis l’adolescence il a beaucoup évolué… Mis à part un petit détail (je ne dirais rien c’est du spoile!!!)

On comprend que plus jeune il s’est fait embrigader et n’a pas eu la conviction de s’opposer à certains comportements inacceptables, cela ne l’excuse en rien… Mais il y a, je pense, des circonstances atténuantes.

Certains passages m’ont fait lever les yeux au ciel ainsi que certaines coïncidences.

Enfin cette histoire va top vite vers la fin ! Je pense qu’il manque certaines scènes , qui pour moi, sont déterminantes pour aboutir cette l’histoire. Par exemple : le procès, une réconciliation avec la mère, comprendre la situation de Nathan (je n’ai pas compris pourquoi il s’est retrouvé dans cette stituation), développer la mort du père, le deuil…

Malgré tout, ça restera un bonne lecture avec un thème pas facile à aborder qui est celui du harcèlement qui est retranscrit avec brio et c’est le principal !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurence-22 2020-06-13T11:17:54+02:00
Lu aussi

Je vais commencer par le positif dans ce livre : le fait qu'il traite du

Afficher en entier

Dates de sortie

Black Feelings, Tome 1

  • France : 2018-02-22 (Français)
  • France : 2019-09-12 - Poche (Français)

Activité récente

maitee l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-17T11:09:24+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 365
Commentaires 73
extraits 9
Evaluations 172
Note globale 8.1 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode