Livres
512 062
Membres
523 172

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Venus13013 2018-08-05T14:21:34+02:00

La vie est une salope. Elle vous en fait baver durant toute votre existence, vous laisse espérer un avenir meilleur, et quand vous l'effleurez du bout des doigts, elle vous le retire en se marrant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2019-01-19T22:53:50+01:00

« Ce sont de gros durs avec un cœur tendre. Dès qu’il est question de sentiments, ils foirent tout. Ils se comportent comme des hommes des cavernes avec leur femme et leurs enfants. C’est leur manière de montrer qu’ils nous aiment. Avec eux, il ne faut pas s’attendre à des compliments, des fleurs et des dîners aux chandelles. Quand ils disent qu’ils nous aiment, on a plus l’impression qu’un gros bulldozer nous passe dessus. Bref, ce sont des éléphants dans un magasin de porcelaine. Mais ce sont des hommes attachants, sur lesquels on peut compter en cas de coup dur. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Venus13013 2018-08-05T14:16:59+02:00

Parle moi doucement. Ne pleure pas ce soir. Il y a un paradis au dessus de toi. Donne moi un murmure. Donne moi un soupir. Je pense toujours à toi. Et aux moments que nous avons eus...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Venus13013 2018-08-05T14:19:14+02:00

Logan tient la main d'Hayley, et de son autre main, il attrape celle de Pops. Et c'est ainsi que nous rentrons. Un gamin abandonné, encadré par un ange et un biker au coeur tendre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Venus13013 2018-08-05T14:15:08+02:00

- Pourquoi tu m'appelles comme ça ?

[...]

J'ai envie de lui répondre, mais comment ne pas passer pour un con si je lui dis que lorsque je l'ai vue pour la première fois, elle m'a donné l'impression d'être un ange venu pour me sauver ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par lou02 2018-01-12T16:37:48+01:00

Chapitre 1 : Haley

Je balaie du regard ce qui va devenir mon nouveau chez-moi pour cette année universitaire. Ce n'est qu'une simple chambre d'étudiant exiguë avec deux lits, deux bureaux et quelques étagères, mais cette pièce représente beaucoup pour moi. Elle marque mon nouveau départ, ma nouvelle vie, celle que je me suis choisie.

Afficher en entier

June ne peut s’empêcher de s’immiscer dans la conversation.

— Pourquoi t’as besoin d’une protection ? Les vilains bikers ont des ennemis et ils veulent s’en prendre à la fille du Prés’ ?

— June, on n’est pas dans un roman…

— Dommage… Moi je veux bien qu’il me suive partout, ton chien de garde. Ce mec est à tomber, il pourrait faire la couverture de…

June coupe net sa phrase, ses yeux lui sortent des orbites, sa bouche s’ouvre en grand, pour un peu sa mâchoire pourrait frotter le sol. Elle la referme d’un coup, faisant claquer ses dents.

— Putain, c’est encore mieux que la multiplication des petits pains ! Y a un autre sexy biker qui se pointe. 

Je me retourne en même temps que Beverly et repère Dannyboy qui rejoint son copain. Ce matin, il nous attendait en bas de l’immeuble de Jace et nous a suivis jusqu’à la fac. Depuis, il m’accompagne partout et prend son rôle très à cœur. En même temps, je ne peux pas lui en vouloir. Lorsque Jace l’a repéré sur le trottoir, ce matin, il s’est approché à grands pas de lui, l’a agrippé par son gilet et, nez contre nez, l’a menacé des pires tortures s’il m’arrivait quoi que ce soit.

— Ah, celui-là, il n’était pas prévu au programme, marmonne Beverly.

Hésitante, je réponds :

— Non, il est pour moi. Jace veut qu’il me suive aussi, je soupire.

— Eh bien, pensez à moi la prochaine fois, les filles. Moi aussi j’en veux un. Bev, comment on fait pour intégrer le club de ton père ? Parce qu’entre Jace et ces deux superbes phénomènes, s’ils sont tous aussi canons, je signe de suite.

Afficher en entier

Il me lance un coup d’œil suspicieux, lui chuchote quelque chose à l’oreille et l’embrasse sur la tempe, histoire de bien marquer son territoire. Il aurait pu lui pisser sur la jambe comme un sale clébard, ça aurait eu le même effet. Son attitude supérieure de fils à papa m’agace, et de petit futé il passe direct à petit con dans mon esprit. Il se prend pour qui ?

Afficher en entier

Malgré tout, il ne peut s’empêcher d’ajouter sur un ton farouche :

— Ok. Mais je te préviens, je ne bouge pas d’ici tant que ta coloc ne sera pas là. Et si je ne la sens pas, ou que c’est une sociopathe recouverte de tatouages et de piercings, je prends toutes tes affaires, les remets dans la voiture et on file se trouver un appart. 

J’ouvre la bouche pour lui répondre de ne pas s’inquiéter, mais un léger toussotement m’en empêche. D’un bloc, nous nous retournons en direction de la porte d’entrée. Une fille de notre âge se tient sur le seuil, un sourire moqueur flotte sur ses lèvres. J’en déduis rapidement qu’elle n’est autre que ladite colocataire. C’est une jolie petite blonde avec un visage en forme de cœur. Mais ce qui me frappe le plus, c’est la couleur de ses yeux : d’un bleu translucide presque transparent. Et, pour le moment, ils sont éclairés d’une lueur amusée. Avant que nous ayons le temps de dire quoi que ce soit, elle prend la parole.

— Je peux te certifier qu’aucun tatouage ou piercing n’est présent sur mon corps, pour la simple et bonne raison qu’à la vue d’une simple aiguille, je pars en courant.

Elle marque une pause puis, sur un ton espiègle, poursuit :

— Pour ce qui concerne le côté sociopathe, je ne peux rien te garantir. Il se pourrait que j’aie à mon actif deux ou trois cadavres qui traînent dans un placard.

Afficher en entier

— C’est sympa chez toi. Je ne m’imaginais pas ton intérieur comme ça.

— Tu t’attendais à quoi ?

— Je ne sais pas… Ça fait pas trop « repaire de bikers ».

Je lui réponds sur un ton moqueur :

— Tu t’imaginais voir des posters de femmes à poil allongées sur des motos ?

Ses joues se colorent. J’adore la voir rougir, ça me fait bander.

— Je… Oui… Enfin, peut-être.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode