Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de BlackLace : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Damnés, Tome 4 : Volupté Damnés, Tome 4 : Volupté
Lauren Kate   
http://wandering-world.skyrock.com/3101105383-Fallen-Tome-4-Rapture.html

OH. MY. GOD. Rapture restera longtemps ancré dans ma mémoire, c'est certain. Le final de la saga Fallen est juste explosif, intense, dévastateur. Je ressors de ma lecture avec plein d'étoiles dans les yeux, l'estomac brûlant, les muscles tendus et les mains moites. Quel roman !!! Je ne sais pas si le fait que terminer Rapture marque également le point final à ma toute première saga lue en VO ( sérieusement ? Ça fait déjà deux ans que j'ai commencé Fallen ? J'ai vraiment du mal à y croire ) décuple mes émotions, mais j'ai vraiment l'impression qu'une page se tourne. Lauren Kate a su conclure avec brio et magnificence sa fabuleuse saga. C'est donc les larmes aux yeux et l'esprit encore embué de fascination par les splendides personnages que je viens de quitter que je vous écris cette chronique.
Rapture reprend exactement là où Passion nous a laissé. Lucifer a à nouveau déclencher la Chute des anges, Luce tente toujours d'en apprendre plus sur ses anciennes vies, et elle et Daniel sont encore plus déterminés à briser la malédiction qui empêche leur amour de s'épanouir complètement. On sent bien que dans ce dernier opus, tout s'accélère. La tension va crescendo, de la première à la dernière ligne. Lucinda, Daniel, et tous les anges qui les accompagnent ont désormais neuf jours, neuf tout petits jours, pour situer le lieu de la Chute, stopper le plan diabolique de Lucifer, et empêcher ce dernier d'effacer le passé à jamais. Pour cela, Cam, Arriane, Annabelle, Gabbe, Molly, Luce et Daniel vont devoir réunir trois reliques qui vont leur permettre de localiser le lieu précis où Lucifer viendra s'échouer sur la Terre avant d'annihiler l'Histoire.
Débute alors une folle aventure teintée d'action, de batailles et de sacrifices. J'ai adooooooooré cette partie de l'intrigue. On ne s'arrête jamais. Le rythme est haletant, inquiétant, et il nous coupe le souffle. Mon coeur a loupé des milliers de battements. Le temps s'égraine extrêmement rapidement, et il est impossible de perdre la moindre seconde. On s'inquiète, on se ronge les ongles, on transpire, on sent un nœud se créer dans notre estomac, nos doigts collent, notre respiration devient saccadée. Bref, Rapture nous plonge réellement en transe, et on en ressort vidés et émerveillés.
Nous rencontrons, une fois de plus, une myriade de protagonistes importants dans ce quatrième tome. Je pense surtout à Phil, Vincent, ou encore à l'attachante et adorable Dee. Malheureusement, d'importants sacrifices vont devoir être exécutés. Lauren Kate ne nous épargne pas. Il y a des morts, et ce sont aussi bien des méchants que des gentils. Mon coeur a saigné à plusieurs reprises face à toutes les pertes que nous impose l'auteure. Quelle torture ! On sent bien que la Fin est proche, que l'Apocalypse est sur le point d'éclater, et qu'il faut désormais être prêt à tout pour sauver le passé, le présent et le futur.
Rapture est également une véritable ode à l'amour. Daniel et Luce sont juste... Époustouflants. Leur romance est transcendante. Elle nous bouleverse et nous émeut au plus haut point. J'ai souvent souri bêtement devant leurs gestes tendres, leurs baisers éblouissants et leur passion ensorcelante. Puisque tout se joue maintenant, leur histoire nous touche encore plus profondément. Ils pourraient tout perdre. Nous pourrions les perdre. Tout cela fait que nous vivons, avec eux, chaque instant comme le dernier. Tout est électrique, tendu, et, pourtant, entre le chaos et la douleur, Daniel et Luce parviennent à briller grâce à leur lien unique et captivant. J'ai fondu à chaque moment volé qu'ils pouvaient se procurer. Je crois vraiment que leur histoire d'amour est une des plus belles que j'ai jamais lu, et qu'elle le restera encore très longtemps.
Grâce à cet opus, le rôle de Luce et l'histoire de chacune de ses existences, ainsi que sa toute première rencontre avec Daniel, nous sont expliqués. Seigneur !!! Je n'avais absolument rien vu venir ! L'évolution de Lucinda depuis Fallen est juste surprenante et saisissante. Elle a tellement changé, tout en restant, au fond, complètement elle-même. Des vérités sur son passé éclatent sans cesse durant notre lecture et, comme elle, on se perd entre choc et fascination lorsqu'on les apprend. Non mais madame Kate, vous êtes vraiment un génie. Quand j'y pense, tout est juste extrêmement logique. Qui est réellement Lucinda ? Je vais vous laisser l'immense plaisir de le découvrir car ce personnage est un des plus beaux jamais créé dans la littérature Young Adult. Elle me manque déjà atrocement, et je ne sais vraiment pas comment je vais supporter de plus jamais suivre son histoire.
Le style de Lauren Kate est toujours aussi poignant. Descriptions enchanteresses, atmosphère exaltante et lieux envoûtants, tout est fait pour qu'on visualise complètement chaque scène. J'ai adoré voler au-dessus des nuages aux côtés de Luce et Daniel, contempler le monde en pouvant caresser la lune, sentir les gouttes de pluie sur mon visage alors qu'elles étaient à des milliers de kilomètre de la surface du monde. Bref, on plonge corps et âme dans l'histoire. On se laisse totalement happer par les mots magnifiquement choisis de Lauren Kate, et c'est juste terriblement passionnant. Quel pied !
Nous nous perdons donc dans les vagues d'un tsunami enchanteur, caressant sans cesse des centaines d'émotions. Peur, panique, tristesse, joie et espoir s'unissent une ultime fois pour nous briser, nous consumer, nous détruire et nous dévaster. On parvient à la conclusion de l'histoire sans réellement s'en rendre-compte, toujours perdus entre rêve et réalité.
Maintenant que je connais le fin mot des aventures de Luce et Daniel, je dois bien avouer que deux sentiments se mêlent en moi : la frustration et le bonheur. Je ressors un poil frustré de ma lecture car j'ai eu la légère impression que tout ce qu'a vécu la myriade de personnages n'a pas servi à grand chose... Enfin "pas servi", non, mais quand on réalise ce qui les attend, je me dis que l'auteure aurait pu nous réserver une autre fin. Attention, je précise tout de même que celle-ci est fabuleuse, bien que je sais d'avance qu'elle ne plaira pas à tout le monde. Je ne trouve pas les mots exacts pour décrire cette sensation douce-amère, en fait... Je pense juste que j'avais imaginé autre chose et que, comme cela ne s'est pas réalisé, j'ai eu l'impression de ne pas avoir eu ce que je voulais. C'est plus cela, en fait. Mais vous découvrirez tout ça par vous même !
Et, évidemment, je me sens tellement soulagé pour Luce et Daniel que mon bonheur doit transparaître sur mon visage. Ces deux-là, ainsi que tous leurs alliés, me manquent déjà terriblement. Depuis que je les ai quitté, je ne peux pas m'empêcher de les chercher entre les nuages, Daniel portant Luce contre lui et formant un rai de lumière si pure que je ne pourrais pas les louper. Si vous me lisez, sachez que je vous attend, mes anges. Vous resterez définitivement deux personnages ultra attachants et adorables, que j'aimerai beaucoup suivre à nouveau. C'est quand vous voulez !
Rapture est donc, à mes yeux, une conclusion parfaite à la saga Fallen. Malgré ma minuscule frustration face à un évènement ayant lieu dans les dernières pages, le roman ne perd aucunement son charme. On ressort rêveurs et fortement émus de notre lecture, et c'est tout ce qui compte. Lauren Kate a su créer un univers complet et magnifique, doté de protagonistes qui le sont tout autant. Ce monde angélique va terriblement me manquer, tout comme Luce et Daniel, mes amants déchus préférés jusqu'ici. Luce a réellement muri, et son histoire d'amour avec Daniel est véritablement exceptionnelle. L'auteure nous ramène aux sources de chaque ressenti, de chaque sentiment. Les émotions comme l'amour le plus pur et la haine la plus intense sont toutes décrites à la perfection. Un roman passionnant qui conclut superbement une saga envoûtante et attachante, à laquelle je penserai encore très, très, longtemps.

par Jordan
Chroniques des Vampires, Tome 5 : Memnoch le Démon Chroniques des Vampires, Tome 5 : Memnoch le Démon
Anne Rice   
Anne Rice tombe de plus en plus dans le religieux, et pour ceux que ça ne "passionne" pas outre mesure, s'en est indigeste.
On a du mal dans ce cas à passer outre pour avancer. Pourtant la quatrième de couverture pouvait prétendre à un bon roman dans la lignée des premiers des Chroniques, mais là ... non.
Dommage

par Ceinwèn
Carmilla Carmilla
Joseph Sheridan Le Fanu   
Un roman peu connu du XIXème siècle, publié en 1872 (un an avant la mort de l'auteur). Il appartient à la littérature gothique et est décrit comme étant le texte fondateur du récit de vampires qui annonce le Darcula de Bram Stoker, paru vingt-cinq ans plus, en 1897.
Bien que court, Carmilla est un roman intéressant à lire pour comparer la représentation actuelle des vampires à celle d'autrefois, et surtout, pour remonter aux origines des récits vampiriques. On apprend ainsi que ceux-ci reposent le plus souvent sur le folklore allemand.
Dans l'édition de Libretti, on peut également noter une préface de François Rivière, "Sheridan le Fanu et les vampires", très instructive qui replace le roman dans son contexte historique et littéraire.

Quant à l'histoire, elle est racontée par l'intermédiaire de la jeune chatelaine, d'une manière un peu gauche qui cependant renforce le charme de l'ambiance un peu brumeuse, étrange et surnaturelle, sans alourdir trop le texte. Le personnage de Carmilla est en lui-même très excentrique et versatile, toujours d'une humeur un peu langoureuse.

par Selenna
Les Chroniques du don du loup, Tome 1 : Le Don du loup Les Chroniques du don du loup, Tome 1 : Le Don du loup
Anne Rice   
Je m'attendais peut-être à beaucoup de la "reine du fantastique", mais je n'ai pas du tout été convaincue. Il y a beaucoup trop de longueur et le personnage est beaucoup trop centré sur lui-même et sur ce qui lui arrive. J'aurais préféré plus d'action. Cependant, je rêve d'une demeure comme Nideck Point! Bref, malgré la merveilleuse plume d'Anne Rice, ce roman reste malheureusement ennuyeux.

par Escape05
Chroniques des Vampires, Tome 8 : Le Sang et l'Or Chroniques des Vampires, Tome 8 : Le Sang et l'Or
Anne Rice   
Nous retrouvons Marius avec plaisir et dans ce tome des chroniques nous découvrons enfin sa vie d'humain et comment il est devenu un vampire, ce qui frappe chez Marius malgré son grand âge ce n'est certes pas le plus vieux, mais il n'a pas mal de km au compteur (si vous me permettez l'expression!) c'est cette soif d'apprendre encore et toujours, son appétit de vivre me fascine toujours, il se fixe des objectifs comme de protéger Ceux qu'Il Faut garder, et de ce fait on a moins l'impression de ras le bol comme on pratiquement tous les vieux vampires,un personnage passionnant qu'Anne Rice nous décrit si bien et qui s'ajuste parfaitement dans l'univers qu'elle nous a concocté, on s'y croirait ! un vrai bonheur.

par cathardy7
Saga des sorcières, Tome 3 : Taltos Saga des sorcières, Tome 3 : Taltos
Anne Rice   
Suite du livre "l'heure des sorcières", la note de l'éditeur résumant ce dernier dans "Taltos" nous permet de poursuivre cette histoire, même si on ne la pas lu (comme moi). Mélange d'êtres surnaturels et légendaires , on se fait embarquer dans des récits extraordinaires. Un bémol, la fin ...l'issue étant trop précipitemment relaté à mon goût.
Histoires de fantômes, Tome 1 Histoires de fantômes, Tome 1
Alexandre Pouchkine    Ernst Theodor Amadeus Hoffmann    Nicolas Gogol    Edgar Allan Poe    Théophile Gautier    Prosper Mérimée   
L'inconvénient de recueils de nouvelles de plusieurs auteurs est qu'elles sont inégales en intérêt, en style, en écriture
Livre sympas cette compilation de plusieurs histoires de différents auteurs du XIXe siècle permet de nous plongé dans l'univers fantastique des fantômes ! A recommander pour ceux qui aime les histoires fantastique et surnaturelle ! Un peu désuet néanmoins !!! sans trop d'humour

par DimitiV
Nouveaux contes des vampires, Tome 1 : Pandora Nouveaux contes des vampires, Tome 1 : Pandora
Anne Rice   
Un livre de remplissage.
Le personnage n'était sans doute pas à l'origine destiné à être développé, du coup une bonne part du peu qui en était dit dans les premiers livres de la série se trouve gommé à la sauce "Non mais en fait, Marius disait n'importe quoi", remplacé par des origines et un passé sans doute censés être plus prestigieux et romantiques.

L'introduction est incroyablement lourdingue, rapportant en style indirect la rencontre entre Pandora et David Talbot. Ils s'envoient des fleurs, beaucoup de fleurs. Ça s'attarde sur les événements d'un autre livre peu intéressant de la série (Memnoch), l'auteur tente sans grand succès d'évoquer leur aspect fascinant en ressortant quasiment les mêmes descriptions déjà servies lors d'interventions passées de ces deux-là, mais à dire plutôt qu'à montrer au moyen d'un minimum d'action et d'événements, ça tombe à plat.

La suite sauve un peu la mise, et le récit des premières rencontres de Pandora et Marius, et de la vie de jeune femme de Pandora n'est pas désagréable, si on passe outre une bonne dose de "regardez comme je partageais déjà votre vision du monde d'occidentaux modernes" un peu bizarre et forcée.
Le livre n'est pas tellement long cependant, du coup même leurs premiers siècles de vie commune ne sont que survolés, et la suite jusqu'aux événements de la première trilogie doit couvrir deux pages à tout casser.

par Aude
Damnés, Tome 2 : Vertige Damnés, Tome 2 : Vertige
Lauren Kate   
J'ai fini Torment hier soir et j'avais vraiment très hâte de venir faire mon évaluation car il est EXCELLENT! Je vous dis, pour ceux qui ont aimé Fallen (Damnés), vous n'avez rien vue. Torment en met vraiment plein les yeux, on entre dans l'histoire dès la première page, les aventures de Luce sont encore plus palpitante et même si je n'ai pas vraiment aimé le développement de sa relation avec Daniel, je crois que c'est nécessaire vue l'endroit où l'auteur veux nous amené. Je dois dire que j'en suis déjà à compter les dodos avant la sortie de Passion étant donnée la fin de Torment qui laisse présager une suite encore plus palpitante. Bravo!
Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie
Georgia Caldera   
http://mabiblio1988.blogspot.fr/2014/09/victorian-fantasy-tome-1-dentelle-et.html

Merci à Georgia Caldera pour m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga en avant-première en tant que bêta lectrice. Une saga bien différente des Larmes Rouges mais pas de doute, la plume de l’auteure ainsi que sa façon de faire languir le lecteur sont belles et bien présentes.
Cette fois, nous partons en Angleterre sous le règne de la Reine Victoria. Ce n’est pas l’Angleterre que nous connaissons mais une Angleterre où la magie a tout pouvoir. Au cours de notre voyage, nous allons rencontrer des hommes, des femmes mais aussi des créatures magiques très surprenantes.
Bien que différents personnages nous accompagne pendant ce premier tome, deux personnages sont au centre de cette romance paranormale : une femme, Andraste et un homme, Thadeus.
Je me suis rapidement attachée à Andraste qui est une jeune fille d’une vingtaine d’années, vierge. Pour une fois, sa virginité (bien que celle-ci ne soit pas choquante au vu de l’époque où se déroule l’histoire) est expliqué et logique. Cette demoiselle qui s’est toujours vu cloîtrée au sein du manoir familial est invitée à rejoindre le château royal. Elle va enfin pouvoir vivre sa vie, seule et libre. Enfin presque… Andraste est vraiment intelligente, maline et a un fort caractère. Au cours, de ma lecture, je me suis retrouvée à régulièrement penser comme elle, à m’identifier en quelque sorte à elle.
Thadeus, fils aîné d’un duc, appartient à une famille qui semble avoir une haute importance aux yeux du royaume. Pourtant, cette famille est touchée par une malédiction que Thadeus va essayer de rompre. Cet homme intelligent ne sait absolument pas s’y prendre avec les femmes ce qui va engendrer des scènes assez drôles mais tombant sous le charme d’Andraste dès le premier regard, il va apprendre à se comporter comme un gentleman. J’ai d’abord aimé puis détesté puis aimer… ce personnage masculin.
Les autres personnages de ce roman sont très difficiles à cerner. En effet, l’auteure nous donne que peu d’informations à leur sujet, juste ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire. C’est très frustrant mais Georgia Caldera sait s’y prendre pour nous frustrer, nous faire languir. Elle sait nous amener à nous poser des questions auxquelles elle donne parfois réponse et d’autres pour lesquelles il faudra patienter.
C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de l’auteure. Dès le premier chapitre, on cerne l’univers dans lequel va se dérouler l’histoire même si au cours de celle-ci on découvre des nouveautés. Georgia Caldera a fait le choix de nous offrir des chapitres avec des points de vue différents. En effet, les chapitres sont racontés avec le regard des personnages ce qui apporte un plus à l’histoire. La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite avec d’autres personnages. Certes, je suis déçue de quitter Andraste et Thadeus mais d’un autre côté, je ne vois pas trop quelle suite aurait été possible avec ces deux personnages. Qui dit romance paranormale dit scènes érotiques. Si je devais reprocher quelque chose à ce premier tome, c’est peut-être qu’une ou deux scènes supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout des scènes vues par Andraste. Le premier tome des Larmes rouges n’aborde pas la sexualité, de ce fait, je pensais l’auteure peu à l’aise à ce type de scènes. Ce livre montre bien le contraire. En effet, Georgia Caldera décrit ses passages avec beaucoup de sensualité et d’érotisme sans jamais de vulgarité.
Pour conclure, une nouvelle saga très prometteuse dans un univers où la magie est reine.