Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de BlandineSrx : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Prophétie de Glendower, Tome 4 : The Raven King La Prophétie de Glendower, Tome 4 : The Raven King
Maggie Stiefvater   
«Dreamers are to be classified as weapons.»

J'ai peut-être, je dis bien peut-être, attendu dix minutes avant de commencer à écrire ce commentaire après avoir terminé The Raven King.
J'avais besoin d'un moment pour retrouver mon cœur que j'avais paumé quelque part dans ce livre. Je l'aurais bien laissé avec cette histoire mais il se trouve que j'en ai encore besoin, pour toutes les histoires à venir.
Enfin bref.

The Raven King me terrifiait. C'est la raison pour laquelle il m'attendait sagement dans ma PAL depuis fin Avril. Et puis hier, j'ai trouvé le courage de me lancer dans ce dernier tome d'une saga que je ne serais jamais capable d'oublier.
Et sans déconner, je n'ai pas pu m'arrêter. Il fallait toujours que je lise une page de plus. Et vous connaissez tous ce truc. J'ai donc lu encore une page. Et encore une. Une autre. Encore une autre. Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de page à lire et qu'il ne reste que moi et mon pauvre cœur.

Oui, j'ai aimé cette quatrième et dernier tome comme j'ai aimé toute cette saga. Oui, j'aurais pleuré si j'avais encore des larmes à verser. Oui, tout ça va me manquer. Et là tout de suite, je ne suis pas sûre de savoir comment gérer mes sentiments.

L'histoire a toujours été superbe. Dès le départ, elle m'a conquise, elle a pris une part de mon cœur et cette part en question ne m'est jamais revenue. Elle ne me reviendra jamais.
Je vais vouer un amour éternel à cette saga.

Maggie Stiefvater a su rendre son histoire magique et authentique. Il y a quelque chose dans cette histoire que j'aime absolument mais sur lequel je ne pourrais jamais mettre de mot. Parce que je n'en connais aucun qui puisse expliquer mon sentiment.
Mais je l'aime en tout cas, ce sentiment.
Et cette histoire toute entière.

Et j'aime ces personnages. Je me suis attachée à ce qu'ils sont. Chacun est différent, ils me paraissent tellement humains que parfois j'arrive presque à me convaincre qu'ils sont quelque part dans le monde, à vivre.
Je suis folle de cette saga. Et à partir du moment où vous êtes fou de quelque chose, je suis suppose que vous devenez fou, tout bêtement.

J'adore Gansey et la passion qu'il a voué à sa quête pendant tant d'années.
J'adore Blue et sa personnalité, tout simplement.
J'adore Henry qui me semblait si clair et si complexe à la fois.
J'adore Noah et son histoire. [spoiler]J'aurais quand-même aimé qu'on le voit d'avantage. On ne l'a presque pas vu dans ce tome, il m'a manqué. Et j'ai un peu eu l'impression que les autres l'ont zappé. Oups.[/spoiler]
J'adore Adam et sa façon de vous briser le cœur sans l'avoir voulu et ensuite de vous réparer sans l'avoir cherché.
J'adore Ronan dont le côté rebelle et adorable forment un mélange parfait.
Je suis tombée amoureuse de chacun d'eux.
Et j'adore la bande qu'ils forment.

La romance n'est pas au premier plan et en même temps depuis le début, elle est ancrée dans l'histoire. Et la romance dans ce quatrième m'a torturé. Mon pauvre petit cœur.
[spoiler]Blue et Gansey sont super mignons.
Pynch. Adam et Ronan, mon dieu. J'ai jamais rien connu d'aussi bon, d'aussi beau.[/spoiler]

J'aurais aimé que ça ne se termine jamais. Il n'existe aucune aventure comme celle des Raven Boys et de Blue. Personne n'a écrit une aventure aussi authentique et je ne pense pas que quelqu'un le fera un jour.
Et c'est bon.
Je bénie le jour où Maggie Stiefvater s'est lancée dans cette aventure.

Ce quatrième tome ne m'a pas déçue. À vrai dire, il a même dépassé toutes mes attentes. Mais j'ai quand-même cette impression qu'il manque quelque chose. Qu'il y a quelque chose d'incomplet. Je sais que tout ne peut pas être parfait. Mais il me manque quelque chose et ça me frustre. [spoiler]Notamment au niveau de la relation entre Ronan et Adam.
Notamment au niveau de l'épilogue. À la dernière ligne, je me suis dit "Et après ?"
Et ça m'a un peu brisé le cœur qu'ils se séparent. Chacun cherche différentes choses de la vie, ce que je comprends totalement et c'est ce qui rend l'épilogue génial.
Et puis, quelque part il y a toujours ce lien entre eux.
Mais j'ai un peu eu comme l'impression que c'était définitif comme séparation.
J'aurais aimé qu'ils soient ensemble une dernière fois.[/spoiler]
Malgré tout, je suis plus que satisfaite, ce qui pourrait sembler assez contradictoire. Mais bon.

La fin. Je me demande encore comment j'ai pu y survivre. Je l'ai trouvé superbe, à la hauteur de ce qu'on pouvait en espérer. Tout semblait à la bonne place, comme quoi c'était ainsi que ça devait se passer.
Et même si c'était pas super surprenant, cette fin reste absolument géniale.
[spoiler]Ils trouvent Glendower mais découvrent que celui-ci est mort depuis des siècles.
Ils ont un démon à tuer. Alors le moment tant redouté et tant attendu depuis le premier tome arrive enfin : Gansey doit mourir pour sauver tout ça. C'est un sacrifice. Alors il demande à Blue de l'embrasser.
Blue l'embrasse et comme il est son véritable amour, Gansey meurt.
On dit au-revoir à Noah. (Définitivement je suppose puisqu'il m'a l'air de partir pour de bon). Je vais finir par pleurer, ne vous en faites pas.
Et au final, Gansey retrouver la vie grâce à Cabeswater, entre autre.[/spoiler]

Tout va me manquer. Les personnages vont me manquer après m'avoir fait rêvé pendant quatre merveilleux tomes.
Sincèrement.

The Raven King est l'excellente conclusion d'une excellente saga. Une histoire de quête, d'amour et d'amitié. Une histoire de magie et de rêves.

«forsan et haec olim meminisse juvabit»

par Sheo
L'Assassin royal, Tome 13 : Adieux et retrouvailles L'Assassin royal, Tome 13 : Adieux et retrouvailles
Robin Hobb   
Je crois que la seule chose que je reprocherai toujours à ce tome, c'est sa fin trop abrupte qui vient comme un cheveu sur la soupe.
J'avoue également que [spoiler]ce n'était pas *ce* bonheur que je voulais pour Fitz. Bah oui, franchement, le Fou est bien mieux que sa Molly ! (rires) Elle est franchement plate à côté des autres personnages de la saga[/spoiler]
Mais sans ça, j'en garderai toujours le souvenir d'une saga magnifique. Je regrette juste de ne pas m'y être plongée plus tôt.
Dexter, tome 7 : Dexter fait son cinéma Dexter, tome 7 : Dexter fait son cinéma
Jeff Lindsay   
Encore un Dexter passionnant sur lequel je ne dirait qu'une chose : Je veux à suite

par Jessavon
L'Assassin royal, Tome 4 : Le Poison de la vengeance L'Assassin royal, Tome 4 : Le Poison de la vengeance
Robin Hobb   
"Plus loup que jamais", Saltanis a bien résumé le livre.

Il est extrêmement intéressant de voir l'évolution des personnages, l'un trop humain pour être loup à part entière, et l'autre trop loup pour être foncièrement humain.

par Gayana
L'Assassin royal, Tome 5 : La Voie magique L'Assassin royal, Tome 5 : La Voie magique
Robin Hobb   
Le tome 5 La voie magique du 1er cycle de l'assassin royal nous permet de retrouver Fitz, dans sa double mission, retrouver Vérité pour l'aider dans sa démarche vers les Anciens, seuls recours pour vaincre les Pirates rouges et déjouer les plans de Royal, frère de Vérité qui souhaite accéder au trône.
Fitz a du mal à lutter contre la haine qu'il éprouve pour Royal et cela lui obscurcit son jugement.
Le tome 5 peut être découpé en deux grandes phases : l'une centrée sur les aventures et déboires de Fitz pour arriver jusqu'au Royaume des Montagnes ; l'autre qui commence par la constitution d'un groupe partant à la recherche de Vérité.
La quête initiatique se fait de plus en plus prégnante et la voie magique, route de l'Art, nous donne un aperçu de la puissance mystérieuse des Anciens.
Robin Hobb développe une nouvelle fois dans ce tome les effets des pouvoirs mystiques de l'Art et du Vif, symbole notamment de la lutte entre l'Homme et la Nature.
Un vrai plaisir de lecture et une histoire dépassant largement le genre que l'on aimerait lui assigner.

par knor
The Monstrumologist, Tome 3 : The Isle of Blood The Monstrumologist, Tome 3 : The Isle of Blood
Rick Yancey   
When Dr. Warthrop goes hunting the "Holy Grail of Monstrumology" with his eager new assistant, Arkwright, he leaves Will Henry in New York. Finally, Will can enjoy something that always seemed out of reach: a normal life with a real family. But part of Will can't let go of Dr. Warthrop, and when Arkwright returns claiming that the doctor is dead, Will is devastated--and not convinced.

Determined to discover the truth, Will travels to London, knowing that if he succeeds, he will be plunging into depths of horror worse than anything he has experienced so far. His journey will take him to Socotra, the Isle of Blood, where human beings are used to make nests and blood rains from the sky--and will put Will Henry's loyalty to the ultimate test.

par Gkone
Hannibal Lecter, Tome 4 : Les Origines du mal Hannibal Lecter, Tome 4 : Les Origines du mal
Thomas Harris   
J'ai adoré ce livre! Tout comme j'ai adoré le film! Il est cannibale, mais on peut pas s'empécher s'être de son côté, avec tout ce qu'il a vécu! Et l'acteur du film...j'adore!

par Pandora24
La Moïra, Tome 5 : La légende des druides La Moïra, Tome 5 : La légende des druides
Henri Lœvenbruck   
Un super livre. On a le point de vue de plusieurs personnages ce qui fait qu'on a une bonne vue d'ensemble.

par ilovelire
L'Assassin royal, Tome 11 : Le Dragon des glaces L'Assassin royal, Tome 11 : Le Dragon des glaces
Robin Hobb   
Quelques scènes extrêmement émouvantes qui remuent le cœur des aficionados de L'Assassin Royal et dont il est hors de question que je vous parle de crainte de vous en gâcher la lecture ! Sachez seulement que ce roman s'achève sur une montée d'adrénaline qui ne vous laissera qu'une envie : vous précipiter sur le prochain volume.
L'Assassin royal, Tome 10 : Serments et deuils L'Assassin royal, Tome 10 : Serments et deuils
Robin Hobb   
Dixième volume de l'épopée de Fitz.
Fantasy, Espionnage, roman médiéval, le cocktail préparé par Robin Hobb n'en finit pas de nous tenir en haleine.

Tout s'emmêle, se démêle, rebondit.

Enfin la querelle de Fitz avec le fou semble prendre bonne tournure,.. tant de questions à propos de ce dernier.

Toutes les descriptions sont merveilleuses : on s'y croirait !

Quant à l'intrigue,.. les choses avancent !

Vivement le prochain tome, où nous devrions partir vers de lointaines contrées glacées et surprenantes !

Si vous ne connaissez pas encore le cycle de l'Assassin Royal alors vous êtes chanceux, vous allez faire une belle découverte ...


par Gambit