Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de BlandineSrx : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Leah à contretemps Leah à contretemps
Becky Albertalli   
«"How did you get so cynical?"
"I can't help it. I'm a slytherin."»

Prêts pour une déclaration d'amour à Leah on the Offbeat ? Prêts à lire une review dégoulinante de smiley avec des yeux en forme de cœurs ? Vous voyez mon cœur qui bat si fort pour ce que livre qu'il en sort de ma poitrine à chaque battement, comme dans les cartoons ? Prêts ou pas prêts, j'arrive ! (Okay, on peut oublier la dernière horrible phrase d'une gamine de six ans qui joue à cache-cache que je viens de sortir et que je n'effacerais même pas en prétendant que ça n'est jamais arrivé ?)

Si vous avez aimé Simon vs. the Homo Sapiens Agenda, et même The Upside of Unrequited, vous aimerez sans aucun doute Leah on the Offbeat. Et si vous n'avez toujours pas lu les deux bouquins que je viens juste d'énoncer, vous avez grand intérêt à vous jeter dessus ET ensuite à lire Leah on the Offbeat. Parce que les personnages que vous y trouverez sont humains, parfaitement imparfaits, et si réels que vous pourrez presque les toucher. Soyons clairs, le jour où Simon Spier et toute sa clique accompagnés de Molly et co font un saut dans le monde réel, je leur fais un gros câlin et je les supplie de m'emmener avec eux dans leur réalité fictive. CLAIR ET NET.

Tu veux lire la suite de ma review ? Direction le blog, bébé alien qui mange des pères noël (et je ne sais pas du tout d'où ça sort) → theblacksunshineblog.wordpress.com/2018/04/25/leah-on-the-offbeat-becki-albertalli/

par Sheo
L'Autre Sœur L'Autre Sœur
Cylin Busby   
http://www.my-bo0ks.com/2018/01/l-autre-soeur-cylin-busby.html

Quelques fois entre des lectures légères et le plus souvent, de la romance, j’aime découvrir des histoires totalement différentes comme des thrillers YA. L'autre soeur était donc tout indiqué d’autant plus quand on sait que l’auteure elle-même s’est inspirée d’une histoire vraie.
Quatre années plus tôt, Sarah disparaît, laissant sa sœur Nico et ses parents dans le doute le plus total. A-t-elle fugué ? S’est-elle faite enlevée ? Au fil des années, chaque membre de la famille tente de continuer à avancer, jusqu’à ce fameux jour où Sarah réapparaît. Amnésique mais vivante…
Dès les premières lignes, la tension est présente. Nous alternons entre présent, avec le point de vue de Nico et passé avec celui de Sarah. Nico nous parle de sa vie, d’avant, de la peste qu’était sa sœur et de sa souffrance. De son côté Sarah nous décrit plus ou moins ce qu’il s’est passé et sème quelques indices.
J’ai trouvé intéressant que l’auteure ait choisi de faire de la disparition de Sarah une double conséquence. D’abord, la perte d’un enfant, sa disparition, la peur, l’enquête et les doutes qu’il y a autour mais également le ressenti de la jeune Nico, qui, a souvent été la source de moquerie, qui ne voyait en elle que ses kilos en trop et sa honte. Nico est une héroïne attachante et très sensible. La disparition de sa sœur lui a permit de s’émanciper de son aînée.
Le retour fracassant de Sarah est au cœur de L'autre soeur et sème le doute dans l’esprit de Nico. Elle qui a souvent souffert ne sait pas quoi faire. Bien sûr, elle est soulagée de son retour mais elle ne sait pas sur quel pied danser. Sans compter sur le fait que sa sœur a bien changé.
Il est difficile d’en dire plus sans spoiler un minimum donc je n’en dirais pas plus mais sachez que tout au long de ma lecture de L'autre soeur, j’étais comme notre jeune héroïne, Nico, dans le flou le plus total. La tension monte petit à petit et au fur et à mesure de nombreuses hypothèses nous passe par la tête. Est-ce vraiment Sarah ? Qu’a-t-elle traversé ? Peut-on changer du tout au tout ?
Une chose est certaine, L'autre soeur nous tient en haleine dès la première seconde. C’est un roman captivant et réaliste qui réserve son lot de surprises.

par Carole94P
Trouble vérité Trouble vérité
E. Lockhart   
Ma chronique de blog >https://unelectriceawnderlnd.blogspot.com/2018/10/trouble-verite-e-lockart.html


J'avais beaucoup aimé Nous les Menteurs de cette auteure et j'étais hyper contente quand j'ai vu qu'elle avait écrit un autre roman (bon je ne me suis pas non plus jetée dessus sachant que je le lis 6 mois après sa sortie en France) ! Mon avis va contrebalancer un peu face à tout ses commentaires négatifs mais personnellement, je l'ai vraiment beaucoup aimé ! C'est un roman fort, touchant et je dois bien l'admettre assez troublant.... (il porte bien son titre donc).

Déjà parlons du plus gros point fort de ce roman et pour ça, je vais parler de ce que j'ai ressenti. Lorsque j'ai ouvert le livre, quelque chose m'a frappé directement, le numéro du chapitre. ce n'était pas le chapitre 1 mais le chapitre 18. J'ai pris un certain temps avant de comprendre que Trouble Vérité est ce qu'on pourrait appeler "un roman à rebours" : on remonte le temps au fur et à mesure pour mieux comprendre le "premier" chapitre. Au début, ça m'a un peu surprise et déstabilisée mais au fil des pages, je me suis habituée à cette narration très originale. L'auteure maîtrise très bien son histoire. J'ai trouvé que ce système contribuais aussi à rendre le roman plus captivant ! Captivant, certes, mais pas facile à lire pour autant !

Les personnages sont aussi... assez spéciaux ! Notre personnage principal est Jule, une jeune femme qui a, à mon avis, 18/19 ans. Rien d'anormal jusque là sauf que Jule n'est pas une héroïne comme les autres, c'est un personnage vraiment très complexe. Dés le premier chapitre, on se rend compte qu'elle n'est pas "normale", qu'elle cache son identité. Petit à petit, on nous dévoile des éléments qui nous permette de mieux la comprendre. J'ai beaucoup aimé Jule. Elle n'est pas innocente, elle fait des mauvaises choses mais je l'ai beaucoup apprécié quand même. Maintenant, Imogen ou "Immie", la meilleure amie de Jule qui nous la présente d'ailleurs comme la meilleur amie de la Terre entière. Personnellement, je ne l'ai pas aime et je crois que c'est ce que l'auteur veut, qu'on l'a déteste. Du point de vue de Jule, c'est une personne géniale : elle est belle, intelligente et aimée de tous. Mais, on remarque aussi qu'elle est choyée, gâtée et capricieuse. Quand elle veut quelque chose, elle l'a ! Et on en vient même à se demander si le fait d'être amie avec elle est quelque chose de favorable pour Jule....

En plus d'être un thriller, Trouble vérité est un roman émotionnellement fort ! Il nous fait nous poser beaucoup de questions sur l'amitié qui est un thème extrêmement vaste, ou sur la vérité en elle même. C'est surtout grâce à ça que le roman a réussi à me toucher.

Bref, c'est un très bon roman qui nous surprend jusqu'à la fin ! Je vous le recommande sincèrement.
Izzy + Tristan Izzy + Tristan
Shannon Dunlap   
Bon et bien c'est un gros non pour moi !
Bien que ça soit une réécriture d'un mythe très gnian gnian, cette réécriture l'est d'autant plus. De l'amour à chaque coin de page, des déclarations/monologues remplies d'amour alors qu'ils se connaissent depuis 2 secondes et demie.

En tout cas, si vous aimez les histoires cul cul la praline, foncez, il sera pour vous :)
Ciel 1.0 : L'Hiver des machines Ciel 1.0 : L'Hiver des machines
Johan Heliot   
http://meloufoka.blog4ever.com/ciel-l-hiver-des-machines-de-johan-heliot

Ce livre est très original par sa couverture percé en forme de nuage. Je l'ai connu car il vient de Gulf Stream, la maison d’Edition des Outrepasseurs de Cindy Van Wilder, mon livre fétiche adoré ;-)

La 4eme de couverture est assez vague et pour ma part, tant mieux !!! Car ça m’a permis de découvrir l’histoire sans savoir a quoi m’attendre, moi je préfère ca…(donc si vous ne voulez pas mon résumé de la situation…passé le paragraphe ;-) )

Le monde a basculé dans l’automatisation de pas mal de choses, les machines nettoient seules sans aucune intervention humaine, les chasses neiges déblaient les routes sans aucune intervention etc etc…Les gens se sont progressivement habitués a ce mode de vie qui a pour but d’améliorer leur quotidien en restant discret. Un jour de drôles de choses se passent et le monde ne sait pas qui ou quoi est derrière tout ça…..

Ce que j’ai adoré c’est le point de vue avec 5 personnages différents d’une même famille mais qui ne se retrouvent pas aux mêmes endroits, du coup ils ont une vision et réaction qui n’est pas du tout la même selon là où ils sont. Le grand père Tomi, bonhomme ermite vivant dans sa montagne dans les Vosges, Peter son fils avec qui il est embrouillé depuis des années sur la méditerranée, Sarah son ex belle fille écolo en Italie, Jenny sa petite fille vivant à Berlin et Thomas le petit fils surdoué lycéen de terminal en France. Le TOmi ets un sacré retraité pret a tout, c'est celui que j'ai préféré.

Vu la dynamique apportée par des chapitres changeant avec la mésaventure d’un des personnages, on entre directement dans le cœur de l’intrigue avec une situation différente qui procure un énorme suspens à chaque fois !!!

Ce livre a été un gros coup de cœur, je l’ai dévoré en 3h tellement j’étais plongé dans le cœur même, de l’angoisse qui monte, monte petit à petit et on sait pertinemment que ça va tourner très mal !

La fin promet un grand tome 2 également, il sera dans ma liste d’extrême frustration a vouloir connaitre la suite d’urgence ! Sortie du tome 2 en Mars 2015 ciel tome 2.jpg

Une très belle découverte, très heureuse de n’être pas passé à côté de cette superbe histoire !

par loufoka
It It
Catherine Grive   
Un bon roman adolescent sur la question du transgenrisme.

Le livre est très court, ce qui fait que l'histoire se déroule à grande vitesse et donc tout n'a pas le temps d'être mis sur la table. L'autrice a choisi de partir d'un incendie et de construire son personnage autour de cette renaissance : qui est vraiment Josephine ?

J'ai bien aimé, même si je trouve que le sujet du transgenre est trop peu abordé pour un livre qui prétend s'y consacrer. Mais je salue l'initiative et je le conseille pour les curieux.euses !
Meg Meg
Steve Alten   
Mon avis

Alors là, mes chers amis, ce livre est à lire le jour !! Oui, pas la nuit , car si vous tenez à votre sommeil et surtout à votre porte monnaie en cas de thérapie ; écoutez mes conseils !! Meg, c’est l’histoire du retour d’un énorme requin . Quand je dis énorme, ce n’est pas des carabistouilles !! Il s’agit du seigneur des eaux au temps des Dinosaures, sa Majesté Mégalodon !!
18 mètres pour 20 tonnes !! Beau bébé !! Mais dévastateur pour beau nombres de choses. C’est le cauchemar d’une personne, Jonas Taylor, ce requin lui a coûté sa carrière dans la Navy et la vie de deux hommes de son équipe. Autant vous dire que l’histoire vire à la chasse version « Moby dick », et quelle chasse !!
Les images de cette traque vont vous faire avoir une sacrée chair de poule, mais aussi une sacrée envie de savoir ce que ce monstre va devenir ; après les désastres qu’il sème sur son passage.
On vit cette histoire avec une telle intensité que la seule chose à faire après la lecture , est de prendre un rendez avec un cardiologue pour voir si votre cœur fonctionne encore !!

Steven Alten, l’auteur, sait mettre les nerfs à vif. Une plume phénoménale !! Qui tient en haleine dès la première page, c’est prenant ; addictif !! Vraiment , foncez dans cette aventure. Et surtout , allez voir le film qui sort le 21 août en France !! Quant au livre ? C’est par ici => https://www.amazon.fr/Meg-eaux-troubles-Steve-Alten/dp/2756423610/ref=sr_1_1?s=english-books&ie=UTF8&qid=1534756676&sr=8-1&keywords=Meg+en+eaux+troubles++fran%C3%A7ais

Allez bonne chasse !!
Et si ce Meg n’était pas un mythe …..

par astonDB9
Silence radio Silence radio
Alice Oseman   
"Hello, I hope somebody is listening."

Trigger warning: abus

RADIO SILENCE c'est un appel désespéré, un cri dans le vide à la recherche d’une personne absente depuis longtemps mais c'est aussi de l'amitié, de l'amour, la famille, les relations abusives, le passage à l'âge adulte et la vie tout simplement. Et pour moi c'est juste un énorme coup de cœur ! Je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant ce livre mais je suis contente de ne pas être passée à côté, surtout que je me suis vraiment identifiée aux personnages.

Déjà il faut savoir qu'il n'y a pas vraiment d'intrigue, c'est surtout de (magnifiques) moments de vie où on suit Frances, qui a toujours tout sacrifié dans l'espoir de pouvoir rentrer à Cambridge et de travailler la littérature anglaise. Alors elle travaille sans relâche, au détriment de sa vie sociale qui est presque inexistante, et sa seule passion c’est une chaîne youtube : Universe City. Mais c’est aussi une voix sans visage qui raconte l’histoire de Radio, personnage agenre qui est coincé dans une ville futuriste et aidé par différentes créatures. Frances ne vit que pour ce fandom où elle poste ses fanarts jusqu’au jour où le créateur lui envoie un message pour lui demander de créer les décors pour ses vidéos. Et rapidement son identité va être révélée, ce qui va avoir des conséquences inattendues. Bonus : les extraits qu’on retrouve dans le livre existent vraiment sur la chaîne de l’auteur.

Il y a tellement plus que ça à dire mais comme il faut vraiment partir en ne sachant rien de ce qu’il va se passer je vais plutôt lister les points positifs

• Déjà il a plusieurs personnages qui ne sont pas blancs (rien que pour ça je trouve RADIO SILENCE génial) : Frances est anglaise et éthiopienne, Daniel est coréen et je sais que Raine est une WOC mais il n’y a pas plus de précisions (ou alors je suis passée à côté).

• Ensuite AUCUNS d’entre eux n’est hétéro ! Et mieux que ça : les mots bisexualité, asexualité et demisexuel sont utilisés et franchement les voir fait le plus grand bien.

• RADIO SILENCE n’est pas une histoire d’amour mais celle d’une amitié platonique entre Frances et Aled qui est juste parfaite et tellement touchante. Du genre à faire sourire pour un rien simplement parce que ça fait chaud au coeur. Elle fait aussi très naturelle et c’est ça que j’ai le plus apprécié. On sent qu’Alice Oseman essaye de faire tout son possible pour que tout ait l’air réel, qu’on puisse y être et que ça résonne avec ce que l’on vit.

• L’école est un thème énormément abordé ici et le message n’en est que plus beau : avoir de mauvaises notes ne nous définit pas, la vie ne s’arrête pas juste parce qu’on ne va pas à l’université et on peut réussir si on s’en donne la possibilité. Avec toute la pression qu’on peut ressentir quand on fait des études et qu’on réfléchit à notre avenir, j’ai grandement apprécié qu’on ait différences points de vue et différentes réussites.


Et je pourrais continuer comme ça encore longtemps mais je veux juste finir en disant que s'il y a un livre auquel il faudrait donner une chance c'est bien celui-là !
Première année Première année
Tom Ellen    Lucy Ivison   
Les hauts et les – terribles ! – bas de la vie d’étudiant, l’affirmation et la confiance en soi : un roman résolument feel-good, intense et totalement imprévisible !
Phoebe a attendu sa rentrée à l’université tout l’été ! Et Luke, dont elle rêve depuis le collège, sera là lui aussi. Soirées, drague, réseaux sociaux et trahisons : les deux étudiants se laissent joyeusement prendre dans le tourbillon de la première année… Autour d’eux, l’imperturbable Negin,
Frankie la survoltée et le sarcastique Arthur sont là pour les aider à remettre un peu d’ordre – y compris dans les moments les plus intimes !

par bebi
Vous parler de ça Vous parler de ça
Laurie Halse Anderson   
Ce livre m'a bouleversée. J'aimerais pouvoir vous exprimer à quel point. Il a changé ma vie à jamais. Cette histoire,intelligente, belle, et vraie, marque un tournant décisif sur l'opinion qu'on se fait des gens ayant vécu quelque chose de terrible. Melinda est une jeune fille adorable, qui a vécu des choses difficiles et se tait dans un mutisme étrange, et on la comprend. On la comprend, non pas parce qu'on pense que c'est une réaction normale dans ce genre de cas ou autre, non, on la comprend parce qu'elle est proche de nous, s'explique sans vraiment le faire, mais c'est limpide. Ce livre a également quelques touches d'humour avec les noms des profs, notamment (Chewbacca et Cou-de-taureau, par exemple), mais aussi avec sa narration légèrement moqueuse et tellement touchante. J'avoue avoir été bouleversée, du début à la fin, et c'est tout ce que je peux dire dessus, je cris, et c'est à la fois bien suffisant et tellement dommage. Mais aussi, je ne veux pas vous raconter toute l'histoire. En bref, un régal. À lire absolument.

par Thea2077