Livres
504 941
Membres
512 368

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par ninon64 2018-12-18T21:44:43+01:00

— J’ai toujours rêvé de t’emmener en Irlande avec moi, j’avoue (Andréas).

Harley se redresse, ses doigts jouent avec les rares patches sur mon cuir. J’ai l’impression qu’elle essaie de s’habituer au blouson. Pourtant, j’en portais déjà un en étant prospect, mais tout est différent à présent.

Maintenant, on peut parler affaires, elle pourra cesser de jurer sous la douche lorsqu’elle ne peut pas clairement m’expliquer ses emmerdes.

— Moi aussi, depuis le temps que tu en parles. Le vert, la pluie, l’alcool et le putain de caractère des Irlandais, j’ai tellement hâte, se moque-t-elle.

— Tu l’aimes, mon caractère, je me défends en prenant mon air charmeur.

Harley me dévisage, amusée, elle commence à énumérer ma longue liste de défauts :

— T’es bordélique, tu ne baisses jamais la cuvette des chiottes, tu ramènes le défilé de MST en talons hauts et en jupe, tu manges pour dix…

— Je te fais rire.

Elle m’offre un clin d’œil.

— Ce n’est pas un défaut.

— Je suis un super coloc. Je fais le ménage.

— Tu caches les trucs, rit-elle.

— Mais t’adores être avec moi, virer des nanas de mon pieu et partager ton quotidien avec le mien. Vrai ou pas ? Ne trouve pas des excuses pour râler, c’est fini, tu ne me vireras plus, je te manquerais trop.

Harley essaie de trouver un moyen de contrer mes propos. On fait deux tours sans problème en accueillant les jurons de Lochan. On va partir tous les trois avec les pires ambassadeurs des Blood Of Silence, mais les plus adéquats pour notre situation. Entre Irlandais, on se comprend. Surtout que les Shamrock ne doivent pas se douter un instant que leur nouvel allié est un amas de vagins. Ça promet un bon moment, j’ai hâte.

Afficher en entier

Est-ce que j’ai déjà fait remarquer à quel point je déteste Harley Brown-Davidson ? Hé bien, c’est le cas. À cet instant précis, je la hais. Je la déteste lorsqu’elle me pique ma brosse à dents parce qu’elle a encore oublié la sienne chez un plan cul. Je la déteste lorsqu’elle m’oblige à acheter ses tampons pour le plaisir de m’imaginer creuser un trou devant le rayon et le regard amusé des vendeuses. Je la déteste lorsqu’elle fourre sa cuillère dans mon dessert et qu’elle croit que mon assiette est la sienne. Je la déteste quand elle vient me raconter ses déboires dans la salle de bains en pissant comme si j’étais sa meilleure copine alors que je suis tranquillement sous la douche à me branler en pensant à n’importe quelle paire de seins. Mais surtout, si je prétends que je déteste toute la liste que je viens d’énumérer, je déteste seulement Harley Brown-Davidson lorsqu’elle use de ses cordes vocales. Le reste du temps, je ne peux que l’aimer pour ce qu’elle est.

Afficher en entier

« – Tu pourrais me rappeler à l’avenir que les gars sympas, sexy et drôles sont souvent les pires plans cul de ma vie ? Il le faut As. C’est ton job de meilleur ami de veiller à ce que je n’écarte pas les jambes pour le moindre queutard que j’ai envie de baiser pour combler ma frustration.

Laquelle ?

Mais je ne demande pas.

– Je suis drôle, sexy, sympa et je baise comme un dieu. M’essayer, c’est m’acheter, je plaisante. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode