Livres
472 942
Membres
446 273

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Une vérification de mon téléphone portable trouva un certain nombre de message venant de Sydney, excitée alors qu'elle avait fait une avancée sur son charme. La chaleur m'inonda tandis que j'imaginais son visage et cette lueur dans ses yeux quand elle faisait une sorte de découverte intellectuelle.

J'écrivis :

"Je n'en avais jamais douté. Tu croira que j'ai fait aussi une découverte avec les charmes ?"

Sa réponse arriva rapidement. "Bien sûr que je le croirais. Quand reviens-tu ?"

"En début de soirée. Tu peux venir ?"

"Je vais essayer. Nous devons célébrer ça."

"Dois-je prendre du champagne et un gâteau ?"

"Tiens ton lit prêt."

"Porte le soutien-gorge noir."

"Je n'ai pas l'intention d'en porter un."

- Dieu aide-moi, murmurai-je, attirant un regard surpris de Neil.

Afficher en entier

Un regard malicieux apparut dans ses yeux.

- Oh, je ne sais pas. Je parie que je pourrais te dire quelque chose que tu n'as pas vu venir.

- Tu es la bienvenue pour essayer.

- Si je te surprends, tu ne fera pas le rêve ?

- Voyons ce que tu as.

Elle hésita quelques secondes, et bien qu'il y avait toujours une lueur malicieuse dans ses yeux, je détectais un peu de nervosité aussi.

- Eh bien... je prends la pilule.

Je buvais de l'eau à nouveau et m'étranglais avec. Il fallut plusieurs moments de toux avant que je ne puisse haleter :

- Quoi ?

Afficher en entier

« - J'ai eu un accident.

- On dirait que ça arrive souvent.

- Ce n'était pas ma faute.

- Ça ne l'est jamais.

- Je ne suis juste pas très chanceuse.

- Ou alors, tu attires les problèmes.

- Tu as un souci avec ça ?

- Pas du tout.

- Oh Mon Dieu ! Vas-tu venir m'aider ou non ? »

Afficher en entier

La déposer à Amberwood était doux-amère, principalement parce que cela mettait fin au vertige dans lequel nous étions depuis la nuit dernière.

- Tu sais que je t'aime, non ?

Le désir ardent de l'embrasser pour lui dire au revoir était si fort que je brisais presque nos règles. Elle sourit, belle et dorée à la lumière de fin de matinée.

- Pas autant que je t'aime.

- Oh, man. C'est mon rêve qui devient réalité : avoir un débat de ''je t'aime le plus.''. Alors, je vais commencer. Je t'aime le plus. À ton tour.

Afficher en entier

Le visage de Sydney m'apparut en pensée, calme et adorable. ''Je crois en toi.'' Mon anxiété disparu. Je pris une profonde inspiration et croisais le regard de tous ceux qui m'observaient dans la pièce. Qui étais-je pour faire ça ? J'étais Adrian Ivashkov. Et j'allais botter des fesses.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lina69 2013-05-19T22:47:39+02:00

"Relax, having kids is years away. But can you imagine ? Your brains, my charm, our collective good looks... Then add in the usual physical abilities dhampirs get. It's really not even fair to everyone else."

Afficher en entier

- Ce n'est pas suffisant. Je te veux – juste toi – à mon appartement, où je te préparerai le dîner le plus étonnant que tu n'as jamais eu par quelqu'un qui ne sait pas cuisiner. Et puis... nous prendrons ma voiture. (J'attendis qu'il élabore une destination.) Alors ? (Il embrassa doucement ma nuque.) Qu'en penses-tu ?

Je ne pus retenir une petite bouffée de plaisir.

- Oh, waouh.

- Je sais, c'est bien ? Je me creusais la tête pour le meilleur cadeau, et puis je me suis rendu compte que rien ne basculait plus ton monde que toi et moi dans ton endroit préféré au monde entier.

Je déglutis.

- Je suis un peu embarrassée de combien je suis excitée par rapport à ça.

Je n'avais jamais pensé que mon amour pour les voitures jouerait un rôle dans ma vie sexuelle. Eddie avait raison. Quelque chose avait dû m'arriver.

Afficher en entier

Plus tard, alors que je faisais hâtivement mon sac, je souhaitais presque que Sydney n'ait pas appelé. Lui parler rendait notre séparation encore plus douce-amère. Jamais – pas même quand j'étais obsédé par Rose – je n'avais pensé tomber aussi amoureux d'une fille. Quelques jours loin d'elle, et je plongeais dans le désespoir. C'était ironique car il y avait eu des filles dans le passé où j'avais espéré qu'elles restent loin pendant plusieurs jours. D'accord, beaucoup de jours. Tout cela semblait fou, mais là, j'étais fou de Sydney.

Afficher en entier

"Quel est ton nom parmi nous?" a demandé Maude.

"Iolanthe," ai-je dit rapidement. Cela signifiait "fleur violette" en grec et m'était venu après toutes les fois où Adrian m'a parlé des étincelles de pourpre dans mon aura.

Afficher en entier

J'ai sorti le "Love Phone" et écrit à Adrian.

Je suis tombée sur Wolfe. Il a proposé à Ms T. de sortir.

La réponse d'Adrian fut celle à laquelle je m'attendais : ...

Alors je donnais le coup de grâce : ELLE A ACCEPTE.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode