Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de BloodyLalie : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
L’Attaque des Titans, Tome 11 L’Attaque des Titans, Tome 11
Hajime Isayama   
Ce onzième tome se focalise surtout sur le combat opposant le Titan cuirassé à Eren, et même s'il n'était pas aussi captivant que le précédent, étant donné qu'il s'y passe beaucoup moins de choses, il reste tout de même riche en action et se lit très vite.
L'affrontement entre Eren et le Titan cuirassé est particulièrement impressionnant, car c'est la première fois qu'on assiste à une bataille de ce genre, aussi violente et stressante. Quand Eren avait combattu le Titan féminin, j'avais déjà eu peur pour lui, mais ça n'a tout de même rien avoir avec ce duel. Le Titan cuirassé étant presque indestructible, il faut qu'Eren mise sur sa tactique et sa rapidité, mais l'issue du combat est presque gagnée d'avance, étant donné qu'il ne dispose d'aucun allié Titan face au colossal et au cuirassé...
Par contre, je dois avouer que, si j'apprécie toujours la personne se cachant dans le Titan cuirassé malgré ce que j'ai appris à son sujet, je le trouve tout de même particulièrement flippant une fois transformé, et je trouve Eren vraiment courageux d'essayer de le vaincre sans le craindre. Je sais bien que sa fureur et son instinct guident principalement ses actions, mais personnellement, je crois que je n'aurais pas le cran de m'attaquer à des Titans aussi spéciaux.
En tout cas, je suis contente de voir que Conny a lui aussi du mal à reconnaître l'identité de ces deux Titans, étant donné qu'il était particulièrement proche de l'un d'entre eux. J'espère que d'autres leur laisseront encore le bénéfice du doute, tant qu'ils n'auront pas écouté leur version des faits et les raisons qui les ont poussé à attaquer le mur Maria il y a cinq ans...
Sinon, j'ai beaucoup apprécié le dernier chapitre, qui se focalise sur une discussion entre Eren et Ymir, capturés par le Titan colossal et le Titan cuirassé, à ce moment-là retransformés en humain. [spoiler]Ce passage montre que Reiner et Bertolt étaient sincères lorsqu'ils protégeaient leurs coéquipiers durant les expéditions, mais aussi lorsqu'ils plaisantaient et parlaient avec eux. En fait, à force d'avoir joué ce rôle durant toutes ces années, il a fini par devenir leur vraie caractère, et si Bertolt se souvenait de l'objectif qu'il s'était fixé, bien qu'il ne soit clairement pas le chef du duo, Reiner, lui, a presque fini par développer une seconde personnalité, qui l'empêche parfois même de se souvenir de ce qu'il a fait il y a cinq ans, et de sa traîtrise au sein du groupe... Je suis vraiment contente que l'auteur n'ait pas choisi de les rendre aussi inhumains qu'Annie, car ils sont définitivement différents d'elle. En tout cas, il me tarde de connaître les raisons qui les ont poussé à agir de la sorte, en espérant qu'ils seront encore présents dans de nombreux tomes...[/spoiler]

par Cassy33
Death Note (Roman), Tome 1 : Another Note Death Note (Roman), Tome 1 : Another Note
NisiOisiN   
Etant une très grande fan de Death Note, je n'ai pas mis longtemps à me jeter sur ce roman, quelques jours après l'avoir reçu à Noël. Comme il s'agit en quelque sorte d'une fanfiction puisque l'auteur s'inspire de l'univers créé par les célèbres Tsugumi Ohba et Takeshi Obata, je me demandais bien ce que cette histoire pourrait donner, à quel point elle semblerait fidèle à l'oeuvre originale, et j'étais surtout impatiente de redécouvrir le personnage de L à travers un autre écrivain. Et heureusement, je n'ai pas été déçue ne serait-ce qu'une seconde. Nisioisin possède une plume remarquable, connaît les personnages de Death Note comme sa poche, et regorge d'idées toutes plus complexes les unes que les autres. Personnellement, je n'ai jamais été fan des policiers et pourtant, celui-ci est tout simplement parfait.

Bref ; je m'explique. Déjà, rien qu'en commençant notre lecture, on se sent transporté dans cet univers sombre, et le fait que ce soit Mello qui raconte l'histoire n'a rien de négligeable car même si ce n'est pas mon personnage préféré - loin de là -, j'apprécie son sarcasme et je le préfère largement à Near. En tout cas, pour en revenir au narrateur, j'avoue avoir beaucoup aimé toutes les fois où il s'adresse au lecteur - puisque ce livre est censé être un journal que l'on trouve - et où il commente le scénario ; je trouve que ça nous plonge encore plus dans l'histoire et ses remarques étaient parfois très drôles.

À propos de l'écriture, je n'ai rien à redire. Elle est très agréable et fluide, malgré certains passages complexes et une plume toujours à la limite du soutenu. Toutefois, cela correspond parfaitement aux personnages de L et de Misora, et j'ai justement beaucoup aimé la manière dont ils s'exprimaient, quant aux explications, je les ai toutes comprises mis à part celle à propos des pièces fermées de l'intérieur, n'étant pas habituée à ce genre de précisions d'ordre un peu trop techniques.

Parlons désormais des personnages. Naomi Misora, l'héroïne de ce roman, est une femme que l'on aperçoit au début du manga mais qui n'a pas un rôle très important dans l'oeuvre originale. Et pourtant, c'est avec grand plaisir que je l'ai retrouvée ici, désirant en apprendre davantage sur elle, sur sa vie et sur son caractère, car elle m'avait marqué dans l'anime. D'ailleurs, je crois que si je revisionnais les premiers épisodes maintenant, je serais deux fois plus attristée par le sort qu'elle subit à cause de Kira, parce que je l'ai vraiment appréciée tout le long du roman. C'est une femme très franche, assez sarcastique, déterminée, forte, et honnête ce qui la rend vraiment attachante. Et même si elle travaillait pour le FBI par le passé et qu'elle présente une personnalité presque à l'opposé de la mienne, j'ai réussi à m'identifier à elle sans aucune difficulté. Ce que j'aime particulièrement chez ce personnage, ce sont ses pensées quelque peu ironiques au sujet de Ryûzaki et le fait qu'elle n'ait pas sa langue dans sa poche. Son sens de la justice qui diffère légèrement de celui de L ainsi que sa compassion sont également très appréciables. Bref, Misora est une héroïne qui n'a rien à voir avec celles que j'ai l'habitude de rencontrer dans d'autres romans, mais elle a su me toucher profondément.

Rue Ryûzaki, quant à lui, est un personnage très spécial et ambigu. Tantôt il semble légèrement hautain, notamment lorsqu'il réfute les hypothèses de Misora avec assurance, tantôt il agit comme un véritable gamin avec des tics bien à lui, tout en jouant l'innocent qui ne comprend rien à rien. [spoiler]Evidemment, comme tout le monde ici, je me suis laissée avoir par l'auteur et j'ai cru tout au long de l'histoire que Misora collaborait avec L, aussi bien au téléphone qu'en réalité. Je pensais que Rue Ryûzaki était en fait L, venu aider Misora à comprendre les indices qu'il avait déjà résolus afin de la faire progresser dans l'enquête. En même temps, la ressemblance entre les deux garçons était tellement flagrante que ça me semblait évident ! Quand on connaît Death Note, impossible de ne pas se souvenir des yeux de panda de L, de son dos courbé, de sa drôle de manière de s'asseoir, de son goût pour le sucre, et de ses étranges façons d'enquêter. Alors forcément, en constatant que le fameux Ryûzaki agissait exactement de la même manière et qu'il semblait lui ressembler physiquement, je suis à mon tour tombée dans le panneau... D'ailleurs, j'ai adoré le personnage de Ryûzaki ! Son intelligence, ses petites piques sarcastiques, sa déduction hors du commun, etc... Je croyais dur comme fer que L jouait un double jeu avec Misora, lui transmettant son aide sur les deux fronts. Et même lorsque Naomi a, lors de l'avant-dernier chapitre, commencé à réfléchir sérieusement à Ryûzaki - d'ailleurs, elle l'avait déjà soupçonné plusieurs fois par le passé mais pensant qu'il s'agissait de L, je ne m'étais pas une seule fois méfiée -, j'ai cru qu'elle en avait finalement déduit que L et Ryûzaki étaient une seule et même personne. Evidemment, lorsqu'elle a retrouvé Rue à moitié carbonisé, j'ai trouvé étrange que L ait pu être touché aussi grièvement, mais je n'ai pas douté plus que ça, et j'ai surtout eu peur et pitié pour lui. En fait, je m'attendais à ce qu'une explication règle ce curieux incident, mais jamais je n'aurais pu me douter de ce que Mello allait nous révéler ! Comme si j'avais pu imaginer que le mystérieux Ryûzaki était en réalité le criminel, Beyond Birthday ! D'ailleurs, j'en suis encore bouleversée et choquée à l'heure actuelle. En quelque sorte, cette chute m'attriste car je m'étais vraiment attachée à Ryûzaki et je n'arrive pas à réaliser qu'il ait pu commettre de telles atrocités. J'aimais énormément le lien qui l'unissait à Misora, leur espèce de complicité/rivalité, et j'avais l'impression que Rue finissait par apprécier Naomi, mais tout ça n'était que manipulation. Pourtant, ce n'était pas totalement impossible à deviner puisque l'auteur a glissé quelques indices tout au long de l'histoire, notamment lorsque Misora suspectait Ryûzaki, ou encore quand elle disait avoir l'impression d'être manipulée par ce curieux personnage... Le truc, c'est que tout le monde pense avoir affaire à L, alors comment se méfier d'un garçon aussi honnête et juste ? Quoi qu'il en soit, j'ai adoré ce coup de théâtre car s'il y a bien une chose dont je raffole dans un thriller ou dans un policier, c'est d'être estomaquée par le dénouement. Car même si, sans ce retournement de situation, cette affaire était déjà très addictive et captivante, cette fin la rend encore plus originale et marquante. Et puis, c'est la meilleure façon pour nous faire apprécier le tueur ! Enfin, pour terminer sur ce point, je rajouterais quand même que Nisioisin s'est bien joué de nous en écrivant vers le début de son oeuvre que Naomi ne saurait jamais qu'elle a rencontré L (en vérité, elle le rencontre, mais à la toute fin), et en créant un quiproquo à propos de la capoeira, qui nous confirme davantage que Ryûzaki et L sont bel et bien la même personne alors qu'en réalité, Rue connaît cette information puisqu'il s'agit de l'agresseur avec lequel Naomi s'était battue dans une ruelle.
Le vrai L, est quant à lui, fidèle à celui que l'on rencontre dans l'oeuvre créée par Ohba et Obata. Au final, il n'a pas une si grande importance dans ce roman, puisqu'on l'entend seulement parler à Misora au téléphone. Par contre, le fait qu'ils tombent l'un sur l'autre - ça m'étonnerait que ce soit dû au hasard, d'ailleurs - dans les dernières pages du roman m'a vraiment fait plaisir et j'ai ressenti une pointe de tristesse en sachant que Misora mourra quelques années plus tard à cause du Death Note, sans savoir qu'elle s'est retrouvée face au célèbre L durant ce court instant...[/spoiler]

Enfin, je ne pourrais pas écrire un commentaire sur ce policier sans souligner à quel point l'affaire est parfaitement ficelée jusqu'au bout. Franchement, je me demande comment Nisioisin peut avoir autant d'imagination. Il a inventé des détails d'une complexité sans bornes, qui m'ont un peu plus étonné à chaque indice résolu. Quant aux explications figurant dans le prologue, elles sont assez longues mais très complètes et c'est un très bon point, puisque ainsi, rien n'est laissé au hasard, et chaque petite question qui trottait dans ma tête a trouvé sa réponse. Mais ce que j'ai vraiment adoré dans cette enquête, c'est l'investigation autour des trois meurtres, l'inspection de chaque habitation, et les messages dissimulés sur les victimes et dans les pièces où leurs corps ont été retrouvés. [spoiler]Le coup des tomes manquants et du décryptage du nom de la future victime dans un roman, ainsi que le lien qu'il fallait établir entre la troisième victime et les aiguilles d'une montre étaient vraiment excellentes.[/spoiler]

Bref, tout ça pour dire que ce roman m'a captivé du début à la fin, m'a fait ressentir tout un tas d'émotions, et m'a vraiment impressionnée par son degré de complexité, son originalité et son dénouement. Je le conseille vivement à tous les fans de Death Note, mais également à tous les lecteurs qui recherchent un policier bien ficelé, élaboré, et présentant une fin totalement inattendue.

par Cassy33
La Légende de Robin, tome 1 La Légende de Robin, tome 1
Elena Kedros   
Énorme coup de coeur !

Quelle surprise que ce roman !
En voyant pour la première fois la couverture, j'ai hésité à lire ce livre car je ne savais pas vraiment, à quelle tranche d'âge, il était destiné. L'illustration façon disney m'a d'abord fait croire que c'était une histoire destinée aux enfants mais en voyant les commentaires positifs de jeunes adultes, je me suis dit que finalement, c'était peut-être une histoire plus mature qu'elle en avait l'air de premier abord.
Et c'est le cas. Je pense que c'est un roman qui peut plaire aux ados, comme aux jeunes adultes.

Mais revenons à l'histoire.
Dans ce roman, nous suivons Robin une jeune fille qui voit sa vie basculée du jour au lendemain, quand son village et ses habitants sont réduits en cendres par des cavaliers mystérieux.
Les cavaliers ayant kidnappés son frère aîné Philip ; Robin décide de prendre son courage à deux mains et de partir à sa recherche. Pour cela elle va devoir surmonter ses peurs et pénétrer dans un lieu qui lui était jusque là interdit.

J'ai adoréééééé ce roman.
Non seulement l'intrigue est géniale car on ne s'ennuie pas une seule seconde, mais en plus, les personnages sont terriblement attachants. C'est d'ailleurs le gros point fort de ce roman. Ils sont tous différents et pourtant, réunis, ils forment une équipe du tonnerre.
Je ne serai même pas dire lequel j'ai aimé le plus.
Bryce avec sa gentillesse qui fait chaud au coeur ; les deux frères et leur humour qui fait sourire même dans les pires moments ... Je n'arrive pas à choisir.

Les retournements de situations sont excellents car totalement inattendus. Vous me direz que c'est le but d'un retournement de situation ; mais j'ai lu tellement de roman où les scènes étaient prévisibles des chapitres à l'avance, que cela fait du bien de lire un auteur qui arrive à nous surprendre par son imagination.
De plus, sa façon d'écrire est très agréable. Les passages sont courts, bien écrits et il n'y a aucun temps mort ou moment inutile. Ce roman aurait pu facilement devenir un pavé mais l'auteure a concentré son histoire en seulement 200 pages (version Ebook) et c'est juste ce qu'il faut.

En résumé, c'est un roman qu'il faut que vous lisiez absolument. Je suis même étonnée qu'il ne soit pas plus connu. L'intrigue est excellente et bien menée. Les personnages sont de ceux, qui vous marquent pendant longtemps car terriblement touchants et attachants.
Un roman à lire.

par Avalon
La Légende de Robin, tome 2 : Le choix de Robin La Légende de Robin, tome 2 : Le choix de Robin
Elena Kedros   
Une chouette suite pour une aventure qui se laisse lire sans prise de tête. :-)

par Emashi
La Légende de Robin, tome 3 : La vengeance de Robin La Légende de Robin, tome 3 : La vengeance de Robin
Elena Kedros   
Livre génial , comme ceux d'avant ! Je veux savoir la suite !!!

par LucieP
Les Vampires de Manhattan, Tome 1 Les Vampires de Manhattan, Tome 1
Melissa De La Cruz   
Il est fort probable que ce livre convient mieux aux adolescentes qu’aux adultes. Ici nos vampires sont tout a fait différent de tout ce que j’ai vue jusqu’à maintenant, c’est que la mode et le bronzage sont au rendez-vous, oui oui le soleil leurs va a merveille. Je pourrais qualifier le premier livre comme une introduction de la série. Les personnages, les lieux, leurs habitudes, leurs vie en général et leurs vêtements! Bien oui mon coup de gueule est pour les descriptions de ces vêtements, il y en a trop!!! J’ai compris ils sont riches et portent des marques, trop c’est comme pas assez.
J’aime que l’histoire soit racontée par 3 jeunes filles différentes, trois regards différents, trois styles différents et trois aventures différentes, mais inquiétez vous pas ont ne perd pas le file de l’histoire.
Une écriture simple et facile à lire, certes ceci n’est pas de la grande littérature, mais idéale pour quand il nous faut un petit quelque chose de léger pour un week-end.
Vous aimez les vampires, le style gossip girl alors vous pourrez y trouver votre compte, aussi non passer au suivant. Moi il m’a donné assez de curiosité pour acheter le deuxième. J’ai passé un bon moment de détente et de toute façon je suis une acro au vampire.

par vallery73
Les Vampires de Manhattan, Tome 2 : Les Sang-bleu Les Vampires de Manhattan, Tome 2 : Les Sang-bleu
Melissa De La Cruz   
Pas mal la suite, on avance un peu plus dans la quête des sang d'argent et on voit l'histoire entre Jack et Théodora évoluer.
Curieuse de savoir ce que va devenir ce pauvre Oliver amoureux de Théodora!

par Pimus
Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang
Richelle Mead   
Sincèrement, j'ai beau avoir lu et aimé les deux premiers tomes de La Maison de la Nuit, Vampire Academy est quand même bien meilleur, et de loin. Alors certes, il y a une école dans les deux séries, mais la comparaison s'arrête là. VA est bien plus prenant, bien plus sombre je trouve. Et puis Rose est une héroïne comme il en faudrait plus souvent: une fille forte, qui ne mâche pas ses mots et qui sait prendre des décisions, mais qui a ses défauts et ses faiblesses comme tout le monde. J'ajouterai sinon que ce tome n'est peut-être qu'une mise en bouche, mais je peux vous assurer qu'une fois le deuxième tome lu, il est difficile de lâcher les livres. Ce n'est pas pour rien que j'ai dévoré les cinq premiers tomes en un peu plus d'une semaine... ^^

(Cela dit, je peux comprendre que la série ne plaise pas à tout le monde. Comme on dit souvent: chacun ses goûts.)

par Jandh
Samurai deeper Kyo, tome 2 Samurai deeper Kyo, tome 2
Akimine Kamijyo   
On découvre l'autre personnalité qui vit dans notre chère pharmacien et on découvre un véritable démon virtuose du sabre et craint de tous, le légendaire Kyo et l'apparition d'un nouveau personnage qui parait savoir beaucoup de chose sur notre héros et qui semble jouer un double jeu

par Katlan34
Samurai deeper Kyo, tome 1 Samurai deeper Kyo, tome 1
Akimine Kamijyo   
Une saga qui ne manque pas de piquant, ni d'humour ! J'ai vraiment bien aimé et pourtant, je ne suis pas une fana de mangas. Merci à l'amie qui m'a fait découvrir cette série.

par Marie-A