Livres
528 161
Membres
548 139

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Bloulou : Mes envies

Les Chevaliers d'Antarès, Tome 10 : La Tourmente Les Chevaliers d'Antarès, Tome 10 : La Tourmente
Anne Robillard   
une première partie avec audax qui redécouvre le monde 10 ans après.
cela permet de faire un petit résumé de ce qui s'est passé puisqu'on lui explique tout.
la deuxième partie est plus actif avec enfin une scène de combat et [spoiler]une belle collaboration entre les sorciers et les chevaliers d'antarès et surtout entre wellam et salocin [/spoiler]
[spoiler]on découvre également l’étendu des pouvoirs d' Ackley, et de [/spoiler]
j'ai hâte de lire la suite

par zelie26
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 11 : Alliance Les Chevaliers d'Antarès, Tome 11 : Alliance
Anne Robillard   
Plus qu'un tome pour finir cette saga heureusement. Peut-être que je n'ai plus l'âge pour ce genre de livre jeunesse mais quand même, j'avais adoré les Chevaliers d'Emeraude et apprécié les Héritiers d'Enkidiev mais là... C'est n'importe quoi il y a trop de choses en même temps, rien n'avance... Bref cette série n'est pas du tout réussie, comparée aux 2 premières.

par Floriane
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 12 : La Prophétie Les Chevaliers d'Antarès, Tome 12 : La Prophétie
Anne Robillard   
Ne pouvant pas obtenir ce dernier tome, j'aimerais bien que quelqu'un accepte de me dicter les grandes lignes de ce dernier volume en réponse à mon commentaire (en masquant bien évidemment les spoils pour ceux qui ne veulent rien savoir)
La Guerre des elfes, Tome 2 : L'Empereur pourpre La Guerre des elfes, Tome 2 : L'Empereur pourpre
Herbie Brennan   
Après un premier tome audacieux et sympathique mais sans être excellent, Herbie Brennan nous livre une suite à la hauteur de nos attente !
Henry est revenue du monde féerique mais devra y retourner très vite : un soucis met le palais en émoi. Le père défunt de Pyrgus et Bleu à été ressuscité et Lord Noctifer profite de cette affaire pour tenter de prendre le trône...
Oublié les lassitudes ressentis dans le premier tome et les longueurs, place aux rebondissements ficelés ! Herbie nous entraîne dans son univers de plus en plus profond et fouillis. Il nous fait rire avec Sulfurique, vraiment pitoyable ! Il nous étonne très souvent.
Vraiment, une bonne suite qui relance l'intrigue !


par Rosara
Les Insoumis, Tome 2 : Le Chemin de la vérité Les Insoumis, Tome 2 : Le Chemin de la vérité
Alexandra Bracken   
Voilà, le temps est venu de commenter...
Déjà, rien que les extraits prouvent à quel point ce deuxième opus est riche en émotions, en sentiments.
Du début à la fin j'ai ri, m'attachant aux nouveaux personnages, comme Vida, celle qui m'a fait rire à en pleurer, à Cole, le superbe frère mystérieux, à Jude, le plus mignon et attendrissant des adolescents...
Sans parler de tous nos 'bon vieux' personnages, que l'on retrouve, et qu'on est émerveillé de revoir.
L'histoire est très bien menée, on ne s'ennuie pas une seule seconde et on va de surprises en surprises.
La fin a été pour moi un déchirement, je n'ai pas réussi à m'arrêter de pleurer après une-demi heure.
En bref, c'était un merveilleux moment de lecture, qui a répondu entièrement à mes attentes.
Les choses avancent, on comprends beaucoup de choses et on s'attache à beaucoup d'autres personnages.
La couverture est magnifique et a une telle signification pour moi qu'il me suffit de la regarder pour sentir les larmes monter à nouveau.
Je recommande des millions de fois, sans hésitation.
The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 1 : La Princesse de la Nuit The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 1 : La Princesse de la Nuit
Cassandra Clare   
Wahouuuuuuu. J'ai finis ma lecture hier soir, mais j'avais besoin d'une bonne nuit de sommeil pour mettre mes idées au clair. J'en ressort complètement chamboulée.
Je n'ai pas de mots pour décrire ma lecture. Pour moi, ce livre est un pur produit de Cassie Clare. La patte de l'auteure est totalement indéniable.

Déjà le livre est gros (tant mieux): il faut bien une petite vingtaine d’heures pour le lire. L’histoire se déroule comme une histoire type de Cassie Clare. Le début met du temps à démarrer: ce livre étant le premier tome d’une nouvelle série, l’auteure doit créer le décor avant de rentrer dans le vif: il faut le temps que l’intrigue et les personnages se mettent en place, que le lecteur s’imprègne de Los Angeles et de ses plages, si différent de New-York. J’ai mis une bonne centaines de pages avant de littéralement plonger dans le bouquin.
Puis, petit à petit, nos Chasseurs d'Ombre enquêtent, découvrent des indices les menant à différents endroits et sur différentes pistes. Ils ne comprennent pas toujours ce que ceci ou cela vient faire là, tandis que des histoires d’amour et de profondes amitiés se développent en parallèle. Et puis d'un coup, tout s'éclaire. Les indices s'assemblent tous ensemble et voilà que débarque le chapitre de « la bataille finale, la résolution, le pourquoi du comment, le ‘ahhh mais je comprend maintenant’ » , peut importe comment vous voulez l'appeler. Et après ça ? Cassie nous fait le plaisir de nous laisser encore une petite centaine de pages pour qu'on se remette de nos émotions et qu'on anticipe la suite. Elle termine son livre sur des ouvertures, de nouveaux indices éparpillés ça et là, des doutes et des questions, des moments qui nous déchirent le coeur et on adore la détester pour ça, parce que ce sentiment d'inachevé et d’incomplet fait que nous mettre l'eau à la bouche pour le prochain tome.

Je commencerait pas dire que ce qui m’a le plus dérangé dans ce livre est une impression de "déjà-vu":
Bien que les personnages, le décor et l'intrigue soient différents, on se retrouve plongés dans le monde des Chasseurs d'Ombres. Alors certes l’héroïne en fait partie depuis sa plus tendre enfance, et donc par conséquent on découvre des faces cachées de ce monde, mais au fil de ma lecture, j'ai retrouvé des scènes qui me faisait penser à d'autres: des conversations qui me rappelait certaines de TMI et TID; une scène où l'un des personnages est blessé et un autre reste a son chevet, comme Will & Jem l'ont fait si souvent; une scène de bal…
Cependant, cela ne m’a pas tant dérangé que ça, même si j’aurais aimé encore plus de nouveautés. (Ne vous inquiétez pas, il y en a plein!).

Le point fort du livre ? LES PERSONNAGES !!!
En lisant certaines critiques, j’ai vu que beaucoup disent que ce livre est différent des autres Chroniques, et dans un sens, c'est vrai. Les personnages n'ont rien à voir avec ceux de TMI & TID, et ils paraissent beaucoup plus mûrs et vieux. Ils ne sont pas choqués par le mot "sexe", possèdent leur permis de conduire, et ne sont pas naïfs face aux personnes et au danger autour. Ils sont suspicieux, n'hésitent pas à mal agir volontairement. Ils font des erreurs, gardent beaucoup de secret et ils mentent en toute connaissance de cause. Ils assument les conséquences de leur acte, et ne se demandent pas si et comment ils auraient pu faire autrement. Ils ont pris une décision et ne reviennent pas dessus. J'ai aimé cet aspect plus âgés des personnages.

Emma, tout d'abord, se distingue beaucoup de Tessa et de Clary. On a pas cette impression qu'elle est l'Élue, celle qu'on attend pour sauver le monde. C'est une Chasseuse d’Ombre comme les autres, bien qu'elle se démène pour devenir meilleure. Elle prend beaucoup de risques pour s’améliorer. Elle est badass, a une répartie mordante, est super drôle, mais pourtant elle n'a pas un coeur de pierre, un coeur de guerrière féroce. A certains moments, elle reste une adolescente comme les autres, un peu fifille sur les bords, et c'est ça qu'on aime.
J'ai mis du temps à cerner Julian. C'est un personnage très énigmatique. Il n'a rien a voir avec Will & Jace, qui sont plutôt sarcastiques et sûrs d'eux. Ils est beaucoup plus calme et responsable. Cependant, Julian possède aussi cet aspect "d'homme brisé" qu'émane de Will & Jace. Il ne faut surtout pas le sous-estimer, il est tout aussi féroce. Je me souviens de lui du haut de ses douze ans, tenant l'épée mortelle dans sa main, ou encore de son visage paniqué lors de sa cérémonie de parabatai avec Emma (dans The Shadowhunters Academy). Eh bien il a bien changé. Étant obligé de prendre soin de sa famille après la mort de ses parents, le pauvre doit porter le lourd fardeau de "papa" lorsqu’il a à peine douze ans. Je crois que c'est le personnage le plus humain que Cassie Clare ai créé. Il ne fait pas héros comme les autres, inaccessible, super-puissant ou quoi. Il fait beaucoup d'erreurs, doit prendre des décisions vraiment très difficiles et il nous rappelle constamment que l'humain n'est pas parfait.
Au début, je comprenais pas comment on pouvait l’imaginer meilleur ami avec Emma tant ils sont différents. La première fois qu'on les voit ensemble il est comme distant, garde des secrets. Pas du tout comme ça que je les avait imaginé. Cependant, vous inquiétez pas, ce sentiment s'est évaporé au fil des pages, et je suis devenue complètement gaga de Jules & Em.

La tribu des Blackthorn est juste géniale.
J'ai complètement craqué pour Mark, pour tout ce qui lui ai arrivé, pour la façon dont Cassie la transformé en autre chose, quelque chose d'attendrissant et de féroce.
J'adore les jumeaux: Ty est juste mon petit chouchou. J'aime l’idée que Cassie est décidé de créer un personnage décalé, pas facile à comprendre. Les réflexions de Ty sont pleines de bon sens, candides mais à la fois complètement réalistes. Ce personnage remet vraiment tout ce qu’on pense de l’être humain et la normalité en perspective et c’était comme une bouffée d’air frais.
Dru, Livvy & Tavvy sont cools aussi, mais encore un peu trop jeunes et en retrait pour vraiment se démarquer dans le livre.
Du coté des nouveaux personnages, j'ai adoré Kieran, Diego, et Cristina. Kieran est juste parfait, et son histoire et ce qui lui arrive m’a juste brisé le coeur. Diego, j'ai encore du mal à cerner sa personnalité et ce qu’il vient faire là, mais c'est un personnage intriguant qu'on a hâte de découvrir. Cristina est juste la meilleure amie parfaite pour Emma. J’ai aimé leur relation, car Emma n'est pas ce genre d’héroïne qui garde tout pour elle pour sois-disant protéger les autres. Elle confie ses secrets à Cristina et c'est juste ce qu'on voulait. Cristina est droite et respectable, et donne les meilleurs conseils du monde. Ce sont ses répliques que j’ai relu plusieurs fois tellement la vérité et la sagesse émanaient de ses paroles.
Comme d’habitude, tous les personnages sont liés entre eux. De belles amitiés naissent, et de belles histoires d’amour aussi. Cristina et Emma, Mark et Emma, Diego et Cristina, Kieran et Mark, Julian et Emma, Cristina et Mark, Ty et Mark et j’en passe ! Ils sont tous liés, et chaque relation est différente. Du Cassandra Clare tout craché!

Petite parenthèse, revoir les personnages de TMI et TID, c'était juste magique ! Magnus, Clary, Jace, Tessa, Jem... J'ai aimé les voir décrit par des personnes qui ne sont pas leurs amis proches. Ca donne une autre dimension à leur personnage. Ici, Jace & Clary sont des héros, leur histoire d'amour est la plus splendide de tout le monde des Chasseurs d'Ombre. "Les meilleurs Chasseurs d'Ombre de leur génération". Alors que pour nous ils sont juste... Jace et Clary. Jace, ce Chasseur d'Ombre brisé par son père qui pense qu'aimer c'est détruire, et Clary, cette petite rouquine maladroite prête à tout pour sauver sa mère. Quand on a été dans leur tête pendant 6 tomes, c'est difficile de les imaginer comme les grandes stars qu’ils sont.

Et la fin... Lors d'une interview Cassie avait lâcher la bombe de ce que serait la dernière phrase et en finissant le livre je me suis dit "Nannnn mais sérieux ??? MAIS QUELLE TORTURE! Pourquoi????!"
Je sais pas comment je vais faire pour attendre un an.

Au final, j'ai complètement adoré ce livre: les personnages sont juste magiques, l'intrigue aussi, et on sent que la suite promet d’être fabuleuse. A partir du milieu du livre, le rythme s'accélère, tout s'enchaine et c'est impossible de le lâcher. Cependant, je ne saurais vous dire si j'ai adoré le livre pour lui même, ou si c'est parce que j'était comblée de joie de replonger dans le monde des Chasseurs d'Ombre.

Ps: si vous comptez le lire en anglais, prenez un dictionnaire à coté, car le style de Cassie Clare est assez soutenu! ;)


La Fille dragon, Tome 4 : Les Jumeaux de Kuma La Fille dragon, Tome 4 : Les Jumeaux de Kuma
Licia Troisi   
Bien bien bien... Enfin fini ! Mon avis, c'est que le livre va trop vite. On a pas de détails, les émotions et situations évoluent trop vite... Je trouve que l'auteure ne va pas au fond de son sujet, pourtant génial, qui donnait matière à élargir.
[spoiler]Fabio et Sofia... Non ! J'étais contente qu'ils soient ensemble, mais leur "histoire" est bâclée et la fin... Pourri ! Comment ça il se barre ? [/spoiler]
Enfin bref, je suis déçue par ce livre mais... J'ai quand même dévoré ce livre ! Malgré toutes les imperfections... J'aime beaucoup ce livre.

par DarkHug
Les Mondes d'Ewilan, Tome 1 : La Forêt des Captifs Les Mondes d'Ewilan, Tome 1 : La Forêt des Captifs
Pierre Bottero   
ce tome est mon préféré de toute la quete d'Ewilan. Pourquoi? Parce que Ewilan souffre(je suis pas une sadique, enfin un peu mais c'est pas le problème), je pense qu'elle sait au moin maintenant ce que veut dire "souffrir". Autant physiquement que mentalement. Ce tome est beaucoup plus profond.

Aussi pour aller dans quelque chose de beuacoup léger, j'aime bien lire la description de la tête des perssones normales quand on leur dit que leurs monde bien rangé et qu'ils ont toujours connus est en faîte jumeau avec un autre monde qui lui est un mystère même pour les habitants, peuplés de créatures et de magies incroyables. et dans ce tome ça arrive deux fois!
Les Mondes d'Ewilan : L'Intégrale Les Mondes d'Ewilan : L'Intégrale
Pierre Bottero   
On me l'avait dit, je n'avais pas pu le concevoir, et pourtant, je dois l'avouer, cette compilation des "Mondes d'Ewilan" était encore meilleure que l'intégrale de "La Quête d'Ewilan", qui était déjà géniale. L'écriture, le scénario, le suspense, les rebondissements, les personnages, leurs relations, tout est absolument parfait !
La fille dragon : l'intégrale La fille dragon : l'intégrale
Licia Troisi   
— Si tu consens à m’accepter en toi, tu légueras un pesant fardeau à tes héritiers. Mon esprit sera transmis à tes enfants et aux enfants de tes enfants, et quand sonnera l’heure de la lutte finale et que je m’éveillerai, ils devront lutter à mes côtés contre Nidhoggr, tu le comprends, n’est-ce pas ?
— Vous, les dragons, avez combattu longtemps pour nous et pour ce monde ; le temps n’est-il pas venu pour nous de prendre la relève ? répliqua fièrement Lung. C’est un honneur pour moi de pouvoir faire ce don à ma descendance.
Thuban ferma les yeux et soupira.
— Si telle est ta volonté, alors pose ta main sur moi.
Lung ne se le fit pas répéter et, ravalant ses larmes, posa la paume sur la pierre verte qui brillait toujours d’une pâle lueur sur le front du dragon.
L’âme d’un homme ne réside pas en un endroit spécifique du corps ; elle réside à la fois dans ses mains, sa tête et ses jambes, sans y être vraiment. Mais l’âme d’un dragon est enfermée dans cette pierre. Nous l’appelons l’Œil de l’esprit.
— Quand tout sera terminé et que je n’existerai plus qu’en toi, l’Arbre-Monde et Dragonia disparaîtront. Mais ne crains rien, ils ne s’évanouiront pas à jamais. Ils continueront d’errer dans l’attente du dernier jour. Alors, ils regagneront la Terre, pour que le monde des dragons et celui des hommes se retrouvent et ne forment qu’un.
Lung pensa avec tristesse à Dragonia, à ses avenues de marbre blanc et à ses immenses palais fourmillants. Cette cité dans laquelle il avait grandi, qu’il aimait, et qu’il ne reverrait plus jamais. Un chagrin poignant lui opprima le cœur. Il garda en lui cette douce image de son passé, la dernière, et il fut prêt.
Il sentit d’abord sous sa main une agréable tiédeur. Puis cette chaleur rayonna peu à peu de son bras à son cœur, avant de se répandre dans tous ses membres. Lung se sentit comme jamais auparavant : en paix, et croyant avoir tout compris en un instant.
— Je te remercie, mon fils. Si, dans l’avenir, des hommes te ressemblent, il reste encore de l’espoir pour ce monde.

par 1654

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode