Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
729 084
Membres
1 069 397

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Blue Period, Tome 1



Description ajoutée par anonyme 2020-07-18T13:41:07+02:00

Résumé

Yatora est un lycéen studieux à qui tout réussit. Pourtant, il ressent depuis toujours une impression de vide en lui. Jusqu’au jour où, par hasard, il tombe sur un tableau qui le subjugue littéralement… Très vite, Yatora réalise que peindre est le seul moyen de faire passer ses émotions et de se révéler. Cet événement le pousse à se livrer corps et âme à la peinture pour tenter le concours d’entrée de la plus sélective des écoles de Beaux-arts !

Afficher en entier

Classement en biblio - 285 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par CharlineSteen 2022-11-01T09:54:54+01:00

Quand les plus persévérants font ce qu'ils aiment... Ils sont invincibles !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par bookslive 2023-04-11T09:15:11+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par plume_de_rose 2024-07-20T15:39:13+02:00
Diamant

J'ai adorer ce livre la plume et incroyable , les personnage attachant . Il y a aussi un animer pour les fans ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par le_livre_qui_mord 2024-07-14T00:33:20+02:00
Argent

Un tome très sympa mais qui est néanmoins fortement marqué par de la théorie artistique, certes très enrichissante et intéressante, mais qui peut à la longue alourdir le scénario et ennuyer certains lecteurs. Dans tous les cas, ce manga m’a donné envie de sortir mes pinceaux !

Afficher en entier

Yatora, un lycéen qui n'a pas réellement d'ambition, s'amuse à sortir le soir et ne semble ne pas réussir à trouver sa place au sein de la société, n’ayant aucun réel projet d’avenir. Un jour, il aperçoit par hasard le tableau peint par une de ses camarades de classe en cours d'arts plastiques. Cet événement va être ce que l’on appelle communément un déclic et va venir bouleverser sa vie. Notre protagoniste se découvre alors une passion pour le dessin et donc l’art, un monde à travers lequel il n’aurait jamais cru s’épanouir.

Vous avez bien lu chers lectrices/lecteurs ! Il s’agit d’un manga sur la thématique de l’art. Très peu abordé dans ce genre littéraire, j’ai trouvé intéressant de vous faire part de ce petit bijou. Moi-même n’étant pas grande amatrice de peinture, sculpture et autre dans ce domaine, je me suis plongée dedans dès le premier tome. La question est : pourquoi ?

Véritable dictionnaire, l’auteure n’hésite pas à y glisser des noms et définitions techniques mais également à nous montrer comment l'art est représenté au Japon. Quel cursus suivre ? Quel pinceau prendre ? Quelle couleur utiliser pour tel type d’œuvre ? Une quantité de questions pour lesquelles les réponses fusent. Yamaguchi « sensei » (ainsi sont appelés les mangakas au pays du soleil levant) s’est bien évidemment informée sur tout cela afin de rendre le manga plus « vivant ». Une auteure qui s’investit se ressent tout de suite. Et ne parlons pas des traits fins et doux qu’elle apporte en tant qu’illustratrice. En parlant de trait … Comme une palette où reposent toutes les couleurs d’un peintre réalisant son œuvre sur sa toile, les personnages y sont divers et variés. Et ce, puisqu’on y retrouve une élève trans ou encore d’autres étudiants dont la sexualité diffère de l’hétérosexualité.

Et l’histoire ne s’arrête pas au lycée puisque notre héros souhaite intégrer la grande école d’art de Tokyo. En plus de le suivre à ses prémices, nous continuons de le faire aussi durant ses années universitaires. Des rivaux qui apparaissent, des amitiés qui se soudent, des questionnements sur soi-même … Bref une petite pépite d’or magiquement rythmée par la mangaka !

Je pense que plus rien n’est à prouver puisque « Blue Period » a gagné deux prix : le Manga Taishô (grand prix du Manga) en 2020 mais aussi le fameux Kodansha du meilleur manga 2020 dans la catégorie générale !

Note : A savoir que le manga possède également une adaptation animée, sortie en 2021 et très fidèle à l’œuvre originale. Ce n’est que la première saison, je croise sincèrement les doigts pour une suite ! :D

Flavia pour Les Chroniques de Jouvence

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chloenette96 2024-04-14T19:18:23+02:00
Argent

Je ne suis pas forcément intéressée par l'art à la base mais l'histoire m'a beaucoup intrigué. Malgré moi, j'ai envie de voir comment le héros va évoluer au fil des tomes et s'exprimer de plus en plus à travers l'art. Et j'aime beaucoup les mangas qui nous apprennent des choses sur un domaine mine de rien. C'est vraiment un beau manga que je recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrlight 2024-03-21T23:32:27+01:00
Argent

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2024/03/15/blue-period-t-1-tsubasa-yamaguchi/

Blue Period est un seinen sur le thème de l’art, qui met en scène Yaguchi, un lycéen préférant se forcer à entrer dans un moule au lieu de chercher sa propre voie. Du moins, jusqu’à ce qu’il se prenne petit à petit de passion pour le dessin…

J’ai ce manga dans ma PAL depuis un moment, acheté dans le cadre d’une offre promotionnelle, mais j’ai mis du temps à me décider à l’en sortir. Je craignais qu’il ne me plaise pas, de ne pas arriver à accrocher, et effectivement, j’ai eu un peu de mal, au début.

Yaguchi n’est, à première vue, pas un protagoniste très sympathique, plutôt hypocrite et assez méprisant sur les bords. Il se donne des airs de bad boy avec ses amis (encouragé en ce sens par son père), travaille sérieusement à côté (pour satisfaire sa mère), mais lui, dans tout ça ?

Il ne se reconnaît pas dans la vie qu’il a décidé de suivre, n’a aucun rêve, aucun loisir qui ne lui soit pas dicté par autrui, aucune aspiration. Il fait ce qu’on lui dit, ce qu’il estime devoir faire, jamais ce dont il a vraiment envie. De quoi a-t-il envie, d’ailleurs ? Le sait-il seulement ?

Yaguchi, c’est un jeune homme qui se découvre. Il ne change pas en un claquement de doigts, ne devient pas plus attachant en tournant une page. J’ai achevé le tome sans pouvoir prétendre l’apprécier. En revanche, je le comprends. Plus il doute, plus il s’interroge, et plus, paradoxalement, il s’esquisse. Au sens propre comme au sens figuré.

Car Yaguchi n’est pas le personnage central de ce manga. C’est l’Art, avec un A majuscule. L’art qui va le guider, l’aiguiller, le faire sortir de sa coquille, et surtout lui apprendre à être LUI, et pas celui que les autres attendent de lui.

Ceux qui n’aiment pas les œuvres didactiques et les longues explications techniques risquent d’être un poil rebutés par cet ouvrage. Maints passages relèvent davantage du cours de dessin que du récit, et cela peut décourager si le sujet ne vous intéresse pas plus que ça. Personnellement, j’ai été tentée de lâcher le manga (dans le bon sens du terme) pour courir chercher un calepin, une gomme et un crayon.

L’intrigue n’est pas en reste pour autant. Contrairement à des seinen tels que Today’s Burger, dont les chapitre sont au mieux reliés par un mince fil rouge, il y a ici une vraie histoire. Yaguchi, son avenir, ses relations, la naissance de sa passion, son admission au sein du club d’art, les liens qu’il tisse peu à peu avec ses nouveaux camarades…

C’est une tranche de vie dans toute sa splendeur. Le seul reproche que je lui adresserai, c’est son traitement un tantinet superficiel des personnages secondaires. Ils sont très nombreux, mais à l’exception de Mori, de Yuka (et encore, il m’a fallu presque tout le tome pour comprendre qu’il s’agissait d’un garçon), de la professeur et de Takahashi à la fin, aucun ne m’a marquée. Je n’ai même pas retenu leur nom.

Je pense notamment aux amis de Yaguchi. J’ai hésité à mettre le terme « amis » entre guillemets, car le jeune homme ne semble pas déborder d’affection à leur égard, pourtant c’est bien ainsi qu’ils se comportent vis-à-vis de son inclination grandissante pour le milieu artistique. Toutefois, leur conférer cette soudaine sensibilité, cette loyauté, et même cette fraternité après les avoir introduits comme des gros bourrins, ça manque de subtilité. Un meilleur développement aurait, selon moi, mieux amené la transition.

Pour le moment, je suis conquise par ce manga. Ce n’est pas un coup de cœur, mais il me parle beaucoup, et en terme d’art, il est aussi intéressant que pertinent. Je pense néanmoins qu’il faut vraiment apprécier le thème pour se lancer dans cette lecture, car il y occupe une place prépondérante. Si vous n’avez pas de réticence à ce niveau, alors n’hésitez pas, foncez découvrir Blue Period !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rolandbarthes 2024-02-11T14:51:22+01:00
Diamant

Une ode à la persévérance, à la passion artistique comme pulsion de vie. L'itinéraire d'une métamorphose. Une épiphanie en somme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par let-it-go 2024-02-02T22:59:12+01:00
Bronze

Un bon premier tome. C'était très intéressant car l'histoire est très axée sur l'art et le dessin (techniques, histoire de l'art...). Beaucoup de réflexions aussi sur la passion, les émotions. L'ensemble m'a semblé réaliste. Je suis curieuse de lire la suite pour voir où l'autrice veut nous emmener.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par oelian 2023-12-18T11:46:00+01:00
Or

Rien à signaler à part c'est trop bien. C'est tellement juste sur le rapport des artistes à l'art, à la création personnelle. Ça pourra toucher toutes les personnes qui ont avancé dans un processus créatif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 4nto 2023-12-03T18:58:32+01:00
Bronze

Un manga très bien exécuté qui donne envie de peinturer…alors que je n’ai aucun talent et aucune motivation…je lirai le tome 2 avec plaisir:)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ario 2023-08-13T23:33:38+02:00
Diamant

Je suis surprise d’avoir autant aimer ce manga! Je l’ai lu sur la recommandation d’une amie qui avait adoré l’animé mais je n’avais pas trop d’attente. J’ai même tarder et attendu la dernière minute avant la date de retour à la bibliothèque pour le lire. Je n’arrivais pas à trouver la motivation de me mettre dans l’histoire. Grave erreur de ma part car j’ai adoré cette lecture. Cela m’a rappelé et rendu nostalgique de mes études car j’ai aussi suivi un cursus artistique. Je connais donc bien toutes les techniques de dessin abordées dans ce manga mais c’était super de les réviser et je pense que c’est très pédagogique pour quiconque s’intéresse au dessin ou à la peinture.

Le fait que le héros ne connaisse rien mais soit animé de cette passion et cette envie de vouloir progresser était super enthousiasmant. Il brise le stéréotype du petit bad boy et il a une façon originale de voir le monde. Il a un côté désabusé mais l’art lui redonne littéralement des couleurs.

J’ai apprécié la reconnaissance qu’il y a envers le travail qu’il faut pour être bon dans un domaine artistique. Bien souvent on s’arrête au fait que quelqu’un a des facilités en dessins sans se rendre compte de toute la technique qu’il faut pour être vraiment bon. On sent que l’auteur connaît bien le domaine.

Bref j’ai hâte de lire la suite! Je me demande si ce manga va suivre ses personnages du lycée à l’université jusqu’à leurs carrière après cursus. Ça serait réaliste et intéressant car on a toujours tendance s’arrêter à la période lycée dans ce genre d’histoire alors qu’il y a encore pleins de trucs à découvrir après!

Afficher en entier

Date de sortie

Blue Period, Tome 1

  • France : 2021-01-20 (Français)

Activité récente

Neilina l'ajoute dans sa biblio or
2024-07-17T15:04:22+02:00
_eme l'ajoute dans sa biblio or
2024-05-30T11:22:05+02:00
aewenn l'ajoute dans sa biblio or
2024-04-04T00:45:15+02:00
Minji l'ajoute dans sa biblio or
2024-03-31T16:49:08+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 285
Commentaires 42
extraits 10
Evaluations 102
Note globale 8.35 / 10