Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de BlueDust89 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Elle s'appelait Tomoji Elle s'appelait Tomoji
Jirō Taniguchi   
Voici une très belle histoire qui est à la fois très intéressante et très belle et pas mal triste! On s'attache vite au personnages qui sont eux aussi très intéressants! Je felicite vivement Jiro Taniguchi pour cette magnifique oeuvre! Je le conseille à toute sorte de lecteurs!

par luuchat
Walking Dead, Tome 15 : Deuil et espoir Walking Dead, Tome 15 : Deuil et espoir
Charlie Adlard    Robert Kirkman   
Un tome 15 davantage centré sur la psychologie des personnages, et leur ressenti par rapport aux chocs extrêmes et brutaux du tome précédent. Il y a donc, bien sûr, moins d'action, mais la lecture est plaisante, tant par l'humanité qui reprend le dessus chez certains, que le manque de sang froid et la neutralité des sentiments chez d'autres. Les horreurs qu'ils subissent au quotidien radicalisent leur façon de voir les choses, de s'exprimer. Rick, Carl, ou encore Nicholas, nous promettent encore de belles sautes d'humeur !
L'Épreuve, Tome 4 : L'Ordre de tuer L'Épreuve, Tome 4 : L'Ordre de tuer
James Dashner   
Une vraie tuerie, si vous me permettez le jeu de mot ! J'étais déjà une grande fan de la saga TMR et de la plume de James Dashner, mais là, c'est encore pire !

On replonge avec grand plaisir treize ans avant le WICKED, avant l'arrivé de Thomas parmi les blocards avec de nouveaux personnages, qui pour ma part, sont tous aussi attachants les uns que les autres. On en apprend plus sur les irruptions solaires et sur la Braise.

Beaucoup d'entre vous dise être déçu, mais ce n'est pas mon cas. Je me posais tellement de questions, que je suis ravie d'en avoir obtenue les réponses. Et le fait de n'avoir pas de lien direct (à part dans le prologue et dans l'épilogue) avec Thomas et compagnie ne m'a absolument pas dérangé. Après tout, ce n'était pas le but de ce tome prequel.

Et cette fin... Mon dieu ! Qu'est-ce qu'elle a le don de m'agacer. Argh. J'ai failli verser une larme.

[spoiler]Et sincèrement, je continue de penser que Deedee est Teresa. L'âge peut coïncider vu que l'auteur ne donne pas son âge et reste vague là dessus. Les personnages sous entende qu'elle n'a pas plus de six ans, mais elle peut très bien en avoir beaucoup moins. Ensuite, il y a la cicatrice de la fléchette, Teresa n'en a pas une dans la saga TMR ? Il me semble que si...[/spoiler]

Pour conclure, le seul petit bémol que je pourrais trouver, c'est qu'il est trop court et qu'on en redemanderait presque afin d'attiser notre gourmandise de savoir. Je conseil réellement L'ordre de tuer pour tous les fans de la trilogie !

par Philla
Walking Dead, Tome 13 : Point de non-retour Walking Dead, Tome 13 : Point de non-retour
Charlie Adlard    Robert Kirkman   
J'ai moins aimé ce tome, où tout semble lent et moins mouvementé. Mais c'est normal, même si l'ambiance est toujours macabre et que la menace est présente, le groupe semble désormais à l'abri. Mais pour combien de temps?
L'Épreuve, Tome 2 : La Terre brûlée L'Épreuve, Tome 2 : La Terre brûlée
James Dashner   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/08/lepreuve-tome-2-la-terre-brulee.html

Généralement lorsqu'un tome 1 est trop bien, le second déçoit. C'est un peu une loi élémentaire de la littérature Young Adult. Et puis, il y a ce livre. Ce second tome tout aussi fascinant, complexe, addictif et génial que le premier.

Dès le premier chapitre, le roman est lancé sur les chapeaux de roues. James Dashner a prit le parti de ne pas nous imposer d'ellipse de temps, et nous repartons donc au point où le premier tome s'était arrêté. Non seulement cela donne une vraie continuité à ce second tome, mais en plus le rythme ne perd pas de temps à également reprendre comme en quarante. Les ennuis s'empilent donc de nouveau très rapidement avec le début de cette nouvelle épreuve et la découverte de l'existence d'un groupe B. En tant que lecteur on ne se pose pas de questions et on repart dans cette histoire avec des questions pleins la tête.

Cette seconde épreuve imaginée par WICKED afin de tester les adolescents apporte également avec elle son lot d'obstacles et de nouvelles questions. La principale étant : en qui Thomas peut-il avoir confiance ? A part Newt et Minho, les autres personnages sont très vite devenus très suspect à mes yeux. A commencer par Teresa, qui disparaît mystérieusement durant la nuit en laissant derrière elle une fiche de WICKED la qualifiant de "Teresa Agnes : La traître", et Aris, qui lui apparaît à la place de Teresa et s'avère être le sujet masculin du groupe B. Si vous, vous avez pas d'énormes doutes qui commencent à se répandre comme une traînée de poudre dès ce moment... Et puis croyez-moi lorsque je vous dis que les doutes ne feront qu’accroître au fil des pages et des événements ! Le moins que l'on puisse dire c'est que James Dashner n'a pas eu la main morte sur les retournements de situations ! Une fois encore mon cerveau est passé plusieurs fois près de la surchauffe. Bref, ce livre m'a mise dans un de ces états... Et comme si on était pas devenus assez parano comme ça au fil de notre lecture, à 80% du roman c'est l'apothéose du retournement de situation qui se met en route. L'auteur nous retourne le cerveau dans tous les sens tellement de fois d'affilés qu'à la fin on ne sait même plus où on en est, et ça c'est un vrai régal.

Concernant les personnages, si j'avais apprécié Thomas dans le premier tome, je l'ai vraiment adoré dans celui-ci. Le phénomène d'identification se déclenche vraiment dans ce second tome, et surtout on s'attache encore plus au jeune homme. Comme je l'ai dis plus haut, j'ai également une fois de plus beaucoup apprécié Newt et Minho qui sont décidément des personnages qui savent se faire discrets mais sont de vrais soutiens. Les personnages féminins ne sont cependant toujours pas à la fête puisque la seule réellement présente est Brenda, une jeune femme que les garçons rencontrent lors de leur périple, et qu'elle souffre du même problème que Teresa lors du premier tome : une vraie distance entre elle et le lecteur qui la rend difficilement attachante et appréciable. Je ne m’appesantirais également pas plus que nécessaire sur le personnage de Teresa, pour cause de risque de spoilers, mais dirais simplement que j'ai décidément beaucoup de mal avec elle. Si dans le premier tome elle m'avait laissé indifférente, elle m'a carrément déplu dans celui-ci...

Après, je vais quand même souligner un petit point négatif qui pourra peut-être en gêner certains. En effet, ce tome se repose énormément sur le mystère qui s'épaissi et qui donc nous porte au travers des quelques petites baisses ponctuées dans le rythme général. Cependant le fait est qu'on commence à être vite perdus dans cette histoire. J'ai l'impression de ne toujours pas voir appris grand chose de concret durant ces deux volets et qu'au contraire les choses se sont nettement compliquées avec chaque nouvelle pierre apportée à l'édifice.

En conclusion ce second tome de L’Épreuve fut une nouvelle réussite pour ma part. Tout comme le premier tome je le qualifie volontiers d'haletant, captivant, et de très grande qualité. James Dashner prend un malin plaisir à faire s'effondrer toutes nos certitudes et personnellement, même si mon petit cœur en a souffert, j'ai adoré ça. Le troisième, et ultime, tome s'annonce définitivement savoureux !

par Althea
Walking Dead, Tome 11 : Les Chasseurs Walking Dead, Tome 11 : Les Chasseurs
Charlie Adlard    Robert Kirkman   
Dès la 1ère planche, le groupe savoure un petit moment de réjouissance quand Andrea découvre dans une camionnette deux matelas, les invitant à des nuits plus confortables... Mais l'horreur rattrape les survivants rapidement quand ils comprennent que Ben s'est amusé à éventrer son jumeau pour le voir revenir sous forme de zombie ! Un grave dilemme se pose alors à eux sur le sort à réserver au jeune psychopathe, la prudence leur recommandant d'éliminer un compagnon aussi instable et dangereux mais faisant naître des dissensions entre eux, d'autant qu'aucun ne se sent le courage d'exécuter la sentence !

La décision est donc ajournée mais durant la nuit, quelqu'un tue Ben.

La nuit suivante, après une attaque de zombies, Dale est enlevé par un groupe qui les épiait depuis plusieurs jours. Ses compagnons, ignorant la raison de sa disparition, partent à sa recherche le lendemain sans véritable espoir de le retrouver vivant. Ils tombent alors sur un prêtre assez étrange qui les invite à se réfugier dans son église. Mais la paranoïa s'installe peu à peu...

Je pensais que l'on avait atteint le summum de l'horreur avec les tomes 5 & 6 se déroulant à Woodbury, mais Kirkman arrive à en repousser encore les frontières, tant ce tome atteint une noirceur et un cynisme confondants, qui déteignent malheureusement sur les enfants ! Ainsi, Carl se montre d'un pragmatisme effrayant :

” Rick, à propos de Dale : Pourquoi tu as dit quelque chose d'aussi méchant et blessant ?
Carl : Et d'aussi vrai.
Rick : Mais putain, Carl !
Carl : Il est faible. Il est le contraire de ce qu'on disait avec Abraham. Il a besoin de gens comme nous pour le protéger... Il nous complique la vie. On serait mieux sans lui."
(page 38)

Comme on le voit, l'innocence a définitivement déserté les coeurs purs. Mais comment aurait-il pu en être autrement dans ce monde voué au chaos et à la violence, où les repères éthiques et moraux ont complètement disparu, où les humains se révèlent pires que des bêtes, où les perspectives d'avenir sont inexistantes ?
Car dans ce monde post-apocalyptique, les enfants assassinent de sang-froid, les parents mangent leurs propres enfants, l'homme d'église renie les commandements de dieu, juste pour survivre quelques instants de plus...

[spoiler]Je dois dire que je n'ai pas vraiment été convaincues par les raisons qui ont poussé le groupe de Chris au cannibalisme (keuwa ? il est plus facile de se résoudre à manger de la chair humaine que de tenter de chasser ? really ?).Ni par la colère qui pousse Rick, Abe, Andrea et Michonne à démembrer ces odieux chasseurs...
[/spoiler]
Par contre, malgré ces réserves (qui sont également dues au fait que je me doutais de certains événements à travers la saison 4 de la série, éventant de ce fait l'effet de surprise) , je suis restée agrippée au livre tout le temps de ma lecture et me suis surprise à retenir ma respiration...

L'exploration psychologique de cette humanité en déroute rend les réactions de chacun extrêmement réalistes, voire saisissantes. Nous assistons, impuissants, à la lente mais inexorable descente aux enfers du groupe de Rick dont les membres se déshumanisent progressivement, devenant aussi pourris que les enfants de salauds qu'ils ont croisés sur leur route ! D'autant plus que l'on se dit, que certains ne se relèveront jamais des actes monstrueux qu'ils ont commis !

” ... Dale... Il m'a fait repenser à beaucoup de choses. Il a résisté à des choix que j'estimais nécessaires. Il refusait d'être changé par son environnement. Je pensais qu'il était faible. Je me trompais peut-être. Peut-être qu'il fallait être fort pour lutter contre la tentation. Plus fort que n'importe lequel d'entre nous pour s'accrocher à son humanité. Ce qu'on a fait pour survivre... Parfois, je me dis qu'on ne vaut pas mieux que les morts."
(Rick, page 136)

J'avais dit que je ne reparlerai pas des dessins avant de noter une amélioration mais je dois avouer que dans ce tome, les regards sombres, voire presque psychopathes de certains sont particulièrement mis en valeur par le jeu d'ombres et de lumières, les rendant effrayant...

Et je finirai comme ma précédente chronique sur une citation d'Abe, qui est en train de devenir l'un de mes chouchoux. Il forme avec Rosita un couple rafraîchissant, le dernier à vrai dire du groupe :

” Rosita : Qu'est-ce qui ne va pas ?
Abe : Moi et ma grande gueule. J'ai foutu les glandes à Rick... deux fois !
Rosita : Fais gaffe. Tu as l'air moins sûr de toi. Tu ne voudrais pas que les autres percent à jour ton déguisement de bourrin macho comme je l'ai fait.
Abe : C'est pas ça. J'ai appris à le respecetr le Rick... Et ces gens en voient de dures... Je ne veux pas en rajouter."
(page 83)

Si c'est pas mimi ?!?^^

Bilan de ce tome :
9 morts (dont 3 du groupe)
un nouveau intègre le groupe

par Parthenia
La Quête des ours, Tome 6 : Les Esprits des étoiles La Quête des ours, Tome 6 : Les Esprits des étoiles
Erin Hunter   
j'en suit presque à la fin (ouf) je pense que cette saga est vraiment très bien sauf les derniers tomes qui mon déçut et quelque fois ennuyer...

par Nelly2002
Walking Dead, Tome 9 : Ceux qui restent Walking Dead, Tome 9 : Ceux qui restent
Charlie Adlard    Robert Kirkman   
Un tome différent, beaucoup moins stressant que d'autres. Et pourtant, on évolue dans une sorte de désespoir constant en suivant Rick et son fils Carl. D'ailleurs, la quasi totalité de ce tome tourne autour d'eux. Mais le titre le résume bien: ce sont ceux qui restent. Il faut bien une transition avant de reprendre la route et tourner la page sur le passé.
La Quête des ours, Tome 4 : Les Dernières Contrées sauvages La Quête des ours, Tome 4 : Les Dernières Contrées sauvages
Erin Hunter   
Les premiers tomes étaient mieux, j'ai l'impression que ça devient de moins en moins bien, sincèrement.
Walking Dead, Tome 7 : Dans l'œil du cyclone Walking Dead, Tome 7 : Dans l'œil du cyclone
Robert Kirkman    Charlie Adlard   
Ce numéro 7 de la série Walking Dead se révèle être un retour aux sources. Peu d’action et énormément de psychologie entre les personnages. Un tome qui permet de mettre le lecteur dans une certaine ambiance qui rendra d’autant plus fort, je suppose, l’horreur des prochains comics.

En effet, tout va bien au pénitencier ! C’est un réel paradis bien que l’horreur s’immisce parfois parmi les survivants. L’auteur développe d’ailleurs une planche évoquant chaque survivant heureux comme si l’aventure s’arrêtait ici et que les personnages avaient enfin trouvé leur bonheur.

Et puis c’est la chute. Le tome 8 m’attend déjà !

par odin062