Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Blymkoe : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Joanne Kathleen Rowling   
Ce sixième tome est très réussi. Le côté sombre des tomes s'accroit car Harry enchaine mort sur mort. Il est très seul après la disparition de Sirius mais compense un peu cette absence avec la compagnie de Dumbledore. C'est aussi dans ce roman que Harry et ses amis vont commencer à vraiment s'intérreser à l'amour. L'auteur a une imagination débordante.

par myra44
Stray Dog, tome 1 Stray Dog, tome 1
Vanrah   
Gros coup de cœur pour ce manga français ! Comme quoi, il n’y a pas besoin de se rendre jusqu’au Japon pour trouver des mangas dignes de ce nom !

Stray Dog nous plonge dans un univers fantastique particulièrement sombre revisitant le mythe de la Bête du Gévaudan avec originalité. La mention de la Bête du Gévaudan m'a tout de suite motivée à me plonger dans ce manga. Rien que pour les superbes graphismes, j'ai décidé de continuer. Et là, j'ai adoré ! L'univers gothique dans lequel VanRah nous plonge est beaucoup plus complexe et sombre que ce à quoi je m'attendais. Les codes classiques du fantastique sont ici repris pour être intégrer à un univers futuriste où humains et créatures surnaturelles cohabitent tant bien que mal.

Du côté des graphismes, je ne peux qu'être admirative devant le travail accompli par l'auteur ! Les dessins sont tout juste magnifiques, en particulier pour les Karat. Le crayon de l'auteur est superbement mis au service de son imagination foisonnante, pour le grand plaisir des yeux ! Même si à plus d'une reprise, Toru m'a fait penser à Kaname de Vampire Knight, cela ne m'a absolument pas gênée.

Stray Dog est un gros coup de cœur. Ne serait-ce que par ses graphismes, le manga vous emporte sans aucune difficulté dans le monde d'Ishtar et vous fait côtoyer des créatures tout droit sorties des légendes les plus anciennes. Avec ce premier tome introductif, VanRah marque le début d'une trilogie dark fantasy à n'en pas douter réussie.
Stray Dog, tome 2 Stray Dog, tome 2
Vanrah   
Dans la lignée du premier. Aucune déception, et ce que je pensais se confirme. L'univers est d'une richesse addictive et les personnages sont de plus en plus attachants (que dis-je: ils sont fascinants).

Comme le dit Mielouw, le dessin autant que l'écriture sont fluides, actifs: c'est dynamique, on ne s'ennuie jamais et on se prend littéralement au jeu. On en apprend d'avantage au fil de notre lecture, sur les Karats, autant que sur les protagonistes eux-mêmes.

Le suspense final ne peut que nous pousser à vouloir lire la suite. Personnellement je haie ce genre de fin... Plus encore que j'ai du attendre sa sortie (soit 1 an): intenable!

par Lyanaa
Stray Dog, tome 3 Stray Dog, tome 3
Vanrah   
Toujours aussi charmée ! Cette fois, on en apprend un peu plus sur Senri (ce qui est super !) et on mesure toute l'admiration et l'investissement qu'il vouait aux Karats. Il n'en est que plus touchant à mes yeux ! Aki aussi, change peu à peu, et j'ai l'impression que la culpabilité de Toru l'écrase toujours plus. Ce qui est magique dans ce manga, c'est qu'on ressent tout (personnellement, je vis chaque scène et c'est franchement génial ! Totalement immersif !), et à plusieurs reprises, essentiellement dans des échanges entre Toru et Aki, j'ai été vraiment touchée !
Puis on en apprend un peu plus sur ce fameux "tueur en série" et les choses se complexifient également de ce côté là ! Bref ! Comme d'habitude : j'ai hâte d'avoir le tome suivant sous la main !

par Mielouw
Stray Dog, tome 4 Stray Dog, tome 4
Vanrah   
Encore un excellent tome ! Des dessins splendides, une aventure palpitante à souhait, des personnages haut en couleurs, mais la lecture est définitivement trop rapide ! J’attend vraiment impatiemment le prochain tome !

par Sky00
Stray Dog, tome 5 Stray Dog, tome 5
Vanrah   
Un tome dans la continuité du précédent. Ce qui veut dire pour moi que je l'ai trouvé longuet pour le nombre de pages qu'il possède et un peu fouillis question intrigue, présentation des personnages et infos récoltées sur l'univers. Je trouve que les 3er tomes étaient vraiment bons, avec une apothéose au T3. Puis le scénario m'a semblé plus chaotique et imprévisible à partir du T4 et, même si c'est sympa d'avoir des rebondissements dans une œuvre, ici c'était un peu étrange.
Je suis un peu effarée par le temps que durent les combats, surtout quand on voit le nombre de pages par tome et le peu de personnages réellement présents… J'avoue ne pas être ultra fane de ces combats à rallonge où les discussions (dont certaines plutôt absurdes en temps de combat, ça enlève de la crédibilité) et les flashbacks intempestifs rallongent encore et encore l'affrontement… Puis comme on suit pas mal Iruu & co dans ce tome, le sensation de durée est exacerbée comme on ne croise pas réellement Tarot ou Toru et Aki. Même si j'ai adoré suivre Iruu, qui est un personnage vraiment différent des autres Karats et qui apporte un vent de fraîcheur, j'ai été un peu déconcertée qu'on soit plongé dans son passé au milieu du combat (chaque chose en son temps) et par la présence assez effacée de Tarot, Kira, Toru et Aki. Ils ont eu leur place dans les tomes précédents, aucun doute, mais c'étaient eux les pions principaux de la bataille et ils sont comme relégués au second rôle… J'aurais préféré que le combat se termine plus rapidement (avec intervention d'Iruu quand même) puis qu'on fasse correctement la découverte d'Iruu et de son passé. Idem pour Kira… je trouve qu'il y a une certaine incohérence à reléguer si violemment en arrière-plan alors que le gugusse fout le bazar depuis un moment et a été vraiment coriace à abattre. Quant à Toru et Aki… c'est mignon, mais redondant. J'ai l'impression que ce sont les mêmes problématiques relationnelles depuis le T2 et ça devient lassant. Il serait vraiment temps (et j'ai l'impression que c'est le cas) d'avancer de ce PDV-là, car on a fini par comprendre quels étaient les soucis !
L'autre petit point noir de ce T5, c'est le dessin. Ah, il est toujours aussi badass et bien réalisé, aucun problème ! Idem pour les expressions faciales, elle sont chouettes. Sauf qu'en fait on ne peut pas profiter du dessin car il devient de + en + illisible. Je trouvais que les tomes 2-3-4 étaient mieux de ce PDV-là puis j'ai de nouveau eu des soucis de lisibilité au T5. Trop de noir, pas assez de nuances, trop d'éléments sur une seule case… Quand on doit se forcer pour lire une case, c'est dommage, car le plaisir est moindre.

par louji
Deadlock, Tome 2 Deadlock, Tome 2
Yuh Takashina    Saki Aida   
Le tome 1 s'était terminé sur le meurtre du giton d'un des principaux suspects surveillés par Yûto. Le tome 2 reprend l'histoire sur les lieux du crime où Dick empêche son codétenu de prévenir les gardiens afin de le protéger d'une vengeance des ABL. Le scenario se fait encore plus sombre que dans le tome précédent : viols, meurtres, menaces, trahisons rappellent que nos protagonistes vivent dans une véritable jungle où la loi et le droit de l'extérieur ne s'appliquent pas.
Alors que l'enquête de Yûto stagne sur la recherche de ce fameux Corbus, il se rapproche progressivement de son codétenu (sans que la romance ne passe au premier plan, malgré la scène du verre d'eau, qui j'avoue, m'a laissée dubitative, mais passons!) allant même jusqu'à lui faire une confidence primordiale sur lui.

Ce que j'aime avec cette saga, c'est que la dureté de la prison n'est jamais passée sous silence ni édulcorée, et pourtant, les auteures ne versent jamais dans un racolage ou un voyeurisme malsain, en dépit des scènes extrêmement brutales qui s'y déroulent ! Matthieu et Yûto, à force de vivre sous la protection de Nathan, Dick et Mickey, en ont oublié le cadre dangereux de la prison ainsi que leur vulnérabilité. La réalité se rappellera douloureusement à eux !
Malgré l'ambiance oppressante de ce huis-clos, les auteures nous offrent quelques bouffées d'oxygène, notamment avec l'introduction d'un nouveau personnage, Neto, le chef du gang des Loco Hermano, dont la nouvelle amitié avec Yûto semble à la fois précieuse et problématique.

Dick Banford reste toujours aussi énigmatique. Il ne se livre jamais et les rares informations recueillies sur lui (nous apprenons enfin la raison de son incarcération) proviennent d'autres personnes.
Nous glanons aussi des renseignements sur Nathan, qui paraît finalement moins lisse que ce que nous ne croyions : que cache la relation mystérieuse qu'il semble entretenir avec le directeur de la prison ?

Les auteures font savamment monter la tension tout au long de ce tome ; on sent que quelque chose se trame mais on ne s'attendait certainement pas à cette fin atroce, même si certaines allusions nous le faisaient pressentir (l'agonie du chef des Black Soldiers, la libération de Rivera, les mises en garde de Dick) ! L'agression finale mettra-t-elle le feu aux poudres d'une situation de plus en plus tendue entre les différents gangs ? Et qu'a donc bâti Dick que Yûto met en danger par son comportement ?
J'ai vraiment hâte de connaître la suite. Malheureusement, aucune date sur la sortie du prochain tome n'a jusque là était donnée...

En bref :
Les + : un suspens savamment entretenu ; des révélations savamment dosées ; les frémissements d'une histoire sentimentale entre Yûro et Dick ; un milieu carcéral bien retranscrit avec ses codes et ses méfaits psychologiques
Les - : une enquête qui piétine

par Parthenia
La Trilogie des gemmes, Tome 3 : Vert émeraude La Trilogie des gemmes, Tome 3 : Vert émeraude
Kerstin Gier   
Je ne savais même pas que cela pouvait être possible...

J'ai le cœur qui cogne. Les mains moites et les yeux qui piquent.
Et pourtant, je viens seulement de finir le CHAPITRE 9. Et ces 250 pages m'ont déjà achevé...

J'ai toujours été du genre à finir les livres le plus vite possible. J'ai toujours voulu connaître la fin rapidement. Pourtant, avec Vert Émeraude, c'est différent. Je ne peux pas me résoudre à atteindre la fin.
En faite, j'ai horriblement peur. J'ai cette impression désagréable au fond du cœur, celle qui laisse une marque ineffaçable. Car je sais que, une fois ma lecture fini, ce sera la fin.
Et, je ne peux pas me résoudre à quitter Gideon et Gwendolyn...
Même si, c'est inévitable...

Alors, je prends mon temps, je relis les chapitres précédents. J'éloigne l'inévitable le plus que je peux...

Et pour en revenir aux neuf premiers chapitres Ô combien merveilleux, et surtout au chapitre neuf qui m'a juste ... brisé de l'intérieur.
Je n'en reviens toujours pas.
J'ai eu du mal à m'endormir, mes pensées vagabondées vers Gwendolyn et Gideon et au fond de moi résonnaient encore les dernières phrases.

Mon cœur bat encore à la simple pensée des dernières pages de ce chapitre. Et je dois me faire violence pour ne pas sauter sur mon livre et continuer sa lecture.

Je n'ai même pas encore fini la lecture de Vert Émeraude, mais je sais, au fond de moi, qu'elle sera plus que remarquable.

***

UPDATE (la dernière page a été tournée) :

Et voilà, après avoir repoussé pendant un mois, j'ai achevé ma lecture de ce troisième tome.

Je n'arrive pas vraiment à réfléchir. Mes mains tremblent. Mes yeux sont humides.
Je pleure pour cette magnifique fin. Je pleure parce que c'est fini.
Parce qu'on ne pourra plus jamais connaître de suite aux aventures de Gwendolyn et Gideon.

J'ai toujours appréhendé ces moments-là. Ceux où tu comprends que c'est fini. Ceux où ce terrible poids sur l'estomac apparaît.
Je n'arrive pas à quitter Gwendolyn.

Je ne pensais pas que ce troisième tome aller me bouleverser à ce point. Et je n'arrive toujours pas à croire que c'est fini.
Que Gwendolyn et Gideon sont à présent loin derrière moi...

Ce livre est un vrai bonheur, telle une bouffée d'air frais lord d'une journée d'été étouffante, qui permet le passage à différentes émotions à chaque page.
Parce que, qui n'a pas ri lors d'une fameuse réplique à la Xemerius ?
Qui ne sait pas attendrit en lisant une déclaration de Gideon ?
Qui n'a pas eu les yeux humides et piquants en croyant à la mort de quelqu'un ?
Qui n'a pas le cœur lourd de quitter ces personnages tellement exceptionnels ?

Ce livre ne m'a aucunement fait regretter l'attente de sa sortie. Et, je ne regrette en rien le fait que j'ai attendu aussi longtemps pour le finir.
Car, tout cela en valait la peine.

Toutes les questions en suspense, des deux premiers tomes, sont résolues. Et, on apprend même des choses qu'on ne pouvait même pas imaginer.
Ce troisième tome n'est qu'une explosion de révélations et de rebondissements.

Vert Émeraude est un vrai bijoux qui clore en beauté cette merveilleuse trilogie.

J'ai vécu une merveilleuse aventure avec Gwendolyn et je n'arrive pas à accepter qu'elle prend fin aujourd'hui...
Parce que, rien n'est plus douloureux que les aurevoirs...


PS : HAAAAAA !! Rouge Rubis ( Rubinrot ), Bleu Saphir ( Saphirblau ) & Vert Émeraude ( Smaragdgrün ) adaptés au cinéma ! OUIIII !!

par MissNaais
La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir
Kerstin Gier   
Oh mon dieu!!! ce livre m'a couper le souffle, le suspens défile à grande vitesse ! la fin est vraiment très prenante à vous en faire saliver!! Oh la la c'est tellement dure d'attendre!! Je ne demande qu'une chose vite la SUITE!!!

par quartz
La Trilogie des gemmes, Tome 1 : Rouge rubis La Trilogie des gemmes, Tome 1 : Rouge rubis
Kerstin Gier   
Bon sang je ne pouvais plus m'arrêter de lire ! J'ai été totalement transportée par cette histoire, par les personnages et par l'intrigue ! C'est bien écrit, bien décrit, on ressent vraiment bien la chose ! J'aime beaucoup cette mystérieuse histoire de Paul et Lucy même si à la fin, ça s'éclairci quelque peu... Concernant Gideon je reste sceptique, même en ayant lu la fin. Je suis comme Paul, je ne lui fais pas entièrement confiance !

par takiko