Livres
523 668
Membres
541 457

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Blew 2015-02-12T22:35:13+01:00

Quand on est ivre, on dit la vérité et personne ne vous croit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Blew 2015-02-12T22:34:04+01:00

Vous pensez peu au futur, n'est-ce pas? C'est le privilège de la jeunesse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-03-31T20:38:17+02:00

Sur ce sentiment inconnu dont l'ennui, la douceur m'obsèdent, j'hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse. C'est un sentiment si complet, si égoïste que j'en ai presque honte alors que la tristesse m'a toujours paru honorable. Je ne la connaissais pas, elle, mais l'ennui, le regret, plus rarement le remords. Aujourd'hui, quelques chose se replie sur moi comme une soie, énervante et douce, et me sépare des autres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-03-31T20:38:17+02:00

L'insouciance est le seul sentiment qui puisse inspirer notre vie et ne pas disposer d'arguments pour se défendre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-03-31T20:38:17+02:00

On s'habitue aux défauts des autres quand on ne croit pas de son devoir de les corriger.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Biibette 2010-11-30T20:03:23+01:00

La vie recommença comme avant, comme il était prévu qu'elle recommencerait.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Biibette 2010-11-30T20:03:23+01:00

Je passe très vite sur cette période, car je crains, à force de chercher, de retomber dans des souvenirs qui m'accablent moi-même. Déjà, il me suffit de penser au rire heureux d'Anne, à sa gentillesse avec moi et quelque chose me frappe, d'un mauvais coup bas, me fait mal, je m'essouffle contre moi-même. Je me sens si près de ce qu'on appelle la mauvaise conscience que je suis obligée de recourir à des gestes : allumer une cigarette, mettre un disque, téléphoner à un ami. Peu à peu, je pense à autre chose. Mais je n'aime pas cela, de devoir recourir aux déficiences de ma mémoire à la légèreté de mon esprit, au lieu de les combattre. Je n'aime pas les reconnaître même pour m'en féliciter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Popteen 2015-11-30T21:16:12+01:00

Un jour, j'aimerais quelqu'un passionnément et je lui chercherais un chemin vers lui, ainsi, avec précaution, avec douceur, la main tremblante...

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-03-31T20:38:17+02:00

Nous étions de la même race, lui et moi ; je me disais tantôt que c'était la belle race pure des nomades, tantôt la race pauvre et desséchée des jouisseurs.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Anne-118 2010-11-29T11:41:01+01:00

Le sixième jour, je vis Cyril pour la première fois. Il longeait la côte sur un petit bateau à voile et chavira devant notre crique. Je l'aidait à récupèrer ses affaires et, au milieu de nos rires, j'appris qu'il s'appelait Cyril, qu'il était étudiant en droit et passait ses vacances avec sa mère, dans une villa voisine.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode