Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bookcooning : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Chroniques Homérides, Tome 1 : Le Souffle de Midas Chroniques Homérides, Tome 1 : Le Souffle de Midas
Alison Germain   
Ma chronique complète: ombrebones.wordpress.com/2017/10/11/les-chroniques-homerides-1-le-souffle-de-midas-alison-germain/
(...) En bref, Alison Germain propose le premier tome d’une trilogie d’urban fantasy certes classique mais qui brille par son univers et son héroïne imparfaite, ce qui la rend justement très attachante. C’est une saga que je conseille aux fans du genre sans une once d’hésitation car il se pourrait bien que ce soit la prochaine « Geste des Exilés » ! Qu’on se le dise et qu’on dévore ce tome de toute urgence.

par Bluenn
La Nouvelle Arche La Nouvelle Arche
Julie De Lestrange   
Ce livre de Science-Fiction Young-Adult ne ressemble absolument en rien à tout ce que j’ai pu lire ou voir jusqu’à maintenant.

Le thème est très prenant puisque nous allons suivre Mathilde, une jeune fille très particulière puisqu’elle est l’une des premières à être née au Centre, un lieu hautement sécurisé qui s’occupe des nourrissons, de leur naissance jusqu’à ce qu’ils soient en âge d’être actifs et productifs. Avant cela, ils ne « vivent » pas réellement, ils sont dans un genre de gestation.

J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur nous expose la situation, on est avec Mathilde et on la suit dans ses décisions et j’ai trouvé que c’était intéressant de la suivre elle plutôt qu’un autre personnage qui aurait pu nous limiter dans les explications.

La plume de l’auteure est addictive, le vocabulaire est accessible, riche et réfléchi et bien qu’il y ait quelques termes spécifiques à l’univers créé, tout est bien expliqué et on se sent absolument bien intégré à l’histoire.

Bien qu’au début je ne savais absolument pas à quoi m’attendre, je n’ai pas éprouvé de difficulté particulière à imaginer l’univers, le Centre, les différentes situations présentes dans le livre. On a un bon nombre de détails visuels qui nous aident à nous repérer dans l’espace/temps.

Les adeptes de SF, autant que ceux qui veulent découvrir un univers totalement inédit, apprécieront l’originalité de l’histoire et le tempérament de Mathilde qui a un caractère bien trempé et ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Il y a beaucoup de personnages, cependant, ce n’est pas trop difficile de se repérer et de reconnaître chacun d’entre eux grâce aux interactions qu’ils ont les uns avec les autres.

Mathilde, accompagné par ses amis, va défendre ses convictions au risque de se retrouver dans des situations parfois compliquées mais après tout, s’il n’y a pas de risque, s’il n’y a pas d’enjeu, on a aucune raison de s’en faire, ici, on a de quoi et on ressens bien que tout peut basculer et que l’équilibre est plus que précaire. Une héroïne forte et avec de l’esprit, comme on les aime ! ^^

Ce premier épisode n’est pas simplement inclusif à l’histoire, car bien qu’au début on soit dans l’exploration, on arrive très vite au but et la fin nous donne envie de lire la suite, de savoir ce qui se passera pour Mathilde et les autres.

Je recommande ce livre avec lequel on passe un bon moment. Le côté SF est vraiment sympa et très bien imaginé.

Ce premier épisode nous donne envie de savoir ce qui se passera ensuite et on est vraiment bien dans l’histoire, un peu comme une immersion totale pour un nouvel univers. Digne d’un scénario de film, c »était top !
Legend, Tome 1 : Legend Legend, Tome 1 : Legend
Marie Lu   
Elle est l'élite de l'armée / Il est l'ennemie public n°1

Tout les oppose, pourtant, ils se ressemblent...

Un livre dystopique comme on les aime !
June est intelligente, riche, réfléchit et fidèle à sa République.
Day est intelligent, pauvre, réfléchit et déteste la République.

Dans ce livre, nous avons deux personnages jeunes qui ont tout les deux grandit trop vite à cause de plusieurs éléments...
Dans ce monde ci, Chaque enfant de 10 ans passe un teste, qui déterminera leur vie futur, leurs études, et leur métier.
Nos deux protagonistes sont opposé l'un à l'autre et alors que tout devrait les opposer, ils se rapproche dangereusement.

Legend est un livre explosif. La première partie nous plonge dans le monde de nos deux personnages complètement différent, puis la deuxième partie est une explosion de sensation, stressant, et éprouvant.
La lecture est fluide et le livre se termine bien trop vite ! On a que trois mots quand on ferme le livre c'est : VIVEMENT LA SUITE !
Je le conseil à tout le monde ! Ce livre est une agréable surprise !

par naiky
Multiversum, Tome 1 : Multiversum Multiversum, Tome 1 : Multiversum
Leonardo Patrignani   
Multiversum se pose comme une incroyable aventure romanesque sur fond de science-fiction. L'auteur, Leonardo Patrignani, propose un voyage à travers les dimensions parallèles, l'espace, le temps.
Les rebondissements se succèdent et surprennent.
Une histoire vraiment complexe et un excellent scénario avec plein de rebondissement ! Je le conseille vivement !

"Si vous espéreriez un jour que quelqu'un vous aime quelque part, si cette personne existait, vous laissait des messages furtifs comme une bouteille sur le flots de vos pensées et vous appelait à la retrouver au bout du monde.
Le feriez-vous?"

Silence radio Silence radio
Alice Oseman   
"Hello, I hope somebody is listening."

Trigger warning: abus

RADIO SILENCE c'est un appel désespéré, un cri dans le vide à la recherche d’une personne absente depuis longtemps mais c'est aussi de l'amitié, de l'amour, la famille, les relations abusives, le passage à l'âge adulte et la vie tout simplement. Et pour moi c'est juste un énorme coup de cœur ! Je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant ce livre mais je suis contente de ne pas être passée à côté, surtout que je me suis vraiment identifiée aux personnages.

Déjà il faut savoir qu'il n'y a pas vraiment d'intrigue, c'est surtout de (magnifiques) moments de vie où on suit Frances, qui a toujours tout sacrifié dans l'espoir de pouvoir rentrer à Cambridge et de travailler la littérature anglaise. Alors elle travaille sans relâche, au détriment de sa vie sociale qui est presque inexistante, et sa seule passion c’est une chaîne youtube : Universe City. Mais c’est aussi une voix sans visage qui raconte l’histoire de Radio, personnage agenre qui est coincé dans une ville futuriste et aidé par différentes créatures. Frances ne vit que pour ce fandom où elle poste ses fanarts jusqu’au jour où le créateur lui envoie un message pour lui demander de créer les décors pour ses vidéos. Et rapidement son identité va être révélée, ce qui va avoir des conséquences inattendues. Bonus : les extraits qu’on retrouve dans le livre existent vraiment sur la chaîne de l’auteur.

Il y a tellement plus que ça à dire mais comme il faut vraiment partir en ne sachant rien de ce qu’il va se passer je vais plutôt lister les points positifs

• Déjà il a plusieurs personnages qui ne sont pas blancs (rien que pour ça je trouve RADIO SILENCE génial) : Frances est anglaise et éthiopienne, Daniel est coréen et je sais que Raine est une WOC mais il n’y a pas plus de précisions (ou alors je suis passée à côté).

• Ensuite AUCUNS d’entre eux n’est hétéro ! Et mieux que ça : les mots bisexualité, asexualité et demisexuel sont utilisés et franchement les voir fait le plus grand bien.

• RADIO SILENCE n’est pas une histoire d’amour mais celle d’une amitié platonique entre Frances et Aled qui est juste parfaite et tellement touchante. Du genre à faire sourire pour un rien simplement parce que ça fait chaud au coeur. Elle fait aussi très naturelle et c’est ça que j’ai le plus apprécié. On sent qu’Alice Oseman essaye de faire tout son possible pour que tout ait l’air réel, qu’on puisse y être et que ça résonne avec ce que l’on vit.

• L’école est un thème énormément abordé ici et le message n’en est que plus beau : avoir de mauvaises notes ne nous définit pas, la vie ne s’arrête pas juste parce qu’on ne va pas à l’université et on peut réussir si on s’en donne la possibilité. Avec toute la pression qu’on peut ressentir quand on fait des études et qu’on réfléchit à notre avenir, j’ai grandement apprécié qu’on ait différences points de vue et différentes réussites.


Et je pourrais continuer comme ça encore longtemps mais je veux juste finir en disant que s'il y a un livre auquel il faudrait donner une chance c'est bien celui-là !
Animale, Tome 1 : La Malédiction de Boucle d'or Animale, Tome 1 : La Malédiction de Boucle d'or
Victor Dixen   
Wouah se livre est une vraie bombe! Il n'y aucun temps mort et nous sommes constamment ala recherche des bribes du passé de Blonde. Car même si nous suivons l'histoire de Blonde elle est étroitement lié a celle de sa mère qui devient elle aussi une héroïne à part du livre. [spoiler]Si bien que lorsque j'ai appris la mort de Gabrielle et Sven sa faisait un coup au cœur [/spoiler] En tout cas je regrette nullement cette lecture qui reprends a merveille mon conte préféré. La fin est parfaitement adapté au reste du livre, j'ai tout adoré du début à la fin. Je recommande fortement ce superbe livre!

par Louuise
Tu ne m'as laissé que notre histoire Tu ne m'as laissé que notre histoire
Adam Silvera   
Wow. J'ai la salle impression d'avoir passé mon cœur au mixeur. Me voilà avec un joli smoothie contenant mon âme, mes émotions et ma capacité à rester trois secondes sans pleurer. Ce roman fait mal, mais en même temps pas vraiment. C'est une douleur sucrée qu'offre Adam Silvera à ses lecteurs, une douleur nécessaire pour comprendre et entrer dans son histoire mais pourtant pas si terrible puisqu'elle nous enseigne un bon nombre de leçons. J'ai aimé sa manière de raconter l'histoire, sa manière de me briser le cœur, sa manière de m'intégrer dans la vie de ses personnages. J'ai souffert, et j'ai aimé ça. J'ai aimé me souvenir ce que ça fait que de perdre un être cher car ça m'a poussé à me rappeler que l'on doit faire la part des choses pour ne garder que le meilleur.
Adam Silvera fait souffrir ses personnages, il les chahute et c'est une chose que je respecte chez un auteur. Quand il arrive à malmener les protagonistes de son roman tout en respectant l'ordre naturel des choses et la souffrance réelle qu'ils pourraient ressentir. Il crée des personnages tout à fait incroyables, tout en nuance, en subtilité et en sensibilité. A aucun moment de cette histoire le lecteur est mis de côté, on ne nous cache de l'histoire, il n'y a pas de censure. C'est comme si l'auteur écrivait la réalité même sur un tableau noir et qu'il l'affichait devant le monde entier. C'est ce que j'ai ressenti en lisant ce roman. Oui, nos sentiments peuvent changer. Oui, on a le droit de faire des choix parfois douteux et le regretter. Oui, on peut douter des gens que l'on aime. Oui, on peut faire ce que l'on veut sous le coup de la souffrance. Oui, il est normal d'avoir mal et de trouver quelqu'un avec qui se sentir bien. Oui, on a le droit d'aller mieux et de remonter la pente.
Cette histoire est criante de vérité, bouleversante et tout simplement renversante. A la première page, entre les mots de l'auteur, et quand j'ai compris dans quoi je m'embarquais, j'ai su que ça allait être un coup de cœur. En fait, je n'ai presque pas envie de vous parler de l'aspect lgbt du roman car ce n'est clairement pas le sujet ici. Oui, les personnages sont homosexuels, comme ils auraient pu être hétéros, bi, asexuels... Leur orientation sexuelle ne changerait en rien le roman. Je dirais simplement que l'auteur traite de la chose avec beaucoup de réalité, encore une fois. On a pas quelque chose où l'homosexualité est une chose absolument incroyable et différente du reste. Non, ici nous avons simplement un garçon qui aime d'autres garçons et qui essaye de survivre au manque de son premier amour.
Lisez ce roman. Lisez-le pour sa beauté. Lisez-le pour son message. Lisez-le pour l'écriture de l'auteur. Lisez-le parce que, qui que nous soyons, cette histoire marque les esprits et brise les cœurs.
Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée
Cassandra O'Donnell   
EXCELLENT!!!

J'ai ADORE ce premier tome, ce fût pour moi un vrai COUP DE COEUR.
J'ai dû me faire violence pour ne pas le finir d'une traite et m'octroyer une petite heure de sommeil ;-).
Voilà une héroïne comme je les aime, une guerrière intrépide et farouche qui n'hésite pas à faire ce qu'il doit être fait, avec un humour sarcastique et corrosif, tout en étant sensible.
Dans ce livre une grande partie de la communauté surnaturelle est représentée : sorcières, vampires, lycanthropes, démons, muteurs, chamans, potionneuses...
On s'attache à une vitesse déconcertante à la quasi totalité des personnages, quant au vampire Scythe Raphael...hum, disons qu'il est à la fois troublant et délectable!
Voici une nouvelle série qui rejoint mes chouchous et dont j'attends la suite avec une impatience non feinte.
A DECOUVRIR SANS DELAI ET SANS RESERVES!

PS : il était dispo dès hier soir chez Virgin.

par ccmars
Nos Destins Inachevés Nos Destins Inachevés
Sophie Audouin-Mamikonian   
Dans cette histoire nous retrouvons Catherine qui est une scientifique en compagnie de son mari, mais elle en avait marre de son train-train quotidien avec un mari qui ne la regardait plus. Elle decide donc d'abandonner ses recherches sur la vie éternelle après l'assassinat de son mari. Afin d'essayer de se fondre dans l'anonymat, elle décide de travailler en tant que femme de ménage à New-York pour un grand laboratoire pharmaceutique. Maximilien, l'industriel propriétaire des lieux, se méfie d'elle avant de tomber sous son charme. Mais ce n'est que le début d'une grande intrigue.

J'ai adoré ma lecture, ce fut vraiment un coup de coeur ! Les personnages sont intriguants et attachant, j'adore la femme qu'incarne Catherine, elle est libre, indépendante et mystérieux, elle a tout pour d'une femme fatale.
Maximilien est un milliardaire, un peu arrogant, mais très gentlemen. Ces deux là forment un duo explosif.
Lorsque j'ai lu le résumé il m'a suscité à la curiosité et j'avais qu'une hâte découvrir le tueur du mari de Catherine. Je n'ai absolument pas été déçu car ce livre est rempli de rebondissements, on ne se lasse absolument pas. Jamais je ne me serai attendu à un scénario aussi bien imaginé et ficelé De plus, vous avez en annotation tout au long du livre des expériences scientifiques véritables, dont je n'étais absolument pas au courant, cela m'a permis d'avoir une plus grande culture générale. Ce qui est bien aussi son les différents points de vue de tous les personnages même les secondaires, cela permet une meilleure compréhension de l'histoire et aussi de comprendre leurs sentiments. Je conseille fortement ce livre.

L'auteure a une belle plume, avec un livre au rythme haletant, des personnages intéressants et une intrigue riche et prenante !

https://labook-o-shere.blogspot.com
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon