Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bookienymes : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Sujet : Tragédie Sujet : Tragédie
Elizabeth Laban   
Hypnotisant, ce livre est hypnotisant. Écrire ce commentaire m’a pris tu temps, car je cherchais à mettre un mot sur la sensation que j’ai eue en lisant Sujet : Tragédie qui, je dois l’avouer, m’a un peu retourné. J’aurais pu dire que ce livre était magnifique, beau ou habilement construit, mais j’ai préféré hypnotisant, car tout ce que je pouvais faire était de le lire. Et non pas lire rapidement en voulant seulement savoir la fin, mais surtout lire pour savourer les mots et leurs portées.

Alors, pour toi qui te demandes si tu vas acheter ce livre, une petite explication s’impose. Sujet : Tragédie est un livre ou Duncan, un jeune de terminal, fait sa rentrée à Irving, son internat privé. Pour sa dernière année, il a la chance d’avoir une chambre à lui tout seul, mais ce n’est pas tout : une tradition du collège veut que le précédent occupant laisse un trésor pour le suivant. Pour Duncan, ce sont des CD ou Tim, le pensionnaire de l’année précédente, explique son année de terminal qui l’a mené à sa tragédie personnelle. Ils ont pour but d'éclairer Duncan sur les événements et de l’aider pour sa dissertation de fin d’année dont le sujet est la tragédie. Ce livre est donc l’entrecroisement de deux histoires reliées, qui annonce une fatalité, comme tu l’auras deviné, tragique.

Maintenant, je te dis de courir acheter ce livre, mais je crois qu’il est mon devoir de soutenir mon opinion un peu plus.

Tout d’abord, le livre est habilement conçu : même si les deux histoires se croisent, il n’y a jamais de confusion. On se sent autant portée par l’histoire de Tim que celle de Duncan, bien que la première soit la plus dominante. Elizabeth Laban finit chaque chapitre avec un suspens qui nous laisse totalement captifs à son livre et nous fait pratiquer notre force mentale pour ne pas continuer de tourner les pages. Ce qui, je trouve, est un gros exploit.

Ensuite, l’écriture est très belle et profonde, on remarque facilement que l’auteure a un style et ne fait pas seulement écrire une liste d’épicerie. J’ai trouvé certaines tournures de phrase délectable. Cela nous fait nous immerger dans l’histoire. D’ailleurs, une fois, je lisais dans l’autobus un passage ou il faisait tempête de neige, je me souviens avoir levé la tête du livre, regarder dehors et, prise d’une seconde de confusion, me demander comment il était possible qu’il n’y ait plus de neige dehors.

Aussi, les personnages principaux sont complexes et semblent vrais. Ils sont captivants et saisissables. On aimerait les secouer un peu pour les faire changer certains comportement, mais c’est impossible, car comme il est expliqué, chaque chose a sa portée, qu’on ne peut connaitre avant de l’avoir accompli. C’est une chose que j’aime, que les personnages ne soient pas des miraculés. J’échangerais aussi n’importe lequel de mes professeurs pour M.Simon.

Du côté du milieu, l’internat privé avec toutes ses traditions anciennes et l’esprit de famille qui y règne est un endroit parfait pour faire évoluer les personnages. J’aimerais moi-même pouvoir me promener dans le couloir coloré du dortoir des filles et celui beaucoup plus fade des garçons, voir la petite fenêtre ronde de la chambre de Duncan, participer au Jeu et a la journée des beignets, passer tout les jours sous la fameuse devise « entre ici pour être et te faire un ami » et, pourquoi pas, gouter les pâtisseries de M. Simon.

Je ne peux passer outre le sujet de la tragédie. Elle était omniprésente, mais je n’ai jamais senti qu’on poussait pour l’amener. Ce thème et la façon dont il est présenté énoncent une fatalité qui peut tomber sur les personnages, ou plutôt sur le lecteur à tout moment, car la tragédie en tant que telle est déjà passée, nous ne faisons que la découvrir. J’adore ce genre de technique et elle est d’autant plus appropriée que le livre porte sur la tragédie. Car c’est ça une tragédie : c’est Tim et Vanessa, les choix qu’ils font et leur portée. De l’ordre au chaos qui amène inévitablement a un drame que Duncan, du chaos a l’ordre, doit s’efforcer de démêler et de vivre avec. Et pour finir, c’est l’apothéose suprême qui nous tombe dessus, bien qu’on en ait douté.

Bref, ce livre est un immense coup de cœur et je le recommande à tous tellement il est à couper le souffle! Et maintenant, « répandez beauté et lumière! »


par hesperis
Trylle, Tome 1 : Échangée Trylle, Tome 1 : Échangée
Amanda Hocking   
Ce premier tome met en place ce nouvel univers sans qu'on ressente de longueurs pour autant. Wendy est un personnage très attachant, la mythologie est assez prenante et Finn tout simplement délicieux :)

par So86
Ashes falling for the sky, Tome 1 Ashes falling for the sky, Tome 1
Nine Gorman    Mathieu Guibé   
Wattpad… un lieu étrange, à mi-chemin entre les chroniques foireuses et mille fois écrites, et les histoires de badboy ultra-plébiscitées et rarement bien scénarisées. Dans ce cadre, dur de trouver une romance potable, pas trop clichée, et bien écrite.

Je ne sais pas ce qui m'a poussée à aller vers Ashes Falling For The Sky. Probablement la couverture, en premier lieu. Ce mélange frappant de jaune et de gris, avec un titre poétique et a priori mal orthographié.
Et puis, j'ai découvert le fond. AFFTS aurait très bien pu tomber dans les clichés classiques, fille niaise et garçon au passé douloureux, qui s'ouvre progressivement au contact de la fille et lui apprend en même temps que la vie n'est pas si rose. Mais c'est sans compter sur le passé des personnages principaux (des deux personnages, et j'insiste bien là-dessus). Dès le début, il y a de petits indices. Minuscules, parfois insignifiants, mais quand on arrive au milieu du bouquin et qu'on apprend la vérité… ça fait mal.

Pour ça, d'ailleurs, une mention spéciale à Sky, qui aurait mille fois mérité son poids en oursons en peluche, juste pour tout ce qu'elle a dû endurer par le passé – et au travers de l'histoire, d'ailleurs. Sa vérité, son histoire à elle, sont bien moches, et m'ont donné envie de fracasser le crâne de quelques personnes contre un mur.

Parce que, oui, les personnages principaux ont leur lot de problèmes, mais si on devait se lancer sur le sujet des secondaires…
C'est probablement eux qui donnent une pointe de profondeur supplémentaire à l'histoire. Ils sont tous en nuances de gris, ni beaux ni mauvais, ils ont tous leur moment d'importance.

Et puis, bon, faut qu'on parle de la fin. Typiquement, pour une histoire clichée, on aurait la fin positive – ils vécurent heureux et eurent beaucoup trop de gosses bipolaires – et la fin en simili demi-teintes – le badboy dut se barrer pour une raison X ou Y impliquant nécessairement protéger sa copine d'un vieil ennemi qui vient de refaire surface, mais évidemment, sa copine le retrouvera… après qu'elle se soit casée avec un autre mec pour avoir une épaule sur laquelle pleurer.
Et devinez quoi ? Ces beaux clichés ont dû se barrer comme s'ils avaient le diable aux trousses, à mon avis, parce que la fin est magique.

Résumons. Un cliché pour base de l'histoire, un excellent développement qui pose une vision du monde assez triste, dans l'ensemble, des personnages douloureusement humains et faillibles, une double narration au poil… Franchement, même pour un non adepte de la romance, ce serait dur de ne pas être satisfait. Donc un immense bravo aux auteurs, pour avoir réussi à mettre sur papier ce petit bijou.

PS : Ze veux la suite. :-)
Adopted Love, Tome 1 Adopted Love, Tome 1
Gaïa Alexia   
Alors que dire ?

Tout d’abord c’est Un livre qui m’a beaucoup touché, qui abordent plusieurs sujet difficile et délicat.

Je l’ai trouvé assez addictif car il y a certains mystères sur les comportements d’Elena ainsi que sur le passe de Teagan. On a envie d’en savoir davantage tous le temps.

Quand les révélations commencent, elles ne s´arretent plus.. toutes plus tristes les unes que les autres.

Une fin horrible qui nous force à commencer le 2eme tome directement!!
Des étoiles dans la mer Des étoiles dans la mer
Natasha Boyd   
Pour être honnête, j'ai tellement aimé ce livre qu'en écrire la chronique n'a pas du tout était une chose aisée. J'ai eu beaucoup de mal à trouver mes mots et il est également impossible pour moi de vous donner un avis objectif, les défauts s'il en a, je ne leur ai pas prêté attention, j'ai savouré simplement, j'ai été transporté et j'ai vraiment adoré.

C'est l'histoire de Livvy (Olivia de son vrai prénom), jeune femme perdue, un peu gothique, tellement brisée. Un drame survenue 6 ans plus tôt a totalement brisé sa famille et l'a propulsé dans un véritable cauchemar. Après avoir supporté une enfance des plus difficile, elle décide de fuir le domicile familiale et de se rendre dans le cottage que sa grand-mère lui a légué. En arrivant sur l'île où il se trouve, elle est surprise de le découvrir entretenu. Elle y rencontre Tom, jeune homme négligé et un peu bourru qui habite le cottage depuis plusieurs années. Tout d'abord mécontente, elle qui s'attendait à y reconstruire sa vie seule et paisiblement, elle est finalement soulagée, car elle n'avait rien prévu ensuite, aucun moyen de subsister.
Au début, la cohabitation est difficile, pesante, mais quelques choses semblent les lier, peu à peu, ils vont se rapprocher. Cependant, ils cachent tous les deux de lourds secrets qui pourraient bien tout faire basculer.

L'intrigue est très bien ficelée. Captivante et addictive, elle parvient à susciter l'émotion plus d'une fois. Certains passages sont prévisibles mais ça ne m'a pas empêché d'adorer ma lecture. A l'instar d'un récit initiatique, Olivia va évoluer tout au long du roman, elle va grandir, se reconstruire et gagner en maturité.

La narration est à deux voix. Bien que l'histoire soit centrée sur Livvy, Tom intervient pratiquement autant de fois dans le roman. C'est d'un point de vue interne que l'on découvre ces deux personnages, leur histoire et leurs secrets, ce qui contribue grandement à susciter l'émotion tout au long du récit. En effet, le lecteur n'est pas spectateur de l'histoire mais acteur, on vit le récit comme si nous étions Livvy ou Tom. L'immersion est donc totale.

L'ambiance est le reflet de l'environnement qui entoure l'histoire. Si je devais la représenter, je vous la décrirai comme étant un brouillard épais et sombre au tout début du roman. Au fil des pages, ce brouillard s'allège et quelques rayons lumineux finissent par le traverser. L'état d'esprit de nos personnages principaux en est à l'origine et l'ambiance fluctue en fonction de leur ressenti tout au long du roman.
Le décor a une grande importance dans l'ambiance du livre. En effet, l'île sur laquelle est le cottage de la grand-mère d'Olivia est empreint d'authenticité, de tranquillité et de force. C'est à la fois un lieu paisible, propice à la reconstruction de notre héroïne et un lieu de grand chamboulement. J'ai trouvé cela très agréable tout au long de ma lecture.

La plume de Natasha Boyd est magnifique, fluide et captivante, la traduction semble vraiment lui rendre honneur. Les mots employés sont choisis avec soin et permettent de très bien retranscrire les émotions des personnages. L'autrice parle à travers son récit de sujets forts et difficiles sans entrer dans le mélodrame.

Les personnages sont bien travaillés. Complexes, mystérieux et réalistes, je me suis rapidement attachées à eux. J'ai adoré faire leur connaissance, découvrir leur histoire, les épreuves auxquelles ils ont été confrontés et voir leur rapprochement au fil des pages. Ils ont vécu des choses qui les ont marqués de façon permanente mais ils ont cette force qui les caractérise, qui leur permet de tout surmonter. Olivia et Tom m'ont fait penser aux deux faces d'une même pièce, ils sont à la fois différents et complémentaires.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, ils sont également très intéressants. Moins rencontrés que nos deux personnages principaux, leur personnalité n'est pas bâclée pour autant. Ils apportent un vrai plus à l'histoire et sont très agréables à suivre tout au long du récit.

Pour finir, j'espère que vous l'aurez compris c'est un coup de cœur. Cette romance m'a touchée, bouleversée, émue. L'histoire est bien écrite et j'ai adoré les personnages. Je ne suis pas prête d'oublier ce roman et je ne peux que vous le recommander.
Alors, oui avec un peu de recul, il y a certainement quelques bémols. L'intrigue est peut être un peu trop prévisible, mais que voulez-vous, j'ai totalement ignoré ces quelques défauts pour savourer simplement ma lecture.

par Azurore
L'Héritière L'Héritière
Melinda Salisbury   
Un gros coup de cœur pour moi, l'Héritière est un roman bouleversant, renversant, et surtout, très TRÈS accrocheur.

Tout d'abord la couverture est vraiment belle, on ne se lasse pas de regarder chaque détails, et ces belles volutes rouges qui parcourt le flacon … On ne le voit pas forcément bien sur les photos, mais la 4ème de couverture est également très esthétique, dans un camaïeu de vert.
De plus, le graphisme de ce livre nous parait d'autant plus beau quand on en comprend le sens...
Mais ça à vous de le découvrir !

Contrairement à ce que j'ai pu m'attendre, ce livre est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît, les personnages plus profonds, les sentiments plus poignants. Dès le début j'avoue avoir été happée par l'histoire mais – ouaw ! - je ne m’attendais pas à tant de retournement de situation !
Ici, on est clairement dans de la fantasy, et l'univers n'en ai que plus saisissant. On rentre dans une réalité crue, dure, où les mensonges et l’infamie règnent.

Encore une fois, ce livre m'a étonné par sa romance.Dans le résumé, on nous annonce un "triangle amoureux"; élément que j'ai tendance à fuir comme la peste, puisque que, souvent, on peut s'attendre aux éventuels passages légèrement gnan-gnan où la fille se pose des questions existentiels du genre « qui vais-je choisir ? Je ne sais pas qui j'aime...»...
Mais ici, bien que Twyla a un choix à faire, la situation est bien plus compliquée, et ce ne sont pas que les sentiments qui rentrent en compte.

Encore une raison de lire l'Héritière ( et oui encore une ! Et encore je ne vous dit pas tout ^^) : les personnages. Comme je l'ai déjà dit un peu plus haut, ils sont beaucoup plus complexes qu'ils n'y paraissent, et sont très attachants. Bizarrement, [spoiler]et à contrario de l’héroïne,[/spoiler] je me suis mise à beaucoup apprécier Merek, un personnage à la fois dur et touchant. Twyla, elle, évoluera beaucoup, étant des plus soumises au début (et ce qui me fatiguai un peu dans le début de ma lecture... j'avais envie de la secouer XD )

Après une telle lecture, pour le moins ravageuse, disons que je suis dans la phase « Je-n'arrive-plus-à-sortir-ce-livre-de-ma-tête »!
Bref, un vrai diamant.

Becky07

Ps : Un truc à faire pendant votre lecture et que nous conseille l'auteur dans ses remerciements : chercher la signification des fleurs au passage où elles apparaissent. A faire, car elles veulent dire beaucoup de choses !
Par exemple, lorsque Lief offre des fleurs à Twyla : rose trémière et lavande (rose trémière= ambition, lavande = méfiance), de quoi se méfier dès le début de Lief …
Et pour le pissenlit, la fleur de Merek et Twyla, la signification est bonheur et amour …

par Becky07
Multiversum, Tome 1 : Multiversum Multiversum, Tome 1 : Multiversum
Leonardo Patrignani   
Multiversum se pose comme une incroyable aventure romanesque sur fond de science-fiction. L'auteur, Leonardo Patrignani, propose un voyage à travers les dimensions parallèles, l'espace, le temps.
Les rebondissements se succèdent et surprennent.
Une histoire vraiment complexe et un excellent scénario avec plein de rebondissement ! Je le conseille vivement !

"Si vous espéreriez un jour que quelqu'un vous aime quelque part, si cette personne existait, vous laissait des messages furtifs comme une bouteille sur le flots de vos pensées et vous appelait à la retrouver au bout du monde.
Le feriez-vous?"

Les Apparences Les Apparences
Gillian Flynn   
« Les Apparences » est un thriller extrêmement bien pensé et construit. Les moindres petits détails sont calculés et ont leur importance. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur nous plonge au cœur de l'enquête sur la disparition d'Amy.

[spoiler]La psychologie des personnages est assez fascinante. Gillian Flynn arrive à nous dresser des portraits très changeants de ses protagonistes : on déteste Nick avant de se prendre de compassion à son égard ; l'inverse se produit avec Amy, dont la machination la rend méprisable bien que pas moins fascinante. L'idée de nous la faire découvrir dans un premier temps à travers un journal intime, même si factice finalement, nous rapproche d'elle et ne rend la révélation de son simulacre que plus obscène. On se demande comment, nous lecteurs, avons bien pu se faire berner si facilement.[/spoiler]

Il n'y a rien de bien original dans l'écriture de Gillian Flynn, si ce n'est un style toujours clair, direct qui, d'une certaine façon, nous rapproche des personnages par son manque de fioritures : nous sommes vraiment dans la tête des protagonistes.

Le dénouement m'a plu malgré le côté très frustrant d'une fin qui n'est pas celle que l'on aurait pu attendre. [spoiler]La folie d'Amy est détestable autant qu'elle est délectable, et même si le sort de Nick fait peine à voir, j'ai beaucoup aimé la façon dont l'histoire se termine.[/spoiler]

En bref, Gillian Flynn nous livre ici un thriller très prenant, qu'il est fascinant de lire et d'en découvrir les machinations. Pour ceux qui se poseraient la question, l'adaptation de David Fincher, Gone Girl, colle très bien avec le bouquin et est excellente, n'hésitez pas à la découvrir également !

par x-Key
Une braise sous la cendre Une braise sous la cendre
Sabaa Tahir   
CE LIVRE EST ABSOLUMENT A LIRE. Trop souvent dans ce type de roman la violence est aseptiser et ne laisse aucune trace mais la c'est l'une des rare fois ou on a l'impression d'être dans un vraie monde.
Bon pour les personnages : J'ai tous simplement adoré Laia. [spoiler]Elle a beaucoup d’insécurité mais contrairement à ce qu'elle croit est très endurante. J'ai trouvé ses passages plus intéressants et j'ai préférée son personnage.[/spoiler]

Elias est un personnage que j'ai aussi appréciée mais [spoiler]des fois j'avais vraiment envie de lui mettre mon poing dans la figure. BIEN SUR QUE EL EST AMOUREUSE DE TOI IDIOT. Mais c'est rafraîchissant que pour une fois ce soit le garçons qui se torture sur l'amour. Même si des fois c'est agaçant. Mais ça rend la chose plus vraie. Par compte je le plaint sa mère est une vraie psychopathe et j'ai envie de savoir qui est son père. Je pense qu'il va finir avec Laia. Ils sont mignon ensemble même si je préfère Kennan. Après au delà des histoires de cœur j’apprécie vraiment ce personnage et son envie de rester intègre. Mais je le voie mal finir empereur. J'ai l'impression que ce qu'il veut c'est une vie simple au final. Et après tout ce qu'il a vécue c'est normal. Mais je dois avoué que la scène ou il se compare a Kennan est hilarante. Je l'ai beaucoup appréciée même si j'ai préférée Laia[/spoiler]

[spoiler]Je reste mitigée sur Hel, d'un coté elle subis aussi ce qui ce passe. Après j’espère qu'elle va briser sa promesse. J'ai un peu de mal avec les personnages qui mettent l'honneur devant tout. Et parfois je dirais même qu'il y a plus d'honneur a ne pas respecter sont serment justement.[/spoiler]

[spoiler]Kennan j'ai tellement envie de le voir plus. J’espère qu'il ne va pas mourir. Je sent que c'est le personnage qui a le plus de chance d'y rester. Quand a Cook c'est définitivement un personnage intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et son passé. [/spoiler]

Attendre le prochain tome va être une torture !

par Bellarke
Marjane, Tome 1 : La crypte Marjane, Tome 1 : La crypte
Marie Pavlenko   
J'ai adoré ce livre que j'ai dévoré en une journée. L'univers est très riche, les personnages aussi attachants que dans la trilogie de Saskia. J' affectionne beaucoup l'écriture et l'univers de cette auteure où les personnages sont matures, réfléchis, loin des stéréotypes de la littérature ado. Merci Marie pour tes merveilleux livres ! Vivement la suite :-)

par apfantasy