Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bookloulou : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Tiny Pretty Things, Tome 1 : La perfection a un prix Tiny Pretty Things, Tome 1 : La perfection a un prix
Dhonielle Clayton    Sona Charaipotra   
J'ai été très agréablement surprise par ce livre dès le départ!
Déjà, la narration et le déroulement nous entraîne dans un monde qu'on ne connaît pas mais dans lequel on s'intègre immédiatement. On entre dans la tête de ces trois filles, on est dans leurs vies, on les comprend dès les premières pages.
J'ai aimé qu'elles soient si différentes et si similaires à la fois. Elles veulent finalement les mêmes choses, briller, être aimées, mais ne l'expriment pas de la même façon, ne gèrent pas leur frustration et leurs peurs à l'identique.
Le point fort de ce livre est assurément ses personnages, mais l'histoire est à la fois tranchante (il y a des sujets douloureux qui y sont abordés, notamment à travers June) et pourtant jamais trop sombre. Je lirai le tome 2 avec plaisir!

par Jay117
La Trilogie des gemmes, Tome 3 : Vert émeraude La Trilogie des gemmes, Tome 3 : Vert émeraude
Kerstin Gier   
Je ne savais même pas que cela pouvait être possible...

J'ai le cœur qui cogne. Les mains moites et les yeux qui piquent.
Et pourtant, je viens seulement de finir le CHAPITRE 9. Et ces 250 pages m'ont déjà achevé...

J'ai toujours été du genre à finir les livres le plus vite possible. J'ai toujours voulu connaître la fin rapidement. Pourtant, avec Vert Émeraude, c'est différent. Je ne peux pas me résoudre à atteindre la fin.
En faite, j'ai horriblement peur. J'ai cette impression désagréable au fond du cœur, celle qui laisse une marque ineffaçable. Car je sais que, une fois ma lecture fini, ce sera la fin.
Et, je ne peux pas me résoudre à quitter Gideon et Gwendolyn...
Même si, c'est inévitable...

Alors, je prends mon temps, je relis les chapitres précédents. J'éloigne l'inévitable le plus que je peux...

Et pour en revenir aux neuf premiers chapitres Ô combien merveilleux, et surtout au chapitre neuf qui m'a juste ... brisé de l'intérieur.
Je n'en reviens toujours pas.
J'ai eu du mal à m'endormir, mes pensées vagabondées vers Gwendolyn et Gideon et au fond de moi résonnaient encore les dernières phrases.

Mon cœur bat encore à la simple pensée des dernières pages de ce chapitre. Et je dois me faire violence pour ne pas sauter sur mon livre et continuer sa lecture.

Je n'ai même pas encore fini la lecture de Vert Émeraude, mais je sais, au fond de moi, qu'elle sera plus que remarquable.

***

UPDATE (la dernière page a été tournée) :

Et voilà, après avoir repoussé pendant un mois, j'ai achevé ma lecture de ce troisième tome.

Je n'arrive pas vraiment à réfléchir. Mes mains tremblent. Mes yeux sont humides.
Je pleure pour cette magnifique fin. Je pleure parce que c'est fini.
Parce qu'on ne pourra plus jamais connaître de suite aux aventures de Gwendolyn et Gideon.

J'ai toujours appréhendé ces moments-là. Ceux où tu comprends que c'est fini. Ceux où ce terrible poids sur l'estomac apparaît.
Je n'arrive pas à quitter Gwendolyn.

Je ne pensais pas que ce troisième tome aller me bouleverser à ce point. Et je n'arrive toujours pas à croire que c'est fini.
Que Gwendolyn et Gideon sont à présent loin derrière moi...

Ce livre est un vrai bonheur, telle une bouffée d'air frais lord d'une journée d'été étouffante, qui permet le passage à différentes émotions à chaque page.
Parce que, qui n'a pas ri lors d'une fameuse réplique à la Xemerius ?
Qui ne sait pas attendrit en lisant une déclaration de Gideon ?
Qui n'a pas eu les yeux humides et piquants en croyant à la mort de quelqu'un ?
Qui n'a pas le cœur lourd de quitter ces personnages tellement exceptionnels ?

Ce livre ne m'a aucunement fait regretter l'attente de sa sortie. Et, je ne regrette en rien le fait que j'ai attendu aussi longtemps pour le finir.
Car, tout cela en valait la peine.

Toutes les questions en suspense, des deux premiers tomes, sont résolues. Et, on apprend même des choses qu'on ne pouvait même pas imaginer.
Ce troisième tome n'est qu'une explosion de révélations et de rebondissements.

Vert Émeraude est un vrai bijoux qui clore en beauté cette merveilleuse trilogie.

J'ai vécu une merveilleuse aventure avec Gwendolyn et je n'arrive pas à accepter qu'elle prend fin aujourd'hui...
Parce que, rien n'est plus douloureux que les aurevoirs...


PS : HAAAAAA !! Rouge Rubis ( Rubinrot ), Bleu Saphir ( Saphirblau ) & Vert Émeraude ( Smaragdgrün ) adaptés au cinéma ! OUIIII !!

par MissNaais
La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir
Kerstin Gier   
Oh mon dieu!!! ce livre m'a couper le souffle, le suspens défile à grande vitesse ! la fin est vraiment très prenante à vous en faire saliver!! Oh la la c'est tellement dure d'attendre!! Je ne demande qu'une chose vite la SUITE!!!

par quartz
La Trilogie des gemmes, Tome 1 : Rouge rubis La Trilogie des gemmes, Tome 1 : Rouge rubis
Kerstin Gier   
Bon sang je ne pouvais plus m'arrêter de lire ! J'ai été totalement transportée par cette histoire, par les personnages et par l'intrigue ! C'est bien écrit, bien décrit, on ressent vraiment bien la chose ! J'aime beaucoup cette mystérieuse histoire de Paul et Lucy même si à la fin, ça s'éclairci quelque peu... Concernant Gideon je reste sceptique, même en ayant lu la fin. Je suis comme Paul, je ne lui fais pas entièrement confiance !

par takiko
Le Monde secret de Sombreterre, Tome 2 : Les Gardiens Le Monde secret de Sombreterre, Tome 2 : Les Gardiens
Cassandra O'Donnell   
Je remercie Cassandra O'Donnell, ainsi que la maison d'édition Flammarion pour m'avoir envoyé ce second tome de sa nouvelle trilogie jeunesse. La couverture est magnifique une fois de plus. Jérémie Fleury garde toujours cette touche qui ravi les enfants.

Contrairement au premier tome où mon fils et moi-même l'avons lu le soir avant de dormir, là, il s'agissait d'aller un peu plus vite. Et en moins d'une après-midi il était terminé.

Déjà l'avis de mon fils :

L'histoire est différente du premier tome - oui, logique vu qu'ils ne sont plus dans notre monde - et donc il a eu un petit peu plus de mal à suivre, mais vraiment un tout petit peu. Dès que les trois "amis" découvrent - enfin surtout Victor et Lucas - les animaux étranges qui peuplent Sombreterre, il n'a pas voulu s'arrêter, même pour manger, c'est peu dire. Il y a un personnage qu'il trouve trop gentil pour être honnête - encore une expression qu'il m'a volé - car il m'a dit : pourquoi les deux autres ne veulent pas de "ce garçon" alors que l'autre est trop content ? C'est trop louche... C'est bien le digne fils de sa mère - rires !

Il a complètement oublié Lucie, par contre il aime ce que voit Lucas dans le miroir, comme Harry Potter... à 10 ans mon fils est fan de tout ce qui change de l'ordinaire. Il a bien compris que c'était différent, mais il aime faire des comparaisons et m'a avoué qu'il préférait le miroir de Sombreterre.

Il a adoré la couverture, même s'il préfère celle du premier tome, ainsi que l'illustration de la page 149 car cela ressemble à Dragon ball... (hum pour ma part je ne vois pas le rapport, peut-être les cheveux mais il a de l'imagination il n'y a pas à dire !)

Et voici le mien :

Ce second tome reprend directement à la suite du premier. Un léger résumé redonne au cas où nous avons lu depuis trop longtemps ce dernier et cela fait du bien ce petit rappel.

Lucas, Victor et Alina sont arrivés à Sombreterre sans trop de pertes et fracas. Les lieux ne sont pas perçus de la même manière par les trois "enfants". Entre une découverte magnifique, une peur de ce qui est vu et une simple vision habituelle, nous découvrons également par la même occasion la région. Entre les créatures qui sont bien différentes de ce que nous connaissons, les lieux qui ressemblent plus à des départ pour l'enfer qu'à un parc paisible.

Des rencontres qui vont changer leur vision des choses. Les discussions qui vont leur faire prendre du recul et une histoire de traître se profile à l'horizon. Oui mais qui et pourquoi ? Car si les méchants ne sont pas si méchants et les gentils, bref tout le monde comprends où je veux en venir, qui peut faire confiance à qui ?

Pour le moment nous avons quelques gardiens que nous apprenons à connaître, mais c'est très léger. J'attends d'en savoir plus sur ces trois jeunes gens. Quant aux anciens, je ne saurai pas me prononcer car ils semblent attendre beaucoup de notre trio, enfin plutôt de Victor. Nous apprenons aussi qui il est réellement, ce qu'il doit faire et ce qui va se passer, un jour...

Victor prend très au sérieux ce qu'on lui demande, sans pour autant oublier sa vie.Il doit faire des choix, à cet âge, ce qui est difficile. S'amuser devient illusoire et il commence à penser comme un adulte. Lucas apprend énormément sur lui, sur les autres. Il murit rapidement et se doit de prendre des décisions aussi. S'il continue ainsi, il sera un homme droit et honnête, prêt à tout pour défendre ses amis. Il se fait un nouvel ami d'ailleurs. Alina change du tout au tout, de la jeune adolescente, elle devient très vite cette gardienne sûre d'elle qui ne connaît pas les traditions humains et ne les applique pas - comme les remerciements par exemple, une forme de dus. Son statut lui confère des "pouvoirs" et c'est autant amusant qu'effrayant de voir ce qui se passe lorsque les gens la reconnaissent.

L'histoire continue avec beaucoup de découvertes et des questions qui restent en suspend. Nous en apprenons beaucoup et attendons de voir la suite et fin de cette histoire. La famille, l'amitié est toujours aussi important. Se poser les bonnes questions et chercher à aplanir une guerre. Comme pour le premier tome, le trio est toujours aussi important, ils apportent leur savoir, leur connaissance, leur crainte. Un beau mélange une fois de plus qui a aussi bien ravi mon fils que moi-même.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-monde-secret-de-sombreterre-tome-2-les-gardiens-cassandra-o-donnell-a127704860
Bad, Tome 1 : Amour interdit Bad, Tome 1 : Amour interdit
Jay Crownover   
http://wp.me/p5AuT9-1rx

Une série qui commence FORT ! « Amour interdit » premier opus de la série Bad de Jay Crownover. Un antihéros ultra sexy et chaud comme la braise, Bax ! Un roman ultra SOMBRE, INTENSE et également HOT … Un seul mot : une TUERIE !

Après cinq à purger sa peine, Shane Baxter, alias Bax retrouve enfin sa liberté. Mais au lieu de commencer une nouvelle vie, il veut des réponses à ses questions et il est prêt à tout pour les obtenir. Et peu importe de quelles manières il doit s’y prendre. Et ses recherches le mènent vers cette énigmatique rousse qui l’agace au plus haut point mais qui en même temps l’attire plus que jamais … Dovie.

Avec une plume fluide, palpitante et époustouflante, l’auteur nous offre un Incroyable New Adult. Une fascinante intrigue menée avec une grande finesse riche en rebondissements. Aucun temps mort, aucune longueur on ne voit pas le temps passer et on se laisse submerger par toutes ses sensations fortes. C’est juste Phénoménal ! Ici il n’y a pas de place à une romance à l’eau de rose avec des mots doux, des fleurs ou de la tendresse … Non, nous avons juste un homme en conflit avec la vie qui essaie de trouver du confort auprès d’une fille qui accepte ce qu’il est, une fille qui lui donne envie de « Plus ».

Un premier opus authentique qui parle de seconde chance avec une bonne dose de Suspense, de Noirceur, de Violence et de l’Erotisme à l’état pur. Un portrait des banlieues décrit à la perfection avec ses bons et mauvais côtés en passant par du car jacking, des boîtes de striptease, du free fight illégal et du trafic de drogue … C’est impressionnant, enfin une vraie série sur de Vrais Bad Boy et de vrais méchants ! L’auteur prouve qu’on n’est pas obligé d’oublier ses origines pour prendre un nouveau départ. Il suffit juste d’être plus malin que par le passé, d'être courageux et plus ouvert !

J’ai été bluffée par le talent inné de l’auteur pour réussir à nous faire succomber à ses personnages tant imparfaits. Bax est unique dans son genre. Wow, j’ai littéralement craqué pour ce spécimen qui ne sera jamais « un mec bien ». Quand à Dovie, un petit volcan qui a aussi connu une vie dure mais qui sait ce qu’elle veut. On ne peut que se sentir proche d’eux.

Comme vous l’aurez compris « Amour interdit » de Jay Crownover est un énorme coup cœur. Un début explosif qui met en place la trame de la série. Une série qui va nous faire vibrer et frémir mais également nous faire découvrir de nouvelles sensations ! Et moi j’en redemande encore ! Je n’ai qu’une hâte c’est lire la suite à venir et de savoir ce que l’auteur nous réserve pour Race et Brysen.
Les MacCoy, Tome 1 : L'Ogre et le Chardon Les MacCoy, Tome 1 : L'Ogre et le Chardon
Alexiane Thill   
{Jess} Avis + détaillé sur le blog : https://wp.me/p6618l-e0K



Vraiment, comment ne pas craquer pour ce roman ?! Tout était réuni pour que je passe un excellent moment de lecture : Écosse, Romance, Clans & Lutte de Pouvoir.. C’est sans aucunes surprises que je me retrouve avec un joli coup de cœur entre les mains.

Aux fans de romances écossaises… « L’Ogre et Le Chardon » est FAIT pour vous.

(..)

De prime abord, nous pourrons croire que c’est une romance historique mais.. Non ! « Les MacCoy » est une belle romance contemporaine, joliment exécutée. Et c’est là, tout l’originalité du récit ! L’histoire se passe à notre époque mais, comme écrit dans le résumé, les Clan continuent à se livrer une guerre de pouvoir à l’insu du monde. Nous retrouvons donc une petite touche issue de nos romances historiques mais avec de beaux highlanders des temps modernes qui continuent à perpétuer les valeurs et les traditions de leurs ancêtres !
Crossing the Line Crossing the Line
Simone Elkeles   
http://www.my-bo0ks.com/2019/01/crossing-the-line-simone-elkeles.html

J'attendais la sortie de ce nouveau roman de Simone Elkeles comme jamais. Il faut dire qu'après quatre ans sans sortie française, son grand retour était comme un matin de Noël pour moi. Simone Elkeles a vraiment ce petit truc dans sa plume qui rend ses histoires émouvantes et touchantes à la fois. Nombreux de ses romans font partis de mes préférés d'ailleurs. Alors je ne pouvais pas passer à côté de Crossing the line.

Dans Crossing the line, nous faisons la connaissance de Dalila, fille d'un réputé avocat. Elle est obsédée par l'idée de devenir médecin et rien ne doit l'écarter de sa route, son père et ses sbires y veillent. De l'autre côté, nous avons Ryan. Ce jeune homme qui n'a jamais eu une famille digne de ce nom ne souhaite qu'une chose, devenir boxeur professionnel et rendre fière la seule personne qu'il a toujours déçue, sa mère. Pourtant, lorsque sa route va croiser celle de Dalila, il semble perdre de vue son objectif premier... et ensemble ils pourraient bien franchir la ligne.

Débuter ma lecture de Crossing the line, c'est me donner l'impression que je retrouve de vieux amis.Voyez-vous, les romans de Simone Elkeles ont ce petit truc qui font que vous êtes de suite concerné par le devenir de ses personnages. Des personnages qui sont comme à son habitude, attachants et totalement opposé l'un de l'autre. Mais comme on dit, les opposés s'attirent. J'étais également ravie de retrouver le double point de vue.

L'histoire est somme toute, assez classique, on sait qu'on lit un roman de Simone Elkeles, la reine des différences sociales. C'est d'ailleurs ce que j'aime dans ses romans. Elle n'hésite pas à bouleversé les stéréotypes et prouvent une fois de plus que peu importe d'où on vient, on peut s'en sortir si on se donne les moyens.

C'est le cas de Ryan, qui vient de Chicago, dont la mère est trop bourrée pour faire quelque chose de sa vie, son beau-père semble être un flic véreux qui ne le porte pas dans son cœur et enfin ses demi-frères sont aussi stupides qu'inutiles. Ryan n'a jamais rien eu, il a toujours du se débrouiller. Il ne se bagarre pas inutilement, il se montre plus malin et stratège que les autres afin d'atteindre son objectif, devenir boxeur pro. J'ai apprécié sa force de courage et son acharnement à vouloir réussir dans la vie. Ce qui m'a le plus touché, c'est sans doute son besoin de rendre fière cette mère qui pourtant, ne le mérite pas.

Dalila, de son côté, voudrait qu'on la traite autrement qu'en petite princesse mexicaine sensible et fragile. Fille d'un homme réputé et riche, elle veut montrer à tous que malgré la cuillère d'argent, elle sait se débrouiller seule et n'est pas quelqu'un que l'on manipule. D'ailleurs, elle s’entraîne même à la boxe, n'en déplaise à son père et Rico, son ami...

Finalement, nos deux personnages vont se rencontrer à plusieurs reprises mais c'est bel et bien sur le sol mexicain, dans une salle de boxe que nos deux héros vont tisser des liens. Leur histoire d'amour est à la fois mignonne et assez crédible bien qu'un peu rapide, mais étant donné que le roman se lit très rapidement, ça ne m'a pas dérangé.

Crossing the line, n'est pas seulement une romance. Ici, on est davantage centré sur l'enquête qui plane au-dessus de nos personnages. Les cartels, les flics corrompus, les coups bas, rien ne nous sera épargné. Ce suspense est présent tout du long et nos personnages, Dalila et Ryan sont au cœur même de ce problème majeur.

Si j'apprécie cet à côté, pour ne pas être exclusivement centré sur l'histoire d'amour, j'avoue que j'ai trouvé le tout un peu présent. En fait, j'avais l'impression d'être au milieu d'une affaire policière plutôt qu'une romance. Nos personnages subissant un peu tout cela. Cette partie de l'histoire m'a, je l'avoue, moins captivé. Je ne sais pas si cela vient du fait que j'attendais avec impatience ce nouveau roman où si mes exigences étaient un peu trop poussées mais j'avoue être restée quelque peu sur ma faim. Côté intrigue, j'avoue avoir vu venir depuis le départ certaines choses. Et d'autres ont réussi à me surprendre, du coup c'est finalement bien équilibré et cela pousse le lecteur à s’interroger sur chacun des personnages.

Simone Elkeles a toujours su clôturer ses romans de façon tellement profonde qu'elles m'ont bien souvent, tirer les larmes des yeux. Une fois n'est pas coutume, j'ai bien cru que cela allait également se produire. J'étais vraiment à pas grand chose de verser ma petite larme. Pourtant, j'avoue ne pas avoir vu venir la fin. Rapide, surprenante et totalement à des kilomètres de ses précédents romans. J'avoue avoir été déroutée. Je m'attendais à un énième retournement qui n'est finalement pas venu...

En conclusion, ravie d'avoir retrouvée la plume de Simone Elkeles. C'est un véritable plaisir pour moi de me replonger dans un roman de celle qui m'a tant fait pleurer par le passé. Si celui-ci ne m'a pas autant plu que ses prédécesseurs, il n'en reste pas moins une très bonne lecture que je vous conseille.

Petit aparté, j'ai la sensation que certaines scènes ont été coupé du roman pour entrer pleinement dans la catégorie YA... Je me trompe peut-être mais... avis à ceux qui l'ont lu, n'hésitez pas à venir m'en parler, si vous aussi vous avez eu cette impression.

par Carole94P
Shine, Tome 1 Shine, Tome 1
Kotoba Inoya   
Gros coup de coeur pour cette nouvelle sortie manga ! On entre dans le monde de la mode, mais en plus de suivre une jeune mannequin, on va également suivre la carrière d'un jeune styliste ! Hyper interessant et captivant ce premier tome. Vivement la suite.

par Lilith86
Les Descendants, Tome 1 : L'Île de l'Oubli Les Descendants, Tome 1 : L'Île de l'Oubli
Melissa De La Cruz   
L'histoire est géniale!!!!!!
Je suis vraiment satisfait!!! L'histoire en elle-même qui prend place juste avant le film.
Action, humour, personnages attachants....
Mais la traduction qui comporte malheureusement beaucoup trop d'erreurs et de maladresses.
La traductrice n'a apparemment jamais entendu parler de Disney et s'entête à mettre un article devant Belle (sans apparemment comprendre qu'il s'agit d'un prénom!) "La Belle pensa [....]" ; "[...] dit la Belle." C'est assez lourd (et assez incorrect puisqu'on ne met jamais d'article devant un prénom!!!!)
Ensuite, erreurs impardonnables, la princesse Aurore qui a été élevée par les 3 bonnes fées jusqu'à ses 18 ans???? 16!!!! 16 ans!!!!!! Tout le monde sait cela!!!! Puis les paroles de la chanson de La Belle au Bois Dormant "un rêve aussi doux n'est qu'un présage joli" (n'est qu'un??? Est un!!!! C'est supposé être positif tout de même, ils tombent amoureux! Elle n'a jamais vu le film???).........
Il y a aussi des phrases assez bizarres : "[...] au moins elle s'y trouvait en sécurité. Enfin. Plutôt en sécurité..." ????????????? Ce qui me pousse à croire qu'elle a traduit le livre d'un trait sans se relire, ce n'est pas possible....! C'est assez rageant. (Je croyais que j'avais mal lu au début.)
Sans parler de certaines expressions que je trouve un peu vieillottes (et du coup pas très adaptées au public visé) il y a, en plein milieu d'un chapitre, une phrase faite de mots sortis tout droit du dictionnaire. En fait, on dirait presque que cette phrase ne fait pas partie du livre, elle n'est pas du tout au même niveau que le reste du roman.

Ce qui le peuvent je vous conseille de lire la version originale en anglais. Je viens de la commencer et j'aime beaucoup plus.
Une belle aventure. Vivement des suites!