Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de BooksUniverses : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Hopeless, Tome 1 Hopeless, Tome 1
Colleen Hoover   
Hopeless est un livre étrange.
On pourrait séparé ce livre en deux parties.
La première moitié de ce livre est une histoire d'amour banale, qui fait chavirer le cœur de Sky pour la première fois de sa vie. On plonge délicatement dans la tendresse de leur amour.
Puis, la deuxième partie du roman est... intense, bouleversante. On se prend une claque. On se noie dans cette océan de secrets qui nous englouti. L'histoire chavire dans un désespoir infini. Les révélations se succèdent et la réalité devient de plus en plus trouble. [spoiler]Sky apprend son terrible passé qu'elle avait enfoui dans un recoin sombre de son esprit. Sky connait Holder. Et Holder l'a connait. Il lui ment. Pour la protéger ? Sky devient intenable, hystérique après chaque pas dans ce qui parait être le plus gros mensonge de sa vie, elle relâche les larmes qu'elle n'a jamais pu pleurer. Sky s'est faite enlevée, emmenée loin par une femme qui deviendra sa nouvelle maman. Holder âgé de 6 ans, culpabilisera toute sa vie de l'avoir laissée s'en aller. Sky s'appelle en réalité Hope, c'était une enfant triste, manipulée par un père alcoolique qui abusé d'elle. Karen, sa tante, qui était une autre victime de son frère, décide de l'emmener loin. C'est elle qui deviendra sa nouvelle mère. La dernière victime de cette homme est Lesslie, la sœur jumelle d'Holder qui par désespoir s'est ôtée la vie. Le tatouage d'Holder, "Hopeless" a plusieurs sens ; "désespoir", mais aussi Hope et Less, les deux personnes qu'il n'a pas réussi à sauver et à qui il tenait le plus. [/spoiler]
Sky a choisi d'oublier. Et toute cette partie douloureuse de sa vie est rester cachée dans un coin de son esprit. Une douleur psychologique est bien plus horrible qu'une douleur physique. Sky a choisi le déni. Mais les démons de son esprit ont resurgi.
Cette histoire est douloureuse. Horrible et pourtant particulièrement belle. Le destin les a réunit à nouveau.

par Kiiwako
À contre-sens, Tome 3 : Jalousie À contre-sens, Tome 3 : Jalousie
Mercedes Ron   
oh la la !!! c'est quoi cette fin, je ne savais pas qu'il y avait un tome 4 rrrrrrrrrrhhhhhhhhhhh !!!!
apparemment sortie du 4 le 26 juin !!!!

par celine015
Permets-moi d'oublier Permets-moi d'oublier
C Handon   
Lorsque j'ai vu la couverture de ce roman et lu le résumé j'ai tout de suite été séduite. Je ne regrette pas d'avoir voulu découvrir ce roman, car j'ai beaucoup aimé.
Ici, nous faisons la connaissance de Maximilian, jeune photographe de 27 ans. Jusqu'à maintenant, il parcourait « le monde pour capturer les plus belles femmes de cette Terre grâce à son appareil photo », mais lorsque son ami d'enfance Johan lui propose de s'associer avec lui pour le développement de Sinnliche (sa marque de lingerie), il ne peut refuser. Max retourne donc dans son pays d'origine l'Allemagne.
Même si au premier abord, on peut penser que Max est un homme à femmes, qu'il ne prend rien au sérieux, chapitre après chapitre, il va se révéler et nous montrer bien plus que ça. J'ai aimé son humour bien à lui. Il m'a fait sourire et c'est l'essentiel. C'est un personnage attachant et j'ai été touchée par son histoire.
Puis, il y a elle la belle Sascha. On sent tout de suite qu'avec elle rien ne sera simple et qu'elle ne se laissera pas facilement charmer par Max. Son mal-être est plus que flagrant et on a envie que d'une chose la rassurer. Je dois dire qu'elle m'a vraiment fait de la peine. L'auteure a su y aller crescendo pour que Sascha se livre, qu'on puisse découvrir petit à petit l'étendu des dégâts. C'était poignant !
Au fil des chapitres, j'ai pu découvrir un personnage fort qui ne se laisse pas abattre par ce qu'elle a vécu dans son passé. Malgré les doutes, la peur, elle est époustouflante et se révèle comme le papillon qui sort de son cocon.
Alors que Sascha va devenir l'égérie de la marque de lingerie de son ami Johan, elle va devoir faire face à ses peurs les plus tenaces, ce passé qui l'a tant marqué.
Max, aidera-t-il Sascha pour qu'elle redevienne cette femme épanouie d'autre fois ?
J'ai adoré suivre les personnages à travers les villes où ils se rendent, les shootings photos. C'était très bien décrit et vivant.
J'ai vraiment passé un très bon moment en lisant ce roman. J'ai été complètement plongée dans les lieux et les événements. C'était une histoire très prenante et pleine de suspense. J'ai adoré !
Avant de vous laisser découvrir à votre tour ce roman, je voulais aussi mentionner trois autres points positifs. Tout d'abord le prénom du héros qui est juste sensuel à souhait, le pays où se déroule l'histoire qui change et nous apporte un grand vent d'air frais et enfin, le sujet qui est très bien abordé et traité par l'auteure.
Je dois dire que je serai bien restée encore un peu avec les personnages. Même Teddy Bear m'a charmé, c'est pour dire !
Je vous recommande avec plaisir ce roman !
6 ans 6 ans
Elle Séveno   
Suis-je la seule à ne pas avoir véritablement accroché à ce livre ?

A la base, ce roman ne figurait pas dans mes prévisions de lectures. Le titre ne m'avait pas tapé dans l'oeil, et je ne me rappelle pas m'être attardée sur le résumé de l'histoire. Mais tout a changé après ma lecture de ''Too Young'' qui nous propose un thème très proche de celui de ''6 ans''. Comme cela avait été un énorme coup de coeur, je me suis dis qu'il serait intéressant de pouvoir faire une comparaison. De voir si le roman de Elle Seveno pouvait faire encore mieux.

J'étais persuadée que j'allais aimé.

Mais finalement, il manquait beaucoup de choses pour rendre cette lecture mémorable.

Pourquoi je n'ai pas accroché ?

Tout d'abord, je pense que l'histoire est beaucoup trop brouillon, et n'est pas assez peaufinée. C'est d'autant plus dérangeant que l'auteure avait selon moi toutes les cartes en mains pour cartonner. J'ai sincèrement eu l'impression qu'elle n'allait pas jusqu'au bout de son thème, et qu'elle en oubliait l'important. C'est à dire, la différence d'âge entre les deux personnages.

En effet, nous avons une romance qui se développe beaucoup trop rapidement à mon goût, avec une héroïne qui ne nous montre pas le moindre signe de doutes. Elle n'est pourtant pas dans une situation des plus anodines. Elle a connu ce garçon quand elle s'occupait de lui quand elle le gardait en tant que babysitteur, mais elle ne semble même pas le moindre choqué de pouvoir ressentir de l'attirance pour lui. Ils ont six ans d'écart, mais à aucun moment elle ne vient mettre ce détail sur le tapis. Si ce n'était pas un point important, alors Elle Seveno aurait dû choisir un titre différent. Alors oui, cela nous montre aussi une héroïne qui est sûre d'elle, mais ce n'est pas spécialement ce que j'en attendais. Au final, nous n'avons pas ce jeu du chat et de la souris qui aurait pu être intéressant à mettre en place. Sans dire que l'héroïne n'éprouve pas le moindre remord quant à ce qu'elle fait à Brice, même si ce dernier n'est pas non plus un ange.

La romance se développe beaucoup trop rapidement, et elle devient tellement omniprésente que nous en oublions l'intrigue qui tendait à mettre en avant un drame familial avec la sœur de l'héroïne. Le sujet aurait pu être intéressant, mais rapidement relégué en arrière plan. L'auteure aurait dû le privilégié en retirant quelques scènes de sexe.

En fin de compte, je dénote également de ne pas m'être aussi attachée aux personnages. Raph a une personnalité qui m'a parfois un peu dérangé, et qui ne m'a pas tout le temps conquise. Il ne pense qu'à se faire Vic, et cette obsession m'a parfois semblé un peu perverse. Son manque de maturité a eu raison de ma patience. Quant à cette dernière, je l'ai trouvé assez fade, bien que son audace et le fait qu'elle ne soit pas une femme timide puisse nous changer un peu. Maintenant, c'est quand même dingue qu'elle se jette aussi facilement dans cette relation sans vraiment réfléchir. Au final, la romance ne m'a pas fait rêvé. Je trouve ça dommage.

Toute cette combinaison fait que nous n'avons pas forcément une lecture sans prise de tête. J'avais vraiment hâte de la finir pour commencer autre chose. J'ai conscience que mon avis est très négatif, mais il me fallait dire vraiment ce que j'en pensais. Je pensais que j'allais aimé cette lecture en fonction du thème, mais cela a été une déception.

Est-ce que mon avis aurait pu être différent si je n'avais pas lu ''Too Young'' avant ? Je ne pense pas. Au contraire, car même si le premier chapitre de ce roman avait été plaisant, la suite m'a rapidement démontré que l'intégralité du roman ne me correspondait pas. A vous maintenant de vous faire votre propre avis sur la question.
The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy
Amy Engel   
Tiré de l'article → http://alizeabooks.blogspot.fr/2015/11/the-book-of-ivy-tome-2-revolution-of.html
Tiré du blog → http://alizeabooks.blogspot.com

Je ne sais pas vous mais moi je suis complètement accro de ce livre ! Le premier tome avait été un gros coup de cœur pour moi et celui-ci l'est également. Certes, il y a eu quelques points négatifs mais ceux-ci n'étaient pas assez nombreux et importants pour que je juge le livre bien alors qu'il était génial.

Je savais d'avance que l'univers du livre serait complètement différent – la fin du premier tome nous mettait la puce à l'oreille – mais je ne pensais pas autant apprécier ce nouvel environnement ! Il y avait beaucoup plus d'action par rapport au premier tome ce qui nous stimulait davantage pour le lire. C'était un des plus gros points positifs du roman !

L'intrigue était également très présente : je ne savais jamais à quoi m'attendre et s'en était déroutant ! J'avais toujours peur qu'il se produise quelque chose d'horrible qui changerait alors toute l'histoire et qui nous laisserait sur notre faim. Bien heureusement ce moment n'est jamais arrivé et j'en suis bien contente !

Amy Engel a toujours une belle et délicate plume. Lorsqu'elle décrit des paysages, nous avons l'impression d'y être tellement les détails sont précis. J'ai énormément voyagé durant ma lecture !
Les moments émouvants étaient eux aussi très bien écrits. J'avoue avoir eu la larme à l'oeil plus d'une fois, ce qui ne m'était par arrivée pour le premier tome. Le fait qu'il y ait de l'émotion m'a vraiment plu... le livre paraissait encore plus vivant qu'il ne l'était déjà !

La couverture du roman est vraiment très jolie : on y retrouve quelques éléments du premier tome notamment le poignard que tient Ivy ainsi que sa robe de mariée désormais en mauvais état. J'ai trouvé qu'ils étaient vraiment – et je pèse mes mots – primordiaux. Simplement avec la posture d'Ivy nous pouvons comprendre qu'il y a un énorme changement vis-à-vis du premier tome.

Ivy m'a bien plu mis à part pendant quelques chapitres où je la trouvais assez agaçante ! Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre.
Elle est beaucoup plus courageuse qu'avant et son caractère bien trempé est toujours présent. C'est ce que j'avais bien aimé chez elle, son caractère. Je suis bien heureuse qu'il n'ait pas changé !
Au risque de vous spoiler sur l'histoire, je ne vais pas vous parler des autres personnages mais sachez que, comme dans tout bon livre, il y a des gentils et des méchants (vraiment méchants ! XD) mais je suppose que quand vous lirez le livre, car vous le lirez, vous saurez de qui je veux parler.

Je dois vous avouer que cela m'attriste beaucoup que la saga soit terminée... J'ai vécu tellement d'aventures avec Ivy et Bishop, devoir les quitter est vraiment dur. Mais je sais que l'histoire restera à jamais gravée dans ma mémoire. Et puis si j'en ai envie, qu'est-ce qui m'empêche de relire les bouquins ?

S'il y a quelque chose que j'aimerais par dessus-tout, c'est qu'un hors-série sur Bishop voit le jour. Savoir ses pensées et ses émotions me plairaient énormément ! Qui sait... un jour peut-être... ^^

Conclusion : un superbe volume qui conclut très bien la saga. Je n'en attendais pas moins d'Amy Engel ! Je vous le conseille vivement !

Heroes Heroes
Battista Tarantini   
J'ai lu ce livre en quelques heures. Même quand je me forçais à le fermer, je ne pouvais m'empêcher de le rouvrir quelques minutes plus tard. Le mot pour décrire le mieux ce livre c'est : additivité !
La plume de l'auteure est très agréable, fluide, légère... Les décors sont tellement bien décrits que j'avais l'impression d'être sur place. Et c'est tellement agréable de voyager grâce à un livre
! Les personnages sont vraiment attachants et ont a continuellement envie de savoir ce qui va leur arriver (ou leur est arrivé). Comme je l'ai dit : addictif ! L'univers DC et MARVEL mélangé à cette romance : tiercé gagnant !
Ce n'est pourtant pas un coup de cœur car à mon sens trop de réponse sont restées sans réponses et je ne suis pas fan des fins ouvertes. Je pense également que certains personnages auraient mérités qu'on se penche un peu plus sur eux. Il me manquait quelques petites détails pour que se soit le feu d'artifice !

En tout cas un très bon livre que je vous recommande vivement !
Ma raison d'espérer Ma raison d'espérer
Rebecca Donovan   
Oh la la mais quelle histoire. Honnêtement je ne pensais pas que ce tome serait mieux que le premier. J'étais très réservée au début mais au fur et à mesure que l'histoire ce déroule on retombe à fond dedans et on lâche plus le livre parce qu'on sait TRES BIEN que quelque chose d'horrible va se produire, on ne sait pas quand comment ni pourquoi mais dès le debut il y a une sorte de malaise qui ne nous quitte pas et qui est plus ou moins latent selon les passages...

De nouveaux personnages font leur apparition et c'est rafraîchissant tout en étant HYPER FRUSTRANT.

J'en dirais pas plus mais ce tome 2 est à la hauteur de toute mes attentes.
Bossman Bossman
Vi Keeland   
https://aliceneverland.com/2017/10/31/boss-man-vi-keeland/

Par un étrange concours de circonstance, Reese se retrouve employée par l’entreprise de Chase. Sauf qu’il y a entre deux une attirance indéniable. Mais, après une expérience malheureuse lors de son précédent poste, il est hors de question pour Reese de succomber au charme de son patron, malgré les belles paroles de ce dernier. Ils se lancent alors tous deux dans une lutte sans merci : une lutte l’un contre l’autre, mais également une lutte contre eux-mêmes, et contre leurs sentiments.

L’histoire de Boss Man est simple, sans chichi : une romance pleine de pétillant, d’humour, de quoi faire passer un délicieux moment au lecteur. Personnellement, j’ai immédiatement accroché. Pourtant, Boss Man ne brille pas par son originalité, mais Vi Keeland nous prouve avec cette histoire que cela ne sert à rien d’en faire des tonnes et de verser dans le mélo pour nous servir une romance exquise et sensuelle à souhait.

Je me suis donc régalée avec cette histoire. La plume de Vi Keeland est simple mais regorge d’humour, de sensualité et de douceur à en faire frémir mon petit cœur de romantique. J’ai adoré le personnage de Chase, bien loin de l’aspect dominant que l’on pourrait en attendre. Quant à Reese, elle est l’image même de la femme forte mais pas non plus entêtée. Deux personnages normaux en somme, qui nous présentent leur histoire toute mignonne comme il faut. Le genre de romance que j’adore lire et relire et qui fait un bien fou !

par Kesciana
Insupportable coloc Insupportable coloc
Jeanne Pears   
“Insupportable coloc” de Jeanne Pears est un roman surprenant et qui sort indéniablement du lot dans le monde parfois redondant de la New Romance ! On pourrait croire qu’il s’agit encore d’une sempiternelle histoire de colocataires et pourtant, Jeanne Pears a réussi à casser les codes et à nous offrir une histoire qui se démarque indéniablement !

J’ai adoré le personnage féminin Dominica, une sorte de “rebelle” au crâne rasé. Alleluia, enfin une héroïne qui n’est pas nunuche et ne tombe pas amoureuse du mec dès qu’elle voit ses abdos ! Je dirais même que Dominica ne ressemble à aucune autre (quoique peut-être à Abby de “Beautiful Disaster” de Jamie McGuire et encore). En effet, lorsque Dominica rencontre Rim, le personnage masculin, il lui inspire plus du dégoût que du désir. Nous sommes donc très loin des romans où l’héroïne décrit l’homme comme un apollon ou un dieu grec ! Outre le fait qu’elle ne soit absolument pas attirée physiquement par Rim au début du roman, Dominica enchaîne les coups d’un soir et ça aussi c’est une nouveauté ! En effet, habituellement, et pour ne pas dire 99% du temps, c’est toujours l’homme qui enchaîne les conquêtes !

La particularité de Rim est qu’il possède une barbe plutôt fournie, et c’est ce qui rebute en grande partie notre chère Dominica. Justement, j’ai aimé Rim pour son look “atypique”, “négligé” comme le dit si bien Dominica. C’est un homme à la barbe fournie et à la voix rauque. Je l’imaginais un peu comme un hipster et j’avoue que je fonds pour ce type de personnage !

L’autre particularité de ce roman c’est qu’ici nous n’avons accès qu’au point de vue de Dominica du début à la fin alors qu’habituellement nous avons un point de vue alterné entre les deux personnages.

J’ai adoré retrouvé des références aux années 2010 comme les chansons “Grenade” de Bruno Mars et “Born this way” de Lady Gaga qui m’ont rappelé mes années collège (mention spéciale aussi à “We no speak americano” de Yolanda Be Cool et aux joggings Panzeri) ! Il y a également tout un passage avec plusieurs chansons des Imagine Dragons avec les paroles ainsi que leur traduction en français !

J’ai adoré les citations à chaque début de chapitre qui sont toujours en lien avec le titre dudit chapitre. Nous avons ainsi des citations de Martin Luther King ou encore de Amélie Nothomb !

Jeanne Pears a également réussi à me faire voyager aux travers de ses descriptions. C’est ainsi que j’avais l’impression moi aussi d’enfourcher la moto de Rim et de faire des kilomètres avec lui, au travers de paysages magnifiques comme les plages de sable fin. C’était magique !

L'auteure délivre également des messages importants notamment au niveau de la sexualité et du fait de se protéger et de faire des tests de dépistage. Jeanne Pears nous montre la sexualité sous toutes ses formes. Qu'elle soit bestiale ou tendre, l'important reste le consentement et elle nous rappelle que le dépistage est important.

Alors certes, je pourrais aussi vous dire qu’un élément en particulier était prévisible à cause des trop nombreux indices, qu’il y a eu quelques longueurs dans le dernier quart du roman et que j’aurais aimé un épilogue mais vous savez quoi ? Malgré cela, l’auteure a réussi à me faire vibrer pendant deux jours en compagnie de Dominica et de Rim. Oui, ils m’ont parfois donné envie de m’arracher les cheveux mais c’est aussi pour cela que je les aime.

Jeanne Pears a réussi le pari fou de renouveler le genre en créant une héroïne atypique. C’est un roman qui en vaut la peine ! Il est sorti initialement en format numérique sous le nom de “Colocs & complications” mais je vous dirais plutôt de vous procurer le format broché car vous aurez forcément envie d’avoir cette histoire dans votre bibliothèque. Il est certain que je lirais d’autres romans de cette auteure !
After, Saison 5 : After Ever Happy After, Saison 5 : After Ever Happy
Anna Todd   
OMG. OMG. OMG.
Je suis en train de pleurer de joie.
Excuser moi vraiment pour le vocabulaire que je n'utilise pas souvent mais alors, la fin de cette série est PUTAIN de bien!!!!!!!
Je m'attendais à un fin tristounette ou nos deux tourtereaux se séparent pour le restant de leurs tristes jours.[spoiler]Mais Putain non!!!!
C'est une fin vraiment extrêmement super bien!!!!
On les voit mener leur vie paisible de couple heureux avec deux enfants magnifiques! Et merci, simplement merci pour ce bon moment. Pour une fois, on sait ce que les personnages deviennent[/spoiler]
Je crois que pour moi les deux meilleurs tomes de la série sont le premier et celui-ci.
Bien que les trois autres déchirent quand même la couche atmosphériques et bouleversent les cellules et les glandes lacrymales des gens sur leur passage, ces deux là sont un chef d'oeuvre intergalactique.
Je suis sous le choc, le charme, la libération.
Sérieusement, ça fait parti des meilleurs livres que je n'est jamais lu.
Attention!
Alerte aux âmes sensibles,
Il y a des scènes qui sont comment dire..... chaud bouillantes hein et qui feraient sécher un oasis situé dans le désert. Si le sexe et l'érotisme ne vous tente pas, il s'agit tout de même d'une très belle histoire d'amour passionnante et TRÈS addictive.
Nos deux tourtereaux se font des œillades de loutre en chaleur tout le long et on a l'impression qu'ils ne s'atteindront jamais.
On est dans la tête de nos deux protagonistes préférés comme dans les tomes précédents.
JE T'ADOORE ANNA TODD

par evco34