Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bookwolf : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Roméo et Juliette Roméo et Juliette
William Shakespeare   
Inspirée d'un conte italien, c'est LA tragédie amoureuse par excellence ! Un classique qu'il faut absolument avec lu au moins une fois dans sa vie, l'histoire de ce couple étant devenue un mythe incontournable aujourd'hui.
J'étais lycéenne à ma première lecture de cette pièce et je me souviens avoir été frappée par l'alternance du comique et du tragique dans un pièce aussi sombre. Ainsi que la dualité entre les images de l'ombre et de la lumière. C'est une pièce profondément riche et poétique (certains passages me font penser aux Sonnets de Shakespeare) et qui m'a énormément touchée et remuée par son histoire d'amour impossible.
Quelques larmes plus tard, je vous recommande chaudement la lecture de cette pièce. A vos mouchoirs !

par Brit
Hamlet Hamlet
William Shakespeare   
Une merveille de la littérature anglaise. Mélange étonnant d'honneur et de cupidité, de magique et de sombre réalité, de vengeance et de droiture, Hamlet ne peut être que dévoré.
A lire absolument.
L'Héritière L'Héritière
Melinda Salisbury   
Un gros coup de cœur pour moi, l'Héritière est un roman bouleversant, renversant, et surtout, très TRÈS accrocheur.

Tout d'abord la couverture est vraiment belle, on ne se lasse pas de regarder chaque détails, et ces belles volutes rouges qui parcourt le flacon … On ne le voit pas forcément bien sur les photos, mais la 4ème de couverture est également très esthétique, dans un camaïeu de vert.
De plus, le graphisme de ce livre nous parait d'autant plus beau quand on en comprend le sens...
Mais ça à vous de le découvrir !

Contrairement à ce que j'ai pu m'attendre, ce livre est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît, les personnages plus profonds, les sentiments plus poignants. Dès le début j'avoue avoir été happée par l'histoire mais – ouaw ! - je ne m’attendais pas à tant de retournement de situation !
Ici, on est clairement dans de la fantasy, et l'univers n'en ai que plus saisissant. On rentre dans une réalité crue, dure, où les mensonges et l’infamie règnent.

Encore une fois, ce livre m'a étonné par sa romance.Dans le résumé, on nous annonce un "triangle amoureux"; élément que j'ai tendance à fuir comme la peste, puisque que, souvent, on peut s'attendre aux éventuels passages légèrement gnan-gnan où la fille se pose des questions existentiels du genre « qui vais-je choisir ? Je ne sais pas qui j'aime...»...
Mais ici, bien que Twyla a un choix à faire, la situation est bien plus compliquée, et ce ne sont pas que les sentiments qui rentrent en compte.

Encore une raison de lire l'Héritière ( et oui encore une ! Et encore je ne vous dit pas tout ^^) : les personnages. Comme je l'ai déjà dit un peu plus haut, ils sont beaucoup plus complexes qu'ils n'y paraissent, et sont très attachants. Bizarrement, [spoiler]et à contrario de l’héroïne,[/spoiler] je me suis mise à beaucoup apprécier Merek, un personnage à la fois dur et touchant. Twyla, elle, évoluera beaucoup, étant des plus soumises au début (et ce qui me fatiguai un peu dans le début de ma lecture... j'avais envie de la secouer XD )

Après une telle lecture, pour le moins ravageuse, disons que je suis dans la phase « Je-n'arrive-plus-à-sortir-ce-livre-de-ma-tête »!
Bref, un vrai diamant.

Becky07

Ps : Un truc à faire pendant votre lecture et que nous conseille l'auteur dans ses remerciements : chercher la signification des fleurs au passage où elles apparaissent. A faire, car elles veulent dire beaucoup de choses !
Par exemple, lorsque Lief offre des fleurs à Twyla : rose trémière et lavande (rose trémière= ambition, lavande = méfiance), de quoi se méfier dès le début de Lief …
Et pour le pissenlit, la fleur de Merek et Twyla, la signification est bonheur et amour …

par Becky07
La Conspiration, tome 1 La Conspiration, tome 1
Maggie Hall   
LA CONSPIRATION est pour moi une déception...

Tout d'abors, j'ai trouvé que l'histoire n'était pas du tout crédible. Avery qui est le personnage pricipal, ne connait pas sa famille ( sauf sa mère). Elle rencontre dans son lycée ...... Au cours d'un bal, une personne nomée.... la menace d'un couteau et lui demande de le suivre pour lui présenté sa famille. Et là WTF??!!! Elle le suit, elle est toute contente de rencontrée sa famille qui se trouve à l'autre bout du monde (en France). Elle prend donc l'avion de son plein grés avec son agresseur... Après être arrivée en FRance elle prévient sa mère (enfin!!). Et pusi après elle part en boîte à Istanbul ^^' Je n'ai donc pas accroché à Avery que j'ai trouvé trop bête, trop lisse...

Pour les personnages masculins, c'est aussi bof, bof. Jack m'a énervé, c'est limite si j'avais pas envie de le taper. J'ai préféré Stellan, mais j'aurai préféré qu'il soit plus développer, cela aurait été parfait!

Par contre j'ai trouvé l'intrigue très originale, c'était très intrigant. J'ai bien aimé l'idée de l’énigme, dommage qu les réponses étaient trop faciles à trouver...

Pour le style de l'auteur rien à redire, c'était simple et fluide.

Pour conclure, ce livre est une déception. Le résumé faisait référence à la Sélection et Da Vinci Code, je n'ai pas lu La Sélection donc je ne sais pas si ça se rapproche, mais pour Da Vinci Code je n'ai pas trouvé de points communs ^^' N’hésitez pas à le lire quand même, peut que vous aimerez.

par April11
Tugdual, Tome 1 : Les Cœurs noirs Tugdual, Tome 1 : Les Cœurs noirs
Cendrine Wolf    Anne Plichota   
Ce premier tome n'est autre qu'une pure merveille ! Je l'attendais depuis des mois... J'étais tellement impatiente qu'il sorte, j'avais envie de le lire, j'avais besoin de le lire. J'ai dévoré la saga Oksa Pollock qui est de loin la meilleure saga qu'il m'ait été donné de lire, je me suis attachée comme cela n'était pas permis aux personnages créés par Anne Plichota et Cendrine Wolf, et en retrouver une partie dans ce premier tome de leur nouvelle saga, cela m'a procuré un bonheur incommensurable! Je dois tellement à ces deux auteures, je les trouve absolument incroyables et extrêmement talentueuses. Je ne saurais leur exprimer toute ma gratitude, tout ce que leurs écrits m'ont apporté. Les personnages qu'elles ont créés me semblent à présent tellement réels, je me suis attachée à eux, comme à leurs aventures, à leurs vies qui ont bouleversées la mienne. La plume de ces deux auteures est exceptionnelle, belle et touchante. Ce fut un régal de les lire à nouveau, cela m'avait beaucoup trop manqué pour être supportable.

Dés les premières pages de ce roman, j'ai été transportée aux côtés de Tugdual, Mortimer, Zoé, Barbara et Abakoum. J'étais tellement heureuse d'évoluer à leurs côtés à nouveau, et ce pour un tome complet. J'aime toujours autant le personnage de Tugdual, il est réellement captivant et son mystère et sa personnalité le rendent terriblement attachant. Il m'avait séduite dans la saga d'Oksa Pollock et ce fut avec une joie immense que j'ai suivi son évolution dans ce nouvelle saga qui lui est dédiée. Zoé est une jeune fille que j'apprécie énormément également. Elle est adorable, gentille et totalement indispensable à ses deux frères qui ont besoin d'elle pour les ramener à la raison lorsque les choses tournent mal. Mortimer est peut être celui qui a le plus changé au cours de six tomes de la saga où nous avons fait sa connaissance. Dans ce tome, c'est un autre jeune homme que nous découvrons, plus attachant qu'auparavant. Ce trio maudit est très uni, et leurs liens si forts m'ont beaucoup touchée. L'un sans l'autre, ils ne sont rien. Zoé a besoin de ses deux frères qu'elle aime profondément comme ils ont besoin de leur P'tite Madone, comme dirait Tugdual. Ce surnom affectueux m'a rappelé la façon dont il surnommait Oksa: P'tite Gracieuse. J'étais tombée amoureuse de la façon dont il l'appelait, il y avait tant d'affection dans ce simple surnom. Cela m'avait beaucoup plu, comme cela a à nouveau été le cas dans ce premier tome. Ils sont inséparables, malgré les disputes, malgré les tensions. Ils sont forts, ils se doivent de l'être pour supporter le mal qui les ronge. Ils n'y parviendraient peut-être pas sans la sagesse et l'amour d'Abakoum, leur grand-père, et l'amour maternel et l'affection de Barbara, la mère de Mortimer devenue la mère adoptive de Zoé et Tugdual. Abakoum est, sans le moindre doute, l'un des personnages que j'ai le plus aimé lors de ma lecture de la première saga écrite pas ces fabuleuses auteures. Je me suis énormément attachée à lui, et mon bonheur fut à son comble lorsque j'ai vu son nom écrit sur les pages de ce nouveau roman. Barbara est une femme attentionnée et son cœur déborde d'amour pour ses trois enfants. De l'amour, ils en réclament, ils en ont besoin. L'amour de leur famille, c'est tout ce à quoi ils peuvent se raccrocher à cause du terrible poison qui coule dans leurs veines.

Ce poison, cette malédiction, leur vient d'Orthon, le père de Tugdual et Mortimer, un être maléfique dépourvu de tout sentiment, dépourvu d'humanité et heureusement pour eux et le monde entier, mort. Les personnes qui les entourent sont irrémédiablement attirées par eux, les désirent, les aiment, mais un seul baiser de l'un des trois adolescents peut les tuer. Une attraction mortelle, un fardeau on ne peut plus lourd à porter. Mais l'amour, comme on peut s'en douter, fait son apparition dans leur vie et bouleverse tout. Les sentiments qu'ils peuvent éprouver sont forts et vrais, mais malheureusement mortels pour les personnes concernées. Ils sont d'autant plus dangereux si cet amour est réciproque. Il est injuste que ces adolescents si attachants n'aient pas droit à une histoire d'amour digne de ce nom! Ils le méritent tellement... On fait la rencontre de personnages secondaires qui ont toute leur importance, tel que Josh, que j'ai énormément apprécié. Mortimer et lui forment un duo qui m'a immédiatement plu et que je veux impérativement revoir dans le second tome! Victoria, une jeune fille singulière et mystérieuse qui envoûte notre sombre Tugdual. Connor, un garçon au sens de l'humour aussi développé que sa culture générale, qui amuse Zoé et reste à ses côtés coûte que coûte. Et les fameux OMG, qu'on ne connait pas très bien, finalement... Ce groupe aux allures bienveillantes va aider notre trio préféré, mais les raisons de leurs actes demeurent obscures et à la fin de ce roman, nous nous posons toujours de nombreuses questions à ce sujet. Réponses qui, je n'en doute pas, vont nous être données dans le prochain tome que j'ai plus qu'envie de lire, car il ne fait aucun doute qu'il sera fabuleux. La fin de ce tome m'a beaucoup ému, et je dois avouer avoir versé quelques larmes. Le décès d'un des personnages est brutal, inattendu, et terriblement triste. Je n'étais pas prête pour cela. J'ai été pratiquement aussi bouleversée que les héros de ce roman.

Un des points forts (Mais, il n'y a que des points forts!) de ce roman est qu'il est très musical. En effet, deux membres du trio que je chéris tant fondent un groupe nommé les No-body. Je vous invite plus que grandement à écouter leur chanson principale "Black Hearts" qui est absolument sublime, leurs voix sont magnifiques, et la mélodie et les paroles sont splendides.
Tous les éléments sont là pour que cette saga soit une pure merveille: Cendrine Wolf et Anne Plichota, deux auteures à l'imagination incroyable et débordante, une histoire passionnante, des personnages terriblement attachants, de l'action, de l'amour, une couverture splendide et mystérieuse... Un bouquet explosif et délicieux dont je ne me lasserai probablement jamais.
Clair-Obscur, Tome 1 : La Beauté du Mal Clair-Obscur, Tome 1 : La Beauté du Mal
Wendy Higgins   
WAWWWWW j'ai tout simplement adoré ce roman!!
Un vrai coup de coeur!
Je crois meme que maintenant c'est l'un de mes préférées.
Des émotions a gogos, On dévore les pages tellement c'est passionnant.
On rentre très facilement dans cette histoire et une histoire d'amour a vous fendre le coeur!!!!
a lire absolument!
Vivement le tome 2 qui n'as malheureusement pas encore de date de sorti :'(
.
Dynasties, Tome 1 : Entre les flammes Dynasties, Tome 1 : Entre les flammes
Ilona Andrews   
Ce livre est un bijou !!!
Je suis une fan inconditionnelle de la série Kate Daniels, cela fait donc un moment que je connais l'existence de Burn for me.
Etant donné la couverture, je me suis dit : "Bon, les Andrews s'essayent à la romance", et il ne me tentait finalement pas trop. Oh, femme de peu de foi !! Comme s'ils pouvaient écrire quoi que ce soit de simple et d'insipide.
Ne vous attardez pas sur la couverture, et découvrez cette petite merveille !

Dans un monde dominé par la magie, les grandes dynasties font la loi. Nevada se retrouve obligée de ramener un suspect Prime pyrokinésiste à sa famille. Elle est alors kidnappée par Connor "Mad" Rogan, un Prime surpuissant qui cherche lui-aussi à attraper le fugitif. Ils vont se retrouver alliés dans cette mission dangereuse et captivante, et partager une attraction tout aussi dangereuse.

Les personnages sont excellents, Nevada est courageuse, loyale et dévouée à sa famille, avec un caractère qui n'est pas sans rappeler Kate Daniels. Sa famille est complètement frappadingue et atypique.
Mad Rogan est un vrai sociopathe, capable avec sa magie de détruire des villes...on aurait plutôt envie de s'enfuir en courant, mais son arrogance, sa puissance, et son mauvais caractère le rendent paradoxalement très intrigant et charismatique.
On est happé dans cet univers si bien construit, complexe et original, et l'écriture est absolument merveilleuse. L'humour est dévastateur. Parfois, juste au milieu d'une conversation sérieuse ou d'une action prenante, pfiou, une bonne remarque bien placée, et on éclate de rire. C'est le charme de ces auteurs..
Ce livre est brillant et captivant. Un régal !!!

par Migabo
Time Riders, Tome 4 : La Guerre Éternelle Time Riders, Tome 4 : La Guerre Éternelle
Alex Scarrow   
Pfffiou, beaucoup, beaucoup eu de mal à terminer ce bouquin. Deux mois pour moi, c'est quand même un exploit.
Mais je ne peux m'empêcher de l'avoir adorer, quoique j'en dise. C'est vrai que l'histoire derrière (la guerre de sécession qui n'a jamais cessée (looool)) ne m'a pas autant enthousiasmée que les précédentes. Mais j'aime tellement mes personnages adorés, Liam, Beck, Sal, Bob... et un tit peu Maddy, que j'ai quand même adoré cette suite. Par contre, j'ai juste ADORE Abraham Lincoln. C'est juste LA cerise sur le gateau! Il est drôle, attendrissant, pas doué et caractériel. Un gros pouce en l'air pour Alex Scarrow, sur ce coup-là! Ce perso va me manquer terriblement. Il ne me tarde qu'une chose maintenant, c'est de partir sur le suivant.
L'intrigue derrière se dessine petit à petit et on se demande vraiment sur quoi va aboutir cette série merveilleuse.
Bref, vite la suite, surtout que je stress pour un personnage actuellement...
Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie
Georgia Caldera   
http://mabiblio1988.blogspot.fr/2014/09/victorian-fantasy-tome-1-dentelle-et.html

Merci à Georgia Caldera pour m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga en avant-première en tant que bêta lectrice. Une saga bien différente des Larmes Rouges mais pas de doute, la plume de l’auteure ainsi que sa façon de faire languir le lecteur sont belles et bien présentes.
Cette fois, nous partons en Angleterre sous le règne de la Reine Victoria. Ce n’est pas l’Angleterre que nous connaissons mais une Angleterre où la magie a tout pouvoir. Au cours de notre voyage, nous allons rencontrer des hommes, des femmes mais aussi des créatures magiques très surprenantes.
Bien que différents personnages nous accompagne pendant ce premier tome, deux personnages sont au centre de cette romance paranormale : une femme, Andraste et un homme, Thadeus.
Je me suis rapidement attachée à Andraste qui est une jeune fille d’une vingtaine d’années, vierge. Pour une fois, sa virginité (bien que celle-ci ne soit pas choquante au vu de l’époque où se déroule l’histoire) est expliqué et logique. Cette demoiselle qui s’est toujours vu cloîtrée au sein du manoir familial est invitée à rejoindre le château royal. Elle va enfin pouvoir vivre sa vie, seule et libre. Enfin presque… Andraste est vraiment intelligente, maline et a un fort caractère. Au cours, de ma lecture, je me suis retrouvée à régulièrement penser comme elle, à m’identifier en quelque sorte à elle.
Thadeus, fils aîné d’un duc, appartient à une famille qui semble avoir une haute importance aux yeux du royaume. Pourtant, cette famille est touchée par une malédiction que Thadeus va essayer de rompre. Cet homme intelligent ne sait absolument pas s’y prendre avec les femmes ce qui va engendrer des scènes assez drôles mais tombant sous le charme d’Andraste dès le premier regard, il va apprendre à se comporter comme un gentleman. J’ai d’abord aimé puis détesté puis aimer… ce personnage masculin.
Les autres personnages de ce roman sont très difficiles à cerner. En effet, l’auteure nous donne que peu d’informations à leur sujet, juste ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire. C’est très frustrant mais Georgia Caldera sait s’y prendre pour nous frustrer, nous faire languir. Elle sait nous amener à nous poser des questions auxquelles elle donne parfois réponse et d’autres pour lesquelles il faudra patienter.
C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de l’auteure. Dès le premier chapitre, on cerne l’univers dans lequel va se dérouler l’histoire même si au cours de celle-ci on découvre des nouveautés. Georgia Caldera a fait le choix de nous offrir des chapitres avec des points de vue différents. En effet, les chapitres sont racontés avec le regard des personnages ce qui apporte un plus à l’histoire. La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite avec d’autres personnages. Certes, je suis déçue de quitter Andraste et Thadeus mais d’un autre côté, je ne vois pas trop quelle suite aurait été possible avec ces deux personnages. Qui dit romance paranormale dit scènes érotiques. Si je devais reprocher quelque chose à ce premier tome, c’est peut-être qu’une ou deux scènes supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout des scènes vues par Andraste. Le premier tome des Larmes rouges n’aborde pas la sexualité, de ce fait, je pensais l’auteure peu à l’aise à ce type de scènes. Ce livre montre bien le contraire. En effet, Georgia Caldera décrit ses passages avec beaucoup de sensualité et d’érotisme sans jamais de vulgarité.
Pour conclure, une nouvelle saga très prometteuse dans un univers où la magie est reine.
New Victoria, Tome 2 : Rébellion New Victoria, Tome 2 : Rébellion
Lia Habel   
Je suis déçue... J'ai aimé l'histoire, alors nous laisser avec cette fin... Qui est très belle mais il y a tellement de choses qui restent en suspense, tellement de questions sans réponses... Un tome 3 serait plus que le bienvenu avec toutes les révélations qui sont faites et qui méritent d'être creusées... J'espère vraiment que l'auteure le prévoit parce que j'ai vraiment une impression d'inachevé qui me gâche tout.

par Nounou567