Livres
626 195
Membres
733 654

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Borderline, Tome 1 : Au pied du mur



Description ajoutée par Gkone 2016-11-15T07:42:05+01:00

Résumé

Quand on a dix-neuf ans, la vie s'ouvre à nous. On la croque à pleines dents, on fait des projets, on est empli d'espoirs. On se retrouve face à une multitude de chemins et de possibilités. Mais que faire quand, à dix-neuf ans, on ne voit aucun avenir devant soi ?

La vie peut aussi se montrer injuste et cruelle. Bastien ne le sait que trop bien. Il fuit. Ses souvenirs, mais aussi Martial, son frère aîné. Il veut oublier. Un passé qui lui ronge le corps et l'âme. Un présent qui ne lui laisse aucun espoir. Il veut abandonner, mais il a fait une promesse et il s'interdit de trahir la seule personne qu'il lui reste. Alors il se détruit. Il se perd nuit après nuit dans l'alcool, la drogue et les corps anonymes qui l'étreignent. Martial le regarde se noyer, mais refuse de le laisser tomber. Désespéré, il prend une décision qui lui fait horreur : envoyer Bastien loin de leur foyer, loin de ses relations et de ses habitudes destructrices...

La vie peut se révéler cruelle, mais elle peut aussi offrir une seconde chance. Elle donne à Bastien un endroit pour panser ses blessures, des amis comme autant de mains tendues... Elle lui laisse le choix. Celui d'abandonner face à l'adversité ou de relever la tête et combattre son passé.

Afficher en entier

Classement en biblio - 132 lecteurs

extrait

La main de Clément se glissa sur sa nuque, et il l’attira à lui. Son regard parlait mieux que des mots, avertissant Bastien que s’il voulait reculer, c’était maintenant, car il allait le faire et personne ne viendrait les interrompre aujourd’hui. Bastien fit un dernier pas en avant et se retrouva à un souffle du torse de son sex-friend. La nervosité le gagnait, formant une boule compacte dans sa gorge, l’empêchant d’avaler. Il baissa ses yeux sur la bouche de Clément et la vit approcher. Il ne fit aucun mouvement pour fuir, bien au contraire. Il releva le visage et sentit enfin ces lèvres se poser sur les siennes, en un attouchement aérien.

C’était juste un frôlement et, pourtant, il fit basculer son monde, alors que Clément reculait déjà son visage pour voir sa réaction. Bastien s’approcha un peu plus, recherchant instinctivement le contact du corps qui lui faisait face. Il vit les mâchoires de Clément se crisper à son contact, ce qui le décontenança complètement. N’était-ce pas ce qu’il voulait ? Il eut sa réponse quand son partenaire glissa vivement sa main libre sous son gilet pour l’étreindre plus étroitement, sa bouche revenant à la rencontre de la sienne. Clément déposa ses lèvres, caressant les siennes en un doux massage, sa langue venant effleurer la pulpe charnue de sa lèvre inférieure. Bastien retint son souffle, interdit.

Tout son corps était tendu, tétanisé par ce toucher inconnu. C’était doux. C’était chaud. Ça lui envoyait une multitude d’étincelles dans tout le corps. Ça n’avait rien de comparable avec ce qu’il avait déjà vécu…

Clément se recula lentement afin de ne pas brusquer Bastien qui restait immobile contre lui. Son absence de réaction l’inquiéta. Le cœur battant la chamade, il se demanda s’il n’avait pas été trop loin.

Il le dévisagea et le vit porter une main tremblante à sa bouche pour l’effleurer du bout des doigts.

Bastien le regardait, les yeux agrandis par une multitude de sentiments tandis que ses doigts touchaient ses propres lèvres.

Ainsi c’était ça, un baiser… Ça n’avait rien à voir avec ce dont Bastien se souvenait. Les seuls baisers qu’il avait échangés jusqu’à ce jour lui avaient donné la nausée. Il s’en souvenait comme d’une agression, l’intrusion d’une langue avide et brutale qui l’empêchait de respirer et lui donnait envie de vomir. De tout ce que lui avait fait subir l’ Autre, c’était ce qui l’avait peut-être le plus sali, ce qu’il avait eu le plus de mal à ensevelir au fond de sa mémoire. C’était la raison pour laquelle, il refusait d’embrasser ses coups d’un soir. Pour lui, un baiser était quelque chose d’intime, de personnel. Il pouvait peut-être donner son corps sans scrupule ni honte, mais pas ses lèvres.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

3 / 5

Ce MM est plutôt bien mais il y’a beaucoup trop de longueurs. De plus, cette saga contient 4 tomes et franchement je n’ai pas la foi de tous les lire, donc, je préfère m’arrêter à ce tome ci.

Par ailleurs, l’histoire ne se finit pas par un suspense ou quelque chose du genre, alors, ne pas lire la suite n’est pas un problème.

Afficher en entier
Diamant

J'ai beaucoup aimer sur ce premier tome, l'approche psychologique est très intéressante. De plus le choix de narration de l'auteur facilité l'immersion dans cette vague d'émotion. J'ai trouvé que l'intrigue c'est déroulée de façon fluide et cohérente. Et sont prends d'affection rapidement pour les différents personnages. J'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Lu aussi

C'est mes livres préféré en terme de boy'slove

Afficher en entier

J’ai déjà lu cette saga plusieurs fois, à chaque fois, elle arrive à me tirer des larmes. @aur_elisa a cette capacité à nous retourner l’estomac par ces mots, grâce à ces personnages.

Nous suivons Bastien, un jeune garçon de 19 ans, avec qui la vie n’a jamais été clémente. Ce jeune homme doit apprendre à vivre avec ses traumatismes et les marques laissées par son passé, allant parfois jusqu’à se mettre en danger.

Il est sensible, il est borné, il est solitaire. Il se plaît à s’autodétruire de toutes les façons. Souvent, j’ai eu envie de le secouer. D’autres fois, j’avais juste envie de le serrer fort contre moi, pour lui dire que lui aussi, il a le droit de vivre en paix.

J’ai souri avec Bastien, mais j’ai aussi souffert avec lui.

Puis il y a les autres. Son frère, Martial, qui va plaquer ses projets d’avenir pour pouvoir s’occuper de son petit frère. Les Joubert, qui ont pris Bastien sous leurs ailes. Eux aussi, ils se sont attachés, eux aussi ils ont vu le bon là où lui ne voit que du mauvais. Elodie, ce petit bout de femme qui a fait de Bastien son ami. Camille, cette toute petite fille et sa bonne humeur. Et Charles, ce vétérinaire au grand cœur, qui malgré les difficultés a su donner une chance à ce jeune homme difficile.

Au début, on nous présente un Bastien solitaire, qui traîne avec des personnes qui se disent ses amis, mais qui ne connaissent rien de son vécu. Puis, il découvre ce qu’est la véritable amitié, avec Laëtitia, Jeremy, Benoit et les autres. Il finira par comprendre que, oui, il mérite d’être avec ces gens pour qui ils comptent. Souvent il va douter, ne pas y croire. Et il y aura Clément. Je n’en dirais pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir qu’elle place il tient dans la vie de Bastien.

Alors oui, cette lecture est loin d’être toute rose, toute mignonne. Bastien a une histoire difficile, parfois dure à lire. Mais elle est formidablement juste ! Ce premier tome est touchant. Lancez-vous, vous ne serez pas déçu.

Instagram : @rondiesbooks

Afficher en entier
Argent

Un bon roman, très dur et très cru mais qui prend au tripe. J'aime beaucoup les personnages, il n'y en a pas un qui me dérange ou me déçois. Ils sont bien écrit et représenté, ils servent tous l'histoire et je suis contente que cette histoire soit une saga pour approfondir vraiment la guérison de Bastien. Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Or

Une lecture qui vous touche et pleine d'espoir. Les émotions y sont dures et fragiles mais l'auteur les décrient avec brio et véracité, qu'on se retrouve happer...

La lecture est tellement marquante et on espère tellement le meilleur pour Bastien, malgré les épreuves à venir, que je n'ai pas pu lire le T2 à sa sortie. Je vais attendre que toute la série soit parue.

Afficher en entier
Argent

Alors.

Je dois avouer que ce livre me rend plus que perplexe. Habituellement je ne commente pas quand je reste sceptique, mais là, je pense que c'est nécessaire, pour, peut-être, aiguiller les personnes comme moi qui ont trouvé le même souci que moi durant la lecture.

Je m'explique en listant le négatif d'abord pour contrer avec les gros points plus qui se dégagent de ma lecture:

- J'ai trouvé ce livre immensément long. Beaucoup trop à mon goût. Sur la couverture est inscrit "romance", ce que je m'attendais donc à trouver. Or, il s'agit ici d'une histoire de vie. Nous suivons pas à pas Bastien dans son dégout de la vie, puis dans ses difficultés, ses affres et ses obligations. D'abord à Paris, puis en normandie. Ce point, en soi, est nécessaire à la bonne compréhension du personnage, certes. Mais la romance, la première rencontre arrivent bien après la 300ème page et ça, pour moi, c'est habituellement rédhibitoire. Cela plaira surement à certains, mais pour ma part, je n'ai pas compris les longueurs de certains passages, les détails inutiles à mon sens et j'en passe. Plusieurs pages sur une virée shopping pour acheter une enceinte, par exemple, non, ça n'a pas matché avec moi. 5/6 chapitres concentrés sur le frère et la famille d'accueil auraient suffit il me semble.

Donc, voilà pour l'unique point négatif de ce roman. Passons aux douceurs, qui elles, sont multiples:

- Le personnage de Bastien est très bien construit. On s'attache vraiment à ce personnage tout en rudesse et douceur, en paradoxes, en souffrance et en désespoir. On comprend, on veut savoir et on lui souhaite tellement de bonheur...

- La romance: Parce que, oui, elle arrive enfin, à un moment, et ça fait un bien fou. Et là encore, je me suis vraiment félicitée d'avoir tenu bon sur le démarrage pour savourer ces scènes entre les deux êtres, tellement bien décrites, douces, fortes, profondes et géniales. Tout y est, c'est beau et addictif...

- Le sexe: Top, on ne change rien!!!

- La fin, On étripe l'auteure ou pas? Oui, si j'avais lu ce roman il y a quelques années, alors que le tome 2 n'existait pas, je pense que j'aurais détesté attendre. Mais vu que j'ai le tome 2 dans ma bibliothèque, je l'aime en fait ;-)

Donc, pour résumer, je dirais que la romance de ce livre vaut le détour. Qu'il faut la lire, la vivre et la kiffer, et je conseille à celles qui comme moi sont attirées uniquement par la romance, de s'accrocher parce que quand elle arrive, c'est un régal...

Je suis désolée pour mes propos qui peuvent sembler désobligeants auprès de l'auteure, mais mon commentaire vise plutôt à encourager la lecture, parce qu'au final, malgré les nombreuses pages que j'ai survolées, ce livre vaut le coup, vraiment.

Alors, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne lecture ;-)

Afficher en entier
Diamant

J'ai vraiment accroché à ce roman, j'ai adoré rencontrer ce jeune homme amoché qui cherche dans l'autodestruction quelques minutes ou secondes d'oubli, et qui Spoiler(cliquez pour révéler)découvre dans un trou paumé de normandie un nouveau depart. J'ai beaucoup aimé la manière dont les autres personnages ont tenté d'approcher ce jeune homme si méfiant, chacun à leurs manières. Je trouve impressionnant la manière dont l'auteure réussi à nous garder captivé par son roman sans nous dire ce qui est arrivé à Bastien.

Hâte de lire le second tome.

Afficher en entier
Argent

Au départ je l'avais lu une première fois en numérique sans vraiment trop accroché.

Voyant qu'un T4 était annoncé, j'ai acheté les deux premiers tome en papier et me suis replongé dedans. Et je dois avouer que cette fois j'ai vraiment accroché malgré pas mal de longueur.

Bastien m'a touché, il est brisé. Son état destructeur le pousse dans les limites du tolérable. J'ai aimé toute sa psychologie, ses combats avec ses propres démons et ses moments de paix qu'on ressent parfois entre les lignes.

Bref je vais attaquer le tome 2, et je dois dire que l'auteur a réussi son coup. Ce n'est pas spécialement une romance c'est l'histoire d'une vie entière a rebattir et c'est ce que je trouve le plus intéressant.

Afficher en entier
Diamant

http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/03/borderline-tome-1-au-pied-du-mur-aurelisa-mathilde/

Borderline est une série que j’ai découverte après avoir rencontré son auteure au Salon du Livre l’année dernière. Suite à notre discussion, je me suis intéressée à ses romans et sur les conseils de Nine du blog Mille et une pages, Au pied du mur a atterri dans ma liste d’achat.

Quelques mois plus tard, j’ai enfin pu mettre le nez dedans, et quelle histoire ! Je crois que je n’avais jamais lu un livre de ce genre qui parle avec réalisme et sincérité d’un sujet aussi grave tout en relatant les faits avec énormément respect. Aurelisa Mathilde m’a plongé au cœur d’un récit sans nul autre pareil dont je vais avoir du mal à me remettre.

Bastien n’est pas un personnage comme les autres. Dès les premiers instants, il prend aux tripes et dégage une telle colère et une telle souffrance que j’ai immédiatement eu envie de soulager sa peine, de prendre sur moi une partie de son fardeau. Il m’a été impossible de rester insensible face à sa déchéance et sa perdition. Bastien s’est profondément ancré en moi au point de me ravager d’émotions à la fois contradictoires et complémentaires.

Je me dois toutefois de préciser qu’il faut avoir le cœur bien accroché pour entamer cette lecture. Certaines scènes sont crues et donnent une vision très précise du mécanisme de défense du jeune homme. Ce sont des moments-chocs, des instants de vie rudes, mais nécessaires à la compréhension du mal-être qui le ronge.

La spirale dans laquelle s’est enfermé Bastien doit s’arrêter et qui d’autre que Martial son grand frère protecteur pour le contraindre à avancer dans la vie ? J’ai énormément apprécié le lien spécial qui les unit, tout l’amour que l’on ressent à travers leurs actes et leurs décisions. Parfois, il n’y a pas d’autre choix que de se confronter à soi-même en changeant complètement de vie et de décor ce n’est pas pour autant simple ni facile. Malgré tout, la situation doit changer avant qu’il ne soit trop tard quitte à employer les grands moyens.

À partir de là, je me suis munie d’une boite de mouchoir et me suis accrochée à cette reconstruction bouleversante. L’auteure n’a pas cherché à atténuer la tempête qui dévore son personnage. Elle l’a entouré de personne susceptible de le faire avancer, mais l’a rendu plus vulnérable que jamais. Oubliez les textes tout droit sortis de conte de fées, car celui-ci provoque des frissons tant la réalité des faits est saisissante.

Alors me direz-vous, et la romance dans tout ça ? Et bien, elle arrive, elle se pose, elle s’apprivoise. Elle donne également beaucoup d’espoir pour la suite et offre un rayon de soleil au milieu du chaos. Elle n’est peut-être pas au centre de ce premier tome, mais j’ai aimé la patience et la compréhension qui en découle.

Au pied du mur est un roman qui m’a passionnée, qui m’a décontenancé et qui m’a littéralement captivé. Je suis tombé sous le charme de Bastien, amoureuse de toutes les facettes de ce jeune homme brisé que j’ai envie de protéger.

Borderline est une saga que je vous recommande vivement si vous recherchez de l’authenticité, de la profondeur et de la crédibilité.

Afficher en entier

Date de sortie

Borderline, Tome 1 : Au pied du mur

  • France : 2016-12-09 (Français)

Activité récente

Alliya le place en liste or
2022-09-09T09:02:32+02:00
KimGale l'ajoute dans sa biblio or
2022-09-06T10:54:19+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 132
Commentaires 32
extraits 12
Evaluations 43
Note globale 8.6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode