Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Boubette : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 3 : Désirs enfouis Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 3 : Désirs enfouis
Elizabeth Hoyt   
J'ai adoré ! Moi qui suis fan des livres de ce genre mais quand même la fin ma un peu déçu ... Je m'attendait a une fin plus ...plus...plus glorifiante ! Enfin bref je m'attendais a autre c'est dommage !! Mais bon cela reste quand même un de mes préférés :D [spoiler]N'empêche que la personnalité de Mickey (Mouse ! xD) est vraiment suprenante et bien caché :) Cruel et tendre a la fois ainsi que tête de mule et un peu égocentrique ! Mais je me demande pk il dise Winter Makepeace est "vous savez qui" alors que dans le 5ème c'est un autre......Ah c'est vrai qu'il y en a plusieurs, j'avais oublier !!! Ceux qui ont lus la suite me comprenne !! :)[/spoiler]

par Blondi
Retour à Dublin Retour à Dublin
Cathy Kelly   
Des parcours de femmes d'âges et de milieux différents qui ne se connaissent pas et qui se rencontrent en Irlande. Une belle amitié se crée entres elles. Une belle histoire à découvrir.
Roman Holiday, Tome 1 : Un brin de folie Roman Holiday, Tome 1 : Un brin de folie
Ruthie Knox   
Un bon premier tome qui m'a attiré mais il est difficile de le juger vu qu'il est extrêmement court et qu'il n'apporte pas énormément d'élément a l'histoire.
Je me ferai un avis avec la suite.
La Saga des Bedwyn, Tome 2 : Rêve éveillé La Saga des Bedwyn, Tome 2 : Rêve éveillé
Mary Balogh   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com
Lu en VO

Enchantée par Une nuit pour s'aimer et transportée par Le bel été de Lauren (lu en vo, pas encore en vf), les deux préquels de la série des Bedwyn, je n'aurais jamais cru, lorsque j'ai commencé Slightly Married, le tome 1, être à ce point émerveillée.
Tant d'allégresse encore, après deux titres aussi parfaits, était-ce possible?
Oui !
Je crois d'ailleurs qu'à ce jour, ce roman est une sorte de titre ultime pour moi... un must.
Évidemment, Slightly Wicked me tendait les pages, et sans me poser de question, je me suis lancée dans ce tome 2.
C'était une erreur.
Mon capital sympathie s'est évanoui assez rapidement au fil des pages... Aïe ! C'était une première... Que se passait-il?
J'ai laissé passer quelques semaines - mais hors de question que j'abandonne un Bedwyn en chemin - avant de retrouver mes héros. Sous son apparente simplicité, Mary Balogh mène toujours sa barque avec une grande finesse, me disais-je, sans doute fallait-il creuser la question.
-> La suite sur mon blog si le cœur vous en dit...

par everalice
La Saga des Bedwyn, Tome 0.5 : Une nuit pour s'aimer La Saga des Bedwyn, Tome 0.5 : Une nuit pour s'aimer
Mary Balogh   
J'ai vécu ce livre sur des montagnes russes. Séduite par la qualité de la plume, j'ai trouvé que par moment, elle tombait dans la caricature et la lourdeur. J'étais tantôt fascinée, tantôt lassée.
L'histoire par elle-même est très belle, les personnages sont magiques, mais là encore (et une fois n'est pas coutume), l'héroïne a su par moment me taper sur les nerfs. J'ai trouvé son attitude souvent inflexible et tiède face à cet homme épris.
J'ai particulièrement aimé les rôles secondaires. Lauren m'a énormément émue. Je crois que c'est elle, d'ailleurs, qui m'a ôté l'insouciance de cette belle romance. Je la trouvais seule dans sa douleur, même... ou plutôt surtout au milieu des siens.

C'était mon premier livre de cet auteur. Il y en aura d'autres ! A commencer, d'ailleurs, par le tome 2 de cette série.
Rock Me, Tome 1 : Rock Me Rock Me, Tome 1 : Rock Me
Anna Wayne   
Ce roman est pour les fleurs bleues, les romantiques et les midinettes... ce que je ne suis pas du tout. C'est mignon, très doux, très gentillet, je dirais que c'est bien pour les moins de 20ans.

Je l'ai commencé parce qu'en étant femme de musicien, c'est un univers que je connais et qui a sa part de fantasmes, parce que j'ai beaucoup aimé la saga Stage Dive (Tome 2 et 3) ou Backstage de Tracy Wolff. C'est donc tout naturellement que j'ai vu passer ce titre chez Eden, et avec sa sortie en poche, hop c'était l'occas de tester.

J'ai failli abandonner le roman dés les premières pages : un style, au démarrage, très scolaire avec la présentation basique de la nana (ça m'est devenue insupportable à force) ; utilisation du présent (c'est très perso mais je ne l'aime pas beaucoup pour les récits, même si, en romance contemporaine je l'accepte) et surtout, *cris d'horreur*, la ponctuation.

Pourquoi, il y a des points d'exclamations et/ou d'interrogations doublés partout, partout ? On ne fait pas ça dans un roman bordel ! Ça passe sur les réseaux sociaux, les discussions entre amis. Je peux me permettre d'en mettre dans une chronique !!!, même de faire cette chose étrange "?!" dans mes phrases. Mais voir ça dans un bouquin qui n'est ni sur une partie d'échec ni sur un bouquin informatique, non ! non ! non ! On ne double pas sa ponctuation, on n'en abuse pas non plus. Habituellement, je crise avec les points de suspensions à foison mais je ne pensais pas buter sur cette mauvaise habitude. Un paragraphe énorme pour !! je m'épuise moi-même... Mais je ne veux plus jamais voir ça dans un roman édité.

J'ai du mal avec les héroïnes qui ne savent pas ce qu'elles valent, cette fausseté sur leur physique et l'effet qu'elles ont sur les hommes. Et que dire du petit ton condescendant... sur l'aspect de telles ou telles femmes. Genre parce que tu ne te maquilles pas, que tu es basique, tu es plus naturelle, donc tu es mieux qu'une nana coquette, plus attirante auprès de la gente masculine ? Ou alors, que ton 36 te rendra "squelettique", "superficielle"... Peut-on arrêter de juger sans cesse le corps féminin, de faire des raccourcis pour valoriser un personnage clé ? S'il vous plait, c'est pénible. Non parce que tu peux ne pas te maquiller, faire naturelle et être une grosse connasse, et l'inverse est aussi vraie.

S'il y avait une volonté de parler de la confiance en soi, des complexes que toutes les femmes rencontrent. Toutes. Il fallait pousser le truc, vraiment et pas juste mettre en avant ce que les autres sont. C'est un vrai sujet, et qui aurait donner un peu plus de maturité à Liv au lieu de lui donner une apparence d'une gamine de 16 ans mal dans sa peau, dans son corps.

On croirait que je m'excite pour un rien, mais ça m'a un "peu" fait grogner. Pourtant Anna Wayne avec le personnage de la meilleure amie, Maya, contredit tout ce qui me fait hurler ci-dessus. C'est à n'y rien comprendre, je sais. Là, où cette dernière joue sur les préjugés liés à son physique (grande, jolie blonde et tête bien remplie), Liv est la copine coincée, qui rougie pour rien (et pas seulement parce qu'elle serait restée trop longtemps au soleil) mais en faite elle est canon, pulpeuse (c'est quoi un 38 ? un 40 ? est-elle réellement dodue ? ou juste standard, on ne sait pas) et tous les mecs sont amoureux, forcément...

Humm, la pauvre, elle part avec des points en moins avec moi, comment parviendra-t-elle à redorer son blason ? Est-ce que sa séduction avec Thomas pourra la rendre plus désirable et agréable ? Thomas sera-t-il plus percutant et moins lisse que melle parfaite ?

Le texte est avec les deux POV, ce qui est intéressant en général parce qu'on voit ce qui se passe à chaque instant mais aussi on doit parvenir à distinguer chaque personnalité, un style propre à chacun doit en ressortir. Malheureusement, ici ils partagent même certaines expressions communes "mais bon", "mais bon que voulez-vous"... ces tics d'écritures/répétitions ressortent, ce qui avec un travail éditorial aurait du être gommé. Là, Eden, vous étiez en vacances les gars ? Tout ne doit pas reposer sur l'auteur, là c'est l'équipe édito qui aurait du retravailler ces petits détails. Parce que oui, ce sont de tous petits trucs qui me font parler comme jamais, je crois même que c'est ma chronique la plus longue jamais écrite. Mais gâcher du talent, ça m'agace !

Il y a pas mal de petites choses qui ne m'ont pas séduites dans Rock Me : les personnages trop lisses, les pensées un peu trop bien pensantes, le manque de sexe appeal du mâle, ce qui rend au final pas mal de passages assez mous et lents quand ils n'étaient pas clichés. D'un autre côté, il y avait une certaine douceur qui se détachait de ce récit ce qui était vraiment agréable, il y avait également de jolis moments dans la phase de séduction presque adolescente et très pure avec ces échanges de textos ou de morceaux de musique. C'est mignon, mais c'était trop. Trop dégoulinant de bons sentiments...

Si l'âge des protagonistes avaient été revu à la baisse, je n'aurais alors pas du tout pris les choses de la même manière. Je regrette en fin de compte leurs comportements adolescents alors qu'ils ont dans les 25 ans. Le côté fleur bleu/coup de foudre/ amoureux sans rien savoir de l'autre... ça m'est inconcevable et surtout parce que ça manque d'émotions. Le comble je sais, mais tout est joué d'avance dans ce cas-là, il n'y a pas cette découverte de l'autre, ce partage, cette vision à deux. En faite, la construction du couple est inexistante, elle est juste en suspens... en attente, que les persos se décident à sauter le pas. C'est souvent l'occasion de jouer sur les scènes vues et revues en romances, beaucoup de clichés, beaucoup d'exagération dans les ressentis des personnages qui finissent par devenir caricaturaux.

Je re-tenterai un de ces quatre un roman de l'auteur, je sais que celui-là est le premier, donc je prends cette première rencontre avec des pincettes. Il y a Blind Love ou True Love qui me tente... Est-ce que ce sera tout aussi fleur bleue ?

par LLyza
The Vegas wedding : The Wedding girl bonus The Vegas wedding : The Wedding girl bonus
Tamara Balliana   
Cette petite suite "bonus" nous donne des réponses quant aux préparatifs d'Alice et de Paul à Las Végas. L'auteure donne aussi la parole à Marie, un genre de prologue à "mariage et conséquences" puisqu'on assiste à la rencontre de Marie et Colton (la suite, à suivre en lisant le livre!).
Une petite nouvelle qui se lit rapidement d'autant plus que le style de l'auteure est fluide et l'humour ne manque pas de nous arracher un sourire par ci par là.

par BIBIDVHCL
Un marquis pour l'an 2000 Un marquis pour l'an 2000
Manon Montauran   
Une petite histoire gentillette, avec en fond le conte de la Belle au bois dormant (largement) revisité. Une idée sympathique : un personnage du XVIIIème siècle propulsé dans le monde moderne. Peu d'actions mais une écriture fluide et légère, de la romance... de quoi passer un bon petit moment. Une fin un peu rapide à mon goût.
Les Derniers Jours de Rabbit Hayes Les Derniers Jours de Rabbit Hayes
Anna McPartlin   
Je n'ai pas été déçue par cette lecture.
Drôle d'entrée en matière, mais c'est exactement mon sentiment juste après l'avoir achevé. Je me le suis procuré parce que la couverture était vraiment belle, et c'est une vraie belle couverture, pas un morceau de papier que l'on enroule autour histoire de. C'est assez rare pour être souligné.
L'histoire me plaisait pas mal, et j'attendais juste de ce livre qu'il remplisse son office de livre suffisamment gros pour avoir une histoire assez développée, une petite écriture sympathique mais pas transcendante, et une fin bien évidemment attendue mais néanmoins émouvante.
Bref, ce n'est ni de la haute littérature, ni le livre de l'année ( et entre nous, ça fait parfois du bien de lire ce genre de livres) mais c'est sans doute l'une des plus belles couvertures et je retiendrais sans doute juste cela.

par Amelie116
Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 4 : L'Homme de l'ombre Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 4 : L'Homme de l'ombre
Elizabeth Hoyt   
Nous retrouvons ici le très secret et très sérieux Winter Makepeace ! Obligé de fréquenter Lady Isabel Beckinhall chargée, par le comité de soutien à l'orphelinat, de faire son éducation pour l'introduire dans le grand monde. Winter y est opposé mais on ne lui laisse pas le choix, les relations entre eux ayant toujours été difficiles les débuts sont chaotiques. Mais Winter découvre que sous une façade superficielle se cache une toute autre personne et apprends peu à peu à connaître la vraie lady Isabel. Quant à Isabel elle fait des découvertes sur Winter et perce peu à peu tous ses secrets ! (j'avoue je ne m'y attendait pas du tout! )

Winter est très impliqué dans la sauvegarde du quartier de Saint Gilles, et il prend à coeur la mystérieuse disparition d'enfants. Mais ce qu'il découvre pourrait bien lui coûter très très cher !

Un tome passionnant, je ne me suis pas ennuyée une seconde et j'ai adoré les deux personnages principaux (alors que jusque là je n'appréciais pas plus que ça Winter) et je souhaiterais même un petit miracle pour Isabel qui sait dans les romans tout peut arriver . J'ai revu Tempérance avec plaisir, mais ai regretté de ne pas revoir Silence et Mickey le charmeur. En même temps je comprends qu'il lui faille faire profile bas à St Gilles.



par Teodubois