Livres
600 345
Membres
683 601

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Boudicca



Description ajoutée par Tzeentch9 2017-03-13T18:05:24+01:00

Résumé

Angleterre, an I. Après la Gaule, l’Empire romain entend se rendre maître de l’île de Bretagne. Pourtant la révolte gronde parmi les Celtes, avec à leur tête Boudicca, la chef du clan icène. Qui est cette reine qui va raser Londres et faire trembler l’empire des aigles jusqu’à Rome ?

À la fois amante, mère et guerrière mais avant tout femme libre au destin tragique, Boudicca est la biographie historique et onirique de celle qui incarne aujourd’hui encore la révolte.

Après Royaume de vent et de colères, premier roman très remarqué qui a reçu le prix Elbakin.net 2015, Jean-Laurent Del Socorro fait son retour avec une héroïne symbole d’insoumission...

Afficher en entier

Classement en biblio - 152 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Eurylia 2017-10-24T13:43:29+02:00

L'échec est l'un des deux destins possibles pour celui qui assume ses actes. Les femmes et les hommes immobiles peuvent bien le juger, ils n'auront jamais que leurs yeux pour observer le monde qui se construit sans eux.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

Je ne comprends pas ce qu'il s'est passé avec ce livre.

J'ai adoré l'écriture de l'auteur que j'avais déjà appréciée dans Royaume de vent et de colères, son précédent roman, à la fois fluide et pleine de poésie. J'ai adoré le contexte historique et l'héroïne, la légendaire guerrière qui réunit les peuples celtes contre l'envahisseur romain.

Bref, ça aurait dû être un sans-faute.

Et pourtant, qu'est-ce que je me suis ennuyée ! Pas un instant je n'ai ressenti d'émotion, d'attachement envers les personnages, ni même de suspens. Je me suis sentie lointaine spectatrice de l'histoire, détachée, à regarder défiler les scènes trop vite.

Dommage.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MSNordlys 2022-06-10T08:52:47+02:00
Pas apprécié

Malheureusement, je n'ai vraiment pas pu être conquise par l'histoire (alors que j'en attendais tant sur le personnage presque mythique de la reine guerrière Boudicca) à cause du style faible, maladroit, et tellement simplet qu'il ne m'a pas semblé meilleur qu'une bonne rédaction écrite par un élève de 3ème.

De plus, l'épilogue se situe aux États-Unis à la veille de la Boston Tea Party et n'a rien de vraisemblable ou de cohérent avec le reste de l'histoire, qui est déjà assez creuse comme cela.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mertesger 2021-12-12T19:15:27+01:00
Diamant

Voilà une belle découverte, autant par l'auteur, mais surtout part l'histoire de Boudicca que je ne connaissais absolument pas. On peut dire que le livre n'a pas fait long feu entre mes mains et que j'étais même triste d'arriver à la fin. Si je ne suis pas une fan d'une lecture à la première personne, ici, ça ne m'a absolument pas dérangé et j'ai trouvé ça extrêmement fluide. Je suis curieuse de voir quelle autre histoire cet auteur a pu écrire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par labibliothequedOlympe 2021-07-22T08:43:05+02:00
Argent

28 après J-C, une enfant née sur les terres d’Icènes, une enfant au destin légendaire qui fera trembler les aigles de Rome.

Une superbe lecture, une incroyable plongée dans la culture celte.

Tout comme dans Du roi je serai l’assassin j’ai pris énormément de plaisir à lire le style de l’auteur, ce mélange de récit historique et fantasty qui fonctionne si bien. Un récit immersif et addictif.

On suit l’histoire de Boudicca, reine celte mais surtout guerrière dévouée à son peuple. L’évolution de cette figure mythique est très intéressante à suivre, de sa naissance à son tout dernier combat.

Ce roman explore les mythes celtiques mais aussi les modes de vies ainsi que les coutumes des peuples. On assiste à des moments onirique et des prophéties druidiques qui laisse place à des liens entre toute chose. Nous sommes témoins de l’arrivée des romains sur ses terres, du remplacement progressif des croyances celtes par la mythologie gréco-romaine. La force de l’écriture de l’auteur est qu’on se prend rapidement au jeu et on veut toujours en savoir plus. On souffre pour les peuples celtes, on veut stopper l’arrivée de l’envahisseur, participer aux batailles, bref, on veut réécrire l’histoire. Spoiler(cliquez pour révéler)Toutefois j’aurais aimé des TW violence et viol pour le chapitre 2 de la troisième partie, je préfère le noter ici si certain.e.s d’entre vous veulent lire ce roman.

Les temps de guerres et de paix changent rapidement dans le récit, on passe de scènes de combat épiques à devoir assurer la protection de son peuple en faisant preuve de diplomatie. Le langage et le pouvoir des mots sont des thématiques centrales du roman. On voit aussi la place de la femme changer avec l’arrivé des romains et une Boudicca qui va devoir mener deux fois plus de batailles pour imposer sa voix. J’aime énormément ce personnage, il a tellement de facette ! C’est une enfant cherche à comprendre le monde, une fille des deux Andraste, une guerrière qui doit faire ses preuves, une épouse, une amante à la sexualité sans étiquette, une mère, une reine et une figure mythique. Ses actes feront qu’elle entrera dans la légende. Si la fin du récit ne fait aucun doute j’ai aimé que l’auteur ( comme dans Du roi je serai l’assassin ) change le point de vue du récit et fasse un clin d’œil à une autre légende ainsi qu’à un événement historique qui se passe bien des siècles plus tard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lildrille 2021-04-07T20:11:16+02:00
Diamant

Pas n’importe quelle femme

Boudicca… Un nom synonyme de liberté, de puissance, de courage mais aussi de défaite. Une figure souillée, malaimée ou adorée. Une femme forte qui a su défaire les romains, qui s’est élevée la peur au ventre et la colère dans les entrailles. Une celte courageuse dépeinte avec majesté par Jean-Laurent Del Socorro dans cet ouvrage magnifique ; toute la splendeur du personnage et l’espoir que sa vie dégage transparaît à merveille dans ces lignes.

Il est dur de s’arrêter dans son élan même si l’on connaît la fin tragique de la reine des Icènes ; le caractère pugnace et rebelle de la jeune femme attire irrémédiablement et nous enchaîne. Boudicca invite à la découverte d’un passé tourmenté et d’un rêve permanent, celui qui nous porte chaque jour : celui de la vie. Page après page, la lumière enveloppe nos sens, déjà fascinés par cette énergie folle et palpable, cette femme à la fois mystérieuse et accessible.

Du style et de la sincérité

Les phrases sans artifice coulent avec fluidité, les mots s’enchaînent avec maîtrise et simplicité. La lecture enchante par sa prose qualitative mais aussi par les émotions multiples que les personnages partagent. Nos cœurs chavirent, au rythme des combats de Boudicca, de ses apprentissages et de ses entêtements.

Dans ce roman, elle nous apparaît telle qu’elle aurait pu être, avec ses nombreux défauts et ses innombrables qualités. Loin de la perfection, loin du monstre, elle nous ressemble. Ses émotions prennent souvent le dessus, alors que Rome cherche à assouvir tous les peuples celtes. Sa hargne guerrière nous plaît ; un volcan en éruption que savent calmer ses proches, et notamment certains philosophes érudits aux échanges empreints de secret, de sagesse et de charme. Des dialogues envoûtants qui nous bercent pour mieux nous plonger dans cette époque lointaine, qui calment notre ardeur, celle-là même que l’héroïne apprend à contrôler.

La plume de Jean-Laurent Del Socorro dépeint une guerrière irréductible, farouche, à l’œil perçant et au cœur battant. Sa sensibilité nous livre une Boudicca vulnérable, fragilisée par des conflits à la résolution que l’on sait tristement vaine, et animée par un besoin vital de liberté. Sa complexité nous touche, tout comme son esprit affûté qui se soumet pour mieux se relever.

Un passé plus vivant que jamais

Aussi passionnante, l’Histoire d’alors s’invite avec ses lois souveraines, ses armées impitoyables et un Empire ô combien redoutable et redouté. A côté de rangs bien ordonnés, de citoyenneté sournoise et de droits de la femme douteux, les romains montrent toute leur ingéniosité et savante politique, animées de rituels religieux variés, menés par un Jupiter peu clément. De l’autre côté, les celtes et leurs druides nous rattachent à la nature environnante, aux légendes vieilles comme le monde, à la Terre et ses besoins sacrés. Deux idéologies, deux familles, deux alliés, deux ennemis.

Dans ce roman, l’Histoire s’offre à nous sans ambages. L’auteur maîtrise son sujet sans nous abreuver de vocabulaires imbuvables ou de passages ennuyeux. L’Histoire prend vie, aussi bien celle de l’Empire que celle de tous les clans celtes. La magie qui entoure les druides nous happe, tout comme la puissance de l’aigle dévastateur. Les descriptions succinctes et vivaces, les explications dynamiques et les actions épiques embrasent nos cœurs avides d’abandon.

Deux réalités s’opposent, deux modes de vie fusionnent : Rome envahit tout et se lie aux autochtones, souvent ravis de pouvoir commercer sans craindre l’autorité terrifiante d’un Dieu vivant, qui trône paisiblement allongé sur un siège, quitte à mettre de côté leurs propres divinités. La paix au prix de sacrifices, la paix contre la liberté. La paix vaut-elle cela ? Le roman malmène nos cœurs en présentant plusieurs générations : les enfants de Boudicca naissent sous le joug romain, alors que leur mère a subi l’annexion de son peuple. Une fois de plus, rien n’est jamais simple, ni tout blanc ni tout noir.

De la légende

Dans cette version à la couverture incroyable, ActuSF nous offre une fin nouvelle, qui ravira les fans de légendes. Alors que le récit ne s’aventurait pas en terrains féeriques, préférant s’ancrer dans une réalité bien assez trouble et magique, l’un des textes ajoutés donne à s’évader davantage, à rejoindre des mythes que l’on connaît bien, éprouvés par maintes refontes, imagées par une table ronde et une épée de feu.

Boudicca est un roman qui vaut le détour, tant à cause de son héroïne historique fabuleuse, que du talent de l’auteur. Leur magie combinée nous promet un avenir meilleur, encore faut-il que nous nous battions pour lui.

[Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=55270

J'ai mis la note de : 20/20]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Acherontia 2021-04-06T15:34:12+02:00
Bronze

Une écriture toujours aussi merveilleuse, avec un sens très pointu de la psychologie humaine et un talent certain pour faire ressentir aux lecteurs toute la complexité des personnages. J'ai trouvé l'histoire un peu trop légère, pas assez détaillée, avec une fin trop abrupte, et c'est bien dommage car il y a de belles qualités dans ce roman...

Lien de la chronique complète : https://chroniquesdacherontia.com/2021/04/06/chronique-fantasy-boudicca-de-jean-laurent-del-socorro/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cacoethes-scribendi 2021-03-06T14:06:40+01:00
Bronze

Boudicca est la reine des Icènes, un clan celte, autour de l’an 40 après JC. Ce roman est sa biographie romancée : sa jeunesse auprès d’un père qui la tient pour responsable de la mort de sa bien-aimée, son apprentissage de l’art du combat et de la force des mots, mais également ses combats contre les Romains, qui envahissent la Grande-Bretagne et asservissent les clans bretons un à un.

Bref, c’est un roman historique et pas du tout de la Fantasy, contrairement à ce que j’imaginais !! Ce n’est pas grave, c’était bien chouette quand même de suivre le destin de cette femme de pouvoir libre et insoumise, prête à tout pour sauvegarder la dignité de son peuple.

Ce fut un roman très agréable à lire. Juste assez intéressant pour donner envie de faire un tour sur Wikipédia pour mieux comprendre le contexte de l’époque, car l’histoire des peuples de Grande-Bretagne autour de l’an 0, ce n’est pas très connu !

L’auteur nous propose un très beau portrait de femme, sans s’attarder sur des aspects extrêmement dramatiques ou charnels, ce que j’ai beaucoup apprécié ! Il garde un certain recul sur les faits, tout en nous transmettant son admiration pour Boadicée.

Cette biographie historique romancée est agréable à lire et peut plaire à beaucoup de monde ! Je vous la conseille totalement pour découvrir une figure historique et une époque pas très connues : la reine d’un peuple celte pendant l’Antiquité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Calypso2000 2021-01-15T09:55:09+01:00
Bronze

J'adore le personnage historique de la reine Boudicca, donc en trouvant un livre sur elle je ne pouvais pas ne pas le prendre. Surtout que la couverture est très belle.

L'histoire se lit très bien, et on voit assez bien par quoi ils passent tous au long de l'histoire. J'ai adoré les deux Hauts Druides, ils étaient chacun à leur façon ce que l'on peut imaginer d'un vieux monsieur plein de connaissance avec une certaine loufoquerie pour le deuxième en plus.

Néanmoins je suis un peu restée sur ma faim, comme si le livre n'était pas assez long ou n'allait pas assez profond dans l'histoire...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fleur_de_saule 2021-01-03T16:35:41+01:00
Diamant

J'ai beaucoup aimé ce livre je ne connaissais pas du tout l'histoire de Boudicca. Ce livre se lit avec une fluidité déconcertante et ça m'a permis de sortir de ces livres que je n'arrivais pas à finir. J'ai hâte de lire Royaume de Vent et de Colère

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilasdth 2020-12-19T22:43:19+01:00
Diamant

Un livre prenant et assez dur. Mais il est aussi palpitant.

On ressent tout ; la souffrance, l’orgueil, la ténacité de cette reine guerrière qui a vraiment existé. Il y a aussi une vrai mise en avant de l'indépendance de la femme et de son rôle dans le pouvoir. Une réflexion qui évolue à travers l'héroïne et sa pensée.

Ancré dans l'histoire, on y retrouve des noms bien connus et une chronologie très travaillée. Le texte se lit facilement et est très fluide. On dévore cette vie de règne page après page et chapitre après chapitre sans se lasser ni ressentir de longueurs.

Une histoire d'amour et de liens affectueux entraperçue, qui existe sans être omniprésente et qui est très légère quoi que véritable.

Des moments sont assez durs et la violence est très présente. (Quoi de plus normal dans un lire qui traite de guerre.) Je ne conseillerai pas ce livre à de jeunes adolescents. Même si ça reste totalement supportable. peut-être ne pas le lire trop tôt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nelouchou 2020-12-04T19:11:26+01:00
Or

Une sublime transcription romancée de la vie de cette guerrière impétueuse et farouche qu'était Boudicca. Je dois bien le reconnaître, j'en ignorais totalement l'existence avant de tenir ce livre entre mes mains. C'est donc une merveilleuse découverte que ce récit. La vie de cette femme dont on sait finalement peu de choses si ce n'est ses victoires et ses combats me paraît très justement imaginé par l'auteur. Il nous fait pénétrer dans le cercle intime de l'héroïne, dans un style simple et efficace. Le lecteur ne peut que vibrer au rythme des étapes de la vie de Boudicca, au rythme de ses combats et de ses défaites. Finalement ce roman, c'est presque une ode à la féminité dans ce qu'elle a de plus primal et impitoyable. C'est aussi un hommage fait au courage et à la passion tant d'une seule femme que de tout un peuple. J'ai été transportée et c'est bien là tout ce que je demandais...

Afficher en entier

Dates de sortie

Boudicca

  • France : 2017-04-06 (Français)
  • France : 2018-10-03 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 152
Commentaires 40
extraits 9
Evaluations 72
Note globale 7.58 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode