Livres
472 728
Membres
445 672

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Boxap 13-07



Description ajoutée par Pegh 2019-08-05T14:55:46+02:00

Résumé

Une dystopie sur les dangers de l'hypertechnologie, dans la veine de la série Black Mirror.

Dans un futur lointain.

La Terre n'est plus qu'une gigantesque ville, constituée d'impressionnants immeubles de béton de plusieurs kilomètres sans fenêtres.

Aïleen est une jeune femme ambitieuse qui gravit avec facilité les échelons de cette société. Elle a tout pour être heureuse, et pourtant, elle se sent en permanence frustrée. Lorsqu'elle prend ses fonctions dans un nouveau poste à responsabilité, elle découvre avec effroi que sa réalité n'est faite que d'univers virtuels qui cachent un monde extérieur sombre et impitoyable...

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par sapho 2019-09-04T11:34:24+02:00

À la pause de midi, Aïleen alla directement au smartfridge et détailla ce qui venait de lui être livré. Elle avait une liste de base de produits labellisés Similibio parce qu'elle aimait ma,ger des aliments de formes différentes. Cela avait un sens qu'elle avait du mal à partager avec toutes ses amies. Au mieux, celles-ci la taxaient gentiment de bobio, au pire, Aïleen passait pour une snobXL qui se la jouait.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LadyMorgenstern 2019-09-30T16:48:40+02:00
Or

Il m'a fallu quelques pages pour m'adapter à l'univers de "Boxap 13-07". Mais après je ne l'ai pas lâché !

J'espère que ce n'est pas un scénario de prédilection car c'est inquiétant, mais on s'approche de la réalité. Si on prend la série "Black Mirror", il y a de quoi se poser des questions sur les technologies, notre consommation...

Tout est bien décrit, dans le détail.

J'ai passé un très bon moment !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VoluptueusementVotre 2019-09-13T18:07:06+02:00
Argent

http://www.virtuellementvotre.fr/2019/09/boxap-10-07-amalia-anastasio/

Et si toute notre existence était conditionnée depuis le départ ? Et si la technologie avait pris la place de l’humanité et que notre civilisation n’était plus qu’un lointain souvenir ? C’est dans cette ambiance tendue et pour le moins surprenante qu’Amalia Anastasio a placé ses personnages et qu’elle soulève par là même bon nombre d’interrogations sur notre monde actuel.

Le moins que l’on puisse dire c’est que cette ère futuriste fait froid dans le dos. Plus je découvrais ce qu’il se cachait sous la couche extérieure de cet univers, plus je m’angoissais quant à l’avenir de la planète. L’hyper technologie est un risque dont nous sommes plus ou moins conscients, toutefois, il est quasi impossible d’arrêter le progrès dans ce domaine et ce livre nous offre une vision assez alarmiste et pourtant très réaliste de la situation.

Et je crois que c’est ce qui m’a le plus angoissée durant ma lecture, le fait que tout ceci pourrait arriver et que nous pourrions tous nous retrouver à la place d’Aïleen ou d’Astur. Quelles décisions prendrions-nous, alors, dans ces conditions ? Aurions-nous le courage de repousser nos limites ? Ou nous contenterions-nous d’accepter notre sort, par commodité ?

Beaucoup de mystère entoure le mode de fonctionnement de Lassité. Certaines informations sont glaçantes, d’autres nous feraient presque rêver. Or, c’est ce qui rend ce texte captivant, car on met en parallèle deux mondes, deux façons de vivre à l’opposée l’une de l’autre. On arrive à comprendre les motivations de chacun et on pourrait presque adhérer à chacune de leurs opinions. Du moins, si la course au pouvoir et la manipulation n’étaient pas aux commandes.

J’ai beaucoup aimé la manière dont l’autrice aborde cet avenir et les dangers auxquels elle nous confronte. J’ai particulièrement apprécié le caractère de ses protagonistes, leur curiosité et surtout leur volonté de retrouver la beauté de leur planète. Plusieurs passages sont étouffants, oppressants, voire douloureux, et pourtant c’est bien l’espoir qui ressort de ces chapitres et qui définit notre ressenti global.

Boxap 13-07 est un roman étonnant qui met le doigt sur bon nombre de craintes concernant l’évolution de la population et les désirs de tout à chacun. Il questionne sur le sens de la vie et sur les attentes de celle-ci, il crée un gouffre entre passé et futur et met à l’épreuve nos émotions. C’est une jolie découverte que j’ai pris plaisir à parcourir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayumi 2019-09-04T11:00:36+02:00
Lu aussi

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/boxap-13-07-damalia-anastasio/

Un univers que j’aimerais ne jamais connaître…

Nous découvrons dans ce roman un univers à l’écosystème dévasté et aux dérives extrêmes de la technologie, le tout articulé par la cupidité de certains minoritaires.

Aïleen est enfermée depuis toujours dans son appartement appelé « boxap ». À travers elle, on découvre la vie menée avec les nouvelles technologies, alors qu’elle est emmurée et ne peut expérimenter des relations sociales qu’uniquement digitales.

Je pensais qu’on allait aller bien plus loin dans l’histoire. Dans ce récit, on se cantonne à une description souvent poussée à l’extrême pour susciter le dégoût d’un univers totalement dirigé par l’hyper-technologie. Cet univers permet aux auteurs de réaliser une satire de nos dérives actuelles, ici poussées à leur paroxysme ce qui est très intéressant. Cependant, c’est réalisé aux dépends d’une intrigue beaucoup trop ténue et quasiment inexistante au final. Pollution, écologie, robotisation et politique de consommation sont au cœur de ce roman. Mais il n’y a pas de réelle fin, pas de conclusion. En effet, la fin est plus qu’ouverte et pour moi il n’y en a juste pas.

On se retrouve bien évidemment devant une prise de conscience et une évolution d’Aïleen sans réellement d’intrigue derrière et c’est vraiment dommage. C’est clairement décousu et je vois un peu mieux la comparaison à la série Black Mirror : on expose un point de vue intéressant sur certaines dérives sans insister sur l’intrigue ou la conclusion.

Boxap 13-07 propose une vision intéressante et satirique de notre société actuelle via un univers régit par l’hypertechnologie. J’ai vraiment apprécié les questionnements et réflexions exposés, mais j’aurais apprécié une véritable histoire dans cet univers car je n’ai pas trouvé l’intrigue assez aboutie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2019-08-27T08:57:12+02:00
Argent

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

--- Une très bonne surprise ---

Lorsque j’ai reçu le programme des éditions Scrineo pour les mois d’août et de septembre, Boxap 13-07 a aussitôt retenu mon attention. Rien que le titre me semblait déjà prometteur ! Alors, même si le synopsis n’en disait pas suffisamment à mon goût, j’ai décidé de tenter l’aventure. Et, en fin de compte, je suis contente de ne pas avoir eu plus d’informations à ma disposition car, de cette façon, la découverte a été totale.

Je remercie donc les éditions Scrineo pour cet envoi !

--- Après un temps d’adaptation ---

Le cadre de ce one-shot se veut très futuriste. Le texte est donc truffé de termes « digitaux » comme GloboNews, brainphone, GlamTube, etc. Heureusement, l’histoire est destinée aux jeunes adultes, et ceux-ci ne devraient pas avoir trop de mal à s’y retrouver.

Pour ma part, j’étais contente de disposer d’un lexique en fin de livre. Mais le consulter trop souvent me freinait dans mon avancée, j’ai donc fini par arrêter. Or, je me suis rapidement aperçue qu’il était plus ou moins facile de comprendre le vocabulaire, compte tenu du contexte.

Enfin, je préciserai que Boxap 13-07 est la première collaboration d’Amalia et Anastasio. Il s’agit donc d’un écrit à quatre mains et je me demande si cela n’est pas à l’origine des quelques maladresses que j’ai pu ressentir, notamment dans l’enchaînement des dialogues. Mais rassurez-vous : ce petit défaut n’a pas gâché ma lecture !

--- Envie d’en savoir plus ? ---

Comme je l’ai déjà souligné, j’ai apprécié ne rien savoir de l’histoire avant de plonger dedans. Mais, mais, mais… il s’agit d’un service de presse, l’occasion pour moi de prendre des risques. Il n’en sera pas de même pour vous. C’est pourquoi je vais vous en dire un peu plus sur ce livre, espérant vous mettre l’eau à la bouche. Toutefois, pour ceux qui voudraient conserver le mystère entier, je vous invite à passer au point suivant.

Aïleen, notre héroïne, passe ses journées derrière un écran, car sa vie – son travail, ses sorties, ses rencontres… – se déroule uniquement dans un monde virtuel. Comme la majorité de la population mondiale, elle n’existe qu’au travers d’un avatar, nommé Aîko, qui déambule sur la toile. Pendant ce temps, elle reste confinée 24 heures sur 24 au sein d’un appartement, où elle se fait livrer sa nourriture et autres fournitures. Effrayant, non ?

--- Quand deux visions du monde se confrontent ---

Si le synopsis ne mentionne qu’Aïleen, le prologue met en scène d’autres personnages qui voient la Cité, un ensemble de tours vertigineuses crachant continuellement de la fumée, envahir peu à peu leur territoire. Or, il n’est pas facile de survivre dans un monde au bord de la destruction !

Au départ, c’étaient ces protagonistes qui m’intéressaient davantage, plutôt qu’Aïleen. Il est en effet plus facile de s’identifier à eux, car ils nous ressemblent énormément. Néanmoins, le quotidien d’Aïleen, qui me paraissait tout d’abord nébuleux, a fini par me captiver. Je me suis donc prise d’affection pour elle, bien plus que pour les survivants.

Ces derniers n’en demeurent pas moins indispensables, car c’est par leur regard que l’on comprend ce qu’est devenue l’humanité, au sein de la Cité.

--- Qui se trouve dans l’ombre ? ---

Même si j’appréciais beaucoup ma lecture, je me demandais jusqu’où elle allait m’emmener. Certes, on sait qu’Aïleen est sur le point d’être promue à un nouveau poste, mais lequel ? Et que cache-t-il réellement ? Eh bien, pour tout vous dire, j’ai adoré trouver des réponses à ces questions.

En fait, dans Boxap 13-07, on ne sait pas qui est est l’ennemi, on ne connaît pas l’envers du décor. Ce qui est sûr, néanmoins, c’est que la volonté des auteurs était de confronter la technologie et ses limites au besoin de se réapproprier la nature. Une réussite !

--- Que de frustration ! ---

Arrivée au dernier tiers du livre, j’étais tellement prise par l’histoire que j’en ai oublié le numéro des pages, qui défilaient à toute vitesse. Quelle n’a pas été ma surprise quand tout s’est arrêté. Brutalement. Trop brutalement. Sincèrement, j’en voulais plus !

En un sens, le final m’a déçue. Avec le recul cependant, je comprends que les auteurs aient décidé de ne pas aller plus loin. Cela aurait signifié faire des choix, alors que les possibilités étaient infinies. Quelle direction prendre, dans ce cas ? N’est-ce pas mieux de laisser le lecteur libre d’imaginer la suite ? Probablement !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Boxap 13-07" est sorti 2019-09-05T00:00:00+02:00
background Layer 1 05 Septembre

Date de sortie

Boxap 13-07

  • France : 2019-09-05 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode