Livres
414 953
Membres
326 964

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Boys Don't Cry



Description ajoutée par Melanyy 2012-07-22T22:25:42+02:00

Résumé

Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie.

Celle dont il a toujours rêvé.

Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien.

Le leur.

Être père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer.

Mais les garçons ne pleurent jamais...

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 144 lecteurs

Or
651 lecteurs
PAL
378 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par moumouthe 2011-11-23T11:48:36+01:00

-On ne t'a jamais dit que les garçons ne pleurent pas? a dit Adam.

-J'ai récemment découvert quelque chose, ai-je réparti sans chercher à arrêter les larmes de roulaient sur mes joues. Les garçons ne pleure pas mais les hommes oui

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

C'est un livre magnifique avec une histoire attachante.

Le personnage principal qui est à la fois un fils, un père et un frère,nous fait vivre des moments très émouvants, étant donné qu'il a du mal a montrer ses sentiments. A la fin on en a plus que ce qu'il nous en faut. Le livre n'est pas tant basé sur le fait qu'il soit père à 17ans mais plutôt sur une famille un peu "éclatée" qui apprend à redevenir soudée.

On ne s'ennuie jamais et le seul reproche que l'on puisse lui faire est le fait qu'il soit trop court. (:

Afficher en entier
Or

Comme toujours, Malorie Blackman nous a pondu un véritable chef d'oeuvre. Une histoire émouvante et magnifique, tellement surprenante. En abordant à la fois deux sujets tabous : la paternité chez les mineurs et l'homosexualité non assumée, à travers l'histoire d'Adam, le frère de Dante, le personnage principal. Quoi qu'il en soit, l'auteure ne tombe pas dans le cliché, et le résultat est là : pas une seule seconde d'ennui dans ce livre... Si les garçons ne pleurent jamais, selon Adam, les lecteurs, eux, risquent bien de se retrouver avec des yeux humides...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Amandine-122 2018-05-18T12:03:48+02:00
Diamant

Par quoi commencer, ce roman est fabuleux il est complètement génial, on s'attache a tout les personnage , adam qui lui cherche sa sexualité ,la petite Emma qui elle est trop mignonne,Dante qui lui était plonger dans ses examens bref tout les personnage ont quelque chose d’exceptionnelle.je recommande ce livre a 1000/1000

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rikikibouh 2018-05-16T16:29:02+02:00
Diamant

Un thème très sympa !

La paternité, quand on est encore à l'école. Et oui, parce que dans ce monde, il n'y a pas que des femmes qui élèvent seules leurs enfants. Non, il y a aussi des mères qui abandonnent leurs enfants à leurs pères biologiques. Et Malorie Blackman traite ce sujet avec légèreté, humour. Et les relations entre chaque personnage de cette famille sont belles et agréables à voir évoluer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe7 2018-05-15T15:28:05+02:00
Bronze

Une lecture très agréable !

J’ai vraiment apprécié ce livre. Je trouve l assez chouette qu’il traite de thèmes ( être père jeune et l’homosexualité )qui ne sont pas toujours faciles à aborder correctement dans un livre , sans que se soit trop dramatique ou que l’auteur en fasse des tonnes . Ici, c’était génial : il y a des scènes émouvantes tout comme des scènes avec humour.

C’était amusant d’évoluer dans une famille d’hommes , tous incapables d’exprimer des sentiments. L’arrivée d’Emma , leur rayon de soleil et probablement la seule personne capable de les faire rire ensemble, les a rendus plus tendres et sentimentaux.

J’ai beaucoup aimé avoir le point de vue d’Adam, même si je le ne trouve pas assez présent. J’aurais aimé plus de passage avec sa narration ( même si j’ai beaucoup aimé le point de vue de Dante). Je trouve que les personnages nous communiquaient vraiment leurs sentiments: je ressentais leurs émotions très intensément.

Bref : un moment génial, une lecture très plaisante !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Writter_Historia 2018-05-14T15:28:12+02:00
Bronze

J'en ai lue des livres qui traitent de la grossesse à l'adolescence, des bousculements qui peuvent survenir... Mais celui-là m'a épaté !

Déjà originale par son point de vue, puisque pour une fois, ce n'est pas la mère, mais le père qui est mis en avant. Ensuite le contexte familiale est géniale, on voit évolué cette troupe d'hommes quelques peu patauds avec leurs sentiments, évolués et s'ouvrir les uns aux autres depuis l'arrivée d'Emma. Mais ce qui m'a le plus marqué, c'est le point de vue des deux frères sur l'homosexualité. Les deux sont clairement différents, mais tellement bien exploités, surtout dans les dernières parties du livre ! J'ai été à la fois émue et choquée que j'ai dévoré la fin sans m'en rendre compte. Une fin qui me laisse un peu pantoise, mais qui je trouve est justifié et qui finis sur note très joyeuse !!!

Franchement une petite lecture très rafraichissante pour un thème mille fois exploité, que je recommande vivement, surtout en sachant que son auteur est Malorie Blackman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pouniri 2018-05-06T15:27:13+02:00
Or

Une histoire magnifique, touchante et qui fait réfléchir. On suit l'histoire principalement du point de vue de Dante qui vient de terminer le lycée et aussi d'Adam, son petit frère. Une situation difficile et un livre qui traite de thématiques comme les parents précoces ou l'homosexualité. J'aurais aimé que le livre soit un peu plus profond et que le point de vue d'Adam soit plus développé. Une très bonne lecture, une écriture simple, légère et efficace.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par xurum 2018-05-04T07:18:44+02:00
Diamant

Quand j’ai ouvert ce livre pour la première fois, je ne m’attendais absolument à ce qu’il me réservait, autrement dit, de l’émotion, des rires, des larmes, de la peur.

L’histoire est très bien développée, et une personne tout à fait normale pourrait vivre ce qu’à vécu Dante, et c’est sûrement ce réalisme qui touche autant le lecteur. L’intrigue est bien menée : que va-t-il faire ? comment va-t-il se débrouiller ? Mais ce n’est pas seulement le personnage de Dante qui m’a plus plu : son frère, Adam, est un ange, et j’ai aussi beaucoup apprécié leur père et tante Jacquie.

Ce livre m’a surprise, de la meilleure manière qui soit, pour être honnête… les personnages m’ont pris aux tripes ; et d’ailleurs, l’histoire aussi, je n’ai pas su lâcher le livre, l’auteur a su me garder devant le livre pendant un moment !

Un énorme coup de cœur pour ce roman qui a su me faire passer des rires aux larmes en à peine une phrase.

Lisez-le, c’est un bijou.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camads 2018-04-20T11:37:22+02:00
Bronze

C'est un livre pour lequel j'ai eu beaucoup de mal à me mettre dedans. Je ne m'attendais pas à grand chose, eh bah, c'est ce que j'ai eu : pas grand chose. L'histoire est lente, hormis l'arrivée du bébé et à la fin avec Adam, il ne se passe pas grand chose d’extraordinaire. J'aurais aimé avoir beaucoup plus de passage avec le point de vu d'Adam, c'était, pour moi, le personnage qui était le plus intéressant à suivre.

En soit, la plume de l'auteure est jolie, elle arrive bien à nous faire passer les émotions, à décrire les personnages etc mais vraiment, il ne se passe rien quoi. J'aurais limite voulu que la mère d'Emma revienne pour essayer de récupérer le bébé, ça aurait booster un peu l'histoire.

Pour ce qui est des personnages, j'ai eu beaucoup de mal avec Dante. Au début, il est vraiment...lourd ? Je trouve. Par contre, j'ai beaucoup apprécié son évolution. Le "avant Emma" et le "après l'acceptation d'Emma'. Il est devenu père et est devenu beaucoup plus mature d'un coup. De même avec son frère et son père, leur relation ont évolué dans un bon sens et j'ai beaucoup apprécié ça. De ce fait, à la fin je l'appréciais vraiment !

Pour Adam, bah c'est Adam quoi. J'ai accroché avec ce personnage directement. Il est tellement...lui ?J'ai adoré son caractère, son humour bref tout. Bon certaines choses à son sujet était hyper prévisible mais ça ne m'a pas déranger plus que ça. En revanche, c'est vraiment dommage que l'on ne le voit pas assez, que l'on est pas beaucoup de point de vu d'Adam.

En ce qui concerne le père, je l'ai beaucoup apprécié aussi ! Il avait un humour qui m'a beaucoup plus et même s'il le dit pas, ou très peu, ça se voit qu'il aime ses enfants et qu'il est prêt à beaucoup de chose pour eux ! Et de même pour Emma, il l'aime beaucoup sa petite fille.

En résumé, c'est donc un bon livre, mais sans plus. Il est lent et à la fin il y a encore des questions dont on a pas réponse je trouve mais bon ! Les personnages sont biens, même si certains auraient dû être un peu plus développer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ali-02 2018-04-19T18:04:21+02:00
Bronze

Dans l'ensemble, ma lecture a été agréable, j'ai trouvé que ce n'était pas le genre de livre avec lequel tu as besoin de beaucoup réfléchir. Tu as juste à te laisser porter par les événements et c'est plutôt un bon point! En parlant de l'histoire, je regrette juste que certaines parties soient parfois réellement trop exploitées en surface, notamment les "gros problèmes" rencontrés dans le livre. Cependant, j'ai tout de même appréciait les thèmes abordés dans ce livre et ce qui en ressort.

A mon sens, la plume de l'auteure est assez simpliste mais elle n'en reste pas moins jolie! Bien que celle-ci ne soit pas des plus poétiques, j'ai trouvé que Malorie Blackman réussissait parfaitement à nous faire ressentir les émotions des personnages, notamment lors des passages pleins de tendresse au sein de la petite famille. Ensuite, j'ai bien aimé les petites touches d'humour parsemées dans le roman, ça apporte un bon petit plus à l'oeuvre.

En ce qui concerne les personnages, j'ai surtout beaucoup aimé Adam. Il a été le personnage qui m'a le plus touché et je dois dire que j'aime beaucoup ses répliques!

En conclusion, "Boys Don't Cry" contient une histoire simple mais efficace qui nous fait passer un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aikawa 2018-04-02T15:57:20+02:00
Argent

Je ne m'attendais pas à grand chose en lisant ce livre, et j'ai été très agréablement surprise ! J'ai été prise dans l'histoire touchante de cette famille. On voit bien leur évolution au fil du texte.

Je regrette un peu que le point de vue de Adam ne soit pas plus présent ou alors qu'il soit carrément enlevé. Ça n'apporte pas énormément au texte car c'est trop peu d'interventions et ça casse un peu le rythme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2018-03-20T20:44:30+01:00
Argent

On ne va pas se mentir, ma dernière lecture de Malorie Blackman date d’il y a quelques mois et n'a pas franchement été une réussite. Pourtant, cela fait déjà un petit moment que je vois Boys don’t cry tourner sur la blogosphère et me faire de l’œil. J’avais très envie de me faire une idée sur la question, d’autant plus que le titre et la couverture annonçaient déjà deux thématiques fortes et actuelles. D’abord, celle des parents-adolescents ; ensuite celle de l’image que cherchent encore à renvoyer la société : les garçons sont forts, ils ne pleurent pas. Ceux qui se laissent aller à une telle faiblesse ne sont que des mauviettes ; pire encore… des femmelettes. Enfin, c’est ce que le titre évoquait chez moi, et connaissant Malorie Blackman et sa tendance à lutter contre les idées reçues, les inégalités et les stéréotypes, j’étais d’autant plus impatiente de mettre le nez dans ce livre.

Boys don’t cry nous raconte l’histoire de Dante, un jeune homme de 17 ans plein d’ambition qui s’apprête à quitter le lycée pour intégrer une université. Seulement, les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu, puisqu’un jour, Mélanie, son ex-copine débarque à l’improviste, munie d’une poussette. La réalité frappe Dante en plein visage : il a une fille de presque un an, prénommée Emma. Comble du malheur, Mélanie lui laisse l’enfant avant de prendre la clé des champs. Le monde de Dante s’écroule, ses beaux projets partent en fumée.

Difficile à croire que dans un si petit one-shot cohabitent autant de valeurs, de thématiques et de leçons. Au sein du foyer de Dante, trois hommes vivent sous le même toit : lui, son père ainsi qu’Adam, son petit frère.

Avec Dante vient la problématique de la paternité à 17 ans. Je ne vous cache pas qu’au début, j’étais assez tiraillée. D’un côté je comprenais la sensation du héros d’être piégé, de l’autre, j’étais agacée par son égoïsme (pourtant bien compréhensible). Certains passages sont pénibles à lire, parce qu’on ressent très bien le désespoir et le désarroi du héros dont les projets se sont envolés. Mais peu à peu, la lumière s’invite. Ça se fait de manière très subtile – presque imperceptible –, mais c’est très beau à voir. Ces moments sont tellement lumineux qu’ils donnent envie d'aimer tout le monde et de saisir la beauté de chaque instant.

La morale de l’histoire de Dante est assez évidente, mais j'aime la manière dont Malorie Blackman s'y est pris pour nous la transmettre. En nous livrant un récit qui se fait tour à tour compliqué et simple, intuitif et complexe.

J'ai eu un gros faible pour Adam et ses répliques piquantes, son don pour mettre les pieds dans le plat et ses sarcasmes bien envoyés, Comme le dit Dante, Adam a la langue aussi acérée qu'un rasoir (ce qui n’est pas peu dire !). Adam apporte avec lui la question de l’homosexualité et de la place de l’homme dans la société. C’est un personnage qui m’a vraiment touché parce qu’il est extrêmement sensible et que derrière ses blagues se cache une très grande fragilité.

Malorie Blackman n’en finit pas de nous surprendre. En partant d’un postulat de départ somme toute assez simple, elle développe de nombreux phénomènes de société à l’ordre du jour qui parleront à tout le monde, sans exception. On évoque souvent les différences homme/femme dans les médias, des hommes bien souvent privilégiés, au travail, par exemple. Pourtant, il y a une chose que l'on aborde trop peu à mon goût, à savoir le fait que l'on attribue systématiquement le bien-être des enfants à la mère. On estime que, par défaut, c'est la mère qui sait s'occuper de tout ce qui tourne autour de sa progéniture. Et malgré le fait que notre société évolue, certains préjugés perdurent. Et c'est au travers de Dante que l'on découvre tout cela.

Et Malorie Blackman ne s’arrête pas là. Elle ne soulève pas seulement la question de la parentalité à l'adolescence. Elle aborde de nombreux autres sujets, des sujets qui touchent les hommes, quels qu'ils soient, soumis aux codes, aux contraintes et à ce que l'on attend d'eux dès leur plus tendre enfance.

En résumé, Boys don’t cry fait partie de ces romans qui délivrent énormément de messages. Malorie Blackman nous parle sans ambages. De la vie. De la solitude. De l'errance. Et surtout de l'importance de dire je t'aime. À travers un récit très intelligent, on creuse plus loin dans des faits de société loin d'être anodins.

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult/boys-dont-cry-malorie-blackman

Afficher en entier

Date de sortie

Boys Don't Cry

  • France : 2011-10-19 (Français)

Activité récente

Looura l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-18T16:19:07+02:00
RedYab le place en liste or
2018-05-18T14:40:01+02:00

Les chiffres

Lecteurs 2 144
Commentaires 459
Extraits 91
Evaluations 643
Note globale 8.44 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode