Livres
564 925
Membres
617 704

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par bellajessica 2020-07-19T05:27:52+02:00

— Belle comme tu es, tu vas te faire bouffer toute crue par le premier détenu qui posera les yeux sur toi.

— Arrêtez de vous inquiéter. Mon cabinet sera très bien surveillé, et les détenus les plus dangereux ne seront pas autorisés à venir me voir. Ils seront directement transférés dans l’hôpital sécurisé à quelques kilomètres, tentai-je de les rassurer. Je ne risque rien.

Ils me scrutèrent de la même manière que M. Tanner une heure plus tôt.

— Est-ce que Jake est au courant ? me demanda Andrew tout en prenant place dans le fauteuil face à moi.

— Bien sûr que non. Tu sais bien que je ne l’ai pas revu depuis son incarcération il y a six ans.

Son air se fit soudain curieux.

— Pourquoi travailler dans la prison où il est détenu alors que tu n’y es jamais allée avant, bien que tu ne vives qu’à quelques dizaines de kilomètres de là ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par PANDORE88 2021-08-24T17:37:41+02:00

- Tu as déjà vu des films d'action?

Je hochai la tête, prête à attendre l'argument qui me clouerait le bec.

- Alors tu dois être au courant que la fille canon et badass qui tue tout le monde a toujours un joli rouge à lèvres, un teint parfait et des vêtements de rechange. C'est d'ailleurs grâce à ça qu'elle arrive à tous les coups à se taper le héros.

[...]

- Mais nous ne sommes pas dans un film, rétorquai-je.

- Et tant mieux!

Parce qu'en plus d'être canons, nous n'aurons pas de concurrence. Et on pourra se taper de beaux mecs!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2021-04-30T12:03:39+02:00

Je me réveillai en me sentant observée. Quand j’ouvris les yeux, je tombai nez à nez avec Alec qui me regardait avec attention.

— Oh ! mon Dieu ! m’exclamai-je en me redressant, sous le choc.

— Juste Alec, ça suffira.

Je mis un instant à comprendre sa vanne et choisis de ne pas commenter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2021-04-30T12:01:48+02:00

S'il continuait à me dire des choses aussi blessantes, le peu d’ego qu’il me restait allait finir par se désintégrer. Voyant que je n’avais pas pris sa réplique à la rigolade, il cessa de sourire et se pencha légèrement pour réduire la distance entre nous.

— Tu n’as jamais été un second choix.

Le rouge me monta aux joues, et je priai intérieurement pour que la pénombre camoufle cette preuve de vulnérabilité.

Hayden Smith venait de me présenter ce qui ressemblait à des excuses et m’avait également fait un compliment.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Emma-14 2021-04-26T18:18:31+02:00

- Je suis comme ça, Adria. Je blesse les gens, je fais du mal, j'agis comme je crois qu'il est bien d'agir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Emma-14 2021-04-26T18:17:56+02:00

Je me redressai sur mon siège. J'étais étonnée d'apprendre que lui aussi détestait Shane, mais rassurée de constater qu'il n'était pas assez ami avec Hayden pour savoir qu'il était le fautif.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cassiiie 2021-04-19T23:27:23+02:00

- Je te parle, insistai-je.

Sa voix me parvint de derrière la porte qu’il venait de fermer.

- Je sais, c’est pour ça que j’me casse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cassiiie 2021-04-19T23:25:58+02:00

- Je suis désolé que tu sois assez stupide pour croire qu’il me reste une part d’humanité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Melodie-26 2020-11-25T00:39:04+01:00

« -Tu me rends fou, Adria Lawrence. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Melodie-26 2020-11-24T23:38:41+01:00

« -J’ai très faim, lâcha-t-il…

-Et moi, je dois trouver un tournevis.

Il me regarda comme si j’avais dit quelque chose d’improbable et resta silencieux quelques secondes comme pour savoir si je plaisantais.

-Sérieusement? Et qu’est-ce que tu pourrais bien faire avec? Je connais des meilleurs moyens de se défendre…

-Ce n’est pas pour cet usage! C’est pour dévisser une grille d’aération dans mon bureau à la prison…

-Tu plaisantes, j’espère! On n’est pas dans Prison Break, chérie! Ici on est dans le monde réel, où ce genre de plan est voué à l’échec. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode