Livres
549 725
Membres
589 785

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de bredouille : Mes envies

Eleanor et Grey Eleanor et Grey
Brittainy C. Cherry   
Ok, je viens de finir ce livre. Que puis-je dire ? Heartbreaking. Honnêtement quand j'ai vu la couverture du livre je m'attendais pas à quelque chose d'aussi lourd. Et pourtant. Je ne me souvenais pas de l'auteur, c'est juste à la fin du livre quand j'ai recherché son nom sur google que je me suis rendu compte que j'avais déjà lu un de ses livres. The air he breathes, et je me suis rappelée que ce livre là aussi avait été assez triste.

Eleanor & Grey est un concentré de tristesse, saupoudré d'espoir et d'amour. En général quand je choisis un bouquin, je le choisis en fonction de ce que je veux ressentir. J'aime lire des choses qui me font voyager et rêver. Ce livre m'a brisé le cœur. C'était tellement mélancolique, et même si je l'ai lu en anglais je suis étonnée de dire que j'ai tout compris et j'ai pas eu beaucoup besoin de google traduction. Je suis fière de moi. C'était encore plus parfait de le lire en version originale, totalement brut.

Je suis une mordue de new romance ou le mec est un vrai connard et la fille une ingénue clichée qui se balade entre les pages. Certains sont pas mal, mais nombreux sont juste invraisemblables. Eleanor & Grey je ne sais pas dans quelle catégorie le classer. Est-ce une romance contemporaine, juste une romance, un livre qui insuffle l'espoir ou les trois à la fois ?

J'ai été happé dès les premiers mots, et plus ma lecture avançait plus j'étais fasciné par la tournure des phrases de l'auteur. La 1er partie plutôt innocente malgré le malheur qui survenait dans la vie de nos deux protagonistes m'a serré le cœur, c'était mignon et tellement plausible. J'aime lire quelque chose de vraie mais aussi de moins vraie. Là on était dans du vrai, un amour d'adolescent comme je l'ai ressenti moi aussi un jour. Je me suis reconnue dans Eleanor. Grey quand à lui cassait peut-être tous les clichés des mecs populaires qu'on a tendance à voir ou lire dans les romans aujourd'hui. Parce que c'est vrai, que sait-on vraiment d'une personne considéré comme le cœur de la fête mais qui finalement ne l'ai pas au fond de lui même ?

La deuxième partie du livre m'a tout autant emporté, mais j'avoue que c'était peut-être un peu trop. Avait-on besoin encore d'un autre drame dans cette histoire ? Je veux dire c'est vrai que la vie n'est pas rose, mais peut-être était-ce juste trop pour moi ce concentré de malheur. J'ai en tout cas été réceptive, j'ai ressentis et c'est ce que je recherche quand je lis un bouquin.

En résumé, je ne sais pas dans quelle catégorie classer ce livre, je ne sais pas si j'ai aimé ou détesté. Mais j'ai ressenti, et j'ai compris le message, j'ai été ému et j'ai lâché des petites larmes. J'ai ri aussi.

Je sens un deuxième tome avec Landon et Shay, mais honnêtement je ne sais pas si je le lirais. J'ai l'impression que cette auteur aime les histoires lourdes qui brisent l'âme et la reconstruisent, et je ne suis peut-être pas encore prête pour ça tout de suite.

par danao
Il est grand temps de rallumer les étoiles Il est grand temps de rallumer les étoiles
Virginie Grimaldi   
Un an que j’attendais la sortie de ce livre et voilà qu’en moins de 24h, je l’ai fini. J’ai tenté de faire durer le plaisir, de prolonger ces instants de magie en compagnie d’Anna, Chloé et Lily mais j’ai lamentablement échoué dans mon entreprise. Je n’ai tout simplement pas pu lâcher cette histoire avant la fin. Et même maintenant que je l’ai fini, je pourrais la recommencer au début pour ne pas quitter l’univers de Virginie Grimaldi.

A 37 ans, Anna élève seule ses deux filles, Chloé, 17 ans et Lily, 12 ans. Obligée de cumuler les heures de travail, elle ne les voit que trop rarement. Alors quand la vie devient trop difficile entre les dettes qui s’accumulent, les relances des huissiers, la perte de son job et ses filles qui vont mal, Anna prend une grande décision : emmener ses filles en road trip en camping-car en Scandinavie. Certes, cela ne règlera pas tous ses problèmes mais elle espère que ce long périple sera le moyen de renouer avec ses filles, de rétablir le dialogue avec elles.
Anna, Chloé et Lily s’engagent donc dans ce voyage sur un coup de tête. Mais un road trip mal préparé peut aussi devenir synonyme de cauchemar. Heureusement, elles vont trouver sur leur chemin un convoi de camping caristes qui se rend lui aussi en Scandinavie et vont se joindre à eux. Même si le but est avant tout de se retrouver entre mère et filles, ne pas être complètement isolé ne peut pas être une mauvaise idée. Et qui sait peut-être qu’elles trouveront plus que ce qu’elles sont venues chercher ?!

Comme pour chacun des romans de Virginie Grimaldi, j’ai eu un immense coup de cœur pour cette nouvelle histoire. Je ne me lasse pas de sa plume simple, envoûtante, douce, émouvante, pétillante et drôle. C’est tout simplement magique. Elle réussit à nous faire rire, pleurer, douter, réfléchir, envier, regretter…avec la délicatesse de son style mais aussi le côté très humain de chacun de ses personnages. Qu’ils soient principaux ou secondaires, on se prend d’affection pour chacun d’eux.
J’ai aimé découvrir chacune des trois femmes de la famille Moulineau : Anna est une mère de famille forte et fragile à la fois. Si elle porte son foyer sur ses seules épaules, elle est aussi dévorée par le doute et l’angoisse. Elle a un besoin constant de se sentir en sécurité et pour ça, elle s’est créé une petite bulle de confort de laquelle elle ne sort jamais. Mais quand la réalité la rattrape, elle n’a d’autres choix que de l’affronter. Et c’est en ça qu’elle prouve sa force car même si sa décision de partir en road trip peut sembler être un coup de folie, elle a surtout pour but de sauver sa famille et de prouver à ses filles qu’elle est là pour elles quoi qu’il se passe.
Chloé, la fille ainée, est une adolescente en pleine crise d’identité. Même si elle ne l’avouera jamais, les absences de sa mère lui pèsent. Elle a besoin d’affection permanente. Ne la trouvant pas auprès de sa mère qu’elle ne fait que croiser ni auprès de son père qui habite loin, elle se réfugie dans les bras des garçons. Sauf qu’une fois qu’ils ont obtenu ce qu’ils attendaient d’elle, ils se détournent eux aussi, la laissant seule. Du coup, elle a créé un blog dans lequel elle raconte son quotidien, ses blessures, ses baisses de moral…Ses confidences et les commentaires de ses followers lui permettent de se sentir un peu mieux. Mais sans que cela suffise. Chloé est une jeune fille hypersensible, intelligente et surtout très attachante. Son mal être nous blesse autant qu’il nous émeut. On a envie de le soutenir, de l’aider, de trouver le moyen de lui dire que ça s’arrangera.
J’ai adoré les personnages d’Anna et Chloé mais ma préférée c’est Lily. Elle est drôle et impertinente. Sa façon d’écorcher les expressions françaises et de s’adresser à son journal intime Marcel m’ont beaucoup fait rire. Du haut de ses douze ans, elle est très mature. Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds même si au collège, ce n’est pas facile tous les jours. Les autres enfants la trouvent différente et forcément à cet âge-là, la différence c’est dérangeant. Mais cette gamine est juste géniale. J’ai fondu devant son attitude avec Noé, le fils autiste de Julien avec qui elle, sa mère et sa sœur voyagent. Elle m’a touché, attendri, bouleversé.
J’ai aussi beaucoup aimé recroiser la route de Greg et Marine, les personnages secondaires de Tu comprendras quand tu seras plus grande. Je les adore. Le franc parlé de Marine et la réserve de Greg sont rafraichissants. Je ne serai pas contre les retrouver dans une histoire où ils ne seraient plus des personnages secondaires mais les héros…
J’avais peu de doutes avant de commencer cette lecture mais la talent de Virginie Grimaldi se confirme. En tout cas, moi j’adore. Chaque livre me transporte dans un monde de féérie, de magie et de bonheur. Je viens de refermer ce livre il y a une heure à peine et je suis déjà impatiente d’être à l’année prochaine pour découvrir sa prochaine histoire. Vivement 2019 !
Jamais plus Jamais plus
Colleen Hoover   
Ok, vous êtes prêts ? Oubliez tous les livres que vous avez pu lire de Colleen Hoover. Oubliez toutes les romances, tous les personnages qu'elle a créé. Plongez dans ce livre à l'aveugle. Ne lisez pas d'extraits. Si vous pouvez l'éviter, ne lisez pas le synopsis non plus. À vrai dire arrêtez tout de suite de lire ma critique et foncez en librairie acheter ce livre.
Il va vous détruire. Il va vous reconstruire. Il va vous changer comme peu de livre en sont capables. Il va vous pousser à vous questionner sur ce que vous pensez réellement, vous incitez à revoir vos points de vu. Il va vous offrir du recul sur des situations qui vous paraissaient inéchangeables. Il va vous donner envie d'hurler et de pleurer. Il va faire battre votre coeur à toute allure. Il va tout simplement vous donner l'impression d'être dans la peau de Lily, de partager ses joies, ses doutes, ses peurs, ses peines, ses amours. Son humanité. Lily n'est pas votre héroïne que vous rencontrez dans la plupart des livres, celle qui a réponse à tout et qui fait les bons choix aux bons moments. Lily c'est vous. Vous n'êtes plus spectateur, vous êtes acteur. Vous êtes les défauts du personnage, et vous êtes ses forces. Vous êtes les choix qu'elle fait. Vous allez en comprendre certains et en rejeter d'autres. Vous êtes embarquer dans cette quête de vérité car ce n'est plus Lily qui cherche a découvrir cette vérité mais c'est vous aussi. Et vous voulez la connaître peut-être encore plus que Lily. Voilà ce qui fait la force de ce livre. Vous tirez autant de leçons de ce livre que les personnages eux même, peut-être même encore plus. Tellement d'émotions, tellement... Si vous n'êtes pas affectés ne serait-ce qu'un minimum par les mots et l'histoire de ce livre, alors vous n'êtes pas humain.
Je ne saurais le répéter, et je ne suis pas la seule à le dire, évitez les spoilers à tout prix. Rien que connaître le sujet du livre vous gâchera l'aventure, et ce livre mérite d'être respecté à sa juste valeur. Personne ne peut avoir la même réaction face à ce livre, et il est indispensable qu'il soit seulement découvert par vos propres yeux pour que vous en compreniez la profondeur. Ayez confiance en lui. Ayez confiance en Colleen Hoover, je vous promets que vous ne serez pas déçu. C'est une magnifique histoire comme on en voit peu. Je n'ai jamais lu une dédicace aussi intense, poignante et émouvante que celle que nous offre Colleen à la fin. Bravo madame pour ce chef d'œuvre.
Et que ne durent que les moments doux Et que ne durent que les moments doux
Virginie Grimaldi   
En équilibre. Sur ce fil fragile.

Virginie Grimaldi est une équilibriste des mots, des sentiments. Comme nulle autre, elle vacille entre tendresse et nostalgie. Entre rire et larmes. Entre semi-vérités et clair-obscur.Les romans se suivent, ne se ressemblent pas. Je me demande toujours si la magie sera encore là. Et à chaque fois, ça fonctionne. Il se passe quelque chose. Comme lorsqu’une émotion monte, à l’intérieur de soi. On ne se l’explique pas. On se laisse juste submerger tout à coup par l’indéfinissable.
Virginie Grimaldi te raconte un peu ta vie, comme souvent et ça fait souvent mouche. Elle te parle de ces petites choses qui font le vrai, qui rendent si précieuse la lecture de ses romans.

Lily vient de donner la vie. Une vie fragile, sur le fil, tiens, justement. Une vie prématurée, quel drôle de mot. Son bébé arrivé si vite qu’il va falloir s’armer de courage.
Elise, elle, a cinquante ans et apprivoise le silence de l’appartement maintenant que les enfants sont partis. Enfin, il lui reste Edouard, quand même, ce chien qui m’a tant fait sourire !

Deux mères. Deux femmes. Deux jolis chemins. Deux bouleversements intimes.

Une ode aux soignants, aux persévérants, à ceux qui aident la vie à naître et qui luttent pour elle. Une ode aux mamans, aux bienveillantes, aux cœurs qui éclatent. Un roman tendre, entre sourire et larmichette.

Oui, Virginie Grimaldi est une funambule des mots, des émotions.

Dans ce monde en équilibre, sur un fil dangereusement, lamentablement fragile, Virginie Grimaldi part, la fleur au fusil, semer ces graines dont nous avons terriblement besoin : la tendresse, la vérité et l’amour des autres. Sans tricher. Sans posture.

Il y a des guerres qui se mènent en douceur et qui pourtant, à leur façon, changent un peu le monde.

Alors, merci, merci de tout mon cœur, Virginie, car au bout du chemin, il ne nous restera que ces moments doux pour nous souvenir que la route fut belle.

Tous ces moments doux et nos vies qui défilent. Avec tes mots saupoudrés dessus…
November 9 November 9
Colleen Hoover   
Lu en VO! (petite parenthèses : pour tous ceux qui souhaitent le lire...mais qui ont peur de s'engager...juste une chose n'hésitez plus..le livre en anglais est très abordable!)
Encore une fois, Colleen Hoover se surpasse! Rien à dire à part EPOUSTOUFLANT!! Ne vous faites pas spoilez! Juste lisez jusqu'au bout! La fin est juste incroyable! On en redemande!
Bravo pour toutes ces idées de livres! Un autre qui entre dans la liste de mes coups de coeur de Colleen Hoover!!

par xuxu
No Rules No Rules
Anita Rigins   
En voyant cette couverture et ce titre, je me suis laissée tenter. Hélas, cela ne l'a pas fait ! Du tout...
C'est bourré de clichés, comme dans beaucoup de RC maintenant.
Un jeu malsain, au coeur de l'action, que j'ai trouvé débile, sans fantaisie, du déjà vu ... C'est tellement facile comme approche mais l'accroche, elle, n'est guère subtile. Une meute qui ne m'a absolument pas convaincu. Et surtout, je me suis lassée de la surenchère concernant le passé des protagonistes dans les livres et celui-ci n'y déroge pas. On peut construire une histoire intéressante sans pour autant que les héros aient vécu mille souffrances abjects et épouvantables. Cela ne rajoute pas forcément de force au roman, à mon sens. Bref, pas adhéré du tout en ce qui me concerne, ni dans l'histoire, ni dans l'écriture de l'autrice que j'ai trouvé ni recherchée, ni travaillée. C'est basique.
Tu comprendras quand tu seras plus grande Tu comprendras quand tu seras plus grande
Virginie Grimaldi   
J’ai savouré cette lecture ! Julia, cœur brisé, décide de tout fuir en trouvant un travail de psychologue dans une maison de retraite, alors qu’elle a en horreur les personnes âgées et tout ce qui va avec. Ca commence bien ! Julia est marrante, rigolote et attachante, comme la plupart des personnages de Virginie ^^ Elle va arriver pessimiste mais au fil des jours elle va apprendre. Apprendre à apprécier ‘’ses vieux’’ mais aussi apprendre d’eux. C’est une petite leçon sur la vie, la mort, l’amour, la famille. Après avoir lu ce livre, on a qu’une envie…chouchouter ceux qu’on aime, apprécier chaque instant de la vie qui est trop courte.
Certains passages m’ont fait rire, d’autre, sourire ou encore mouillé les yeux. Voilà ce que j’aime dans la plume de Virginie Grimaldi. Merci pour ce beau moment de lecture.
Je vous le conseille fortement, foncez !

FB : Ju lit des livres

par duduV
Parce que je t'aime Parce que je t'aime
Guillaume Musso   
C'est le deuxième ou 3e livre de Musso que j'ai lu. Et franchement il m'épate toujours ! Je m'attendais pas du tout du tout à cette fin. Comme à chaque fois je suis toujours très étonnée par son style d'écriture, par son suspense... Un livre très émouvant !

par Linou
Le Premier Jour du reste de ma vie Le Premier Jour du reste de ma vie
Virginie Grimaldi   
Rafraîchissant et féminin avec une petite dose d'humour! je dirai que c'est un petit roman pour l'été!

par Vanessa82
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie
Virginie Grimaldi   
http://readingissosexy.com/le-parfum-du-bonheur-est-plus-fort-sous-la-pluie-par-virginie-grimaldi/

De quoi ça parle ?

La vie de Pauline n’est plus qu’un champ de ruine depuis que son mari lui a annoncé qu’il voulait divorcer. Après 15 ans de vie commune, elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui avoue ne plus l’aimer. La trentenaire n’a plus qu’une seule solution : retourner vivre chez ses parents avec son petit garçon de 4 ans et tenter de se reconstruire, tant bien que mal.
Elle est cependant certaine que Ben l’aime toujours, mais qu’il a simplement oublié ce qu’il ressentait pour elle. Elle va donc se mettre au défi de lui faire réaliser à quel point ils sont faits l’un pour l’autre en lui écrivant leurs plus beaux souvenirs.
Mais replonger dans le passé ne se fait pas sans douleur…

A quoi faut-il s’attendre ?

Pauline est mise au pied du mur du jour au lendemain lorsque son mari lui annonce qu’il ne l’aime plus. Elle se retrouve donc dans une situation que beaucoup de couples rencontrent un jour ou l’autre. L’auteure aborde donc les thèmes du divorce, de la garde partagée d’un enfant, de la solitude qui suit la rupture. L’héroïne est obligée de se remettre en question afin de comprendre comment son couple en est arrivé là où il est aujourd’hui. Grâce à sa famille et à son psy, elle va parvenir à mettre des mots sur ses souffrances.
Des secrets de famille vont être déterrés, des choses tues depuis trop longtemps vont enfin éclater.
Pauline va découvrir que la vie est loin d’être aussi rose qu’elle n’y paraît pour ses proches. Elle va s’apercevoir que la joie et le bonheur ne sont parfois qu’une façade pour cacher les couches de souffrance de tout-un-chacun.

Les personnages sont attachants et poussent le lecteur à se questionner sur sa vie et sur ses relations avec ses proches.
Pauline, l’héroïne, va se confronter à sa mère, son père, sa sœur cadette et son frère. Elle va comprendre les erreurs qu’elle a commises avec son mari, mais pas seulement.
Chaque personnage apporte à l’histoire son lot d’émotions et d’humour.

Il s’agit, à mon sens, d’un roman qui ne plaira pas aux plus jeunes car il n’est pas adressé à ce public. Il l’est davantage pour les femmes de 30 ans et plus qui ont une vie de famille déjà bien établie.

L’écriture de Virginie Grimaldi est fluide et rythmique, ponctuée de touches d’humour absolument délicieuses. Les pages défilent et on ne se lasse pas un seul instant de cette légèreté !

Mon avis :

Ce roman est un coup de cœur ! J’ai passé un excellent moment en compagnie de Pauline et de sa famille qui m’a fait rire et trembler d’émotion.
J’ai même failli pleurer à la fin du livre… L’auteure est incroyablement douée pour développer les émotions pour, tour à tour, nous faire rire et nous provoquer des frissons dans le corps.
J’ai pu m’identifier par bien des aspects à Pauline, ce qui a certainement joué dans l’appréciation de ce bouquin.
A la lecture de cette histoire, je me rends compte que toutes les familles ont leur lot de secrets et de souffrance. Les apparences sont trompeuses. Souvent, nous avons l’impression qu’un couple, une famille se porte bien, respire le bonheur, mais nous sommes parfois bien loin de la vérité.
Pauline s’est voilé la face pendant longtemps, jusqu’à ce que son mari lui ouvre les yeux en la quittant.
Ce roman nous pousse dans nos retranchements et nous force à observer notre propre vie. C’est ce que j’apprécie dans mes lectures : être forcée à me questionner sur ma vie.
Malgré son caractère un peu dramatique, sachez que cette histoire est drôle et légère. J’ai eu de nombreuses fois le sourire tout au long de ma lecture !

Ma note : 5/5

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode