Livres
528 088
Membres
547 999

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Lectureavie 2018-07-30T10:25:20+02:00

‘Pardonnez-moi’, dit Cosmo, ‘je suis d’une absolue impolitesse. Il est entièrement possible que vous vous offensiez de ma curiosité.’

‘Je ne m’offense’, murmura Kamenev dans un anglais rocailleux, ‘de rien.’

‘Ah ! Dans ce cas-là, très bien.’

’S’offenser, c’est un truc d’Anglo-Saxons’, poursuivit Kamenev.

‘Quite’, dit Cosmo (ce qui voulait dire oui, en effet, certainement, nous sommes d’accord, un peu, vu de cette manière, mais enfin, oui et non, et cependant c’est très vrai.)

Afficher en entier
Extrait ajouté par talentpassion 2020-01-17T16:56:44+01:00

Elle avait abandonné depuis longtemps l'idée de faire très peu de choses très bien ; elle trouvait plus engageant de faire énormément de choses imparfaitement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lou73 2019-02-12T22:27:35+01:00

(Cosmo Carraway) :

Hello ma chère, j'espère que tu daigneras passer me rendre visite à Elms Heights, ainsi qu'à ton petit frère et à ma future épouse, à partir du week-end prochain.

(Pierre Kamerov) :

Votre nazillon a invité Marguerite à passer les deux premières semaines d'août dans le bunker de son père !

Afficher en entier
Extrait ajouté par leacarpt627 2020-04-14T10:36:01+02:00

"-Justine, dit Kamenev en français, vous n'allez pas lui dire que c'est sexiste, ce qu'il vient de dire ?

- C'est son opinion, répondit Justine d'un ton pincé.

- Son opinion ? Qu'est-ce que c'est que cette tyrannie ?

- Ça s'appelle la tolérance.

- Ah bon ? Pas chez moi.

- En effet, parce que vous venez d'un pays raciste qui refuse la diversité des cultures."

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-29T07:49:23+02:00

Le jour du départ, il pleuvait épais, comme des gouttes de graisse, sur les vitres du train qui emmenait Marguerite, Bertie et Pebbles depuis la station de Londres Kings Cross jusqu'à celle de Thirsk.

Tout le monde était de fort mauvaise humeur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-29T07:45:01+02:00

- Non, non, non, j'ai dit que je ne porterais pas de fascinator, Maman, c'est hors de question ! Inutile d'insister. J'aurais l'ai d'un œuf de Pâques.

- C'est la tradition, Justine.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-29T07:40:27+02:00

Justine savait qu'elle n'aurait aucune difficulté à convaincre sa mère de loger pour une semaine une jeune chanteuse française et son professeur : Katherine Dodgson, comme toutes les femmes britanniques d'un certain âge, était une enthousiaste de l'accueil prolongé d'invités.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-29T07:34:25+02:00

- Tout le monde, dit Justine, a un personna privé et un personna public.

- Un quoi ?

- Un personna. vous ne dites pas ça, en français ? Une personnalité, un avatar - enfin, quelque chose comme ça. Il doit bien avoir un mot !

- Non, dit Kamenev, on n'a pas de dédoublement de la personnalité en France.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-29T07:31:23+02:00

- Vous êtes la foldingue qui fait des mariages blancs ?

- C'est une manière de voir les choses, répondit Justine. je préfère me qualifier d'auto-entrepreneuse disruptive.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Penny5 2018-12-08T21:46:09+01:00

"Donc, là-dessus, Justine a déclaré officiellement Mariage Pluvieux comme une start-up de conseil, alors qu’en fait, elle matche des Français à des Brittaniques pour les faire se marier, vivre heureux pendant cinq ans et avoir plein de petits passeports! Vous suivez?"

[…]

"Et vous alors? Un petit mariage Brexit, ça vous dirait pas?"

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode