Livres
462 275
Membres
419 523

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par bellajessica 2017-04-26T20:35:52+02:00

— Euh… je sais comment envoyer des emails, comme tout le monde je suppose ?

Ses sourcils se froncent légèrement. Je me concentre droit devant moi tout en réajustant ma cravate, sans chercher à accrocher son regard.

— Parfait. Vous êtes mon assistant personnel pour le reste de la journée.

— Euh…

— Cela vous pose problème ?

— No-non, bafouille-t-il.

J’ai la nette impression qu’il est intimidé et j’aime ça. Cela signifie qu’il va faire tout ce que je vais lui demander.

— Retrouvez-moi dans mon bureau dans vingt minutes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Opalinne 2019-04-19T18:15:06+02:00

Theodore. Je ne peux te faire aucune promesse, mais je peux te donner mon cœur. Prends-en soin pour moi. JD Simmons

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lecteuraddict 2018-07-01T09:40:30+02:00

— Je suis désolé, Théodore.

Le son rauque de sa voix me fait prendre conscience que je suis resté silencieux plusieurs minutes.

— C’était trop, reprend-il, j’en ai trop dit.

— C’était trop. Tu as enduré beaucoup trop de choses. Ce manque de soutien, c’était trop. Mais que tu m’aies fait assez confiance pour tout me raconter, que tu m’aies laissé t’approcher, me montrer qui tu es vraiment… Non James, ce n’est pas trop.

— J’étais sûr que tu partirais, dit-il en glissant ses mains de part et d’autre de mon visage. Une part de moi pense toujours que c’est ce que tu devrais faire.

Une part de moi en a envie aussi, mais je suis bien trop étroitement lié à lui, à toutes ses facettes, que ce soit celle du PDG impressionnant et solide que de l’homme vulnérable et brisé qui se cache en dessous. Mais je n’ai aucune expérience en maladie mentale et ça me pétrifie. Que se passera-t-il s’il est de nouveau entraîné dans les ténèbres ? Comment l’en extirper ? Et s’il est si bon menteur que cela et que je ne remarque pas les démons qui l’étranglent avant qu’il ne soit trop tard ?

Pourrai-je vivre avec cette incertitude ? Pourra-t-on construire une relation de couple si je dois scruter chacun de ses gestes et chacune de ses expressions ? Comment savoir la différence entre triste ou trop triste, heureux ou trop heureux ?

Suis-je assez fort…?

Je n’en ai aucune idée, mais bien que j’aie lâché le mot amour par inadvertance, ce n’était pas un mensonge.

Je l’aime.

Je suis amoureux de lui.

Et ça m’effraie.

— Je ne vais nulle part.

Afficher en entier
Extrait ajouté par annesophiea 2017-07-05T20:57:49+02:00

As Peter must’ve said a thousand times, broken crayons can still colour.

Afficher en entier
Extrait ajouté par annesophiea 2017-07-05T05:30:21+02:00

I plan to head home after leaving the hospital, but I’ve not even turned the key in the ignition when my phone vibrates in my pocket, alerting me to a text.

Tess: Any chance u can disappear 4 the night? X

Me: What do you mean?

Tess: Lucy’s here. I was hoping, coz ur the best friend in the whole world, that we could have the place to ourselves xxx

Is she seriously trying to kick me out of my own bloody flat?

Afficher en entier
Extrait ajouté par annesophiea 2017-07-05T03:10:37+02:00

We stare at each other and, right now, he’s the only person in the world.

“Well, I don’t know about you two but this third wheel is gonna leave you to it.” Tess’ voice startles me back into reality.

“You don’t have to leave,” I tell her.

“I’m not.” She jumps to her feet. “I’m going to bed. Your bed. At least with your sex ban I don’t have to worry about fuck-grunts and banging furniture keeping me awake.”

I’m too mortified to reply but in my head I’m wondering if you can buy arsenic on the internet.

Afficher en entier
Extrait ajouté par annesophiea 2017-07-05T03:05:00+02:00

He watches me scatter some onto his food and then raises an eyebrow when I return the pack to the fridge. “You don’t like cheese?”

“Can’t stand it, unless it’s on pizza. I like pizza.”

“And cheese and onion pie,” Tess cuts in, joining us in the kitchen.

“That’s not proper cheese,” I argue.

“Well it’s not fucking plastic.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par annesophiea 2017-07-05T02:58:27+02:00

James looks to me for clarification but I ignore him. I’ll tell him later. Maybe. Unless Tess gets there first. Right now, she’s too busy ramming her nose into his neck.

“What are you doing?” James asks. He must regret coming here already. I sure as hell do.

“She’s sniffing you. For a lesbian, she sure has a fascination with how men smell.” My explanation sounds ridiculous, and that’s because it is.

Afficher en entier
Extrait ajouté par annesophiea 2017-07-05T01:47:57+02:00

“Whatever. Go brush your teeth. Your breath is knocking me sick.”

Great. Kicked out of my own bed by a woman that doesn’t even live here. “Yes, ma’am.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par annesophiea 2017-07-04T21:39:40+02:00

He winks and it sends a rush of heat surging through my body. Fuck me, he’s beautiful. He’s still an arse, but a damn gorgeous one.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode