Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Brocy : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Soif Soif
Amélie Nothomb   
J’ai toujours une grande curiosité lorsqu’arrive le roman d’Amélie Nothomb qui chaque année vient rythmer ma rentrée littéraire. Cette année j’ai été surprise par le sujet choisi autant que par l’audace de l’écrivaine qui n’hésite pas à se mettre littéralement dans la peau de Jésus Christ à vivre ses dernières heures dans la souffrance la plus absolue. Ainsi on se laisse bercer par sa voix, dans une confession à la première personne aussi étonnante que bouleversante. Tout commence par son procès dont le récit est fait avec un certain sens de l’humour qui met en scène le Nazaréen et son juge Ponce Pilate dans une parodie de justice où les miraculés reviennent se plaindre. Un procès dont il ne nous rapporte que les moments qui l’ont le plus marqué. Ainsi commence ce que l’on a coutume d’appeler la Passion du Christ. Ce Chemin de croix où l’on ne peut qu’imaginer ce qu’il a pu avoir en tête. Ici c’est un long monologue sur sa vie, sa mort à venir, sur la trahison et oui Judas reste un personnage incontournable, un disciple parmi les douze, un frère, un traître aussi. Je me suis laissé prendre au jeu que nous propose l’auteure et j’ai suivi avec attention les dernières pensées de celui qui a souffert sur la croix pour la rémission de tous les péchés. A aucun moment le Christ ne cherche à fuir, il endure toutes les tortures imposées qu’elles soient morales ou physiques, il ne cherche pas de responsable à son état, ne cherche pas non plus de vengeance et conserve sa confiance en Dieu. Alors entendre toutes ses pensées à ce moment si particulier est une extrapolation à laquelle je ne m’étais jamais livrée. Pourtant en lisant ce livre, j’ai été touché par son agonie et cette dissociation entre le corps et l’esprit qui s’installe au fil des heures. Un livre coup de poing qui remet une nouvelle fois mes certitudes en doute et me force à réfléchir plus loin. Bonne lecture.
http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/08/20/37511641.html
After, Saison 1 After, Saison 1
Anna Todd   
Ce livre est très étrange. J'ai eu envie de claquer les personnages tous les chapitres ou presque mais en même temps je les ai bien aimés (parfois). Le livre est long (trop) et leur jeu de "je t'aime, moi non plus" est lourd mais bizarrement je veux lire la suite. Ça doit être mon côté masochiste... Croisons les doigts pour qu'Hardin et Tessa soient moins cons dans le tome 2, quand même.

par Micheline
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
Alors là!! Je tire mon chapeau à cette saga car même si de prime abord Hardin est loin d'être un personnage qui m'a plu, Tessa est à mille lieux d'être une nana qui me convient, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai avalé les 3 premiers livres pour ensuite me jeter sur la fanfiction pour terminer l'histoire... Le fait que l'histoire soit à la base sur One Direction, j'avoue que j'en moque comme d'une guigne et ne m'a absolument pas gêner pour connaitre le fin mot de l'histoire!
Et le pire c'est qu'en lisant les premières lignes du premier tome, je me suis dit que jamais j'irai au bout et pourtant je l'ai fait... et de bon coeur en plus! Chez moi, le soir, le matin, en faisant à manger et dans la rue... j'ai tout avalé alors qu'en fait les perso ne me plaisaient même pas^^ alors dans ces cas là, je dis chapeau!! Même si ce n'est pas l'histoire la plus fantastique au monde, je ne sais même pas comment ni pourquoi mais j'ai été embarquée dans le truc du début à la fin alors que le couple Hessa m'a très très fortement barbée et que je les aurai bien claqué l'un comme l'autre des centaines de fois... Surtout Hardin (Harry dans la fanfic^^)... Avaler tous ces pavés (parce que ce sont véritablement des pavés en plus!!) alors que l'histoire est tant alambiquée, je dis bravo!!
Hardin est exécrable au possible, infecte, imbuvable, vulgaire et fracassé, Tessa est juste nunuche et pleureuse tout au long de l'histoire mais j'avoue que le dénouement m'a plu.... Hardin a vaincu ses démons, Tessa va mieux et finalement, ils sont tout mimi tous les deux!!

Bref bref bref... je ne sais toujours pas pourquoi mais j'ai apprécié ;-)
After, Saison 3 : After We Fell After, Saison 3 : After We Fell
Anna Todd   
Alors, alors.

J'aime beaucoup Tessa mais je pense que deux ou trois claques dans la figure ne lui ferait pas de mal. Je n'aurais jamais accepté le quart de ce que fait Hardin, sérieusement.
Hardin est souvent ignoble même si à la fin il s'arrange.
J'ai un problème avec After : ça tourne en rond. Dans ce tome, tous ce passe autour du futur déménagement de Tessa à Seattle et d'Hardin qui fait tout pour l'en empêcher. 520 pages pour quelques jours, c'est très long. Les disputes deviennent lassantes, les réconciliations trop courtes même si Tessa ne se laisse plus faire aussi facilement.
Niveau des nouveaux personnages...je sais pas...le père de Tessa, il tombe du ciel. Lillian, pareil, Riley pareil. Même si ces deux dernières ont leur utilité dans la remise en question de Hardin, je sais pas comment expliquer mais ça tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas comment ni pourquoi.
Dans le livre, ça fait ça : je marche dans la rue, je rencontre quelqu'un et je lui déballe ma vie parce que c'est plus facile de se confier à un inconnu.
Bref, les éditeurs auraient dû raccourcir l'histoire, c'est souvent trop long, je me suis même surprise à m'ennuyer dans ma lecture.
Même si j'ai globalement aimé, j'attendais moins de temps mort et une amélioration plus rapide dans le caractère d'Hardin.
Les Filles au chocolat, Tome 4 : Cœur coco Les Filles au chocolat, Tome 4 : Cœur coco
Cathy Cassidy   
http://leslecturesdelily.overblog.com/-84-les-filles-au-chocolat-t4-coeur-coco

Mon avis :

Merci infiniment aux Éditions Nathan pour ce service presse !

Les couvertures de cette série sont toutes splendides et gourmandes, mais celle-ci est à mes yeux la plus belle. J'adore ses couleurs et ce qui en ressort !
Comme son titre l'indique, dans ce tome, nous suivons l'histoire de Coco.
Coco, c'est la petite dernière, elle a 11 ans et à une grande passion, celle des animaux.
Elle passe son temps à faire de bons cupcakes, elle les vend et donne la recette aux œuvres caritatives, soit pour les baleines, les ours ou les pandas...
Coco est une jeune fille au grand cœur qui pense au bien-être des animaux avant toute autre chose.
Elle fait beaucoup d'équitation dans un centre équestre, d'ailleurs, elle a son poney fétiche « Coconuts », mais ce poney est difficile à dompter.
Étant donné que Coco est un brin têtu, elle va monter ce poney, mais l'inévitable va arriver et Coco va s'embarquer dans une drôle d'histoire, heureusement, elle pourra compter sur l'aide d'un ami...

Les personnages sont toujours aussi bien décrits, ils prennent vie au fur et à mesure de l'avancement dans les lectures.
Les filles ont toutes des caractères bien distincts et sont toutes très intéressantes.
Elles embarquent avec elles leurs amis dans des aventures inattendues et complètement incroyables. Elles n'ont pas froid aux yeux et mettent toujours énormément de cœur dans ce qu'elles font.
Et puis, on a toute une fille au chocolat en nous donc on s'attache forcément à elles !

J'ai été très surprise par la fin de ce tome, je trouve que plus j'avance dans cette série, plus Cathy Cassidy me surprend.
C'est vraiment une série à découvrir et à faire lire aux plus jeunes.

Pour conclure :

Une fois de plus, j'ai dévoré ce tome en quelques jours. J'ai adoré l'univers de Coco, qui est pourtant très loin du mien.
J'ai très envie de lire le prochain tome qui je pense va nous parler d'Honey. Depuis le début, c'est celle qui m'interpelle le plus donc j'ai vraiment hâte !

Mon avis sur "Coeur Cerise" : ICI
Mon avis sur "Coeur Guimauve": ICI
Mon avis sur "Coeur Mandarine": ICI
Mon avis sur "Coeur salé": ICI


Lily
Les Filles au chocolat, Tome 5 : Cœur vanille Les Filles au chocolat, Tome 5 : Cœur vanille
Cathy Cassidy   
Honey était le personnage que j’appréciais le moins dans Les Filles au chocolat. Mais, grâce à ce tome, j’ai redécouvert une jeune fille courageuse et d’une certaine maturité.
Le thème abordé dans ce tome 5 est les dangers d’Internet. C’est un sujet qui m’a énormément touché car j’avais l’impression qu’on parlait de Facebook et non de Spider Web.
Ce livre était légèrement différent des autres, un peu plus mature peut-être.
J’ai également apprécié le fait de découvrir un peu l’Australie à travers le récit de Honey.

par Brocy
Les Filles au chocolat, Tome 3 ½ : Cœur salé Les Filles au chocolat, Tome 3 ½ : Cœur salé
Cathy Cassidy   
Premier hors-série de la saga. J’ai bien aimé lire ce tome avec le point de vue d’un garçon cette fois-ci, même si je l’ai trouvé un peu léger et très court par rapport aux autres. J’aurais quand même apprécié que le livre soit un peu plus long pour développer un peu plus l’histoire qui était intéressante et, surtout, une très belle fin… Bref, je le conseille à tous ceux qui ont commencé cette série !

par Brocy
Les Filles au chocolat, Tome 1 : Cœur cerise Les Filles au chocolat, Tome 1 : Cœur cerise
Cathy Cassidy   
Je croyais que c'était un livre très enfantin, parce que le résumé (qui n'est pas le même que celui ci-dessus, que je vient de trouver sur le site Nathan) était comme une mini-fiche d'identité de Cherry comme on peut en trouvé sur des livres enfants.
Mais ma sœur (eh oui! Encore!) se l'est achetée donc je l'ai lu. Et en fin de compte j'ai adoré! Ne vous attendez pas à de la grande littérature, ni à de l'action, si vous lisez pour ça, ne vous le procurez pas...vous serez déçu.
Mais, moi, j'ai aimé, ça change de mon univers de fantastique et puis "Cœur Cerise" c'est vraiment l'image parfaite que je me fais d'un livre pour les vacances. Si je pouvais décrire ce livre en un mot se serait "coloré", coloré comme la couverture du livre, comme ce contraste de personnages, plus attachants les uns que les autres (on oublie Honey).
Puis, même si l'histoire fait un peu déjà-vu, j'ai adoré!
La fin est trop, surtout dans la grotte (je n'en dirais pas plus, mais si certains d'entre vous l'ont lu, ils me comprennent! )

par marie45
Les Filles au chocolat, Tome 5 ½ : Cœur sucré Les Filles au chocolat, Tome 5 ½ : Cœur sucré
Cathy Cassidy   
Ce tome divisé en 2 parties était beaucoup trop court à mon goût, car on aborde le thème de la danse qui est ma plus grande passion depuis l’âge de 6 ans. J’ai apprécié lire ce tome, mais c’est un peu « vite fait, bien fait ». Je l’ai apprécié pour les thèmes abordés, mais je l’ai trouvé un peu maigre niveau qualité de l’écriture. Par contre, je crois que c’est la couverture que je préfère de toute la série : rose, avec une danseuse, douce, des cœurs et des étoiles.

par Brocy