Livres
455 270
Membres
404 707

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par loona10 2019-02-20T09:59:25+01:00

Sept ans, c’est long… Je dois m’être assombrie et ça n’a pas dû lui échapper, car Oli se penche vers moi et, d’une main, relève mon visage en poussant délicatement mon menton vers le haut. Ce contact, telle une décharge électrique, parcourt toutes les fibres de mon corps. Je prends une grande inspiration avant de regarder ses traits, maintenant à quelques centimètres. Ses yeux ont arrêté de rire, eux aussi. Mais leur éclat vert semble danser devant moi.

Mon Dieu, comme j’ai aimé ces yeux !

Afficher en entier
Extrait ajouté par loona10 2019-02-20T09:56:50+01:00

– Tu n’étais donc pas une hallucination, lui dis-je de but en blanc.

– Non.

– Et tu es revenu.

– Je te l’avais promis.

Je hausse les épaules à sa remarque.

Tu avais aussi promis de ne jamais m’abandonner.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ridley 2018-12-19T17:37:38+01:00

Je regarde l’homme qui se tient devant moi. Je le regarde, mais mon esprit ne comprend pas ce que je vois. Je le regarde et le temps semble s’être arrêté, les battements de mon cœur, le sang dans mes veines, tout semble s’être figé en de moi. Il est parfaitement immobile, le corps droit, les yeux fixés sur moi, il ne dit rien. J’observe avec attention les traits de son visage.

Non, ce n’est pas possible.

Je ne peux que me tromper. Je n’arrive pas à détourner le regard et, tandis que mon cerveau redémarre lentement, la panique me prend. Comme un raz-de-marée, elle me terrasse. Je recule de quelque pas tandis que lui avance. Il est maintenant dans ma chambre et un étau enserre ma poitrine. Je recule encore. À chaque pas que je fais en arrière, il en fait un en avant, jusqu’à ce que je heurte mon bureau. Puis il ouvre la bouche.

– Je suis désolé.

Ces mots, si simples, ne font aucun sens. Tout ça ne fait aucun sens. Se pourrait-il que ce soit lui ? Comment se pourrait-il que ce soit lui ? Je vais pour ouvrir la bouche puis la referme.

– Désolé, répète-t-il tout bas.

Et l’homme qui se tient devant moi semble effectivement désolé. Exactement comme le gamin que j’ai connu, il y a des années de ça, la tête haute, mais les yeux pleins d’une culpabilité sincère. J’essaye de reprendre mes esprits et de dire quelque chose, n’importe quoi pour éclaircir cette situation invraisemblable, mais mes lèvres tremblantes ne peuvent formuler une seule phrase complète.

– Oli ? articulé-je finalement avec peine.

Il acquiesce d’un simple signe de la tête et la réalité me frappe avec une intensité qui manque de me faire tomber à la renverse. Oliver se tient au milieu de ma chambre. Mon Oliver. Celui, qui, il y a sept ans, a disparu à tout jamais. Celui dont je visite la tombe au cimetière de la ville. Il est là et pourtant il est mort. C’est lui, et à la fois, ce n’est pas tout à fait lui.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode