Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de broutmathilde : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Une étreinte à Rio Une étreinte à Rio
Maya Blake   
Un livre d’émotion. Comment refaire confiance à une personne qui nous a volé ? Reyes essaye de refaire confiance à Jasmine et Jasmine a eu le culot de se dénoncer à Reyes pour son acte. Elle ne souciait pas qu'elle soit faite prisonnière. Elle assume ses actes. Mais ils n’oublieront jamais la nuit qu’ils ont passé ensemble à Rio. Peu à peu ils tombent amoureux l’un de l’autre car Reyes lui a pardonné sa faute. Très beau livre.

par lou02
Sous le charme du milliardaire Sous le charme du milliardaire
Miranda Lee   
J'ai trouvé cette histoire très étrange et pas du tout crédible. Je veux bien rêver à des trucs improbables, mais un minimum de cohérence est le bienvenu.

L'histoire se déroule en deux parties.
La première dure exactement trois jours, et la liste de ce qui s'y passe ferait pâlir n'importe qui. De l'action et des rebondissements, je veux bien, mais il ne faut pas déconner quand même ! J'ai eu l'impression que l'autrice voulait caser le plus possible de choses en un minimum de temps. C'était totalement surréaliste !
Ensuite, il y a séparation pendant environ trois semaines et le couple se retrouve et parle de leur amour (qui débarque d'on ne sait pas trop où) et leur futur comme s'ils récitaient une liste de courses.

Les personnages m'ont plus au départ mais plus j'avançais dans le récit, plus ça c'est gâté. Ben était beaucoup trop autoritaire à mon goût et Jess se laissait trop faire et était trop fleur bleue et naïve malgré sa franchise. D'ailleurs, le comportement de cette dernière ne collait pas avec sa personnalité, c'était bizarre...

Les scènes coquines ne sont pas très intéressantes et en plus tombent un peu comme un cheveux sur la soupe.
Il y avait aussi pas mal d'éléments rétrogrades dans le comportement et les discussions des personnages, éléments qui m'ont agacés.

Au final, un azur très dispensable.

par Vitany
Une capricieuse ennemie Une capricieuse ennemie
India Grey   
Tamsin Calthorpe… Son ennemie. Celle qui l’a fait exclure de l’équipe anglaise de rugby, six ans plus tôt… La jeune femme s’était jetée à son cou, et Alejandro D’Arienzo n’avait appris que trop tard qu’elle était la fille de son entraîneur… Jamais il ne lui pardonnera d’avoir, par caprice, mis sa carrière en danger. Aujourd’hui, de retour sur les terrains, il compte donc se venger de cette héritière trop gâtée. Elle se prétend styliste ? Il la mettra publiquement au défi de venir travailler pour lui, en Argentine. Si elle refuse, cela prouvera à tous qu’elle n’est qu’une fille à papa qui a décroché ses précédents contrats par relation. Et si elle accepte… Alejandro a déjà imaginé bien des façons de faire passer sa colère...

par letty85
Les tourments du désir Les tourments du désir
Sarah Morgan   
Bof, bof, quoi!!
Comme d'habitude, c'est toujours un mec riche, qui ne croit pas en l'amour et féru de rencontres d'un soir et de sexe sans attaches.
C'est toujours une nana fleur bleue, naïve et à la recherche du prince charmant.
Quand les deux se rencontrent, on obtient du Harlequin dans toute sa gloire.
J'en ai lu certains qui étaient bien meilleurs...Dommage.
Le Secret d'une nuit d'amour Le Secret d'une nuit d'amour
Kim Lawrence   
C'était une bonne lecture dans l'ensemble. Lily et Ben, qui vient d'apprendre qu'il est le père d'une petite fille de deux ans, vont vivre une horrible épreuve qui vont indéniablement les rapprocher. Ils se soutiendront comme ils le peuvent dans l'adversité.
Puis, à la fin, nous avons un petit épilogue sous un format que je n'avais encore jamais vu et qui fait plaisir.
Une parenthèse enchantée Une parenthèse enchantée
Julia James   
Un grand sans plus pour moi. J'ai connu mieux même pour un Harlequin et avec cet auteur en particulier.
L'amour en 7 péchés, Tome 4 : Le goût de l'interdit L'amour en 7 péchés, Tome 4 : Le goût de l'interdit
Maggie Cox   
Ce roman est bien dans le style d'Harlequin. Une belle histoire courte d'amour. Par contre, l'évolution des sentiments entre les deux personnages est différents des autres romans. Ça vaut la peine de découvrir.

par Suzanne55
L'amour en 7 péchés, Tome 7 : Indomptable convoitise L'amour en 7 péchés, Tome 7 : Indomptable convoitise
Sara Craven   
Hé oui, convoitise... Dana, depuis son enfance, a toujours entendu sa mère dire que le domaine "Mannion" lui revenait. Un héritage qui lui est dû.
Toute sa vie elle a bâti ses rêves, ses espoirs là dessus. Quitte à se vendre pour y parvenir.
Mais est-ce réel, est-ce illusion?
ET ce Zac qui lui mets des bâtons dans les roues? Pourquoi?
Très belle histoire, sans longueurs ennuyeuses.

par Suzanne55
L'amour en 7 péchés, Tome 5 : Le piège de l'ambition L'amour en 7 péchés, Tome 5 : Le piège de l'ambition
Annie West   
Très belle romance. L'ambition de Flynn n'a pas de limite. Tellement qu'il risque de perdre ce qui lui est le plus précieux.

par Suzanne55
Une seule nuit entre ses bras Une seule nuit entre ses bras
Joss Wood   
http://www.harlequin.fr/extraits/pdf_extraits_2016/9782280344326_extrait.pdf

1.
— Vas-y, vas-y ! Plus vite !
Un porno ? Tori Phillips referma la porte de l’appartement
de Mark et tressaillit en percevant des gémissements
lascifs. Sa semaine de travail avait été rude et, à 18 h 30 en
ce vendredi soir, elle n’aspirait qu’à boire du thé, dans son
vieux pyjama, en regardant une stupide émission de télé-
réalité. Oui, et aussi manger de la glace à même le carton,
les cheveux en pétard, et se rassurer en contemplant des
gens encore plus nuls qu’elle.
Mais, par pitié, pas de porno et, tant qu’on y était, pas de
sexe cette nuit. Trop crevée pour jouer le premier rôle dans
une fantaisie du Kamasutra déjanté de Mark.
— Mark ! appela-t-elle.
— Je suis dans la chambre !
Sa voix suraiguë trahissait une excitation qui arracha
une moue d’irritation à Tori. Elle imaginait sans peine ce
qu’il regardait.
— Vas-y, oui, plus vite !
S’il se mettait des pornos en l’attendant, cela signifiait
qu’il était en manque. Le problème, c’était qu’elle, de son
côté, avait vraiment la migraine. Elle se déchaussa et poussa
la porte de la chambre de son nouveau foyer — ou supposé
tel — en levant les yeux vers la télé accrochée au mur.
Celle-ci était éteinte. Surprise, elle regarda le lit.
Il fallut un moment à son cerveau pour accepter le
message que lui transmettaient ses yeux : une femme à la
peau blafarde pourvue d’une forte poitrine et d’un vaste
fessier tatoué d’une paire d’ailes chevauchait Mark, telle
une diablesse en folie. A ce train-là, tous deux n’allaient
pas tarder à décoller.
— Tori ! Tu es rentrée ! dit Mark en l’apercevant.
Comme on en avait assez de t’attendre, on a commencé sans
toi, mais dépêche-toi de venir nous rejoindre ! Cinnamon
t’expliquera ce que tu dois faire. Allez, Vicky, fais pas ta
chochotte, viens ! On va rigoler.
— D’abord, ne m’appelle pas Vicky ! hurla Tori, comme
si cela pouvait avoir la moindre importance. Et toi, ma biche,
donne-moi une minute, que je rassemble mes affaires, mais
méfie-toi, il est plutôt rapide à la détente…
Le lit s’immobilisa et ses occupants la contemplèrent avec
étonnement. Mark avait l’expression d’un gamin surpris à
boire du lait à même la bouteille.
— J’ai l’impression que j’aurais mieux fait de te prévenir,
soupira-t-il.
— Mais ça, fallait y penser avant !
Non sans afficher sa mauvaise humeur, la diablesse
descendit de sa monture, tandis que Tori allait sortir du
dressing son sac de voyage et y fourrait au hasard un peu
de lingerie et quelques vêtements.
— Qu’est-ce que tu fabriques ? demanda Mark d’un air
contrarié lorsqu’elle revint dans la chambre.
— J’ai décidé de me mettre à la pâtisserie.
— Oh ! tu dramatises tout, Vicky !
Elle le fusilla du regard avant d’entrer dans la salle de
bains, où elle enfourna toutes ses affaires dans la trousse de
toilette qu’elle avait offerte à Mark pour son anniversaire.
Lorsqu’elle ressortit, Mark avait eu le temps d’enfiler une
robe de chambre. Il la suivit en fourrageant dans ses cheveux
blonds en désordre.


par Csirene