Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de brwnie : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
P.S. I Like You P.S. I Like You
Kasie West   
http://www.my-bo0ks.com/2017/06/ps-i-like-you-kasie-west.html

PS : I like you m’avait totalement tapé dans l’œil lorsque j’ai découvert son résumé avant sa sortie. Je l’attendais donc avec une grande impatience et curieuse de savoir ce qu’il nous réservait.

Je ressors toute chamboulée par ma lecture. Il y a des romans pour lesquels c’est une sorte de coup de foudre littéraire dès les premières ligns. Le genre de lecture que l’on veut garder pour soi. Comme j’aime les appeler : « livre doudou » : un roman qui nous met du baume au cœur, qui donne le sourire et nous fait rêver tout simplement. C’est ce qu’il s’est passé pour PS : I like you.

Lily griffonne toujours dans son carnet. Dessins, paroles de chansons, ses pensées les plus secrètes. Jusqu’au jour où elle n’a plus le droit à son carnet en cours de chimie. Elle écrit donc des paroles sur sa table. Le lendemain elle découvre que quelqu’un a écrire la suite. Entre elle et son interlocuteur secret, elle se sent libre de dire tout ce qu’elle pense. Mais arrivera un moment où l’anonymat devra cesser et on n’est pas toujours prêt à faire face à la vérité…

J’ai de suite accrochée au personnage de Lily. Timide, sensible et un peu effacée, je me suis beaucoup identifiée à elle. C’est surement ce qui fait que j’ai autant aimé l’histoire de PS : I love you. On la découvre au fil des lettres qu’elle écrit à cet anonyme. De son côté, le mystérieux inconnu a de suite fait fondre mon cœur. Pourtant, je me doutais de son identité depuis le début. Je m’en doutais et je l’espérais à la fois. Je ne vous dévoilerais donc pas son identité, car il est mieux de le découvrir par soi-même, mais sachez qu’il est… hyper chou !

Leur relation met vraiment du baume au cœur. Dès les premiers mots, on rit, on espère et on attend la prochaine lettre. Tout comme notre héroïne Lily. Les choses évoluent à leur rythme et j’ai toujours que celui-ci était parfait. A la fois lentement, pour qu’ils apprennent à se connaître sans pour autant s’ennuyer une seconde. Croyez-moi, les pages défilent toutes seules. Comme avec les autres romans de la collection New Way, les émotions sont au rendez-vous, la plume de l’auteure, Kasie West est tellement juste et sincère qu’on ne peut qu’aimer.

J’ai terminé PS : I like you sur un petit nuage. Un petit moment de plénitude loin de tout tracas. Une bouffée d’air frais que j’aurais bien prolongé ! Alors je n’ai qu’un conseil à vous donner, découvrir PS : I like you dès que possible !

par Carole94P
Qui es-tu Alaska ? Qui es-tu Alaska ?
John Green   
Wow, le meilleur livre que j'Ai pu lire, il était prenant, les personnages étaient attachant et l'histoire drôle et touchante. Un mélange de réflexion, de rire et surtout de larmes (pour ma part!! :P) J'ai aimer exactement TOUT de ce livre. Une vrai quête de sens! Cette auteur est incroyable et tellement vrai!

par moonlight
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre
Cornelia Funke   
J'ai découvert cette histoire il y a cinq ans, grâce à la fabuleuse couverture d'Hachette, qui m'a donné envie de plonger dans l'univers. Et malgré un gros morceau (plus de 600 pages), je n'ai jamais regretté... Il y a une telle poésie et une telle tendresse dans ce texte, qui pourtant comporte beaucoup d'action... J'ai voyagé vraiment pour la première fois avec ce livre, sentant la brise italienne sur ma peau et l'odeur des olives dans le vent...
Une très très belle expérience, même pour les jeunes qui n'aiment pas trop lire, très facile d'accès !
Arf j'suis quand même teeellement déçue de cette couverture pourrie que Gallimard nous a fichu... -_-"

par flo0wer
Irrésistible, Tome 2 : Irrésistible attraction Irrésistible, Tome 2 : Irrésistible attraction
Simone Elkeles   
Je viens juste de le terminer (4h du matin , hier, morte de fatigue mais trop heureuse de l'avoir lu).
Que dire? Tout simplement génial. Aussi bon que le premier tome. Même schéma, mais on ne s'ennuie pas une seule minute. Et quel homme ce Carlos! ( bave ...), digne frangin du beau et inoubliable Alex d'Irrésistible alchimie. Aussi beau et aussi sexy que son frère (oui, oui, c'est possible je vous assure...), et avec autant de gentillesse, de virilité (c'est pour ça qu'on les aime, ne niez pas! lol) et un petit côté fragile par moments. Ajoutez à ça, Kiara, bien dans sa peau et dans sa tête, avec une aisance assez bluffante pour la repartie, et vous obtenez un cocktail explosif!
[spoiler]Ce couple est aussi bien que celui formé par Alex et Brit dans le premier tome, mais un peu moins émouvant (peut-etre l'émotion du tome 1 était due au personnage de la soeur handicapée de Brit, et la fin chargée de tension avec le tabassage d'Alex par son gang par exemple...)[/spoiler]. En tout cas, on est très vite pris par le roman.
Les dialogues s'enchaînent et les répliques fusent, parfois osées et souvent très drôles, avec des passages qui deviendront sûrement cultes. [spoiler](par exemple, la fameuse réponse de Carlos sur son sport préféré: "le tango horizontal". No comment...)[/spoiler].
[spoiler]Pour toutes (ou peut-être tous) les déçu(e)s de la fameuse scène du garage dans le tome 1, que l'auteur a un peu éludé, après nous avoir fait mariner dans un suspens et une tension sexuelle presque insoutenable entre Alex et Brit, vous n'allez pas être déçus par ce tome! Kiara est, disons, une fille qui sait ce qu'elle veut. Et Simone Elkeles y va beaucoup plus franco (sans jamais être vulgaire). [/spoiler].
Bref tout ce roman (navrée, c'est l'enthousiasme qui me fait faire ça ^^) pour vous dire que ce livre est super. J'ai vraiment hâte de lire le dernier tome avec le troisième frère Luis .
J'avais lu ce deuxième tome en anglais il y a quelques mois, mais il semblerait que la maison d'édition française qui a acheté les droits du livre, a publié récemment le livre en français, ce qui est génial pour tous les addicts comme moi de cette série passionnante. Et je vais d'ailleurs de ce pas me le fournir en librairie. :)
Bonne lecture à toutes (et à tous).

par Olyna69
Vampire Academy, Tome 3 : Baiser de l'ombre Vampire Academy, Tome 3 : Baiser de l'ombre
Richelle Mead   
J'ai finalement fini le 3e livre de la série, et je ne suis pas du tout déçue, même si je suis tout à fait d'accord avec Selenna que Rachelle Mead a de la difficulté avec les happy ending!

J'avais les larmes aux yeux à la fin.

Sinon, l'auteur a définitivement une imagination car il n'y a aucune longueur, il arriver TOUJOURS quelque chose.
J'ai été TRÈS heureuse de l'évolution de la relation Dimitri/Rose, même si je vais m'abstenir de tout commentaire à ce sujet, ceux l'ayant lu me comprenant... :(
Sinon, j'ai le sentiment que la fin de ce livre représente un tournant hyper important de la série et j'entame le 4e dans les minutes qui suivent!
Vampire Academy, Tome 2 : Morsure de glace Vampire Academy, Tome 2 : Morsure de glace
Richelle Mead   
Ce deuxième tome est encore plus prenant que le premier. J'ai ri, retenu mon souffle tout au long de ma lecture, et surtout j'ai été émue par la fin. Je n'en dirai pas plus pour éviter tout spoiler, mais sincèrement si vous lisez en vo n'hésitez pas à l'acheter avant la sortie française. J'ai entamé le troisième tome et je peux vous assurer que cette série est en passe de devenir une de mes préférées!

par Jandh
Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang
Richelle Mead   
Sincèrement, j'ai beau avoir lu et aimé les deux premiers tomes de La Maison de la Nuit, Vampire Academy est quand même bien meilleur, et de loin. Alors certes, il y a une école dans les deux séries, mais la comparaison s'arrête là. VA est bien plus prenant, bien plus sombre je trouve. Et puis Rose est une héroïne comme il en faudrait plus souvent: une fille forte, qui ne mâche pas ses mots et qui sait prendre des décisions, mais qui a ses défauts et ses faiblesses comme tout le monde. J'ajouterai sinon que ce tome n'est peut-être qu'une mise en bouche, mais je peux vous assurer qu'une fois le deuxième tome lu, il est difficile de lâcher les livres. Ce n'est pas pour rien que j'ai dévoré les cinq premiers tomes en un peu plus d'une semaine... ^^

(Cela dit, je peux comprendre que la série ne plaise pas à tout le monde. Comme on dit souvent: chacun ses goûts.)

par Jandh
50 nuances de Grey : Intégrale 50 nuances de Grey : Intégrale
E.L. James   
Je n'ai pas apprécié ces livres j'ai lu les 3 car tout mon entourage me disait que s'était génial. J'ai trouvé que s'était mal écrit et vraiment répétitif on tourne en rond. Je me suis ennuyer pendant cette lecture. Dommage l'histoire de fond et les personnages sont plutôt intéressant mais mal développés.

par Laady
Entre chiens et loups, Tome 1 : Entre chiens et loups Entre chiens et loups, Tome 1 : Entre chiens et loups
Malorie Blackman   
Livre vraiment fantastique, je n'ai pas décroché tant que je n'avais pas fini !!! Très émouvant tout au long de l'histoire, Callum n'a pas été épargné par la vie, Sephy non plus... Dès le départ on se dit qu'une telle histoire d'amour, si compliquée, ne peut que mal finir et on ne se trompe malheureusement pas, même si malgrès tout il y a une note d'espoir en la personne de Callie Rose.
C'est juste tellement réel!!! C'est forcément arrivé à des gens biens qui ne souhaitaient que vivre libres et en paix leur amour par le passé.

par Puce880