Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par bscmm

Extraits de livres par bscmm

Commentaires de livres appréciés par bscmm

Extraits de livres appréciés par bscmm

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 14-03
Une histoire prenante et bien maniée.
J'ai apprécié son double sens de lecture entre les mots marqués sur le papier qui raconte cette nouvelle sous forme de pastille addictive et son parallèle avec les remous d'une vie.
Sa lecture courte et succincte mène sans difficulté et de manière directe à la justesse de ses mots.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-03
À travers ce roman nous découvrons le parcours d'une vie voguant d'illusoires sensations à la vivacité d'un souffle.
J'ai pu découvrir un personnage, Jeanne. Vibrante de vie, avide de sens cherchés dans des élans poétiques avec une douce gaieté presque volé, à peine saisie. J'ai agréablement suivi Jeanne bercé par ses sens qui reste poursuivi toute sa vie par une quête d'amour exalté. Un amour qui passe par ce qui l'entoure que ce soit dans ses tendres paysages ou que ce soit dans les êtres qui l'accompagnent.
C'est un personnage qui souligne la teneur d'une vie faite dans la projection et la place de la perception du monde alentour qui définit dans l'existence de Jeanne l'ombre d'une vie agrémenté de soupçons de songes en perpétuel attentent d'un idéal.
C'est une histoire que j'ai trouvée agréablement construite avec, bien cela dénote par rapport au tourment de la vie de Jeanne, une atmosphère sereine dans ses descriptions qui relatent simplement le cours d'une vie naviguant entre tumulte et apaisement.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cette histoire met en lumière toute l'absurdité qui découle de cette peine qui porte un patronyme qui dissimule la haine.
Une pesante agonie qui n'a de maux que l'assourdissant jugement d'une poignée d'hommes agrémenté d'espoirs vains, un peu fou, qui s’essoufflent aussi violemment qu'ils sont advenus. Ces pages donnent à voir un double regard, l'un voyant qu'une poussière de spectacle qu'ils oublieront bien avant la publication du journal ne servant qu'en un exutoire de haine, et l'autre sympathisant reconnaissant en l'autre une personne bien réelle. Ces deux regards étroitement entremêlés soulignent toute la dérision d'une pareille sentence désignée par homme, que tous bien qu'ayant une charmante empathie pour le condamné, accepte comme ayant droit de la vie en se repaissant de ce spectacle qui n'a déjà plus à voir avec l'individu exécuté.
Avec ce récit Victor Hugo saisi avec précision les sentiments de se condamner voguant d'inconscience à palpable agonie angoissante. Ainsi il donne voix à tout condamné à mort de la main de l'homme en personnifiant ce personnage qui demeure en ombre s'adaptant en une voix universelle.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 28-02
J'ai été conquise par ce roman.
En plaçant son histoire dans un monde composé d'une myriade d'éléments Sara Wolf a réussi à transmettre un univers complet qui ne manque pas d'imaginaire. Je me suis projeté sans difficulté dans les décors où prennent place nos personnages.
Des personnages qui ont fini de m'accrocher à l'histoire.
J'ai été immédiatement séduite par Zera et sa fougue. Elle m'a semblé rafraîchissante dans son genre en donnant véritablement corps au récit.
Un récit qui n'en demeure pas moins peuplé de personnages approfondis qui donne de la teneur au fil de l'intrigue en passant par des personnages tels que Malachite qui dans son rôle de garde du corps, meilleur ami du Prince reste une sorte de classique du genre que je prends plaisir à voir accompagné cette histoire, mais également Dame Y'shennria qui se révèle peu à peu, ou encore Fione qui détient des ressources insoupçonnées. Cependant des personnages auraient mérité un peu plus d'approfondissement tel que Gavik qui m'a semblé une peu trop tiré sur les ficelles du grand méchant. Néanmoins ma lecture en version originale m'a peut-être fait passer à coté de quelques éléments qui déterminent mieux l'histoire. En revanche le second rôle phare de cette histoire le Prince Lucien Drevenis d’Malvane m'a tout autant plus que Zera en rythmant la trame par sa présence.
Une trame accrochante qui a su me happé tout au long du roman et qui me donne hâte de poursuivre cette lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Sweet Home de Tillie Cole ne m'a pas conquise outre mesure.
J'ai commencé par apprécier un début qui me paraissait prometteur malheureusement cette sensation c'est vite estompé. L’enchaînement qu'a pris l'histoire m'a paru bien trop rapide sans quoique soit ne vienne le soutenir réellement.
Les personnages qui au premier abord ont titillé ma curiosité m'ont bien vite laissé indifférentes que ce soit dans leurs réflexions, leur manière de faire évoluer leur histoire à une vitesse trop soutenue, ou encore leur progression au fil du roman. Toute l'histoire m'a paru bien trop tirée dans le caricatural avec une réalisation grossièrement réalisé, allant jusqu'à pousser à l'extrême des personnages très typés tels que Shelly ou les parents de Roméo . Le style d'écriture employé par l'auteur m'a également dérangé poussant aussi dans le grossier sans demi-mesure à tout propos sans apporter un intérêt à l'histoire allant même pour ma part à contre sens à l'instar de Molly qui a un langage très fleuri est dessert son personnage.
Cependant ce n'est pas un roman catastrophique au-delà de toute mesure, j'ai d’ailleurs apprécié la manière dont Molly fait part de cette angoisse de solitude et du désemparement face à l'absence d'un foyer que l'on entre aperçoit.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-01
Une histoire sympathique mais qui ne m'a pas follement emportée.
Le postulat de base est intéressant et donne le côté cocasse et plaisant d'une histoire chick-lit cependant j'ai trouvé que plus l'histoire avancée plus cela me semblé bancal. Les événements se bousculent sans prendre le temps de se poser et de casser cette ambiance un peu trop plate pour ma part.
Les personnages restes en surfaces malgré leur côté agréable et me donnes d'autant plus l'impression d'une histoire survolée.
Un roman qui me reste très simplifié mais qui est plaisant à survoler.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-12-2019
Lo, lii, ta
Une habilité dans l’écriture qui rend un récit tellement envoûtant à suivre. Un jeu d’écritures qui mène le lecteur à se faire piéger dans un jeu de pistes moquant doucement cette érudition qui conduirait à s’égarer entre ses lignes et à en perdre l’essence. Se laisser avoir par Humbert Humbert serait une terrible erreur. Se fier exclusivement à son récit et sa manière de mettre en mots cette histoire serait passer à côté de tout ce qui fait Lolita. Humbert Humbert pourrait paraître être simplement une personne coincée par les circonstances, un homme briguer par un âge trop grand avec un esprit à la recherche de la clarté de l’innocence enfantine, un érudit qui par sa connaissance ne pourrait être vraiment monstrueux, et ce qui serait réellement passer à côté de l’histoire, un homme piégé par une nymphette, Lolita, Carmen, Dolorès qui aurait exercé du haut de sa douce candeur un jeu de séduction, un appel à la tentation qui l’aurait poussé à céder.
Le récit qu’offre Humbert Humbert le place dans le rôle d’innocent qui prit dans les phares du charme de Dolorès ne saurait résister à son attraction. En notant que le récit ne parle pas de manière explicite des moments physique, Humbert Humbert nous présente son amour pour Dolorès comme quelque chose qui s’inscrit dans une certaine pureté de l’esprit, un amour presque chaste ne serait-ce que dans une conception charnelle de Lolita. Cependant malgré sa formulation il découle, transpire de cette histoire, des gestes de Humbert Humbert une avidité compulsive de Lolita, de son corps, une bestialité dans son vouloir, sa façon de vouloir et de prendre possession d’elle. Cela n’a de cesse de revenir. Il en fait une jeune fille lascive et sensuelle qui comme pour prouver ses dires va même jusqu’à la prostitution seulement cela met d’autant plus en avant l’obsession de H.H, de son appétence à posséder Lolita, de posséder son corps mais également son esprit.
Se découvre alors une douce balade qui peu à peu sombre dans une sorte d'affolement dégénérescent et rompt un peu cette illusion qui pouvait subsister de Humbert Humbert en rendant beaucoup plus visible ce point de vue subjectif et délirant dans lequel H.H nous plonge.
Sa réflexion omniprésente qui n'a de cesse de nous abreuvoir de son flot de pensées ne nous permet pourtant pas de nous représenter l’inimaginable et d'accéder à sa pensée pure.
Écrit dans un but initial de défense dans un plaidoyer pour clamer son innocence, la clôture de son récit pourrait laisser apparaître une sorte de repentance qu'il aurait lui-même découverte dans cette rédaction. Au fur et à mesure qu'il inscrivait son histoire sur papier il aurait alors saisi l'incommensurable mesure de la souffrance qu'il a apportée à Dolorès cependant l'avant-propos prête à croire qu'il n'en ait rien et qu'au contraire il se joue de la situation.
Il n'en reste pas moins un questionnement incessant autour de la pléiade d'éléments donnés qui mène à diverses interprétations possibles. Nabokov a su à la perfection manier son narrateur allant même jusqu'à lui conférer un style d'écriture qui diffère du sien en nous insufflant toute l'essence de son roman et en le classant dans l'inaltérable.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 26-11-2019
Une lecture sympathique mais somme toute banale. J'ai été emporté par l'histoire sans en étant follement impliqué. Sa construction reste basique avec des rebondissements attendus, un peu trop peut-être. Les personnages accompagnés bien le récit mais reste très en surface sans vraiment leur apporter un approfondissement qui ne se fait pas de manière trop abrupte juste dans l'idée de compléter l'histoire.
En somme une lecture légère qui reste lisse.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-11-2019
Un roman très sympathique à lire.
L'histoire somme toute banale arrive néanmoins à rester accrochante dans une certaine forme addictive. Ses personnages restent par bien des égards en surface cependant ils intriguent et donnent envie de poursuivre inlassablement la lecture pour en arriver à un final qui offre une conclusion à un moment agréable.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 26-11-2019
Décidément les écrits de Sara Wolf me plaisent particulièrement dans leur genre et ce livre ne fait pas exception.
J'apprécie particulièrement que l'histoire ne se concentre pas sur un unique point durant toute la durée du récit mais qu'au contraire qu'elle suive une construction plaisante à voir évoluer. Ce roman propose un déroulement et évolution addictive à suivre au côté des personnages qui le sont tout autant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un dernier tome qui clôt extrêmement agréablement cette saga.
Peu à peu ce troisième tome se révèle en mystère tout en en apportant d'autres qui finissent en apothéose. Les personnages s’intègrent tout à fait dans cette atmosphère brumeuse et prête vie à leur histoire. Je les ai beaucoup appréciés notamment Lucian qui révèle toute la profondeur de son personnage qui couvait depuis le début au côté de Rosie qui sans être un coup de cœur accompagne avec aisance l'histoire.
Un troisième tome qui n’entache aucunement la saga et au contraire la complète joliment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-11-2019
Un livre à l'univers plaisant qui emporte avec aisance dans une histoire bien construite. J'ai apprécié le déroulement du roman dans lequel les personnages se composent très bien pour offrir un récit accrocheur dans une atmosphère faite d'ombre et de mystère.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman qui me laisse mitigée.
Autant j’ai apprécié le concept de base de l’histoire autant j’ai trouvé un réel manque d’intérêt une grande partie de ma lecture.
Les personnages me paraissaient intéressants avec du potentiel mais je n’ai pas réussi à m’investir dans l’histoire. Il m’a semblé manquer de quelque chose pour emporter le tout et donner un souffle plus inspirant au récit.
Cependant j’ai tout de même apprécié des brides de l’histoire en particulier lorsque la conclusion s’approchait et donnait un rythme plus prenant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une histoire agréable dans son ensemble.
Les personnages sont plaisants et s'intègrent bien au récit et son déroulement. Même si cela reste une histoire fleur bleue c’est un déroulement qui m’a paru très simpliste et vraiment trop cousu de fils blancs auquel il manque d’un peu d’entrain.
Cela demeure un moment de lecture légé et sympathique.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-10-2019
Une histoire sympathique qui observe l’optique de départ sous un point de vue légèrement différent.
Mia et Tobias offrent un joli couple de personnage qui accompagne bien l’histoire. Une histoire qui suit un développement intéressant avec certains rebondissements qui donnent un peu plus d’entrain au récit qui par moments m’a semblé manquer de quelque chose pour être totalement accompli.
Je reste mitigé sur ce que je pense de cette histoire à la fois elle reste très classique bien qu’il y soit un postulat de base qui semble vouloir inverser les rôles plus classiques entre homme et femme mais qui me paraît peu important finalement car aucunement problématique en soi, et à la fois certains éléments relèvent un peu le classique de cette histoire et lui donne un petit quelque chose qui comble un peu ce petit quelque chose qui m’a manqué.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une histoire simple et agréable à lire.
Le contexte de base permet à l’histoire de connaître une jolie évolution plutôt marquée avec des personnages qui ont leurs charmes.
Wren et Alexander s’harmonisent bien avec fil du récit et sont plaisants à suivre. Le tout dans une ambiance relativement calme, sans grand rebondissement mais sympathique et léger.
Cette saga se conclut agréablement aux côtés de personnages qui ont su bien s’intégrer dans cet univers avec quelque particularité qui sorte un peu des sentiers battus et donne du relief.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une histoire sympathique avec des personnages intéressants à suivre.
Le contexte du décor ne m’aurait pas attiré classiquement mais dans la continuité du premier tome j’étais curieuse de découvrir ces personnages Camille et Joël, qui n’était pas forcément montré sous leur meilleur jour ou en tout cas dans le cas de Camille qui semblait peu avenant.
Au final son personnage m’a charmé, elle a montré diverses expressions qui en font un personnage qui diffère des chemins plus fréquemment empruntés et révèle un profil singulier qui m’a fait adhérer à l’histoire. Joël quant à lui ne m’a pas forcément séduite en tout point cependant il accompagne bien le récit en apportant diverses touches intéressantes, à l’image des échanges entre lui et Camille qui était plaisant à suivre.
Le fil de l’histoire est agréable à suivre avec une jolie évolution constante qui permet au récit de marquer des temps sympathiques. La fin donne une conclusion très charmante avec un brin d’émotion avec l’apport d’une petite touche émouvante.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une histoire agréable et plaisante à découvrir.
Le contexte de base du roman donne le point de départ à évolution sympathique et bien menée.
Les personnages m’ont plu dans leur singularité qui détonne quelque peu des voix plus fréquemment suivies apportant une fraîcheur bien venue. J’ai pris plaisir à voir évoluer leurs histoires et les échanges qui l’habite donnant le ton à un roman calme et léger.
En ressortant de cette lecture je n’ai pas une impression transcendante de mouvements et d’action cependant j’ai aimé la sorte de sérénité qui s’en dégage en amenant les événements sans précipitation mais avec une certaine précision.
Une jolie histoire accompagnée de personnages charmants.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-10-2019
Un second tome très sympathique à découvrir.
Ayant beaucoup apprécié la série Off-Campus j’étais contente de découvrir ce spin-off avec le premier tome concernant Summer qui m’avait certes plu mais auquel il manquait une part de ce qui avait fait le charme d’Off-Campus dans ce second j’ai retrouvé un peu de ce quelque chose avec plaisir. J’étais curieuse de découvrir ce personnage mordant que représenté Brenna dans le premier tome, qui plus est avec Jake qui promettait de donner lieux à des situations intéressantes.
Je n’ai pas été déçu. Brenna m’a conquise, elle dégage un sentiment de force et d'assurance bien placée très agréable à suivre et qui donne au récit un certain panache. Jake qui l’accompagne est aussi plaisant à suivre avec son assurance toute posée et le panel de caractéristiques qui le compose. Les deux associés sont attachants dans leurs expressions et dans l’évolution de leur histoire qui se construit joliment.
J’aurais apprécié que l’on passe un peu moins rapidement sur certain point cependant l’histoire reste très sympathique avec des personnages vraiment appréciables et attachants qui donnent bien corps au récit.
Elle amène bien à s’interroger sur cette suite aux personnages si mystérieux que je prendrais plaisir à découvrir également.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un livre des plus sympathiques.
Je dois dire qu'à la fin du second tome j’avais particulièrement envie de découvrir le personnage de Sébastien qui m’avait charmé dans cet univers que manie très bien Julia Quinn.
Je n’ai pas été déçu par ce personnage ni par son histoire aussi légère et plaisante à lire que les précédentes. Annabel prend également très bien parti dans cette atmosphère et mène une jolie histoire au côté de Sébastien et des personnages secondaires que j’ai pris plaisir à voir ou à revoir à l’instar d’Olivia ou d'Harry, deux personnages que j’avais particulièrement appréciés.
Le récit se déroule agréablement en conservant des temps adaptés bien que j’ai ressenti un petit manque dans cette histoire un petit peu trop lisse à certains égards qui aurait mérité peut-être un léger engouement supplémentaire.
Du reste j’ai tout de même beaucoup apprécié cette histoire ses personnages, ses décors ainsi que sa construction.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-10-2019
Nabokov montre l’envergure d’une écriture toute en lyrisme qui immerge avec aisance dans un livret de nouvelles qui frustrent par une brièveté qui laisse à peine le temps de contempler la beauté de chaque échange donné. La douce délicatesse qui ressort de ces parcelles de vies laisse quelque peu hagard dans ses paysages si évocateurs.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Un recueil de douces sensations qui donnent matière à se plonger dans une myriade d’événements évocateurs.
Il aborde ses instants de vie dans une sorte de parenthèse que mets bien évidence ses accents descriptifs aux tournures périphrastiques qui accorde une certaine envergure à ses moments joliment retranscrits.
J’ai passé d'agréables instants à trouver dans ses descriptions des sensations enveloppantes, qui a certains égards se réfugie quelque peu trop en enfance mais qui offre une certaine gaieté tout en s’égarant légèrement vers la fin.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Un premier tome que je lis à la suite du second tome j’étais au courant de la trame de celui-ci et donc avec un effet de surprise amoindri cependant c’est surtout la manière dont est abordé le déroulement de l'histoire qui m’a laissé insatisfaite.
Les personnages centraux Lucian et Julia ne m’ont vraiment pas captivé non plus, voire même irrité. Julia par essence m’a paru insipide avec une enveloppe vue et revue très plate, qui se laisse juste porter par l’histoire sans rien apporté qu’une personne à l’endroit ou il faut pour développer une relation. Lucian non plus ne m’a pas transcendé je lui ferai les mêmes reproches que pour Julia avec un peu de niaiserie en moins.
Ce premier tome ne m’était pas destiné dans son histoire ni son déroulement ou ni même encore par ses personnages.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une histoire agréable à suivre avec des personnages attachants.
N’ayant pas commencé par le premier tome mais par celui-ci j’ai découvert cet univers empreint de mystère et de souffle en suspens. Je l’ai apprécié bien qu’il ne soit pas non plus avidement plongé dans une ambiance obscure et électrisante, il n’en reste pas moins très appréciable et bien contextualisé.
Les personnages y prennent très bien corps en évoluant tout au long du déroulement. Déroulement qui par ailleurs suit une bonne cour en gardant cette ambiance un peu particulière et une approche de l’histoire qui ne stagne pas continuellement mais progresse de manière construite et plaisante.
J’ai également adhéré aux personnages de Gabe et de Nic. Ils sont aisés d’attache et plaisants à suivre que ce soit Gabe dans sa manière d’être à sa façon comme le loup qui dort ou que ce soit Nic qui est rafraîchissante par le fait qu’elle soit simplement elle sans chercher perpétuellement à faire semblant de ne pas savoir ce qu’elle ressent ou en ne cherchant pas à faire semblant de ne pas vouloir voir ce que l’autre pourrait ressentir pour elle.
En combinant ses deux personnages on se retrouve avec un tandem qui avance aussi bien avec l’un qu’avec l’autre en leur laissant à tous les deux de la place.
J’ai aussi apprécié les autres personnages qui composent ce roman, à l’instar de Devlin qui me donne envie de connaître son histoire et d’en apprendre plus sur ces mystères qui plane.
En somme une histoire sympathique avec une ambiance très appréciable et des personnages vraiment plaisants.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-10-2019
Into The Wild fait partie de ces lectures qui ont un tel impact que je n’ai pas envie qu’il s’étiole par finir par n’être qu’un maigre résidu de la tourmente qu’il entraîne à chaque page tournée et qui flotte une fois le livre clos avec cet engouement qui fait que l’on cherche à raccrocher tout ce qui peut faire état de ce livre et de ce qui si rapporte.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 18-10-2019
Une histoire agréable et légère à suivre.
Le décor magnifique qui situe le roman nous permet de plonger aisément dedans en nous transportant dans des lieux peuvent communs et avec une certaine magie qui encadre l’ambiance du récit.
Les personnages qui peuplent cette histoire sont charmants et faciles d’attaches. Ils donnent ce petit côté addictif au roman avec pour Art des penchants récalcitrants et un peu sauvage et pour Gabrielle une fougue et une facette un peu brute qui sont certes des personnages explorés et familiers de ce genre d’histoire mais pour ma part sympathique à retrouver ici.
Le fil conducteur qu’ils poursuivent est plaisants et rapide dans son évolution.
En somme un roman court, frais et agréable.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1