Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de buckaroo : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Chasse à mort Chasse à mort
Dean Ray Koontz   
Mon livre préféré ! Du suspense, des sueurs froides, des personnages "normaux" et surnaturels, les deux "héros" très attachants, le monstre, cruel, mais pour qui on a tout-de-même pitié et qui crève le coeur...Et il y a même un peu de romance ! Un excellent mélange, détonnant, qui met en haleine du début à la fin !

par Celice
La peste grise La peste grise
Dean Ray Koontz   
Hello,
un livre angoissant de terreur mais un vrai régale pour les amateur du genre!!! excellent livre pour moi !!!
marquise66
La Semence du démon La Semence du démon
Dean Ray Koontz   
L'un de mes romans préférés à cause d'une scène ... [spoiler]Il s'agit de celle où "les mains" tentent de se révolter et où l'ordinateur renforce son emprise, allant jusqu'à mettre le canon d'une arme entre ses dents. Toute l'approche psychologique qu'il y a derrière m'a fasciné et le côté si brutal de la scène m'a laissé pensé qu'effectivement, ce n'était pas joué pour l'héroïne si l'auteur pouvait aller "jusque là".[/spoiler]

par Celineo
La Voix des ténèbres La Voix des ténèbres
Dean Ray Koontz   
Décevant est le terme qui convient pour décrire un soit disant livre de terreur. Aucun frisson, aucun suspense. Les personnages ne sont guère attachants,la folie présente est peu abordée alors qu'il y avait matière à faire quelque chose de plus poussé. Certains passages sont creux ou inutiles.

[spoiler]Que dire de la soi disant voix des ténèbres ou de la maison "hantée" à part qu'ils servent juste de décors. . On serait rentré dans l'horreur avec du surnaturel ou tout simplement la folie poussée au maximum. [/spoiler]
Heureusement, l'écriture n'est pas lourde et fait qu'on lit le livre rapidement. Par contre, les dialogues ne m'ont pas plu, ils ne paraissaient tout simplement assez réalistes.
Pour moi ça sera un livre à oublier.
Le Masque de l'oubli Le Masque de l'oubli
Dean Ray Koontz   
Hello,
Ce thriller fantastique est une bonne découverte. D'abord, il ne traîne pas trop. Ensuite, même si certaines ficelles sont éculées (les esprits frappeurs, les phénomènes naturels cataclysmiques), il remplit bien son rôle: effrayer et tenir le lecteur en haleine.L'intrigue est bien menée. Le livre démarre lentement (si on excepte le prologue), mais l'histoire s'emballe de plus en plus, et la fin est une course folle.
Le prologue est à l'image du livre: une longue descente aux enfers où l'angoisse est savamment instillée. Le lecteur est avec cette adolescente, il ressent ce qu'elle ressent.J'aurais aimé que le livre ne s'arrêtât pas ainsi. Bien sûr, on peut supposer que telle et telle choses vont arriver. On se doute de ce qui aurait pu se passer si le livre s'était poursuivi, mais cette fin abrupte m'a un peu frustrée.
j'ai bien aimé quand même enfin ça ses mon avis !!!!
marquise66


Le Monstre et l'enfant Le Monstre et l'enfant
Dean Ray Koontz   
C'est l'un des premiers livres traduits dans notre langue, parut en 1970 sous le titre original de beastchild, 1978 pour la version française. D'ailleurs, il fait partie de la liste des romans que l'auteur ne souhaite pas de réédition et c'est bien dommage.
L'histoire raconte l'invasion de la Terre par les naoli, peuple extraterrestre semblable à des lézards (V ?), enfin, l'extermination des humains par ce peuple. Tout commença avec la rencontre de Hulan, naoli, et de Léo, petit garçon de onze ans. Dégoût pour l'un, curiosité pour l'autre. Ce petit garçon sauva la vie de l'extraterrestre, ce qui provoqua un malaise chez le naori. Il se rend compte, finalement, que les humains ne sont pas aussi mauvais que sa race le lui laisse présager. Que doit-il faire, aller à l'encontre de sa race et aider Léo, ou le dénoncer pour qu'il se fasse tuer, choix difficile à première vue.

Dean Koontz est un auteur prolifique, chez qui, est capable du meilleur, l'époque 80 inside, ou du moins bon, comme du pire. Surprenant, car l'auteur est reconnu en France pour ses romans fantastiques et thriller, ici, c'est de la science-fiction. Moins bien étonnant quand on connaît un peu mieux le personnage qui fut bercé par la littérature florissante de la science-fiction des années 50 et 60, avec comme idole Alfred Bester ou Ray Bradbury.

Pour en venir à ce récit, il fait partie de ses bons romans, qui hélas, ne seront plus jamais édités. Avec un esprit imaginatif, Dean Koontz, nous narre la civilisation des naori. Une rencontre improbable de deux ennemis, ou plutôt deux membres de peuples ennemis, qui deviendront amis. La narration, comme à son habitude, se lit très bien, prenant, emplis d'humour et d'action. J'ai beaucoup aimé le passage avec la planète végétale.

par Masa50
Le Rideau de ténèbres Le Rideau de ténèbres
Dean Ray Koontz   
Un peu dommage de savoir à quoi on a affaire dès les premières pages, dans l'intro. Du coup le livre va consister à trouver comment arrêter les bestiaux et leur commanditaire, plus que la progression progressive d'un environnement normal vers du surnaturel, qui peut facilement faire des frissons quand c'est bien amené. C'est un policier avec du surnaturel du coup.

Ça reste très divertissant mais quand même un peu gnangnan dans son genre. [spoiler]Quand tu es vraiment très gentil, tu es protégé de l'enfer et du coup les sorciers maléfiques n'ont pas d'emprise sur toi. Moui...[/spoiler]

Se lit très vite, mais s'oublie rapidement.

par Djulaie
Le temps paralysé Le temps paralysé
Dean Ray Koontz   
Un livre habile, qui joue avec les paradoxes temporels avec aisance. L'auteur est malin, il sait comment gérer son suspense et emmener le lecteur jusqu'à la fin.
Le Visage de la peur Le Visage de la peur
Dean Ray Koontz   
Un meurtrier sévit dans les rues d’une grande américaine. Il se fait appeler le Boucher car ses victimes, de belles femmes, sont en plus d’être assassinées découpées. Mais sur le chemin du Boucher se pose Graham qui possède un don, celui de voir des événements tragiques, soit quand ils se produisent, soit quand ils vont se dérouler.
Le récit est réellement découpé en deux parties bien distinctes. La première partie nous fait découvrir les faits et les personnages. Le début de l’enquête prend forme. La deuxième partie se déroule lors d’une nuit durant laquelle Graham est poursuivi par le meurtrier.
Beaucoup de défauts ressortent de ce thriller de Dean Koontz, un auteur très instable dans son niveau littéraire malheureusement. Les deux parties sont inégales. La première devrait être plus longue, proposant une enquête plus approfondie, mais elle a été bâclée. La deuxième devrait être plus courte et plus intense. Mais sa longueur fait perdre le souffle au lecteur et l’ennui rapidement.
Un roman moyen, dans lequel, il est difficile de s’attacher aux personnages, trop de clichés, et dont le récit est mal ajusté.

par Skritt
La Nuit des cafards La Nuit des cafards
Dean Ray Koontz   
Comment faire un psychopathe en enfermant les enfants dans les placards...
Le suspense est présent tout au long de l"histoire !