Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bumblelous : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Qui j'ose aimer Qui j'ose aimer
Hervé Bazin   
Un beau livre, bien écrit, avec des destins de femmes au caractère bien trempé... très instructif car représentatif de la 1ère moitié du XXème siècle.
Nous n'irons plus au bois Nous n'irons plus au bois
Mary Higgins Clark   
je l'ai lu il y a longtemps mais certains livres marquent une vie et celui la et d'autres en font partie.
ce livre retrace l'histoire d'une fille qui a été brisée lors d'un enlevement. on peut voir dans ce livre que notre esprit peut faire des merveilles pour nous protéger de tout danger ou choc psychologique

par anaelle
Ravenwood, Tome 1 : La Forêt d'Arborium Ravenwood, Tome 1 : La Forêt d'Arborium
Andrew Peters   
Je viens de finir ce livre, et je dois dire que j'ai un avis très mitigé dessus. Le début m'a vraiment fait pensé à Tobie Lolness, et j'ai presque dû me forcer pour le continuer. La suite est meilleure, plus originale. Je pense que je vais attendre le tome 2 avant d'avoir un avis "définitif" dessus.

par Kato
Splendeurs et misères des courtisanes Splendeurs et misères des courtisanes
Honoré De Balzac   
Un roman qui ne répond pas entièrement aux promesses de son titre : l'héroïne n'est pas Esther la courtisane - mot élégant pour une prostituée du grand monde, mais Trompe-la-Mort le forçat et ses machinations et son duel dans le monde judiciaire. Esther est un croisement entre une Nana qui séduit et manipule les hommes, une Manon Lescault qui souhaite être vertueuse et qui n'aime que son amant de coeur, et une jeune vierge religieuse - qui ne l'est plus - telle une Virginie. Lucien, lui, n'a aucune personnalité, trop effacé, larmoyant et geignard pour être intéressant. Je ne connais pas bien l'oeuvre de Balzac, je ne connais donc pas les autres romans où il intervient qui auraient pu me donner une meilleure image de lui.
La partie la plus intéressante est donc la dernière, celle du duel entre Trompe-la-Mort et l'institution judiciaire et ses compromissions aux ambitions et aux orgueils du grand monde, avec ce forçat aux tendresses de père pour un poète, ce colosse fascinateur, croisement d'Aramis et de Jean Valjean.

par Laurien
Lettres portugaises Lettres portugaises
Gabriel Joseph De Lavergne dit Guilleragues   
Très court, ce livre se dévore d'une traite. Guilleragues, pour ce roman épistolaire monodique a réalisé un travail profond sur les sujets, les tournures de phrases et les mots qui pourraient naturellement êtres issus de la plume d'une femme. La force de cet écrit c'est que malgré tout on y croit et on éprouve de l'empathie pour cette femme qui aime sincèrement. Malgré le lieux commun liminaire "Au lecteur" qui reprend un procédé bien connu du public, celui du manuscrit trouvé.

par Joyce
Le Père Goriot Le Père Goriot
Honoré De Balzac   
Bon, je suis partie sur un mauvais appriorit mais j'avais tord. Excepté le fait que ce roman soit un peu long au début du récit et qu'il ne soit pas très très facile à lire, je l'ai trouvé réellement bien. L'histoire, en elle même, est très intéressante. J'aime la façon dont Balzac nous explique la vie de Goriot et de Eugène, car il explique en réalité deux personnes contraires : d'un côté la vieillesse, la connaissance, l'expérience, la fin et de l'autre la jeunesse, l'ignorance, l'innocence, la découverte, le commencement.
Un classique très intéressant et rempli de philosophies humaines.

par myra44
L'Étudiant étranger L'Étudiant étranger
Philippe Labro   
Roman qui se déroule sur un campus en Virginie, dans l’Amérique des années 60 ... parcours initiatique d'un jeune étudiant français ayant une bourse et décidé à vivre "à fond" son aventure
L'Homme qui rit L'Homme qui rit
Victor Hugo   
Emporté dès le début par l’ambiance morose qu’a créé Hugo, comme le dit l’éditeur, ce fut un incroyable coup de gueule, en parti parce que c’est mon 1er Victor Hugo, mais aussi parce que le livre lui-même est complètement absorbant, ce qui revient à la 1ère raison : je ne connaissais pas le style de l’auteur. Ce fut pour moi, dès le début, logique et sûr que Victor Hugo était un maître de la littérature, même si je le savais déjà, point de culture général que tout le monde connaît. Avec ce livre, j’ai maintenant la certitude que V. Hugo est un auteur extraordinaire.

Dans ce livre, on découvre l’horreur du genre humain, propre à ce roman, qui exagère la réalité, mais qui quand même nous rappelle parfois de tristes réalités … V. Hugo a choisi de modeler dans ce livre des personnages cruels, emprunts d’une certaine folie, les comprachicos, dont on n’entend réellement parler qu’au début du livre, mais tout au long du récit on sent leur présence.

Le personnage principal, « L’Homme qui rit », est terriblement attachant. J’ai essayé parfois de me représenter sa face, mais c’est vain, V. Hugo, je suppose, désire que l’on n’imagine pas sa face, mais que l’on sente la réaction de ceux qui la voient. Son destin, au début, est horrible, mais s’améliore à la fin ... On s’attendait à ce qu’il revienne auprès de sa famille … (j’essaye de ne pas vous en dire trop) ….

La toute fin constitue un point final important pour la vision qu’on a de l’histoire : elle est pour moi un mini chef d’œuvre d’écriture, une force et une inspiration incroyable. Elle est émouvante, poignante, lumineuse, mais triste. Original, elle permet de clôturer pour toujours cette histoire extraordinaire.

L'Île mystérieuse L'Île mystérieuse
Jules Verne   
Il s'agit du premier Jules Verne que j'ai lu. Ce livre est très bien écrit et on arrive à ressentir la détresse de ces naufragés lorsqu'ils arrivent sur l'île. Cependant certains passages sont un peu longs car J.Verne en profite, à travers ce livre, pour mettre des explications scientifiques. Certes cela peut être intéressant mais pour moi c'était plutôt ennuyeux. Mis à part cela c'est un très bon livre ! Et si vous voulez lire d'autres livres de J.Verne ayant le thème des naufragés je vous conseille: L'oncle Robinson, L'école des Robinson et Deux semaines en vacance ;)

par _shadow_C
César Birotteau César Birotteau
Honoré De Balzac   
J'ai dû lire ce livre pour le lycée et qu'est c'que c'était long..
Balzac est un grand écrivains c'est sur mais ce livre j'ai mis un peu de temps à digérer alors que j'adore les grands auteurs.

par Eme93