Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bushcraft78 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Devil's Line, Tome 2 Devil's Line, Tome 2
Ryo Hanada   
Bon toujours autant cliché (la fille coconne et le héros torturé par sa nature) et peu innovant (les hybrides, les chasseurs de vampires et cette pseudo-romance). Mais avec ce seconde tome, on rentre enfin de le vif du sujet. Je trouve les complots anti-vampire bien menés bien qu'un peu rapide à mon goût. J'aime énormément les transformations des vampires et ce, même si à nouveau, ce n'est pas très original.

par Leija
Devil's Line, Tome 8 Devil's Line, Tome 8
Ryo Hanada   
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce tome car même si la trame principale à l'air en stand by ce n'est pas vraiment le cas. Il y a un développement des conséquences de cette affaire avec le CCC sur divers plans : aussi bien societal que dans la police et même en interne dans cette organisation qui est de grande envergure et qui ne cesse de grossir.

On a des informations sur le passé des personnages mais je ne comprends toujours pas pourquoi Kirio est aussi détraqué.

Il y a un autre truc que je ne comprends pas. L'histoire de Tamaki Anzai dite par le médecin au tome 4 ou 5 je crois, plutôt 5, est différente de ce qui est raconté ici....ça me perturbe un peu.

Les dessins se sont bien améliorés depuis et les personnages ont évolué. On le voit bien dans ce tome servant de disposition à une seconde étape de l'histoire j'ai envie de dire.

Après, un personnage manque à l'appel, voir plusieurs, on ne sait pas trop ce qu'ils sont devenus alors l'attente du tome suivant se fera avec impatience pour ma part !
Devil's Line, Tome 9 Devil's Line, Tome 9
Ryo Hanada   
La couverture dégage un de ses trucs ! J'adore.

Un bon tome, centré sur les mises au point, les réflexions, et les développements de relation. Chaque personnage avance un peu de son côté, seul pour le pauvre Hans Ri, mais il me tarde de voir ce qu'ils feront. Surtout Kikuhara. Parce que je trouve pas mal de ces actions, même dans le passé, bizarres envers Anzai, et ce dernier ne tourne pas rond non plus.[spoiler]Dire qu'ils sont amis...franchement[/spoiler]

Une bonne partie est consacrée à Mayu et Makimura et vraiment, je ne comprends pas ce type, j'étais dans un grand flou vers la fin du tome.

Ce qui est intéressant en fait dans ce tome, c'est la manière discriminatoire dont est traitée les vampires. Ils restent à l'écart, ne souhaitent de mal à personne et on les persécute, on les provoque, les pousse à bout, pour les faire passer pour des monstres, ça risque presque de finir en inquisition ou purge. Tout ça parce qu'ils sont guidés par la peur. On peut très bien voir un parallélisme avec certaines bavures de nos propres temps.

Autre chose non négligeable, le syndrôme de Remi et la "découverte" d'Anzai sur les transformations. J'ai attendu un bon moment avant de lire le tome, juste pour que l'attente du prochain ne soit pas trop longue ! Donc il me tarde d'avoir les réponses à mes questions !

Focus : https://letempodeslivres.wordpress.com/2018/12/01/focus-sur-devils-line/
Devil's Line, Tome 5 Devil's Line, Tome 5
Ryo Hanada   
Tome riche en révélations et explications, je le place donc premier dans ceux que j'ai préféré. La couverture ne m'a pas plus plût que ça cependant.

Hans Ri ou plutôt Johannes Kleeman, personnage jusqu'alors qui m'arrachait des sourires et qui délivrait des infos a enfin l'air moins bizarre à mes yeux. La lumière s'est faite sur son passé et il n'y a pas à dire, il n'a rien de reluisant.

Mais dans tout ça, c'est surtout la famille d'Anzai dévoilée qui m'a plût. Voir son paternel en isolement et qui a pourtant l'air très épris de sa femme m'a rappelé ce que le docteur à dit à son sujet pour ne pas toucher à sa femme, il tuait environ quinze personnes par an. Nul doute qu'il recommencerait à mon avis.

J'apprécie bien le doc d'ailleurs, qui aide Yuki a mieux connaître les tréfonds de sa sombre partie avec autant de finesse que Hans.

Ensuite, concernant l'équipe F. Eh bien ma foi, de ce côté les taupes s'en tirent très bien je dirai et il me tarde de voir leurs chutes survenir. Il y a eu pas mal de changement dans cette équipe, introduisant un nouveau personnage qui me tarde de savoir si c'est un agent double ou non.

Un bon tome donc.
Devil's Line, Tome 6 Devil's Line, Tome 6
Ryo Hanada   
Bien que ce fut assez prévisible, une taupe de plus fait son apparition mais ça ne gâche en rien les événements car une bonne dose de mystère plane toujours dans l'histoire, et ce, que ce soit sur le passé d'Anzai, sur ce qu'il a oublié, sur les motivations de Kikuhara ou même de l'identité des différents membres comme ce fameux 01. De plus, on ne sait jamais vraiment comment vont réagir certains.

Depuis le tome 1, les dessins se sont améliorés je trouve, bien qu'il y ait parfois des trucs chelous avec la proportionnalité des corps ou de certains membres. J'ai l'impression que les personnages sont enfants parfois tant ils sont petis, mais l'auteur fait des progrès. Et puis, il faut l'avouer, j'ai un gros faible pour sa manière de dessiner la transformation des vampires. C'est ce qui me fascine le plus, je pense. On y voit beaucoup de souffrance, de peine et de désespoir. Voir du dégoût de soi.

Les rétrospectivees sur certains personnages permettent aussi de mieux comprendre l'histoire ou d'être fixé sur des élements qui aurait pu échappé lors des précédentes lectures.

Et dans cette atmosphère sombre se déploie des problèmes sociétales, mais pas mal de romantisme je trouve. Je ne sais pas trop si c'est pour aider à la compréhension de ce qu'est un vampire et donc le développement de l'histoire ou juste le fait que l'auteur aime bien ça. Je penche plutôt pour un mélange des deux. Ce n'est pas dérangeant, on remarque juste à quel point Tsukasa ne tourne pas rond.

Un bon tome, je lirai la suite avec plaisir.
Devil's Line, Tome 4 Devil's Line, Tome 4
Ryo Hanada   
Euh...?
Je suis la seule a être tombé sur un exemplaire avec un GROS problème d'édition ? Environ les 20 dernières pages se trouvaient au début ! Quand j'ai commencé la lecture, j'étais toute perdue, j'me disais wtf ?! Et c'est quand j'ai vu le a suivre dans le prochain épisode puis le attention ! vous êtes à la fin de ce manga que j'ai vu L'ENORME boulette.

Bref, ça mis de côté, Tsukasa ne remontera je pense, jamais dans mon estime. Véritable aimant à problème ambulant, elle adore les fenêtres visiblement. A chaque fois elle se sauve par là. Enfin, Anzai qui la sauve plutôt.
J'ai bien aimé sa transformation sans qu'il devienne enragé. Je ne sais pas comment fais Tsukasa pour ne pas le trouver repoussant. Enfin bref.

Il faudra que je relise tout très calmement et attentivement car la ressemblance de certains personnages me fait m'égarer. Ceux avec des cheveux noirs plus exactement.
Bon, sinon ce tome était plutôt une sorte de mise en place je pense. On connait la taupe, on en suspecte d'autres, Anzai se doit faire une rétrospective sur lui-même.
Devil's Line, Tome 3 Devil's Line, Tome 3
Ryo Hanada   
On apprend plein de nouvelle chose sur les demi-vampires grâce au petit blondinet ! Je suis impatiente de voir si ces informations seront mis à profit et que Anzai se déride un peu sur sa nature ! J'ai très envie de savoir aussi un peu plus sur son père !

par darkness
Devil's Line, Tome 1 Devil's Line, Tome 1
Ryo Hanada   
La couverture m'a tout de suite attirée. J'avoue que je l'ai acheté sans vraiment savoir de quoi parlait ce manga, j'avais compris qu'il s'agissait de vampires en le feuilletant rapidement. Et après lecture finalement, je suis bien contente de mon choix. L'histoire est très intéressante et le personnage d'Anzai me plait beaucoup, par son côté mystérieux et réservé.
Devil's Line, Tome 7 Devil's Line, Tome 7
Ryo Hanada   
Vous connaissez ce genre de livres, de tome ou à certains passages, votre estomac se noue et se tord dans tous les sens car vous êtes nerveux, stressés et c'est sans compter le fait d'être complètement absorbé par ce qui se passe dans le tome en question. Eh bien pour ce tome sept de Devil's Line, c'est exactement ce que j'ai vécu à partir de la moitié de celui-ci. Comme toujours, je suis transportée par l'enquête mais je trouve qu'ici plus que jamais nous avançons sérieusement dans celle-ci, certaines choses sont mises à jour et j'aimerais tellement pouvoir dors et déjà dévorer un nouveau tome de la saga. Les personnages sont toujours aussi géniaux et j'adorerais avoir plus de choses dérivées sur eux, de même que j'aimerais sincèrement que ce manga soit plus connu que cela, il le mérite sincèrement.
Sorceleur, Tome 3 : Le Sang des elfes Sorceleur, Tome 3 : Le Sang des elfes
Andrzej Sapkowski   
Quel plaisir de lire ce volume! Je l'ai lu d'une traite. Les personnages sont vraiment attachants [spoiler](il y a juste Triss qui m'a tapé sur les nerfs pendant toute l'histoire!)[/spoiler] : Geralt de Riv est un personnage incroyable, le fait qu'il ne soit pas beau, qu'il ait des défauts, que ce soit un mutant le rend attachant (aussi bizarre que cela puisse être!) et puis il y a Ciri, toute l'intrigue tourne autour d'elle mais ce n'est pas non plus la fille parfaite, bien cliché! Certes, c'est l'élément clé de l'intrigue mais c'est une fille comme tout le monde, à qui on peut s'identifier bien qu'elle soit un mutant.
Il y a aussi Yen, qui est à la fois détestable, énervante, mais géniale! Elle, par contre, est une femme magnifique mais tout de même bourré de défauts!
Pour finir il y a le barde, Jaskier, est génial! Il ajoute un peu d'humour dans ce sombre livre.
A part ça il y a du suspense jusqu'au bout, on ne peut pas lâcher le livre une seconde, les pages se tournent toute seule et il y a tout ce dont on a besoin dans ce genre de livre : amour, combat, etc.
Bonne lecture

par Kyriaan