Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ButterFlyBook80 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Anamorphose Anamorphose
Feylie   
Si le style de l’auteure à quelque peu perturbé mes habitudes de lecture, passé cet effet de surprise, je dois dire que ce style « Shakespearien » aux mots bien choisis, aux tournures exquises a su me captiver aux fils des pages …
L’auteure nous offre une romance historique aux intrigues prenantes, ou l’amour transcende aux travers des mots et des ressentis des deux personnages principaux.
C’est l’histoire d’amour de deux hommes que tout oppose, qui n’auraient jamais du se rencontrer, mais qui sans le savoir sont destiné l’un à l’autre.
Siegfried se cache derrière un masque d’apparence, il s’est créé une façade, cache qui il est et ce qu’il est, tout cela par amour, pour l’amour des siens… Mais en vain …
C’est justement par amour que Engel fera fit de ces subterfuges, qu’il verra qui est vraiment ce dernier et ce qu’il cache sous son masque. Engel jouera de son charme, de stratagèmes pour ouvrir les yeux et le cœur de Siegfried, et faire tomber ce masque afin de dévoiler celui qu’il est et lui permettre de gouter au bonheur qu’il mérite.
Pour ma part, ce style détonnant à tout bonnement intensifié l’intrigue de fond et magnifié cette somptueuse histoire d’amour.
Les intrigues et le suspens sont tellement bien entremêlés, le contexte et la mise en scène si bien choisis, font que l’auteure nous offre une fin à laquelle on ne s’attend pas, ce qui rend son histoire encore plus magique.

Je finirai avec ces trois citations :
[spoiler]« Il était impossible de tomber amoureux d’une voix, et pourtant… Le chant de l’acteur était parvenu à frapper son âme, le transportant vers les rives d’un lac où l’amour transcendait les rêves »

« — Qui es-tu Engel ?
— Je suis cette peau qui est tienne à force de m’imprégner de toi. Et toi… Qui es-tu Siegfried ?
— Moi ? … Je suis ce cœur qui est tien et qui te garde en vie »

« Mais je n’ai jamais cessé d’y croire, à ce bonheur. À ce petit bout de chaleur que j’avais enfoui dans un coin de mon cœur rapiécé. Je me disais qu’en y croyant très fort, je parviendrais à en faire une réalité »[/spoiler]

Pucked, Tome 1 : Hard Boy Pucked, Tome 1 : Hard Boy
Helena Hunting   
Je suis un peu déçue par ma lecture... J'ai même plutôt survolée que réellement lu la fin de l'histoire.
Certain moment cocasse m'on fait rire au éclat mais je trouvais que leur histoire tournait un peu en rond et les scènes de sexe sont vraiment trop présente et répétitive...
Alex n'est pas assez sur de lui "Est-ce que je peux, Est ce que tu aimes" et j'en passe il ne ma pas du tout séduite. Violet elle est déjanté mais pareille elle ne m'a pas convaincu.
Après leurs fixettes sur le Castor de Violet ou sur l'énorme "attribut" d'Alex ma rapidement gonflé, pareil pour la vulgarité du langage en général !


par meliaa
Pucked, Tome 3 : Big Boy Pucked, Tome 3 : Big Boy
Helena Hunting   
Et bien, je suis contente de l'avoir enfin fini. La lecture fut laborieuse. Je me suis ennuyée, il ne se passe pas grand chose dans ce livre à part les galipettes des deux protagonistes. Pire que des lapins et ce jusqu'à la fin. Il n'y a pas d'intrigue ni une belle histoire d'amour. Même l'humour est peu présent, je n'ai pas rit ni sourit une seule fois. Même Violet que j'ai trouvé drôle dans le tome 1, je l'ai trouvé complètement idiote ici. Je ne sais pas si je lirais la suite.

par cyn79
Comme un oiseau, tome 2 : L'Ombre dansante du Dragon Comme un oiseau, tome 2 : L'Ombre dansante du Dragon
Jeremy Henry   
Un excellent premier livre avec lequel j'ai passé un agréable moment : lu pratiquement d'une traite, je dis bien pratiquement, car il a fallu aller dormir quand-même !

Dès les premiers mots vous êtes happés dans cette atmosphère Nippone. Un tout nouveau monde pour moi, où il a été très délicieux de me plonger. Nous suivons l'histoire de Ren et de Shôjï, l'histoire d'une belle rencontre, inopinée, motivée par leur passion de la moto. Dès les premiers regards ces deux hommes s'attirent. Seulement Ren reconnait le danger en Shôjï, le danger d'un sentiment fort qu'il ne souhaite plus éprouver pour un hétéro. De pages en pages, nous allons découvrir cette relation qui se tisse entre eux, ce lien qui devient vital.

Ren est un personnage charismatique, énigmatique, qui parait fort, invincible, sûr de lui, arrogant. Cependant, au fil de notre lecture, nous nous apercevons que sous ce masque dur se cache une personnalité sensible, blessée et très émotive, une personnalité à fleur de peau, mais qui ne manque pas de courage ni de volonté.

Shôjï est un flic intègre, honnête, têtu, un brin taquin et quelque peu intimidé par Ren. Dès qu'il voit ce dernier, il sait ce qu'il veut, il sait ce qu'il désire, même si cela ne lui est jamais arrivé. Au contraire de Ren, sous ses airs apeurés et plus fragiles, nous découvrons un Shôjï fort, audacieux, directif, réconfortant, extrêmement courageux, prêt à tout pour sauver et aider celui qu'il aime.

Ren et Shôjï vivent une histoire assez extraordinaire, un peu foudroyante, pleine de passion, de sexe et d'amour. Seulement, quand les origines de Ren font surfaces et qu'elles s’entremêlent à l'enquête en cours de Shôjï, c'est leur vie et leur destin qui basculent. Ils entrent de plein fouet dans le monde des Yakuzas, un monde fait de code, d'honneur, de danger, de mort. S'ensuit alors pour nous lecteurs un suspens haletant, une partie de cache-cache, mais surtout, nous sommes spectateurs du choix de Shôjï et Ren, ce choix qui leur impose de prendre des décisions sur leur carrière, leur futur.

La plume de l'auteur est fluide, agréable. Il nous entraîne avec passion dans un monde très travaillé, sans vous embrouiller dans trop de détails, juste ce qu'il faut pour vous plonger en plein cœur de ce Japon obscur et d'en connaitre les codes.
Les scènes de sexe sont assez explicites, sexy, endiablées, empreintes d'amour et de fougues mêlés...elles vous donnent parfois chaud, sans être vulgaires.
Dans ce récit, grâce aux mots, aux descriptions de l'auteur, nous sentons tout l'amour que se portent Ren et Shôjï, mais aussi tout ce respect qu'ils ont l'un pour l'autre, cette envie de se protéger mutuellement, de ne faire plus q'un.
Une certaine scène du récit m'a beaucoup bouleversée, j'ai ressenti de plein fouet toute la douleur et la détresse de Ren, son impuissance, sa déchéance, son abandon total, ce mutisme et cette perte dans laquelle il s'est retranché. Bref, un grand moment émotionnelle pour moi.

Au final, je dirai que j'ai beaucoup aimé cette histoire, car elle mêle à la perfection l'amour et le devoir, l'amour et la mort, l'amour et la peur, mais surtout l’amour inconditionnel et puissant de deux hommes très attachants, qui feront tout pour survivre et s'aimer. Un monde des Yakuzas très intéressant, une enquête bien menée où les révélations s’enchaînent, tant sur le passé de Ren que sur les coupables dans l'enquête de Shôjï. Une fin de roman très belle et assez déroutante, qui m'a beaucoup plu.

Et le moment que j'ai vraiment beaucoup adoré : c'est quand j'ai découvert le pourquoi du titre du livre : juste parfait, avec la couverture qui prend alors toute sa signification.

Merci.

par Tikimel
Geek Girl, Tome 1 : D'intellectuelle à top modèle Geek Girl, Tome 1 : D'intellectuelle à top modèle
Holly Smale   
Véritable coup de coeur pour ce roman !
Harriet Manners est un personnage haut en couleurs comme on les aime. Elle est maladroite et très intelligente. Dès les premières lignes, je l'ai appréciée ! Elle est propulsée dans un monde qui lui est totalement étrangé et ce n'est que du bonheur !
Malgré le ton léger de ce livre, on nous expose les difficultés de l'identité chez les adolescents et la cruauté qu'ils peuvent avoir entre eux.
J'attends désormais avec impatience le tome 2 à paraître le 28 août prochain !

par Cleem27
Geek Girl, Tome 3 : Plus que parfaite Geek Girl, Tome 3 : Plus que parfaite
Holly Smale   

J'ai l'impression que plus je lis les tomes de cette série, plus je les apprécie ce que je trouve assez surprenant car c'est souvent l'inverse.
On découvre une Harriet en pleine forme au début du roman qui tombe vite dans le pétrin : New York, ce n'était pas du tout mentionné dans ses digrammes de l'année géniale et encore moins dans une ville perdue à 1h30 de la vraie ville où elle aurait pu s'épanouir. De plus, Nat entre dans une école de stylisme et semble l'abandonner pour une autre Pire Pote du nom de Jessica. Quand à Toby, difficile pour lui d'utiliser ses talents de super espion à l'autre bout de l'Atlantique. C'est donc la mort dans l'âme qu'Harriet essaye de se faire à sa nouvelle vie. Mais quand tous ses proches oublient son anniversaire, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Elle s'enfuit pour participer à un shooting photo sans laisser de nouvelles à personne...
On sent qu'Harriet à grandi, qu'elle est plus sûre d'elle depuis qu'elle est avec Nick.
On retrouve les personnages auxquels on est attachés et de nouveaux aux personnalités assez déroutantes voire complètement loufoques. C'est ce que j'aime dans ces livres d'une part vous avez un certain sérieux et un peu de culture avec les infos que vous donne Harriet, de l'autre ça part totalement dans le délire et avec beaucoup d'humour. J'ai aimé le dépaysement : on découvre (comme dans le tome 2 à Tokyo), un nouvel environnement : New York mais on est quand même accompagnés de personnages connus (Nick, le grand retour de Fleur). L'auteure fait attention à tous les détails pour que la lecture soit fluide, et elle l'est. Seul point que je trouve dommage : Wilbur était moins présent et moins drôle que sur les tomes précédents, aussi on a totalement oublié Yuka Ito, personnage que je trouvais pourtant assez intéressant. Mais sinon dans l'ensemble c'était une belle lecture qui fait du bien et qui nous fait rire.
Geek Girl, Tome 2 : En marge du podium Geek Girl, Tome 2 : En marge du podium
Holly Smale   
Un tome qui est aussi rafraîchissant que le premier. On retrouve Harriet et sa maladresse au Japon. Les péripéties s'enchaînent ainsi que les malentendus. Dans ce tome, Harriet se doit d'agir seule et le moins que l'on puisse dire c'est que cela vaut le détour. Je suis contente que le personnage n'ait pas tant évolué que cela, car j'aime sa sensibilité, sa naïveté et le fait qu'elle soit pure. Pendant tout le roman, on se dit que les éléments sont contre notre héroïne, on se sent blessés pour elle mais on ne peut qu'être amusés par son histoire. C'est un peu dommage que les personnages de Nat, d'Annabel et du père d'Harriet sont un peu plus en retrait dans ce tome car je les appréciais beaucoup. Par contre, le moins que l'on puisse dire c'est que Nick est très présent dans ce tome-ci. Pour moi, il reste cependant toujours insaisissable, et je ne parviens pas vraiment à bien cerner la relation qu'il entretient avec Harriet. Je dirais que ces deux derniers points sont les seuls hic que je note dans cette histoire.

par Anaelmde
Geek Girl, Tome 4 : Sous les feux de la rampe Geek Girl, Tome 4 : Sous les feux de la rampe
Holly Smale   
Harriet Manners, catastrophe ambulante. Attention rien n'est épargné dans ce livre ! Un tout petit peu long à démarrer, il reste néanmoins à la hauteur des tomes précédents et tout aussi riche en péripéties ! J'ai terminé ce quatrième opus et j'avais envie de crier pour avoir la suite ! Quoi dire d'autre ? On apprécie encore ses aventures drôles et pleines d'émotions (du rire, jusqu'à une petite larme).

[spoiler]Pour celles qui espéraient avoir du Nick Hidaka au menu, sachez que non il n'est pas présent physiquement dans ce tome. Oui je sais, c'est barbare. Atrocement barbarifique[/spoiler]

C'est une série à lire d'urgence pour rire et déconnecter de la réalité !

Note : 8.5/10
Geek Girl, Tome 5 : Jambes par-dessus tête Geek Girl, Tome 5 : Jambes par-dessus tête
Holly Smale   
Geek Girl est toujours aussi désopilant. On retrouve le même esprit "miss catastrophe" absolument délicieux dans chacun de ces tomes et ce n'est pourtant jamais lassant. On se dit "nom de nom Harriet, quelle clown tu fais !". Et puis cette fin promet un sixième tome grandiose !

Une superbe série à lire qui donne toujours le sourire !

Note : 8/10
Geek Girl, HS : Être ou ne pas être Geek Girl, HS : Être ou ne pas être
Holly Smale   
Je n'ai pas vraiment apprécié cet " entre deux tomes " . J'avais déjà lu le tome 3 avant de lire celui ci , du coup cela manquait un peu de sens . Le caractère très "petite fille " d'Harriet commence à m'horripiler ! Ce n'était pas une très bonne lecture à mon goût !

par Elise1709