Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ButterFlyBook80 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
La vieille buvette La vieille buvette
Lee Brazil   
Une romance M/M sympa à lire pour passer un bon moment. Malheureusement, pour moi, la magie n’a pas opéré. C’est une nouvelle donc l’histoire est courte, sauf que le déroulement est trop rapide.



On suit l’évolution de Sam et Matt, « copains de baise » à l’université, qui se retrouvent des années plus tard. J’ai trouvé cela dommage que même si c’est une nouvelle, les sentiments et le déroulement n’aient pas été approfondis.



On n’a pas le temps de s’attacher, je n’ai pas réussi à intégrer leurs univers et leurs histoires. Malgré tout, la plume de l’auteur rend notre lecture fort agréable.



En bref, j’ai passé un bon moment de détente. Une histoire courte, sympa, mais qui à mon humble avis aurait mérité un peu d’approfondissement. Une nouvelle n’empêche pas de rentrer plus en profondeur dans les sentiments, et là pour moi c’est ce qui m’a cruellement manqué. Je n’ai pas réussi à m’attacher ni à ressentir l’histoire.


Fish & Chips, tome 2 : Count me in Fish & Chips, tome 2 : Count me in
Cha Raev   
J'ai préféré ce tome au tome 1. Cela tient très certainement aux personnages. J'ai une affection particulière pour Nick (je n'avais pas du tout ressenti son personnage comme ça dans le tome 1) qui se perd parfois dans ses pensées, bafouille mais souhaite vivre à fond ; et Nat, ce comptable un peu trop terre à terre, au physique "normal" (pas un dieu du stade quoi), qui a désespérément besoin du feu que Nick réveille en lui.

par Cissou33
Fish & Chips, Tome 1 : Totally Nuts Fish & Chips, Tome 1 : Totally Nuts
Cha Raev   
Je remercie chaleureusement les éditions « MIX EDITIONS » pour l’envoi de ce service presse.

Vous vous souvenez tous de la barre chocolatée « Nuts » ?

Alors ce livre, c’est exactement la même recette. C’est une petite gourmandise fondante, croquante, enrobée d’un succulent aphrodisiaque. Et je dois dire que j’ai succombé avec délice et je n’en ai laissé aucune miette.

Cha Raev, avec une écriture charismatique, nous offre une romance bourrée de testostérones, avec deux mecs bien virils, aux caractères bien trempés, mais malgré tout une romance très tendre, très romantique.

D’un côté, nous avons Nuts, un géant blond, à la carrure qui en impose, un rugbyman tout en muscle et en poil.

De l’autre, nous avons Buster, un ours mal léché avec un caractère à la con.

Leur rencontre va faire des étincelles. Comme à son habitude, Buster va avec son mauvais caractère, sa mauvaise fois et ses paroles bien cinglantes, essayer de repousser un maximum Nuts, mais ce dernier ne va pas se laisser faire ou avoir, et va petit à petit fissurer les murs de protections que Buster a érigé tout autour de lui pour se protéger.

Ce livre nous raconte leur rencontre, la naissance de leurs sentiments, comment Nuts va devenir indispensable à Buster, comment ce dernier va enfin baisser sa garde et s’avouer que lui aussi à droit à l’amour.

J’ai totalement craqué pour ces deux gaillards et pour Nuts en particulier. Tout au long du livre, il est pleins de petites attentions pour Buster, il est tendre, prévenant, attendrissant (la scène du métro, et celle du bain après la pluie ont carrément fait chavirer mon petit cœur).

Ces deux là, m’ont émue, m’ont fait sourire, même rire à quelques reprises et m’ont beaucoup touché.

Je suis carrément « Totally LOVE » de Nuts & Buster.

J’ai beaucoup aimé la petite nouvelle en bonus « Celui qui compte », qui nous permet d’en savoir plus sur la rencontre de Nick et Nate (deux personnages secondaire du roman)
Lui, Livre 2 : L'Amoureux Lui, Livre 2 : L'Amoureux
Nathalie Marie   
J’aime beaucoup les écrits de Nathalie Marie et j’avais particulièrement apprécié Lui, le tome précédent, conté par ce jeune lycéen qui découvrait l’amour avec un grand A. Dans ce deuxième volet, c’est donc Lui, ce jeune homme de vingt-cinq ans qui narre leur histoire. Les sentiments sont forts et intenses, le carcan familial dans lequel il évolue est réaliste et bien décrit, la douceur de la plume est toujours aussi exacerbée. Cependant, le récit s’étire un peu trop en longueur. Quand bien même il se déroule sur plus de quinze ans.

Lui nous raconte son coup de foudre. L’attachement qui s’installe et se transforme très vite en un amour passionné et passionnant. Mais aussi ses obligations familiales aristocratiques qui imposent une temporalité à leur relation. Le lecteur est très vite témoin de la répulsion que Lui ressent face à ses devoirs d’un autre âge, mais aussi sa résignation, son conditionnement. S’ensuivent des années esseulées où son unique objectif est de retrouver les bras du jeune homme. Il répond aux attentes de son père, il construit une vie singulière avec Agathe, sa promise, et observe de loin le lycéen qui est devenu un étudiant brillant.

Pourtant l’amour est si intense qu’il pousse Lui à briser les chaînes invisibles qui le retenaient. Il prend enfin son envol et décide de vivre cette passion dévorante qui l’habite depuis de nombreuses années. Les deux hommes se sont attendus, comme si ce sas était nécessaire pour décider de leur vie future. Quelques ajustements, beaucoup de douceur, d’amour, de discussions et de dépassement de soi sont essentiels pour vivre cette relation au grand jour et trouver leurs marques.

Les personnages secondaires sont plaisants et particulièrement les deux enfants qui sont craquants. Être spectateur de l’évolution des mentalités des parents aristocratiques est aussi très intéressant. Le couple est charmant, attentionné et doux. Leurs échanges profonds. Le récit s’écoule sans heurt et dévoile ces deux âmes et leur connexion si spéciale. La seconde partie est particulièrement réussie et la fin très belle.

Je saisis la volonté de l’auteure de vouloir nous immerger totalement dans cet amour impérieux en nous décrivant et insistant sur chaque partie de leur vie, sur ces petits riens qui changent tout. Ce chemin qu’ils entreprennent d’abord à tâtons, puis avec cette envie furieuse de construire ensemble cette vie qu’ils appellent tant. Malgré cela, je n’ai pas réussi à me dévêtir de cette sensation de distance et entrer véritablement dans le récit.

Ce chant d’amour lent, doux et délicat saura, j’en suis sûre, vous toucher.
Des Ailes Des Ailes
Nathalie Marie   
Je remercie chaleureusement Nathalie Marie de sa confiance et de m’avoir confié sa nouvelle afin de lui donner mon avis.
Quel plaisir de retrouver la plume délicate de Nathalie. Avec cette nouvelle, elle nous offre un fois de plus, une histoire pleine de douceur, de tendresse, d’amour… et cela nous réchauffe le cœur en ces périodes de fêtes.
C’est l’histoire d’un don de soi, d’une acception, de reconnaissance, c’est l’histoire de décisions et de choix qui changent le courant d’une vie.
C’est tout simplement l’histoire de Maël et Nathan, deux jeunes hommes, touchants, attachants et tellement humain, que les aléas de la vie ont réunis. Parfois, il suffit de tendre la main pour sauver un être en perdition. Il suffit de lui ouvrir les portes de son cœur et votre âme pour qu’il se reconstruise. Voici ce que Nathan, un homme d’une grande générosité, avec un cœur en or, mais tellement humble malgré tout, réalise et offre par amour …
L’auteure nous conte l’histoire d’un don de soi qui se concrétise par un amour infini.
Merci à l’auteure pour ce joli moment de douceur, et grâce à elle, désormais, mon chocolat chaud aura une toute autre saveur.

Le Chant des captifs Le Chant des captifs
Ven Yam   
Magnifique ! C'est une tranche de vie formidablement intense en émotion qui nous est offerte là. Du début à la fin. Un livre que je recommande chaudement !
Histoire d'aimer M/M, Tome 2 : Neuf mois Histoire d'aimer M/M, Tome 2 : Neuf mois
Thémys Eridine   
Avec Neuf mois, l’auteure nous offre une petite romande épicée d’humour et d’amour. Ce fut pour ma part, un agréable moment de détente.

Nous suivons Cédric et Jérôme, père respectif d’Alex et Vincent, qui se rencontrent quand ils apprennent que ces derniers viennent de se marier en secret. Et quelle rencontre ! Une rencontre qui frise le rocambolesque, une rencontre cocasse, pleine d’humour (j’avoue avoir bien ri), une rencontre qui débouche en quelque sorte sur un coup de foudre …

Cédric est un vrai grognon, têtu, bourru, aux piques bien senties, sans attache depuis un événement malheureux du passé. Il butine à droite à gauche, profite des plaisirs de la vie, et est considéré comme « un coureur de jupon » par tout son entourage… Il ne pensait pas que cette rencontre « CHOC » allait modifier sa vision de l’amour, et qu’il allait succomber au charme tranquille de Jérôme.

Jérôme quand à lui, est un homme calme, posé, réfléchi, chaleureux, qui à mis sa vie amoureuse entre parenthèse afin de se consacrer entièrement à l’épanouissement et l’éducation de son fils. Quand il rencontre Cédrie, ce dernier l’insupporte au plus haut point, et ne comprend pas de ce fait la réaction physique de son propre corps… L’isolement qu’il s’imposera lui fera admettre qu’il ressent quelque chose pour un homme.

J’ai carrément adoré Cédric, je crois que j’ai eu une vrai attirance pour son côté bourru, têtu, grognon mais qui en fait cache un cœur rempli de tendresse. J’ai aimé sa façon de réagir face à ses sentiments, j’ai aimé ses doutes, ses prises de risque, et ces gestes tendres envers Jérôme.

J’ai beaucoup aimé Jérôme, car malgré tous ces doutes, ces craintes, il prend le risque de laisser une chance à ces sentiments nouveaux qui s’éveillent en lui.

Je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas gâcher votre plaisir de lecture, mais sachez que j’ai beaucoup aimé cette nouvelle toute en légèreté et subtilité, bourrée d’humour et avec un énorme débordement d’amour comme je les aime.

Cette lecture ma carrément donné envie de lire ELEVEN

Aimer, éperdument Aimer, éperdument
Rowan Speedwell   
Quel plaisir ce fut pour moi que de lire une histoire qui se déroule au cœur d’un ranch … Suffit de me souffler à l’oreille le mot « Cow-boy » et je ne peux résister.
Cette fois-ci, pas de grand Ouest sauvage ! Direction les grandes terres arides du Nouveau-Mexique, au cœur d’un ranch, où l’homme est avant tout au service et aux petits soins pour son fidèle compagnon, le cheval.

Quand Joshua arrive à la ferme de son oncle, nous faisons connaissance avec un homme meurtri, détruit, un homme qui erre sur son semblant de vie. Un homme qui ne croit plus en rien, un homme qui ne veut plus se battre, et qui se laisse inlassablement sombrer … Mais parfois, il y a des secondes chances qui s’imposent à nous, qui viennent nous porter secours, nous redonner le souffle nécessaire à notre salut, et cela malgré nous …
Joshua ouvrera-t-il les yeux ?
Finira-t-il par accepter qu’il mérite réellement cette chance, ce bonheur tout neuf ?

Elian, quand à lui, est un cow-boy quelque peu solitaire, renfermé sui lui-même, qui parle peu. C’est un homme avec un cœur Enorme, un homme qui prend soin des animaux, qui fait preuve de patience, d’abnégation. J’avoue qu’il m’a énormément touché et m’a fait beaucoup penser à Robert Redford pour son rôle dans « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux ». Quand il voit Joshua pour la première fois, pour lui c’est comme une évidence, tel un coup de foudre. Il voit en ce dernier par delà les apparences, il voit en lui tout simplement, il voit ses failles, mais surtout sa force …Il donnera tout ce qu’il a, ce qu’il peut, afin de l’apprivoiser, afin de panser ces blessures. Il prendra soin de lui, de la même manière qu’il le ferait avec un cheval sauvage.
Arrivera-t-il à dompter l’animal sauvage qu’il perçoit en Josh ?
Arrivera-t-il à accepter les sentiments puissants qu’il ressent ?
Saura-t-il faire tomber toutes ces barrières et faire abstraction du regard ou du jugement d’autrui ?

« Aimer éperdument », c’est l’histoire de deux hommes qui vont apprendre doucement à s’aimer, à se reconstruire … l’abnégation, le don de soi de l’un pour le réapprentissage de la vie de l’autre … Tout cela ne se fera pas sans heurts, sans douleurs, sans déchirures, sans rejet, mais malgré toute cette souffritude, l’auteure arrive à nous transmettre, à nous faire ressentir énormément d’amour, de tendresse, de complicité. Avec de la simplicité dans ces mots, elle nous fait ressentir aussi tous leurs doutes, leurs craintes quand à leur attirance mutuelle, encore plus qu’en ils finissent par y succomber …Et surtout leurs peurs (celle d’Eli en particulier) face aux yeux du monde …

Voici une histoire qui m’a énormément touché, ému. J’ai succombé au charme de ces deux êtres totalement différents, mais ou leurs différences se complètent à merveille. J’ai ressenti leurs émois, j’ai eu mal avec eux quand la vie malgré tout ne les épargne pas…
Par contre, j’ai un Enorme Bémol, qui ne m’a pas permis de vibrer intensément au rythme de leur amour, ce qui fait que ce n’est pas un coup de cœur… Alors que ce bouquin avait tout pour l’être !
Non de dieu !!! Pourquoi ??? Quelle idée d’infantiliser un des deux protagonistes ? Mince alors … Le mec est agent du FBI, il m’est décrit certes anéanti, mais vu ses missions, je m’imagine facilement un mec bien viril … au cours de ma lecture, j’ai bien ressenti un homme avec un fort caractère, du tempérament … Et là, son amant le surnomme « Fiston » ou encore « Mi hijo » Sérieux ??? Désolé, mais là cela m’a gâché mon plaisir. C’est carrément un « Tue l’amour » Adieu la grande envolée de papillons !… Je suis déçue et fâchée, parce qu’en plus de cela ils n’ont même pas de vrai différence d’âge qui pourrait à la rigueur expliquer ces termes … je ne comprends pas …
Bon malgré cela, c’est un très très beau livre à côté duquel il ne faut absolument pas passer.

Akim & Arthur : À la fin de la danse Akim & Arthur : À la fin de la danse
V. D. Prin   
Fascinant : Akim, rejeté par sa famille sauf sa soeur pour son homosexualité, danse dans une boite de nuit gay pour financer ses études de médecine. Un soir, pendant son show, il prend pour cible, dans un groupe d’hommes venus fêter un enterrement de vie de garçon, l’hétéro à l’air froid et dédaigneux... Quand commence enfin son stage tant attendu dans le service de pédiatrie du Dr Hersons, Akim n’en revient pas que ce soit l’inconnu de la soirée qui hante ses pensées et encore moins qu’il l’invite à sortir avec lui. Si Arthur est attiré par Akim et succombe à ses envies, il n’est pas prêt à s’afficher avec Akim... Une romance M/M courte qui se dévore où j’ai complètement été charmée par Akim et passé un excellent moment. A découvrir mais laissez vous surprendre et évitez de lire la 4ème de couverture qui en dit trop.

par Folize
Comment séduire un geek, manuel du fêtard Comment séduire un geek, manuel du fêtard
Xara X. Xanakas    Piper Vaughn   
Adorable roman M/M. Hormis quelques fautes de conjugaison ou d'orthographe, c'est bien écrit, fluide. L'histoire est toute mignonne, et l'humour bien présent, avec quelques touches d'émotion comme on aime. J'ai apprécié les personnages, bien typés mais sans entrer à aucun moment dans la caricature, et qui se révèlent plus profonds qu'il n'y paraissait au départ. Mention spéciale pour Ash, que j'ai trouvé adorable. Et l'idée du manuel pour apprendre à séduire le geek est à la fois originale et bien traitée, distillée tout au long du roman. Bref c'est léger et pétillant et jubilatoire comme une coupe de (bon) champagne !



par Lena06