Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Buzz3 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Duma Key Duma Key
Stephen King   
Grande amatrice de King durant ma jeunesse, c'est avec plaisir que je reviens vers l'auteur avec Duma Key. Une intrigue solide, rondement menée, digne de l'esprit torturé, rigoureux et talentueux comme King. L'auteur prend son temps pour introduire finement les personnages, planter le décor. Oui, on a hâte de rentrer dans le tourbillon. Et une fois les vannes de l'horreur ouverte, on y est, on regarde autour de soi, on préfère laisser la lumière et puis ne plus trop y penser une fois le livre fermé .
excellent
Superbe .
La Servante écarlate La Servante écarlate
Margaret Atwood   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Je ne saurai dire à quel point ce livre me révolte, m'horrifie, me glace le sang... Depuis le début de sa lecture il me trotte dans la tête et me hante.
Margaret Atwood parvient à entretenir le suspens du début à la fin en distillant ses informations au compte-goutte. Tandis que le lecteur se convainc qu'un tel retournement, une telle société, ne pourrait pas se mettre en place, l'autrice nous prouve le contraire. Bien sûr, elle a en tête le régime nazi et toutes ses pratiques, l'ex-URSS et cette cruelle séparation que représente le rideau de fer, le terrorisme islamiste montant dans les années 80, mais aussi toutes ces communautés religieuses extrêmes telles que les amishs, les mormons... De cet amalgame historique naît sa finalement très probable République de Gilead.

Le récit couvre trois périodes charnières: avant le changement, la période d'endoctrinement et le présent de l'action. L'héroïne, Defred (Offred en VO) jongle brièvement entre les unes et les autres de façon assez décousue, ce qui donne rapidement cette sensation de frustration et d'avidité quant aux informations, mais surtout, laisse tout le loisir au lecteur de combler les blancs avec toutes les horreurs qu'il peut imaginer.

Le récit à la première personne s'attarde sur le ressenti de Defred. Car il y a ce qu'elle parait et ce qu'elle retient en elle. On la sent littéralement prisonnière de son corps tant on l'a dépossédée de tout: elle n'a plus de nom (Defred est la façon de nommer indifféremment toutes les servantes qui se succèdent chez ce commandant), plus de sentiments (elle les réprime pour ne pas se trahir et survivre dans cette société) et surtout elle ne dispose même plus de son corps. Ce qui lui reste, ce sont ses souvenirs douloureux et lointains, mais néanmoins vitaux, qui pourraient la faire basculer dans la folie si elle s'y attarde de trop, et l'éventualité de mettre fin à ses jours si elle en trouve le moyen.

Certains pourront trouver cette femme très lâche, s'attendant à de l'action et des soulèvements à la Hunger Games ou Divergente, moi je la trouve très courageuse et surtout très forte pour endurer tout cela sans craquer. Dans cette société qui brise les individus et où sont entretenues terreur, paranoïa, délation, elle prend bien plus de risques qu'un lâche à sa place. La résistance et la rébellion commencent par là: défier les règles imposées, même les plus petites. Ce traitement réaliste est tout à l'honneur du livre.

Pour finir je parlerai de la série dont j'ai pu voir à ce jour les quatre premiers épisodes. Je la conseille vivement à toute personne qui voudrait vraiment approfondir l'univers et mesurer toute l'ampleur de l'horreur de cette société, car elle va jusqu'au bout des choses (ce qu'on pourrait reprocher éventuellement au livre qui ne montre que ce que Defred connait, c'est à dire bien peu). Du point de vue ambiance, elle restitue bien ce sentiment de terreur, d'horreur, d'oppression et de malaise qui est le nôtre lors de la lecture, avec en plus un décalage entre avant/après intelligemment accentué par la bande son et la photographie.
Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Jane Austen   
Depuis plusieurs mois je me suis découvert une adoration pour la lecture fantastique, mais je me suis promit de lire d’autre style pour ne pas passer a côté d’un bon roman, car mes goûts son assez variés dans presque tout.
Orgueil et préjugés, un livre de 622 pages, si je n’aime pas ça va être long… Mais non je me suis fais avoir ! Malgré d’être loin de mon style de lecture j’ai craqué. (Mais je dois avouer que j’ai du parcourir la moitié du livre pour me sentir aisé, me laisser bercer et enivré par l’histoire).
Le personnage d’Élisabeth m’a charmé. Ici loin d’être une histoire de coup de foudre, mais bien une évolution de sentiments renversés.
Je sais que ce livre est un coup de cœur de beaucoup de personne et qu’il a reçu beaucoup d’éloge, c’est pourquoi je voulais le lire, le mettre au défit de voir si il pouvait me séduire. Il a réussit avec un franc succès.


par vallery73
Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 3 : Le Piège de la Belle au bois dormant Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 3 : Le Piège de la Belle au bois dormant
Mary Higgins Clark    Alafair Burke   
Encore une fois, notre duo d'auteures nous revient avec une enquête où le glamour et les jeux de pouvoir sont au centre de l'intrigue. Galas, jolies robes et famille renommée cela ne pouvait faire autrement que de créer de la jalousie autour des protagonistes. Je dois avouer que j'aime bien cet aspect de cette saga. Un élément assez original et que l'on ne retrouve pas ailleurs.

Il est également intéressant que cette fois-ci Laurie et son équipe aient choisi une enquête qui soit totalement différente. Habituellement, ils choisissent un coldcase mais cette fois-ci, nous avons plutôt affaire à une erreur judiciaire... ou non! Faut lire le bouquin pour savoir si Casey est vraiment coupable.

Je me permets de vous conseiller de lire les tomes dans l'ordre, car cela va vous permettre de suivre l'évolution des personnages. Personnellement j'aime bien voir grandir le petit Timmy ou bien suivre la retraite de Léo... qui va revenir dans la police à temps partiel. Assurément, ce qui attire mon attention c'est la relation entre Laurie et Alex, surtout maintenant qu'ils ne travaillent plus ensemble.

Maintenant, je suis impatiente de lire la suite et de découvrir la prochaine enquête de Suspicion! Encore une fois, ce fut un moment vraiment agréable de lecture. Ces deux auteures font une bien belle équipe pour nous divertir et nous concocter des récits captivants!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
Le Chuchoteur Le Chuchoteur
Donato Carrisi   
Ce thriller est juste excellent, autant dans l'écriture que dans la trame. L'histoire est superbement ficelée, l'enquête époustouflante ponctuée de quelques descriptions macabres comme il le faut! Un livre à recommandé aux amateurs du genre serial killer.

par Fionasim
Les Fourmis Les Fourmis
Bernard Werber   
CE livre est l'illumination de la science fiction. Il y a tant de rebondissement, de mystère!!!! C'est une comparaison logique entre la vie animale et humaine.Tout en étant un polar, il résume toute la psychologie humaine en quelques pages
Hex Hex
Thomas Olde Heuvelt   
Hex.
Était pour moi un livre qu'il fallait que je lise absolument en vue de cette belle description .
Et d'un avis très positif d'un de mes auteurs chouchou Stephen King .
Eh bien je ressors avec un bilan mitigé je suis assez déçu dirai-je .
Je voulais avoir peur très peur et avoir des frissons et bien rien de tout cela a mon grand désarroi...
Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 2 : La mariée était en blanc Les Enquêtes de Laurie Moran, Tome 2 : La mariée était en blanc
Mary Higgins Clark    Alafair Burke   
Je ne sais pas quelle mouche me pique, mais depuis quelques temps je lis de plus en plus de policiers et de thrillers alors que ce n’était pas du tout ma tasse de thé avant. Ce genre d’histoires me plait chaque fois plus et je voulais donc continuer sur ma lancée en lisant un ouvrage de la célèbre Mary HIGGINS CLARK, qui n’est plus à présenter. Je n’avais jamais eu l’envie de me plonger dans l’un de ses récits, mais comme on dit le dit si bien : mieux vaut tard que jamais.

« La mariée était en blanc » met en scène Laurie Moran, productrice de l’émission de télé-réalité ‘Suspicion’ qui a pour but de reconstituer des crimes non résolus, avec l’espoir de trouver peut-être le coupable.
Pour sa prochaine émission, Laurie a décidé de se pencher sur l’affaire de ‘La Mariée Envolée’, de son nom Amanda Pierce, qui a subitement disparue la veille de son mariage. Sans trace d’elle depuis cinq ans, ni sa famille ni ses amis ne savent si elle est encore vivante et n’a pas eu le courage de rompre ses noces ou si elle a été tuée.
Laurie Moran et toute son équipe vont donc rassembler une nouvelle fois toutes les personnes présentes au moment du crime à l’hôtel de Palm Beach, lieu où devait se dérouler le mariage.
A travers cette émission, les masques vont tomber et les vérités vont éclater.

Cette histoire est juste fantastique !
J’ai été captivée de la première à la dernière page et j’avoue avoir eu beaucoup de mal à refermer ce livre quand je le devais.

Le récit est vraiment prenant.
Il mêle une affaire criminelle plutôt classique avec notre époque grâce au concept de télé-réalité. C’est hyper moderne et surtout : ça marche !
Ce concept a déjà été utilisé par nos deux auteurs dans le livre précédent, « L’affaire Cendrillon », mais aussi dans « Le bleu de tes yeux » écrit uniquement par Mary HIGGINS CLARK.

Le style d’écriture est juste parfait. Bien que ce livre ait deux auteurs, nous ne remarquons absolument pas les changements de vocabulaire ou ces autres petits détails qui montrent le changement entre les deux écrivains.
Ici, Mary HIGGINS CLARK et Alafair BURKE réussissent à viser le mot juste et à aller droit au but. Ils ne nous engluent pas dans des phrases longues et complexes et préfèrent garder un style simple, mais direct, avec des phrases courtes. Cela rajoute vraiment du tempo au récit, mais aussi de la tension.
Cette tension se manifeste également à travers les chapitres qui sont tous courts. Cet effet de rapidité nous plonge encore plus dans l’histoire et nous rend accro car aucun chapitre n’est inutile. Tous comportent des indices et font avancer l’enquête.
J’ai vraiment été séduite par cette écriture !

J’ai également été conquise par les personnages de cette histoire.
Laurie Moran nous parait d’abord un peu froide de par son côté professionnel. Petit-à-petit, nous découvrons que derrière cette femme se cache quelqu’un de blessé, d’hésitant, mais surtout d’humain. Son duo avec son fils, Timmy, et la relation qu’elle a avec son père, Léo, n’en sont que des preuves. Comme je n’ai pas lu les précédents ouvrages la mettant en scène, je l’ai seulement découverte telle qu’on nous la présente ici et c’est peut-être pour cela que je l’ai trouvé un peu froide dans les premiers chapitres.
Alex, qui campe le rôle de présentateur de l’émission, mais aussi d’avocat et de petit-ami de Laurie est juste absolument charmant. J’ai vraiment été séduite par son caractère doux et son côté professionnel.
Timmy et Léo sont tous les deux attendrissants.
Je ne m’attarderai pas vraiment sur chaque personnage qui fait parti de l’enquête car j’en aurai beaucoup à dire, mais sans révéler un seul indice sur la fin cela risque d’être très compliqué pour moi.

Si je devais trouver un seul petit défaut à « La mariée était en blanc » c’est la rapidité avec laquelle nos personnages vont réussir à élucider le mystère de ‘La mariée envolée’. Alors oui, le coupable n’a pas été très futé et c’est un peu à cause de lui que l’on va découvrir la vérité, mais j’ai un peu de mal à accepter que des policiers n’aient pas réussis à trouver le coupable pendant cinq années. Laurie est une productrice de télévision, Alex un avocat et mis-à-part le père de Laurie qui est un ancien policier, ils ne sont clairement pas qualifiés pour résoudre des enquêtes.
Mais bon, c’est juste pour chipoter que je pointe ce petit détail car ça ne m’a pas du tout déranger dans ma lecture.

Le final est rapide, mais efficace.
Nos auteurs ne traînent pas et l’on passe de rebondissements en rebondissements, jusqu’au dernier mot. Ils ont réussi à me piéger car je n’ai jamais réussi à trouver l’identité du coupable. A chaque fois, ils m’ont fait croire que je détenais la vérité, mais je ne suivais que le raisonnement qu’ils voulaient que j’ai.


En conclusion, « La mariée était en blanc » est un policier dans l’air du temps et extrêmement prenant. Mary HIGGINS CLARK et Alafair BURKE nous offrent un superbe moment de lecture que je ne cesserai de recommander.



Un livre à lire pour tous les amoureux de bons romans policier, mais aussi pour ceux qui voudraient se lancer avec une valeur sûre du genre.

( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2016/01/la-mariee-etait-en-blanc-mary-higgins.html )
Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre
Rick Riordan   
Génial!
je trouve que ce livre contient beaucoup d'humour. et en plus, il est très original. un peu de mythologie grecque, ca ne ferra pas de mal!!!!!!
je vous le conseille.
Walking Dead, Tome 31 : Pourri jusqu'à l'os Walking Dead, Tome 31 : Pourri jusqu'à l'os
Robert Kirkman    Charlie Adlard    Stefano Gaudiano   
La claque à la fin !
J'avais hâte de voir ce que pensait Rick de ce nouveau monde et j'ai été un peu amer face à ses premières impressions mais la suite m'a conforté dans l'idée que c'est un personnage qui réfléchi. Sur ce tome, je suivais beaucoup plus le personnage de Dwight, qui a vraiment pris de l'importance au fil des tomes. En revanche, Michonne descend de plus en plus dans mon estime. C'est un personnage que j'adorais au début mais elle est vraiment devenue... aveugle !
Un très bon tome avec des choses que j'ai apprécié et d'autres moins mais qui m'a encore tenue en haleine et dont j'ai hâte de lire la suite.