Livres
463 908
Membres
423 619

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Abyssos 2013-07-13T11:52:33+02:00

Mais, c'est pas possible, toi, le bon Dieu, au lieu de te donner un cerveau, il aurait mieux fait de te creuser un deuxième trou du cul, parce que tu chies plus que tu penses !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jenna95 2014-06-25T23:31:16+02:00

"Pourquoi pensez-vous être ici ?

- C’est tout le problème : j’en sais rien."

Mauvaise réponse. Ces foutus cas où la franchise n’est pas vraiment la bonne option. Elle s’était enfoncée un peu plus :

"Je suis là parce que mon père a commencé à me hurler dessus et qu’au lieu de la fermer j’ai répondu pareil..."

Mauvaise réponse bis, ça se lisait aussi sec sur la tête du vieux.

"Et à votre avis, pourquoi refusez-vous d’être une femme ?"

Gloria pensa à garder tout commentaire pour elle- même. Alors comme ça, accepter d’être une femme, c’était prendre des coups sans vouloir les rendre. OK, connard, bien entendu.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jenna95 2014-06-25T23:30:32+02:00

Cependant, cette Vanessa, c’est spécialement une pure sale conne. Jolie fille, dans les blonds, grosse poitrine, grands yeux clairs. Fine, elle a le cou très long et le regard un peu myope, ce qui fait qu’elle n’est pas sans rappeler la girafe. Elle est méprisante, imbue d’elle-même, d’une bêtise fracassante, qui serait hyper comique, si elle était moins souvent là. Envieuse, plus que compétitive, toujours prête à geindre. Agressive, mais féminine: de façon détournée, insidieuse. Ses réflexions sont généralement blessantes mais de manière non frontale, ce qui fait que le coup de boule, qu’elle appelle pourtant sans arrêt, passerait pour injustifié. De l’avis de Gloria, cette fille n’est parmi eux que parce qu’elle les prend pour des ploucs, et qu’elle peut ici briller à bon compte... Régner, même sur des poules et des cochons, mais régner, quelque part. Tristes obligations de princesse un peu fade

Afficher en entier
Extrait ajouté par PavillonRouge 2018-09-26T14:11:39+02:00

《Pincement au coeur : le hasard qui fait des clins d’oeil. Ce qui était évident la minute d’avant vacille brutalement et s’avère n’être que mirage. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par PavillonRouge 2018-09-26T14:01:11+02:00

« Gloria a fermé les yeux, la bouche, le nez, sa peau, fermé tout ce qu’elle était pour se recroqueviller à l’intérieur d’elle-même, loin, loin dans son coeur et dans son ventre. Elle s’est retirée. C’était fini entre elle et le monde, elle a courbé l’échine et retenu son souffle.

Il y a des secondes, comme celles-ci, qui font tout basculer. Ce qui semblait solide et si immuable s’écroule en un instant et à cet endroit-là, rien ne repoussera plus comme avant. Elle referma la bouche les yeux son nez et jura d’en sortir, sortir sans rien trahir, et surtout sans guérir. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par PavillonRouge 2018-09-26T13:55:24+02:00

« Je ne voulais pas faire pleurer mon père mais je ne voulais pas non plus crever vive écrabouillée dans la vie qu’il voulait pour moi. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par PavillonRouge 2018-09-26T13:51:24+02:00

« Elle connaît cette chanson, à force, elle la connaît par coeur. La douleur ne se fait pas moins intense avec l’âge, au contraire. Mais elle sait qu’il n’y a rien à faire, à part attendre, jour après jour, attendre que ça devienne supportable. Encore un truc brisé, comme d’hab, encore un truc raté. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par parapluie 2018-03-25T22:00:26+02:00

Gloria n'est pas quelqu'un qui a l'habitude de dépasser son angoisse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ProfSandeau 2015-05-17T14:57:13+02:00

Mais le pire ne viendra qu'ensuite, quand la douleur brutale d'être arrachée à une histoire se sera adoucie, laissant place à cette sensation de manque, familière, cette conscience lucide et insupportable de ce qui est irrémédiablement perdu, emporté…

Afficher en entier
Extrait ajouté par FlutterShy 2015-05-02T18:33:40+02:00

Il aimait son attitude, sa brutalité, lui aussi, ses yeux trop pâles, et ses cheveux blonds. Il aimait sa façon de regarder les pochettes de disques, en les retournant dans tous les sens, de poser des questions saugrenues. Il aimait qu'elle soit amoureuse, et malheureuse en amour, entièrement, qu'elle se brûle et qu'elle en crève ... et qu'elle fasse du bruit, en tombant. Il aimait cette Gloria, punkette blondasse à joues d'enfant, qui tirait la gueule dans les bars et cherchait son amour partout.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode