Livres
472 232
Membres
443 958

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

C'est le métier qui rentre



Description ajoutée par x-Key 2015-05-15T15:06:55+02:00

Résumé

Sybille croit aux histoires qui finissent bien. Elle a beau savoir de quelle manière est morte Jeanne d'Arc, quand elle regarde un des films qui lui ont été consacrés, Sybille ne peut s'empêcher d'espérer qu'un pompier vienne la tirer d'affaire. Alors comment imaginer que la réalisation de son propre long métrage va virer au film catastrophe ? Producteurs qui écrivent les scénarios, actrices qui entrent en résistance, agents hystériques, financiers qui ne financent pas. Mais tout va s'arranger, c’est certain. Son enthousiasme aveugle lui donne des ailes. Celles du pigeon que l'on plume ou celles du dindon de la farce ?

« Calamity Testud a dégainé un stylo de gros calibre pour flinguer la grande famille du cinéma. On en apprend beaucoup sur ce milieu opaque où il faut savoir traverser bien des cauchemars pour pouvoir offrir du rêve aux gens. »

Alain Spira, Paris Match.

« Un pavé dans la mare du cinéma. »

Didier Jacob, Le Nouvel Observateur.

Afficher en entier

Classement en biblio - 22 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Whale 2017-06-12T11:10:37+02:00

Tout le monde y va, à Cannes. N'importe quelle secrétaire de n'importe quel cabinet de dentiste, d'ophtalmo, qui a croisé un mec du bureau des accréditations, y va. N'importe quel figurant dans un film à trois entrées, il se démerde pour y aller. Même ma voisine, la manucure à domicile, je ne sais pas à qui elle lime les ongles, mais elle va au Festival tous les ans. Elle se trouve une robe de chez "Goût de chiottes" chez les Chinois, et elle les monte, les marches. Je peux te dire, les photographes, ils appuient sur le déclencheur pour elle comme pour les autres. Tout le monde a tellement peur de rater la moindre miette. Pffff... C'est pitié de les voir tous brandir leur carton, pour rentrer à huit cents dans un endroit adapté à la moitié. Ils espèrent quoi ? Signer un contrat avec le dernier qui a monté les marches. Tu parles, à cette heure-ci, le pauvre gars, il est beurré comme un Petit Lu. Pffff, pour un vieux bout de terrine qui traîne, t'en as, ils vendraient leur mère...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Ce que j'en pense:

Je ne vous cacherai pas que j'étais très excitée à l'idée de lire ce roman. J'adore Sylvie Testud et j'avais été séduite par son précédent roman. Je me suis donc lancée les yeux fermés dans le lecture de C'est le métier qui rentre.

Dans ce livre, nous découvrons Sybille, une actrice/ scénariste qui a écrit un film et s'apprête à le réaliser. Elle travaille avec des producteurs qui sont assimilables à des tortionnaires. Le lecteur suit donc toute la fabrication du film ainsi que les mésaventures de Sybille (je crois que l'on peut comparer cela à un chemin de croix).

L'intrigue générale est vraiment sympa et drôle. J'ai trouvé l'histoire divertissante. Sybille traverse des galères pas possible et doit jongler entre plusieurs fortes personnalités, elle qui est si gentille (et naïve). J'ai apprécié découvrir l'envers du décor. J'ai beaucoup appris sur le monde du cinéma et les dessous de la fabrication des films, tout cela dans une drôle d'ambiance.

Même si l'intrigue est sympa, je trouve que le point fort de ce roman réside dans ses personnages. Sybille est un actrice et une scénariste qui paraît complètement en décalage avec ce monde cruel. Elle est naïve et très influençable. Je l'ai trouvé drôle et attachante.

Le duo de producteurs est stéréotypé au possible. Blaise est un espèce de vieux beau infect et sûr de son pouvoir et de son influence. Gundrund quant à elle est une hystérique faux cul. Bref, avec ces deux là, vous vous doutez bien qu'écrire un film ne va pas être de tout repos pour Sybille. Ces clichés poussés à outrance donne un côté un peu barré au roman.

J'ai beaucoup aimé le style d'écriture de Sylvie Testud. C'est simple et efficace. J'aime l'humour de cette auteure et le début du roman est juste magique et donne le ton. Je ne résiste pas à vous le citer:

"Le Titanic, le vol 93 du 11-Septembre, le bûcher de Jeanne d’Arc, et tellement de drames dont on a tiré tant de films. Alors que les lumières s’éteignent, on le sait d’avance : ça finira mal. C’est de notoriété publique, c’est écrit dans les journaux. Eh bien moi, à chacun de ces films, tirés d’histoires vraies, assise dans mon fauteuil, j’ai espéré une fin heureuse.

J’ai croisé les doigts pour Leonardo DiCaprio, accroché à son bout de bois, par –20° en Arctique. J’ai prié pour que le Boeing 757 ne s’écrase pas avec tous ses passagers dedans, alors qu’ils tentaient d’épargner le Capitole, il me semble même que j’ai attendu l’arrivée des pompiers pour sauver Jeanne d’Arc…

Avec une telle volonté d’ignorer ce que tout le monde tient pour la réalité, il ne fallait pas non plus espérer que ça ne se passe pas de la même façon dans ma propre vie."

Bref:

Une belle lecture.

Pour plus d'avis: http://aufildesplumesblog.wordpress.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par magalinette 2014-10-04T13:07:23+02:00
Or

Je suis un peu déçue par ce nouvel opus de Sylvie Testud, J'ai beaucoup moins "accroché" sur le scénario.... Par contre, je reste fan de son écriture truculente!!!

Afficher en entier
Pas apprécié

Mon avis:

C'est le métier qui rentre est un livre qui me tentait beaucoup. Je l'ai longuement regardé chez les libraires et longtemps, j'ai hésité à l'acheter. Finalement, je l'ai trouvé à la bibliothèque et me suis jetée dessus. Ce n'est peut-être pas plus mal ...

Informations:

"C'est le métier qui rentre" est un roman contemporain de 262 pages.

Il contient plusieurs petits chapitres non numérotés.

Personnages : Sybille, Blaise, Annabelle, Marion, Julie, entre autres ...

Un mot sur l'histoire:

Sybille est actrice, mais a aussi d'autres cordes à son arc, elle a écrit un manuscrit et souhaite en faire un long-métrage. Elle choisit ses actrices et met tout en œuvre pour que son rêve se réalise. Cependant, la jeune femme va devoir faire preuve de patience, car les personnes qui l'entourent dans son projet ne l'aident pas toujours de la bonne façon. Va-t-elle arriver à mener à bien son projet ? Tout est dans le livre.

Mes ressentis:

Je ne vais pas être très sympathique avec ce roman, malheureusement, je ne lui ai pas trouvé de grande qualité, alors je suis désolée, car je vais dire le fond de ma pensée et j'espère ne blesser personne...

J'avais très envie de lire ce roman, la couverture m'a attirée et le titre me plaisait bien, le résumé me présentait une héroïne atypique et me promettait de passer un bon moment avec elle et aussi d'en apprendre un peu plus sur le 7e art. Les premiers chapitres m'ont ennuyée à un point... je me suis dit que peut être cela allait décoller et que par la suite, ça allait devenir plus attrayant et plus intéressant, mais non, pour être honnête, le seul mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce livre est "chiant".

Suite de ma chronique: http://leslecturesdelily.blogspot.fr/2014/06/cest-le-metier-qui-rentre-ecrit-par.html#more

Afficher en entier

Dates de sortie

C'est le métier qui rentre

  • France : 2014-01-22 (Français)
  • France : 2015-05-27 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 22
Commentaires 3
Extraits 2
Evaluations 4
Note globale 5.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode