Livres
534 666
Membres
560 281

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MarionLeponge 2020-08-20T13:41:53+02:00

En ce qui concerne la santé des femmes, il n’y a pas de questions stupides ni taboues, il n’y a que des questions légitimes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par yanglol 2021-01-03T19:13:54+01:00

La santé a besoin de justice et d'équité. De solidarité et de sororité. En un mot : de féminisme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par yanglol 2021-01-03T19:12:40+01:00

Il n'est pas normal de saigner après un premier rapport sexuel. À moins que celui-ci ait été brutal et traumatisant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par yanglol 2021-01-03T19:11:35+01:00

Les pressions qui s'exercent sur les femmes ne tiennent compte ni de leurs désirs, ni de leur liberté, ni de leur santé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lipette 2020-10-24T17:19:29+02:00

Si nous sommes tout.es ici aujourd'hui, c'est parce que la grossesse est un processus parfaitement rodé par l'évolution.

En France, elle est pourtant considérée comme une sorte de maladie ou, du moins, d'état maladif. Les causes de cette attitude sont historiques, religieuses (le catholicisme, encore...), culturelles, sociologiques, idéologiques et politiques. La société française est sexiste et les femmes y sont avant tout considérées comme des "mères en puissance", qui ne deviendront "totalement femmes" que le jour où elles seront mères. En témoignent la condescendance à l'égard des femmes qui n'ont pas eu d'enfant, la méfiance et l'hostilité à l'égard de celles qui n'en veulent pas, la victimisation de celles qui ne peuvent pas en avoir, et la glorification des médecins qui les aident à en avoir (on dit même "qui leur en font").

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lipette 2020-10-24T17:07:52+02:00

La régularité du cycle n'est pas à elle seule un signe de bonne ou de mauvaise santé, ni même de fertilité. L'idée selon laquelle un cycle normal est rythmé par des règles tous les 28 jours est un dogme, non une réalité scientifique. Ce chiffre est une invention des médecins du début du XX° siècle qui voulaient absolument en faire un phénomène "naturel" en le calant sur le cycle lunaire - autrement dit, sur le temps que la Lune met, dans le ciel, à passer d'une "nouvelle lune" (quand elle est entièrement dans l'ombre de la Terre) à la suivante. Malheureusement pour eux, le cycle lunaire n'est pas de 28 jours mais de 29,5 jours ! Et quand les menstruations d'une femme le suivent au jour près... c'est un pur hasard.

Pour l'immense majorité des femmes en bonne santé, le cycle peut varier de manière tout à fait physiologique entre 21 et 35 jours. Il arrive aussi que pour une même femme le cycle se raccourcisse ou se rallonge, ou devienne tout à fait irrégulier, d'une phase à une autre de sa vie, pour des raisons qui tiennent au stress, au travail, à l'état de santé, aux variations de l'alimentation et du poids, à l'activité physique, etc.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lipette 2020-10-24T16:58:24+02:00

Depuis une centaine d'années au moins, la médecine française (elle n'est pas la seule, mais c'est celle qui nous préoccupe ici) assimile la santé des femmes à un "destin" tournant autour de leur physiologie reproductive (cycle menstruel, grossesse, accouchement, ménopause), comme si ce destin allait de soi pour toutes les femmes. Une "vraie" femme devrait avoir des règles tous les vingt-huit jours, mettre au monde deux à trois enfants entre les âges de 22 et 32 ans, et consulter un.e médecin une fois par an.

Vous trouvez cela caricatural ? Ca l'est. Malheureusement, beaucoup voient cette caricature comme une norme dictée par la nature.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode