Livres
462 278
Membres
419 443

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Julie1804 2017-07-19T14:38:46+02:00

Treize années que je n’avais pas entendu ce surnom. Si bien que je ne relève pas immédiatement. Je m’éloigne de quelques pas, mais de nouveau, on interpelle quelqu’un. Moi, visiblement. Je me fige. Puis, je me retourne et un homme au teint café me sourit.

– Julietta ! répète-t-il en confirmant son initiale question.

Il ouvre ses bras, ajoutant en anglais.

– Alors ma biche ! Viens ici !

– Adrian ? Comment c’est possible ? je lui réponds dans la même langue.

– Je suis en vacances !

J’étais restée figée jusqu’à présent, mais je m’approche et il m’attire dans ses bras. Je ne referme pas mon étreinte, je suis tellement surprise… Après un bref câlin amical, il s’écarte et se tient à distance. On discute en anglais, la langue que nous utilisons habituellement. Je ne suis plus autant à l’aise avec l’espagnol que je l’étais auparavant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Julie1804 2017-07-19T14:37:00+02:00

Finalement, après une douche rapide, et pas si coquine que ça, nous sortons dans la chaleur nocturne de Valencia. Comme toute grande ville espagnole, elle se réveille à partir de dix-sept heures pour ne se coucher que tard dans la nuit. Les rues grouillent de monde, touristes, collègues de boulot, amis, amoureux, familles… Les bars sont pleins à craquer et les terrasses, bondées. Mais nous ne sommes pas pressés. Nous flânons encore deux bonnes heures et il est presque minuit et demi lorsque nous commandons quelques tapas à emporter. Les ruelles pavées et les places ne désemplissent pas. Un petit groupe de rock amateur joue au coin de la Plaza de la Reina. Il reprend des standards pop de ces dernières années. U2, Bryan Adams, Police, Bon Jovi… Tout y passe, et ils le font avec talent. David est derrière moi, et ses bras encerclent ma taille. Je me laisse bercer par la musique qui retentit dans le calme de la nuit valencienne. Mon dos épouse son torse solide, je repose contre lui. Je fredonne sur ces grands classiques pop rock que j’adore. Je suis parfaitement bien, à ma place.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Julie1804 2017-07-19T14:35:28+02:00

Je ne relève pas l’insistance de la réceptionniste. David plaît, je le sais. Avec son mètre quatre-vingt-dix, il ne passe pas inaperçu. Ses yeux sont vert bronze, il a une coiffure qui le fait ressembler à un surfeur, châtain clair, des boucles plus claires qui lui tombent sur le front. Quand il porte ses costumes de travail, cela lui donne un côté assez décontracté. Mais l’été… Un pantalon en lin clair, une chemise blanche… Il est parfait !

[...]

La porte-fenêtre m’attire et je m’y rends immédiatement. Effectivement, la vue est magnifique et nous dominons la vieille ville. Les bras de David viennent encercler ma taille. Je sens ses lèvres se poser sur ce point sensible qui se trouve juste derrière mon oreille.

– C’est splendide… Et ce que je tiens entre mes bras l’est encore plus…

Je me retourne et pose mes mains contre son torse.

– « Ce que » ? Je ne suis pas ta chose, Dav ! je rétorque quelque peu piquée.

– J’adore quand tu es en colère… me sourit-il, me lançant un regard qui m’annonce que la suite va être coquine.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode