Livres
520 990
Membres
537 045

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ca fait marrer les oiseaux qui s'envolent



Description ajoutée par bebi 2019-08-08T09:36:03+02:00

Résumé

Louise pensait avoir touché le fond en débarquant à Mulhouse pour occuper son nouveau poste d’assistante de production à la rédaction de France 3. Mais sa situation se complique lorsqu’elle découvre que Romain, son compagnon, se prend désormais pour un sosie de Francis Cabrel. « Je suis le gardien du sommeil de tes nuits »... « Je n’attends plus que toi pour partir »... « Quelque chose vient de tomber sur les lames de ton plancher »… il l’agace à placer tout le temps des bouts de chansons dans ses conversations. En ville, Louise rencontre des centaines d’autres sosies de célébrités de la chanson française : Michel Sardou, Véronique Sanson, Yves Duteil, Patricia Kaas, Pierre Bachelet, Patrick Bruel, Herbert Léonard, La Compagnie Créole… Ils sont tous là, mais il n’y a qu’elle qui les voit ! Louise serait-elle devenue folle ? Lorsqu’elle apprend que dans un petit village des Vosges, un journaliste à la retraite affirme vivre entouré de sosies d’acteurs français de l’après-guerre, elle décide de lui rendre visite. « Est-ce que ce monde est sérieux ? »

Une histoire loufoque à découvrir… et des dizaines de refrains mémorables à fredonner !

Afficher en entier

Classement en biblio - 17 lecteurs

Extrait

Je profitai du bain pour immerger mes oreilles et cesser de l’entendre. Je me sentais bien dans cette position. J’avais fermé les yeux. J’aurais voulu faire le vide dans ma tête, mais c’était impossible. Je revoyais tous ces visages croisés ce matin. Michel Sardou, Stephan Eicher, mon collègue qui ressemble à Pierre Bachelet, les deux autres ringards qui se prennent pour David et Jonathan... et puis Romain et sa piètre imitation de Francis Cabrel. J’avais toutes les raisons de m’inquiéter pour ma santé mentale.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Un roman feel-good dans toute sa splendeur: Louise est une femme sympathique, un peu solitaire, perplexe et déroutée par tous ces chanteurs qui l'entourent mais elle est aussi combative et va vouloir trouver la solution à son problème! Et cette histoire va être aussi drôle qu'allembiquée! Il est agréable que chaque titre de chapitre soit des paroles de chanson de Francis Cabrel.

Quelques longueurs par moment mais qui n'entachent en rien ce bon moment de lecture

Afficher en entier
Lu aussi

Je tiens à remercier Dominique Jonin de m’avoir fait découvrir « Çà fait marrer les oiseaux qui s’envolent » à travers ce service presse et surtout de me faire confiance pour vous en parler.

De quoi nous parle ce roman ?

Louise et romain se rencontre dans le train direction Mulhouse, elle quitte paris pour un poste d'assistante de production dans les studios France 3. Par hasard, un an après, il se retrouve dans un bar à Mulhouse et vont vivre une belle histoire. Mais la nouvelle vie de Louise se complique le jour où elle se met à voir des sosies de partout.

« Ça fait marrer les oiseaux qui s'envolent » est un roman feel good avec une narration à la première personne du singulier. Le récit est court et se lit rapidement. Le livre contient plusieurs références journalistiques et musicales comme les Beatles, les Rollings Stones, Oasis, Michel Sardou,...

L’ensemble des personnages est peu développés, nous suivons principalement celui de Louise qui est complètement désespérée de voir des sosies de partout, surtout ceux venant d'artistes de chansons françaises des années 80, elle qui n'en ai pas amatrice du tout.

C'est un roman sympathique pour tous les amateurs d'histoires légères et comiques pour se détendre avec un bon café ou thé en fin de journée.

Personnellement ce n'est pas trop le style de lecture que je lis en temps normal, je suis plus une amatrice de drame et de suspens même si j’apprécie les lectures comiques. Je n'ai pas su apprécier cette lecture à sa juste valeur, ne connaissant pas tous les artistes auquel Dominique Jonin fait référence, de même pour certaines chansons.

Si parmi vous il y a des grands amateurs de chansons françaises je vous conseille cette lecture qui vous fera passer un moment sympathique.

Afficher en entier
Argent

Le début va un peu trop vite à mon goût. J’aurai aimé en apprendre plus, passer plus de temps avec les personnages.

Mais vers 1/3 du livre on comprend pourquoi l'auteur est passé très vite sur le début, car l'intrigue commence !

L'auteur a un talent fou pour introduire des paroles de chansons dans le dialogue et que ce soit aussi bien placé.

J'admire le travail, j'ai passé un excellent moment.

J'aime Francis Cabrel du coup je n'ai pu m'empêcher de chantonner les paroles tout au long du livre.

Pour tous ceux qui connaissent les chansons, ce sont des barre de rire assurées.

Autre point sur j’ai beaucoup aimé, le début des chapitres soit des phrases cultes de certaines chansons ( même si je ne les connaissais pas toutes) , pour les personnes qui s'y connaissent en chanteurs/ chanteuses des années 80 c'est bourré de références super bien utilisées.

J'ai vraiment passé un bon moment , c'est un régal.

Afficher en entier
Or

Concernant la couverture, je vous avouerais qu'elle ne m'aurait pas arrêtée dans une librairie. Cependant, elle n'est pas dénuée d'un certain charme.

La plume de Dominique Jonin est fluide et agréable. Je salue son travail parce qu'il a dû lui en falloir du temps et des recherches pour faire coïncider les dialogues et les paroles des chansons tout en gardant quelque chose de cohérent et de digeste !

J'ai accepté ce SP sans trop savoir à quoi m'attendre, moi qui ne suis pas très feel-good ni humour, mais charmée par la promesse faite au niveau des chansons des années 80, période qui me tient un peu à cœur. Sans compter que je suis dans une période où je suis plutôt heureuse. Je me suis donc dit que c'était le moment parfait pour tester de nouveau ce genre que je lis très peu.

Eh bien, vous savez quoi ? J'ai beaucoup aimé !

Mais resituons le contexte !

Louise est une jeune femme mélomane qui aime la vie qu'elle mène en région parisienne, même si elle est loin de ce pour quoi elle s'est rendue à la capitale. C'est pourquoi, lorsqu'elle rejoint Mulhouse pour le travail, tout bascule pour elle. Cependant, elle est très loin de se douter de ce qu'elle va y trouver. Et pour cause, qui aurait pu imaginer une telle chose ! ?

Un jour, Louise se met brusquement à voir des sosies des chanteurs.euses des années 80 partout et le premier touché est Romain, son compagnon, qui prend les traits de Francis Cabrel et se met à placer des paroles de ses chansons au beau milieu de ses phrases. Le choc est rude pour la jeune femme. Surtout lorsqu'elle commence aussi à en voir à son travail et à en croiser dans la rue. Le plus étrange ? C'est que personne ne semble de rendre compte de quoi que ce soit ! Elle est la seule à les voir. Pourquoi ? Pourquoi elle ? Vaste blague ? Folie ?

Son quotidien devient alors très difficile, tant sur son lieu de travail que dans sa vie amoureuse. Mais Romain est très à l'écoute et très prévenant avec elle.

Je ne sais pas comment j'aurais réagi à la place de Louise, si je m'étais mise à voir des sosies du jour ou lendemain... surtout que cela ne ressemble pas forcément à un heureux hasard pour elle... Qui sait qui j'aurais été amenée à voir ? En tout cas, j'ai été ravie que pour elle, ce soit les chanteurs.euses des années 80. Le sujet aurait été les années 70, par exemple, je pense que j'y aurais été moins sensible, je n'aurais peut-être même pas accepté ce SP.

J'ai adoré croiser Francis Cabrel, Julien Clerc, Les Musclés, Florent Pagny, La compagnie créole, David et Jonathan, Renaud, Michel Sardou, Cookie Dingler, François Feldman, Jean-Pierre Mader... et tant d'autres au fil des pages et parfois me mettre à chantonner avec eux. Je me suis aussi beaucoup amusée à chercher les titres des chansons (même si je ne les connaissais pas toutes) via les extraits fournis par l'auteure. ^^

Concernant la fin, je l'ai trouvé certes un poil rapide, mais bien amenée et dans la logique de l'esprit du livre. Elle ne déroge pas à l'ambiance qui a régné tout le long de notre lecture.

En résumé, j'ai passé un excellent moment entre les pages de ce court roman. J'y ai souvent fredonné et souri, emportée par ces rencontres musicales qui ont tant énervé Louise autant que par le travail de l'auteure à rendre tout ceci cohérent et agréable à lire.

Je vous le recommande sans souci si vous voulez passer un moment de détente un peu loufoque, mais aussi tout en musique des années 80.

http://booksfeedmemore.eklablog.com/ca-fait-marrer-les-oiseaux-qui-s-envolent-dominique-jonin-a182003358

Afficher en entier
Argent

Et voilà, je viens de lire mon premier roman feel-good. Depuis que j'entendais parler de ce genre littéraire assez prisé par les lecteurs, il fallait bien que je m'y mette.

Louise, assistante de production de fr3 est mutée à Mulhouse. C'et une passionnée de musique anglo-saxonne qui d'un coup voit des sosies de chanteurs français partout et pour couronner le tout le tout leur dialogue est agrémenté de paroles de leurs chansons. Sa santé mentale est-elle en danger ?

Dominique Jonin possède un style fluide et nous offre un court récit qui se lit facilement. Elle possède une énorme culture musicale malheureusement pour moi, autant une mélodie m'emporte dès les premiers accords autant les paroles passent bien souvent aux oubliettes.

Me sentant perdue à la fin du roman, j'ai été voir les autres chroniques qui sont enthousiastes, en fait ce livre n'était pas pour moi, il se lit très bien mais je n'ai rien ressenti.

Merci à Dominique Jonin pour ce SP.

Afficher en entier
Or

J’avoue avoir un peu hésité avant d’accepter cette lecture. Tout simplement parce que cela me sort de ma zone de confort. Mais l’accroche m’a beaucoup tentée, et je me suis dit que 105 pages sur Kindle ce n’était pas long, même si je n’accrochais pas. Alors, j’ai dit oui, OK, je vais lire votre livre. Et bien m’en a pris !

L’histoire démarre de façon banale. Louise doit partir pour le boulot à Mulhouse. Elle rencontre Romain qui deviendra son compagnon. Tout va pour le mieux jusqu’à ce fameux soir où Louise se met à voir Romain comme un sosie de Francis Cabrel. Non seulement il lui ressemble, mais en plus lorsqu’il parle, il emploie aussi des phrases sorties de chansons de l’artiste…Louise pense à une blague pas très drôle, mais le lendemain, elle s’aperçoit qu’elle est environnée de sosies. Et pas n’importe lesquels ! Des sosies de chanteurs et chanteuses des années 80.Et eux aussi parlent avec des extraits de chansons… Comment va-t-elle se sortir de là ? Parce que bien sûr, seule Louise les voit et les entend de cette façon….

La première partie de ce livre pose les bases de l’histoire. On y fait la connaissance de Louise et de Romain, on apprend à les connaitre. La seconde partie démarre quand Louise se met à voir des sosies. On découvre son état d’esprit, sa sensation de devenir folle. Elle qui n’apprécie pas spécialement les tubes des années 80, elle n’entend plus que ça. Comme le récit est émaillé de paroles de chansons, associées à leur interprète, on se surprend à fredonner ces airs. Cela a du demander pas mal de travail à Dominique pour trouver des paroles correspondant aux dialogues ! Chapeau, madame !

La plume est légère, agréable à lire, si bien qu’elle entraîne le lecteur à sa suite et les pages se tournent presque toutes seules. On plaint Louise ,on a envie de savoir ce qui va lui arriver et comment elle va pouvoir se sortir de cette situation pour le moins cocasse !

En bref : Si vous avez envie de vous évader, de laisser vos soucis de côté pour un moment, ce livre est fait pour vous. Une lecture détente sans prise de tête, toute en légèreté. Excellent pour déstresser !

Afficher en entier
Argent

Avis : http://surlesailesdunlivre.forumactif.com/t2090-ca-fait-marrer-les-oiseaux-qui-s-envolent-de-dominique-jonin

Louise originaire de Dijon tente de vivre son rêve parisien en travaillant chez France 3 comme assistante de direction, mais cela est sans compter sur une mutation pour Mulhouse.

C'est dépitée et chargée de bagages que Louise prend le train pour sa nouvelle vie. Lors de ce trajet elle va faire la rencontre de Romain qui va être son voisin de siège durant le trajet jusque Mulhouse.

1 an après son arrivé à Mulhouse Louise a perdu tout espoir de repartir à Paris. Mais son quotidien va changer après une soirée où elle va retrouver Romain l'homme rencontré le jour de son arrivé. Dès lors ils ne vont plus se quitter et vivre une belle histoire d'amour.

Un jour d'Octobre une tempête va surprendre tous le monde en paralysant une portion de l'A35 entre Mulhouse et Colmar, celle-ci va être recouverte de neige bloquant les conducteurs dans leurs voitures. Ce jour là Louise va avoir beaucoup de travail afin de couvrir l’événement tandis que Romain lui se trouve sur la route.

Ce fut une nuit très éprouvante pour « les naufragés de la route » qui au yeux de Louise vont en sortir très différents.

Selon son médecin Louise souffre d'un dysfonctionnement de la mémoire épisodique et cela s'intensifie à chaque dérèglements climatiques et malheureusement pour elles ils vont se répéter quotidiennement dans les villages alentours et les sosies vont se multiplier.

La plume simple et fluide de l'auteur vous propulsera dans un roman feel-good et vous fera fredonner les chansons de Françis Cabrel et de ses comparses de l'époque.

Il y a un réel travail fait par l'auteur pour associer les paroles de chanson dans les dialogues de ses personnages tout en restant cohérent. Bravo pour cela

Tout le long de ma lecture j'essayais de retrouver les chansons au fur et à mesure que Dominique Jonin s'amusait a les glisser dans les dialogues.

Une lecture sans prise de tête qui m'a fait passer un bon moment et m'a permis de replonger dans les classique des année 80-90.

Afficher en entier
Diamant

Ça fait marrer les oiseaux qui s’envolent est une novella ficelée à la perfection et menée d’une main de maître. Décalée, elle est empreinte d’une bonne dose de second degré qui contraste avec l’état psychologique de Louise. Le résultat est tout bonnement jubilatoire et rafraîchissant.

Personnellement, comme je suis plus tournée vers la musique anglophone, je n’ai pas reconnu tous les extraits, mais ça ne m’a pas empêché de fredonner ceux que je connaissais et de passer de bons moments de lecture. Tout en légèreté et en musique, Dominique Jonin nous invite, mine de rien, à prendre la vie avec légèreté.

Un excellent livre à lire, mai surtout à fredonner. Une histoire feel good, si vibrante qu’elle pourrait presque être vraie. C’est d’ailleurs là que réside la magie de cette œuvre. Brouiller les frontières entre réalité et fiction pour laisser le choix au lecteur.

Une idée cadeau originale, à glisser sous le sapin pour les jeunes de 7 à 77 ans.

Chronique complète : https://biblideleona.wordpress.com/2019/12/07/novella-fantastique-ca-fait-marrer-les-oiseaux-qui-senvolent-dominique-jonin/

Afficher en entier
Lu aussi

Mon avis :

Lecture très rapide mais je m'attendais à un truc vraiment divertissant, j'étais emballé à 100% par le résumé, et.. je me suis ennuyée, j'ai trouvé ça long et même soulant, j'avais envie que l'histoire finisse vite, je trouve que l'histoire était intéressante dans le fond mais ça traînait en longueur, je voyais pas comment l'histoire pouvait finir..

Ce n'est pas mon style de musique et y a quelques chanteurs où je n'avais pas la référence c'est peut-être pour ça, que j'étais moins imprégnée! J'ai beaucoup aimé le passage avec Patrick Bruel!

J'ai pas eu le temps de m'attacher aux personnages, j'ai pas pris de plaisir à lire.

On ne peut pas tout aimer, c'est pas pour autant que c'est un mauvais livre, je vous invite à le lire pour vous faire votre idée, j'ai vu de bons commentaires sur ce livre comme quoi!

Afficher en entier
Argent

Ah ça, le résumé ne ment pas, les refrains des chansons des sosies dansent dans votre tête à la fin de cette histoire !! Des sosies, des tas !! De quoi devenir cinglé pour quelqu’un qui cherche à savoir où elle est tombée !! C’est ce qui arrive à Louise , fraichement débarquée à Mulhouse de Paris pour son travail de journaliste ; ville sympathique hein on ne va pas retirée cette qualité ; mais de là à cohabiter avec une tonne de sosies ? Y’a des limites !!

Tout commence par un reportage, elle rencontrera Romain, qui va rapidement devenir son compagnon . Alors qu'elle couvre un événement météorologique au travail, Louise se met à voir des sosies partout !!?? Notamment Romain , copie conforme de Françis Cabrel !!?

Et c’est là que tout bascule !! Que faire ??

A cette question « que faire ? » , je vous répondrais : Lisez cette histoire drôle à vous faire péter le bide !! Il y a un travail de recherches super sur le thème proposé et finalement , j’ai passé un super moment .

J’espère que vous aussi , vous passerez un super moment qui vous changera les idées !

Merci à l’auteur , une plume fluide et douce , une muse qui recèle bien des surprises !!

Allez à plus !!

Afficher en entier

Activité récente

Khiad l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-10T10:09:37+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 17
Commentaires 16
Extraits 4
Evaluations 11
Note globale 7.91 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode