Livres
495 009
Membres
493 854

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par carole-la-luciole 2014-01-27T13:06:00+01:00

« Une garçonne digne de ce nom n'ignore pas qu'une entrée spectaculaire doit être suivie d'une sortie tout aussi remarquable. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Shad'OH! 2012-05-19T20:28:53+02:00

•PROLOGUE •

Elle ne porterait pas de jarretière, ce soir. Sa petite robe brodée de perles dorées,ourlée d'une cascade de franges cristallines, s'arrêtait juste à l'endroit où commençait ses bas satinés.

Elle glissa un pied, puis l'autre, dans ses Mary-Jane bicolores, ramena les fines lanières noires autour de ses chevilles, et clipsa les boucles argentées.

Examinant les objets éparpillés sur sa coiffeuse, elle choisit ses armes avec soin: un rouge à lèvres de bonne tenue, un poudrier compact, un peigne en écaille de tortue et un étui à cigarettes. Elle les rangea dans un réticule en résille dorée, puis s'admira dans le miroir. Tout était parfait: ses grands yeux verts fardés de noir, ses pommettes rehaussées de blush, ses lèvres carmin...Ce soir, sa peau scintillait d'un éclat presque magique.

Alors qu'elle posait une dernière goutte de parfum au creux de sa nuque, à l'endroit où ses flamboyants cheveux coupés au carré effleuraient son cou, elle se ravisa: tout compte fait, une jarretière pourrait bien se révéler utile...

Enfin, juste avant de fermer son sac, elle y glissa son petit revolver noir.

Cette fois, elle était prête.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Shad'OH! 2012-05-16T13:50:57+02:00

" Les meilleurs coïncidences sont celles auxquelles on est préparé"

CABARET ~Ingénue

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aur31 2017-08-16T11:22:10+02:00

Gloria retint son souffle et ferma les yeux.

- Fais un voeu, murmura-t-il.

Elle sentit son doigt lui effleurer la joue.

- Pardon ?

- Tu avais un cil.

Confuse, elle ouvrit les yeux et vit un cil blond vénitien collé au bout du doigt de Jerome, tel un petit croissant de lune sur un ciel sombre.

- Tu vois, tu dois faire un voeu.

"C'est toi que je veux ! Toi !"

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-12-12T16:45:38+01:00

Elle était en train de tomber amoureuse de Marcus Eastman.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-12-12T16:42:56+01:00

A cause du Goujat, de ses fausses promesses, des faux espoirs qu'il lui avait donné, elle était incapable d'embrasser Marcus et de lui avouer ses sentiments.

Son cœur était fermé à double tour, et le Goujat avait gardé la clé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-12-12T16:40:52+01:00

- Tu es bizarre, Marcus. Qu'est ce qui t'arrive ?

- Tu me rends fou ! s'exclama-t-il, exaspéré. Je suis au désespoir depuis que je t'ai vue embrasser cet homme, au Green Mill.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-12-12T16:34:43+01:00

Elle le contempla. Ses yeux étaient plein de douceur et d’inquiétude. C'était le premier homme qui se souciait vraiment d'elle. Si elle lui parlait de son passé new-yorkais, elle risquait de le perdre à jamais. C'était un risque qu'elle ne voulait pas prendre.

- J'aimerais tout te dire, murmura-t-elle, les yeux brillants de larmes. Mais tu me détesterais.

- Jamais je ne pourrai te détester, Clara.

Il lui effleura la nuque et l'attira à lui.

- Laisse-moi apprendre à mieux de te connaître.

Alors pour la première fois de sa vie, Clara fit l'expérience d'un véritable baiser. Un baiser passionné, qui n'avait rien d'une prise de pouvoir, rien d'une comédie. A des lieues de ce qu'elle avait connu jusque-là.

Un baiser qui la bouleversa jusqu'au plus profond de son être.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-12-12T16:29:10+01:00

- J'ai une dernière question à te poser, mais je voudrais que tu y répondes franchement, dit-il.

Son souffle chaud dans sa nuque fit frissonner Clara.

- Est-ce que tu l'aimes toujours ? lui demanda Marcus. Maintenant que ses fiançailles sont rompues, vous pourriez être ensemble...

- Non. Je ne l'aime plus. Je crois d'ailleurs que je ne l'ai jamais vraiment aimé. A l'époque, j'ignorais ce qu'étais l'amour. Je crois que je voulais juste éprouver des sensations. A présent, j'en ai une idée plus précise.

- Ah bon ? Et ça donne quoi ?

- Quelque chose comme ça.

Clara renversa la tête et effleura les lèvres du jeune homme. Marcus lui rendit son baiser, et ils s'embrassèrent longuement sous le ciel constellé d'étoiles.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-12-12T16:16:23+01:00

- Dis-moi ce que tu veux Marcus ?

Il sourit et lui reprit le poignet.

- C'est toi que je veux Clara. Accepterais-tu...

Il s'interrompit et posa son doigt sur le fermoir du bracelet.

- Accepterais-tu d'emménager avec moi à New-York, l'été prochain ? Quand j'aurais obtenu mon diplôme ?

- Quoi ?

Clara se leva d'un bond.

- Tu plaisantes ?

- Clara ! s'écria Marcus au désespoir. Si je te le demande pas maintenant, je ne te verrai peut-être plus jamais.

- Tu n'as pas entendu Lorraine, l'autre soir ? Tu sais ce que cela signifie pour ma réputation à Chicago ? A New-York ? Partout ?

- Ce que tu as fait avant qu'on se rencontre m'est complètement égal, Clara. Je suis tombé amoureux de toi...et je t'aime.

Il l'attira à lui. Elle se retrouva quasiment sur ses genoux.

- J'ai eu le temps d'y réfléchir, tu sais. Je me suis demandé à quoi ressemblerait ma vie sans toi... Je n'ai même pas réussi à l'imaginer.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode