Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de cabibel : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La Troisième race La Troisième race
Poul Anderson   
L'alliance entre un terrien et un martien après une longue guerre qui a affaiblie terriblement les deux camps.
Ceux-ci vont découvrir qu'ils sont manipulés depuis le début et vont déjouer les complots de la troisième race qui sournoisement a pris position sur les postes stratégiques.

par fredblp
Prélude à l'espace Prélude à l'espace
Arthur Charles Clarke   
Il n’y avait absolument rien à voir ; de cette altitude, même les plus violentes tempêtes de l’Atlantique auraient été invisibles. Dirk contempla quelques instants la grisaille de cette morne étendue, puis il se dirigea vers le répétiteur de radar destiné aux passagers.
Le trait de lumière pivotant sur l’écran commençait déjà à éveiller des faibles échos à la limite de sa portée. La terre était là, à trois cents kilomètres devant eux et à seize au-dessous, une terre que Dirk n’avait encore jamais vue bien qu’elle lui semblât quelquefois plus proche de lui que son pays natal. Quatre siècles plus tôt, ses ancêtres étaient partis de ces rives encore invisibles pour faire voile vers ce nouveau monde où ils espéraient trouver la liberté ou la fortune ; à présent c’était lui qui leur revenait, survolant en moins de trois heures les étendues marines où ils avaient peiné tant de longues semaines. Jamais, même dans leurs rêves les plus hardis, ils n’auraient imaginé une mission du genre de celle dont il était chargé.
Les Îles de l'espace Les Îles de l'espace
Arthur Charles Clarke   
Sachant que le livre date des années 50, difficile de ne pas être impressionné par la précision scientifique et le côté visionnaire de ce livre décrivant la vie sur une station orbitale... bien avant la création des stations orbitales. Ca semble assez réaliste sur la plupart des points, et ne présente pas le côté décalage qu'on a souvent quand on lit de vieux livres de SF. Il y a un côté très pédagogue qui permet de s'immerger dans l'ambiance et le fonctionnement de la station même quand on ne connait pas grand chose en physique. Les relations entre les jeunes gens de l'histoire donnent une bonne idée des relations entre adolescents des années 50, et rajoute encore au charme de l'ensemble. Une très agréable lecture.

par LilyMoon
FNA -95- Créatures des neiges FNA -95- Créatures des neiges
Jimmy Guieu   
Le livre est centré sur la parole , donc un manque d'actions à mon goût. Les relations entre les personnages évoluent trop rapidement à mon avis. Le livre est intéressant pour mettre en scène des yétis. De plus, les extra-terrestres sont dépeins de façon originale.

par laorus
La Peur géante La Peur géante
Stefan Wul   
Science Fiction - Illustration de René BRANTONNE
FLEUVE NOIR, coll. Anticipation n° 96, 3ème trimestre 1957
À l'Assaut du Ciel À l'Assaut du Ciel
Richard Bessière   
N° 2 - À l'Assaut du Ciel

François RICHARD-BESSIERE

Le professeur Bénac, un jeune ingénieur, un reporter américain dans la tradition de Jules Verne, et trois autres personnes, dont une jeune Anglaise, s'embarquent à bord du Météore, vaisseau spatial mis au point par le professeur. Ils quittent la Terre et gagnent la face cachée de la Lune où ils découvrent des animaux antédiluviens contre lesquels ils soutiennent un féroce combat. Ils se rendent ensuite sur la planète rouge où ils sont reçus très amicalement par les Martiens. Nos héros visiteront ainsi Jupiter, Saturne... et ainsi de suite jusqu'à Pluton, avec la découverte des civilisations les plus incroyables.


par Gambit
Retour du Météore Retour du Météore
Richard Bessière   
N° 3 - Retour du "Météore"

François RICHARD-BESSIERE

Sur la quatrième de couverture on peut lire:
" Les conquérants de l'univers sont un groupe de six terriens qui sont partis à bord du Météor, un merveilleux appareil interplanétaire, explorer les mondes qui gravitent autour de notre soleil ".

Il fallait une grande audace pour entreprendre la rédaction d'un tel périple.
Francis Richard-Bessiere vient de prendre place d'un coup dans la lignée des Jules Verne et des Herbert George Wells, et le lecteur, pris depuis la première ligne, ne peut s'arracher à l'attrait de ces aventures extraordinaires et passionnantes.
Les conquérants de l'univers nous entraînent à leur suite dans les découvertes les plus sensationnelles, les prouesses les plus enthousiasmantes, les explorations les plus magnifiques et les plus exaltantes.
Une entreprise qui tente le lecteur, un roman qui ne le déçoit pas : Les conquérants de l'univers poursuivent leur voyage : le retour du Météore."

Source: Fleuve Noir.

par Gambit
Planète Vagabonde Planète Vagabonde
Richard Bessière   
FN Anticipation N°4
Dix ans ont passé, dix longues années depuis que le Météor est revenu sur la Terre. Mais ce serait mal connaitre nos héros que de les supposer capables de demeurer inactifs.
Ils ont construit un appareil plus perfectionné encore que le premier et , forts de leur expérience, ils vont s'élancer dans les espaces inviolés.
Vont-ils retrouver tous les amis dans les différentes planètes qu'ils ont eu l'occasion de visiter ?
Ils le supposent, jusqu'au moment où ils s'aperçoivent qu'une planète étrangère se dirige vers le système solaire.
A partir de ce moment, ils iront visiter ce monde extraordinaire qu'est LA PLANETE VAGABONDE.
Du nouveau dans l'irréel.
De l'irréel dans le nouveau."
Le Pionnier de l'Atome Le Pionnier de l'Atome
Jimmy Guieu   
Une excellente histoire un peu acadabrantesque[spoiler], où un univers est inclut dans un autre univers de façon miniature[/spoiler]... Mais je trouve que le thème est bien trouvé et pourrait sembler plausible tant les lois de l'univers sont encore peu connus... A découvrir...
Croisière dans le Temps Croisière dans le Temps
Richard Bessière   
La pluie crépitait sans arrêt et ses mille petites lances semblaient rebondir sur le sol luisant. L’homme, après s’être abrité tant bien que mal sous une porte cochère, releva le col de son veston et sembla hésiter une fois encore sur la direction à prendre.
La nuit était tombée depuis déjà plus d’une heure, et la ruelle, où de très rares passants se hasardaient, ne pouvait que lui offrir une sécurité tout à fait relative.
Maintenant qu’il avait atteint Caracas, il devait à tout prix tenter de se rendre à Bogota, fixé comme but définitif de son voyage, ou plus exactement, de sa fuite précipitée.
Une angoisse sourde le tenaillait, lui nouait les entrailles au moindre bruit suspect, et le faisait haleter.
L’homme avait peur, d’une peur atroce et ridicule qui annihilait en lui tout réflexe.