Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de cabouquine : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Beautiful Bastard, Tome 3 : Beautiful Player Beautiful Bastard, Tome 3 : Beautiful Player
Christina Lauren   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/12/beautiful-player.html

La trilogie Beautiful Bastard c'est réellement un cas à part dans l'évolution d'une trilogie. Généralement on part d'un superbe premier tome pour voir le niveau général se détériorer de tome en tome. Ici le premier tome, Beautiful Bastard, était moyen. Le second, Beautiful Stranger, était vraiment super. Et ce troisième tome, Beautiful Player, n'est ni moyen, ni super. Il est tout simplement GÉNIAL.

Dans Beautiful Player nous faisons la connaissance de Hanna, alias Ziggy pour sa famille, une jeune femme de 24 ans qui a sacrifié sa vie personnelle au profit de ses études. Elle est diplômée de MIT, l'université de sciences et technologie la plus réputée des USA, et termine ses études en bossant dans le labo d'une grande université New-Yorkaise. Bref elle est complètement au point dans sa vie professionnelle mais n'a absolument aucune vie sociale ce qui inquiète un peu sa famille, et notamment son frère aîné Jensen qui lui conseille de prendre contact avec son ancien meilleur ami d'Université. C'est là que le lien avec les deux tomes précédents se lance puisque le meilleur ami en question s'avère être Will, le troisième larron du trio formés avec Bennett et Max, les héros de Beautiful Bastard et Stranger.

Le fait est que Hanna et Will sont les plus gros points forts du roman et les personnages les plus géniaux de la trilogie. Hanna est tout bonnement une héroïne super à suivre à laquelle on s'attache avec beaucoup de force dès les premiers chapitres. Elle est juste irrésistiblement drôle et n'a absolument aucun filtre, tout ce qui lui passe par la tête fini immanquablement par sortir sans qu'elle n'y repense à deux fois, et elle l'assume totalement. J'ai plus d'une fois éclaté de rire face aux réflexions qui lui viennent et aux réactions qu'elles pouvaient déclencher chez Will. Ce dernier n'était décidément pas prêt à ce qui aller lui tomber dessus lorsqu'il a accepté de sortir de sa routine la petite sœur de son meilleur ami ! Et puisqu'on parle de Will, moi qui pensais qu'il serait difficile de surpasser Max Stella je me trompais lourdement ! William Sumner est tout simplement WAOUH ! Il est drôle, touchant, et surtout sexy à souhait. Difficile de rester de marbre face au parfait package qui nous est proposé avec ce playboy là !

Le second point qui mérite d'être souligné est que l'histoire d'amour entre les héros est avant tout une belle histoire d'amitié. Les sentiments amoureux ne sont pas forcément ceux qui prennent tout de suite le dessus, bien que l'attirance soit là dès les retrouvailles, ce qui donne beaucoup plus de profondeur à la relation entre nos deux héros. On est complètement entraînés dans leurs péripéties amicales, puis amoureuses, et c'est donc avec une très grande facilité que le roman se déroule. On tourne les pages à une vitesse folle avec rire, émotion, et tendresse. Les rebondissements m'ont d'ailleurs semblé bien moins grossiers que dans les tomes précédents et on reste beaucoup plus accrochés à l'histoire. Quant aux scènes plus hot, je les ais trouvés bien moins envahissantes que dans les deux premiers volets. J'ai l'impression que du premier tome à celui-ci, les auteures ont décidés de graduellement laisser plus de place aux histoires en elle-même. De ce fait, c'est vraiment le tome qui offre le plus bel équilibre entre les deux et qui saura satisfaire tous les adaptes de romance, que ce soit de la romance érotique ou beaucoup plus classique.

Petite mention aux personnages des tomes précédents qu'on retrouve avec énormément de plaisir au fil des pages. Bennett et Max y sont hyper drôles, de vraies commères de compétition qui ne manquent jamais une occasion de railler leur meilleur pote, et Sara et Chloé se révèlent comme des amies en béton, que ce soit envers Will qu'elles soutiennent dans toutes les épreuves ou pour Hanna qu'elles acceptent avec beaucoup de simplicité et de naturel. Souvent on trouve les personnages qu'on a aimé un peu fades, voir carrément très différents, lorsqu'on sort du point de vue par lequel on les a découvert. Là, c'est presque l'inverse. Non seulement on les retrouve tels qu'on les aime, mais ceux avec lesquels on a pu avoir du mal semblent se révéler (du moins pour ma part en ce qui concerne Bennett).

En conclusion, Beautiful Player est le tome parfait pour conclure la trilogie qui s'était ouverte avec Beautiful Bastard. Les héros sont drôles à souhait et leur relation touchante et sexy en diable. Une superbe réussite pour une trilogie et des auteures qui ont traversés une évolution agréablement notable.

par Althea
Cocktail, Tome 2 : Lovemaker Cocktail, Tome 2 : Lovemaker
Alice Clayton   
Ouais, c'est mimi tout plein mais ça manque quand même cruellement de rebondissement cette affaire! ok, Caroline a un boulot plaisant et qui l'occupe pleinement, ok Simon se montre présent et à son écoute mais au final, même s'il y a des pointes d'humour et quelques réflexions, au final, j'ai comme dans l'idée qu'il ne se passe pas grand chose dans ce tome! Dommage, l'idée du Wallbanger et du harem me plaisait à la base...
Beautiful Bastard, Tome 4.5 : Beautiful Boss Beautiful Bastard, Tome 4.5 : Beautiful Boss
Christina Lauren   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/03/03/beautiful-bastard-tome-4-5-beautiful-boss-christina-lauren/

Il est coutume de retrouver le duo Christina Lauren dans de courtes nouvelles intercalées entre les tomes de la série Beautiful Bastard. Des interludes qui dévoilent le quotidien de nos Beautiful couples préférés lors d’évènements ou de décisions marquantes qui jalonnent leur vie.

Sur le papier, j’adore l’idée. Je fais partie de celles qui se plaisent à imaginer ce que l’histoire devient bien après l’épilogue qui termine chaque tome. Du coup, je trouve vraiment mon bonheur dans ces tranches de vie qui permettent de nous plonger plus encore dans le quotidien et la vie de couple des ces personnages que l’on a suivis et appris à apprécier tout au long de cette saga.

Sans surprise, je me suis donc régalée avec cette novella. On y retrouve Will et Hanna, les héros de Beautiful Player lors de leur mariage, mais aussi de leurs premières difficultés de vie de couple. Difficile pour Hanna de devoir faire des concessions quand elle a toujours été des plus indépendantes…

J’ai retrouvé avec plaisir la plume fluide et terriblement sexy de Christina et Lauren ici. Mais aussi tous les personnages qui ont jalonnés la série jusqu’à présent. C’est vraiment LE point fort de ces auteurs, et c’est toujours un délice de repartir à l’aventure avec cette joyeuse bande.

C’était mignon, léger, doux, sexy et sucré. Une excellente bouchée que l’on savoure comme il se doit. Les fans de la série retrouveront dans cet interlude tout les éléments qui ont fait la réussite de ce duo d’auteurs. Un vrai délice, un pari une nouvelle fois réussi. Bref, j’adore !

par Kesciana
Beautiful Bastard, Tome 4 : Beautiful Secret Beautiful Bastard, Tome 4 : Beautiful Secret
Christina Lauren   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/03/beautiful-secret-de-christina-lauren.html

(...)
Niall est comme un doudou, on a envie (besoin) de lui faire des gros câlins !!
Et comme c'est un doudou super sexy, il n'y a pas que des câlins qu'on aimerait lui faire ^^.
Il est aussi "choupinou" super attendrissant, gauche et maladroit dans les relations et pourtant, il arrive en un clin d’œil (ou coup de langue lol) à nous embraser !

Quant à Ruby, elle est géniale ! D'un naturel déconcertant. C'est une bouffée de fraîcheur et de gaieté ! J'ai adoré ce personnage sans fausse pudeur, passionnée et à l'écoute.

Le couple Ruby/Niall est vraiment touchant. Très différent des autres Beautiful. Niall est plus sensible, réservé et beaucoup plus fragile. Il n'est pas sûr de lui comme le sont Will, Bennett et Max.
Ici, c'est Ruby qui doit le mettre en confiance, le rassurer et user de patience... mais une fois Niall libéré et décoincé - ce qui n'est pas chose aisée ! - pfiou, il devient TORRIDE ! Niall est du sexe brut : imaginez un homme qui s'est réprimé sexuellement toute sa vie et qui est sur le point d'exploser tant la tension qu'il a accumulé est forte... Une "bombe sexuelle" à retardement lol !! Tout ça en restant, bien évidemment, le Niall adorable qui a fait chavirer mon ptit cœur !

L'histoire est toujours aussi entraînante et riche en émotions !! Elle est narrée du point de vue de nos deux protagonistes (pour mon plus grand bonheur). Et la plume de Christina Lauren est toujours aussi efficace et drôle !!
De plus, nos héros des tomes précédents font leur apparition (essentiellement Max et Will mais aussi Bennett, Chloé et Georges).

En bref, si je devais résumer cette saga en trois mots je dirais qu'elle est TORRIDE, DRÔLE et PASSIONNEE !!

par toutoun
Clipped Wings, tome 1 : Bad Boy Clipped Wings, tome 1 : Bad Boy
Helena Hunting   
Voilà un livre comme je les aime !

Ce n'est certainement pas l'histoire du siècle, ce n'est pas de la grande littérature, l'intrigue n'est pas la plus haletante, la relation amoureuse n'est pas des plus romantiques mais pourtant, Clipped Wings (je préfère le titre anglais au titre français) a su me captiver. Je n'arrivais que très rarement à décrocher tellement j'étais dans l'histoire de Tenley et Hayden.

Les personnages sont attachants et les "méchants" donnent vraiment envie de leur taper dessus (plus particulièrement Trey et Sienna). Tenley est à la fois fragile et incroyablement forte, c'est pour ça que j'ai vraiment aimé son rôle. Elle est profondément meurtrie par son passé mais en présence de Hayden, elle arrive à revive et j'ai trouvé ça très beau. Les scènes avec ces deux-là m'ont touché, même si comme je l'ai dit, leur relation n'est pas d'un romantisme fou ! Quant à Hayden, j'adore. Torturé, plein de tatouage et autres piercings, c'est le "Bad Boy" a l'état pur et pourtant, on arrive à s'attacher à lui. Son passé aussi est éprouvant et on éprouve très vite de la compassion pour ces deux âmes brisées.

Il n'y a pas forcément d'intrigue. Tout tourne autour de la relation entre Hayden et Tenley, ainsi que le tatouage de cette dernière (très beau tatoo d'ailleurs !). Mais personnellement, moi qui n'aime pas quand c'est uniquement concentré sur le couple, je n'ai pas vu les chapitres passés. Ca se lit rapidement, le rythme n'est pas lent et bien qu'il ne se passe pas grand chose, j'avais toujours envie de tourner la page pour voir la suite. Je suis fan de ce couple torturé !

La fin, en revanche, m'a fait grincer des dents. Je ne savais absolument pas qu'il y aurait une suite en commençant le bouquin et quelle surprise ça a été en lisant les deux derniers chapitres. Une seule chose ressort de moi : A QUAND LA SUITE ???

En bref, un roman simple, sans prétention mais qui accroche de par ces deux personnages touchants et complètement détruits. On a envie de les pousser l'un vers l'autre, qu'ils se dévoilent encore plus et qu'ils vivent heureux pour toujours... Mais est-ce que ce sera le cas ? Vivement le tome 2 !

Or : 8/10

par SmallBab
Beautiful Bastard, Tome 2.5 : Beautiful Sex Bomb Beautiful Bastard, Tome 2.5 : Beautiful Sex Bomb
Christina Lauren   
"Very bad trip" version beautiful bastard.
Ce livre est écrit du point de vue de Bennet et Max lors d'un weekend à Las Vegas.
A lire +++

par Adèle
Beautiful Bastard, Tome 1.5 : Beautiful Bitch Beautiful Bastard, Tome 1.5 : Beautiful Bitch
Christina Lauren   
J ai lu sur un site que les 3 nouvelles sortiront en janvier 2014

par emeuh62
Cocktail, Tome 1 : Wallbanger Cocktail, Tome 1 : Wallbanger
Alice Clayton   
Une lecture rapide et sans prise de tête. Mais ça s'arrête là. Aucune originalité, beaucoup de clichés et des personnages moyens. Ce n'est pas le livre du siècle. Je dirais même que ça ne casse pas 3 pattes à un canard.

Comme indiqué dans le résumé, Caroline est fortement dérangée par les ébats de son voisin. Celui-ci fréquente 3 maîtresses à tour de rôle. Lorsqu'il couche avec elles, le lit cogne contre le mur de Caroline. De plus, Caroline est exaspérée par les bruits curieux des maîtresses en question. En effet, pendant l'acte il y en a une qui glougloute comme une dinde et une autre qui miaule plus fort et distinctement qu'un chat... Bref, c'est du plus haut ridicule. Caroline va donc aller taper à la porte de son voisin en pleine action et lui demander d'être moins bruyant. Elle va se retrouver face au plus bel homme qu'elle n'a jamais vu (comme dans toutes les histoires de ce genre hein) et il va l'envoyer promener en disant qu'il fait ce qu'il veut chez lui. Déjà là il m'est apparu comme antipathique. Il est chez lui ok, mais il a une voisine dont il doit tenir compte. A croire qu'il ne connait pas l'expression "Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres". Bref, Caroline ne le supporte pas mais va subitement fantasmer sur lui et faire des rêves érotiques à son sujet.

Commençons par les personnages. Je vais être franche, je les ai trouvés assez nuls. Peu approfondis. Simon s'améliore beaucoup dans le reste du livre mais il m'a laissé assez froide. De plus, même s'il est célibataire et fait ce qu'il veut de son anatomie, j'ai du mal avec ce concept d'amitié-sexe. Il est amis avec 3 femmes qui lui servent de plan cul. C'est quelque chose qui me laisse dubitative car le sexe dans une relation change beaucoup de choses et il est difficile d'entretenir ce genre de lien sans ambiguïté ou sans que des sentiments plus profonds ne se développent. Je ne suis pas fan de ce type de relation.
Caroline m'a agacé. Elle fantasme à mort illico presto sur son arrogant et bruyant voisin et ne pense plus qu'aux beaux orgasmes qu'il pourrait lui donner. Tout le livre ne parle que de ça. C'est fatigant. Et je ne me suis pas sentie proche d'elle.
Les amis des protagonistes sont complètement immatures et débiles. Sophia et Mimi sortent avec des garçons (qu'elles n'apprécient pas tant que ça) alors qu'elles ont chacune le béguin pour le petit copain de l'autre ! Et c'est pareil du côté des garçons ! Non mais sérieux ?! Ce sont des adultes ou des pré-adolescents ?? C'est pathétique. En plus, ils ne servent à rien dans l'histoire. Ils sont idiots et savent juste faire des allusions sexuelles ou se bourrer la gueule pendant un week-end.

Le scénario n'a rien de palpitant. Deux voisins qui fantasment l'un sur l'autre, se tournent autour et meurent d'envie de coucher ensemble. Une héroïne qui veut à tout prix retrouver ses orgasmes. Bref, j'attendais vraiment plus d'humour et d'originalité. Le livre ne parle que de sexe du début à la fin. Des allusions à tous les chapitres. Ensuite quand les personnages sautent enfin le pas, s'ensuit une accumulation de scènes de sexe. Il n'y a quasiment plus que ça vers la fin. Certes ce n'est jamais trash ou vulgaire, mais c'est vraiment répétitif et gonflant. Simon est perpétuellement en érection. Je vais finir par croire que les auteurs des romances de ce genre s'imaginent que le corps humain est une machine et que les hommes peuvent avoir des rapports sexuels quasiment en permanence sans avoir besoin d'une pause. Est-ce un fantasme des auteurs féminins de nous créer sans cesse des personnages aussi actifs ? Probablement. On ne peut pas lire une romance sans que le héros soit bien monté, canon et qu'il ait toujours son sexe au garde à vous.

L'écriture est correcte mais pas extraordinaire. Beaucoup de dialogues ou de passages ne volent pas très haut. Les sms que s'envoient les protagonistes et leurs amis ne font pas beaucoup avancer l'histoire et ne me paraissaient pas utiles. Et il y a de nombreuses répétitions je trouve.

Au final je ressors très déçue de cette lecture. J'espérais vraiment mieux mais on retrouve tous les clichés des romances contemporaines ou New Adult. Je n'ai pas particulièrement apprécié cette histoire et je ne lirais sans doute pas la suite.
Spotlight, Tome 1 : Sur tes lèvres Spotlight, Tome 1 : Sur tes lèvres
JS. Taylor   
https://lmedml.com/2017/01/08/spotlight-1-sur-tes-levres-js-taylor/#more-24092

J’affectionne tout particulièrement les sorties des éditions J’ai lu pour elle, dans leur collection Passion intense dédiée à la romance érotique.

Si le résumé peut vous faire penser à d’autre romances du genre, je trouve que l’auteure a réussi à tirer son épingle du jeu,malgré les quelques similitudes avec d’autres sagas.

Le plus de ce premier tome c’est l’univers que l’auteure nous fait découvrir. J’ai suivi Isabella, notre héroïne, avec beaucoup d’intérêt.

Isabella, étudiante en école d’art dramatique, auditionne pour un rôle dans la célèbre pièce de théâtre « Roméo et Juliette ». C’est son amie Lorna qui l’a inscrite à son insu et Isabella ne pense pas être prête à fouler les planches d’un théâtre avec une si grande renommée à Londres. Et quel surprise de voir que c’est James Berkeley en personne qui va lui faire passer l’audition. Le trouble et le trac s’empare de notre héroïne mais elle démontrera son professionnalisme face à ce grand réalisateur.

Dès le premier regard, Isabella ressent une attirance incontrôlable pour James. Elle va devoir se faire violence pour avoir une attitude neutre en face de lui. Malgré son innocence, Isabella est une femme qui a du caractère, elle s’affirme et elle n’a pas sa langue dans sa poche. Elle doute beaucoup de ses capacités d’actrice et elle n’est pas du tout attirée par la gloire et les paillettes que cette profession pourrait lui apporter. Isabella est plus axée sur l’écriture, elle a toujours rêvé d’être dramaturge. Son personnage est agréable, elle est jeune et inexpérimentée, elle a donc des réactions parfois un peu exagérées. Elle a du mal à faire la part des choses aux côtés de James, comme s’il brouillait totalement sa capacité à analyser ce qui lui arrive. Je ne l’ai pas trouvé nunuche, au contraire, elle est attendrissante car elle ne sait pas vraiment où elle met les pieds en se rapprochant de James.

James, quant à lui est assez difficile à cerner. Comme tout dominant qui se respecte, il y a une part d’ombre qui plane sur lui. Il est très mystérieux et évite bien évidemment de trop se dévoiler face à Isabella, mais malgré tout je l’ai trouvé très conciliant envers celle-ci. Son besoin de contrôle est omniprésent et s’explique petit à petit tout au long du récit. C’est un homme séduisant et qui sait user de ses charmes en maniant avec brio l’art de la séduction même si avec Isabella il va avoir du fil à retordre ^^

L’aspect psychologique est très intéressant à analyser. Une relation entre dominant et soumise est très intense psychologiquement et l’auteure arrive à nous faire percevoir l’ascendant psychologique que James a sur Isabella.

L’intrigue est bien menée grâce à la plume aérienne de l’auteure. Son style est addictif et vraiment très prenant. J’ai terminé le roman très rapidement en me laissant porter par les rebondissements et les émotions que nos personnages ressentent. On navigue dans un milieu passionnant qui pour le moment est plutôt bien exploité. L’auteure met en lumière le choc des milieux opposés de nos héros.

Quelques clichés subsistent tout de même dans ce premier tome, on a un schéma assez classique avec un dominant richissime avec une renommée mondiale et une jeune femme inexpérimentée qui dévoile déjà des prédisposition à la soumission. Mais le duo Isabella/James a plutôt bien fonctionné sur moi et j’ai passé un très bon moment avec cette lecture.

L’érotisme se décline de manière délicieuse. JS Taylor manie les mots à merveille pour éveiller les sens de ses lecteurs, ici tout est subtil, sensuel et grisant. Elle déjoue à merveille les pièges qui conduisent à la vulgarité en utilisant un vocabulaire exaltant. J’ai aimé la part de réalisme des scènes intimes, l’auteure ne surjoue pas et elle rend tous leurs corps à corps naturels et crédibles.

En bref, ce premier tome nous expose les bases de l’histoire et de la relation de James et Isabella. L’auteure nous plonge dans un milieu passionnant où les faux semblants sont omniprésents et on apprend petit à petit à découvrir nos héros. Les personnages secondaires sont agréables et je me suis posé plusieurs questions sur la présence de certains d’entre eux. [Spotlight] arrive à se démarquer grâce à ses personnages et son univers très bien exploité. L’auteure nous donne matière à réflexion et l’intensité du récit a su me captiver du début à la fin. J’attends avec impatience de poursuivre cette histoire avec le tome suivant.
Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful
Christina Lauren   
Je n’arrive pas à croire que c’est déjà la fin, cette série m’a accompagnée pendant plusieurs années et j’ai vécu pas mal d’aventure avec cette incroyable bande d’amis. Ce tome, c’est le tome des adieux et en même temps, c’est un nouveau commencement pour notre nouveau couple de héros.

Pour vous resituer rapidement, dans ce tome nous suivons Jensen le frère d’Hanna et accessoirement la femme de notre très cher Beautiful Player : Will, ainsi que Pippa, la meilleure amie de Ruby de la femme de notre Beautiful Secret : Niall. Oui bon, présenté comme ça, ça semble compliqué mais si vous connaissez la série, vous n’avez pas pu louper les liens qui unissent nos héros. J’étais loin d’imaginer la personnalité de Jensen, ce grand frère protecteur qui avait tout fait pour sortir sa sœur de sa solitude, est en réalité un bourreau de travail qui n’a pas une vie sociale bien active. Du côté de Pippa, les choses sont un peu différentes, surprendre son petit ami avec une autre femme va être un électrochoc sur cette situation écrasante qui ne lui convient plus et qu’elle a besoin de changer d’air.

Comme à leurs habitudes, dans ce tome nous sommes loin de nous ennuyer et l’humour légendaire des auteurs n’est pas à son reste. Rapidement Jensen et Pippa vont se rendre compte qu’un avion, de l’alcool et une piplette ça ne fait pas bon ménage, alors que l’une est sous le charme, l’autre est plutôt contrit. Il vont avoir la surprise de se retrouver quelques jours plus tard, pour un road-trip déjanté, avec beaucoup de vin et une équipe qu’on n’est pas prêt d’oublier : Will, Hanna, Ruby, Niall et deux célibataires qu’ils ont bien l’intention de rapprocher. Le caractère diamétralement opposé des héros est justement ce qui va faire le charme de cette romance, le côté un peu coincé de Jensen est totalement adorable, quand la folie de Pippa n’hésite pas à s’exprimer pour le mettre encore plus au supplice.

A côté de ça, nous vivons par procuration l’évolution de nos autres Beautiful, la troublante gentillesse de Chloé, la méchanceté inattendue de Sara, ou encore la sexytude de Will au fourneau et bien évidemment un groupe d’amis plus soudé que jamais, avec des couples tous plus touchants les uns que les autres. Je crois que je n’aurais pas pu espérer meilleur épilogue, ici nous retrouver tous les éléments qui ont rendu cette série magique, des hommes différents qui auront réveillé toutes les facettes qui sommeillent en nous, désormais marié et heureux, on ne peut qu’apprécier tout le chemin parcouru et rêver de celui à venir. Je suis à la fois heureuse de ce dernier tome, et en même temps nostalgique de devoir les quitter après tous ces moments. Une série drôle, romantique, sexy et hilarante, qui n’est plus à présenter et qui si vous ne connaissez pas est à découvrir, vous n’en ressortirez pas indemne.

http://wp.me/p4u7Dl-2Jq

par Luxnbooks