Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Cacoethes-scribendi : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Elles ont conquis le monde Elles ont conquis le monde
Christel Mouchard    Alexandra Lapierre   
Ni courtisane, ni hussarde, ni monstre, voici l'aventurière nouvelle: la Voyageuse. En 1850, le chemin est long à parcourir pour ennoblir le mot. Il y a tant de choses à prouver. Qu'une dame peut marcher pieds nus dans la jungle de Bornéo en restant une dame, qu'elle peut manier la théodolite et calculer sa position sans se tromper, qu'elle peut affronter victorieusement (à sa manière qui est tout en douceur) anthropophages et desperados. Et surtout, qu'elle peut voyager sans chaperon tout en restant vertueuse. En somme, la Voyageuse va s'attacher de toutes ses forces et de toute son âme à montrer qu'elle est honnête femme et, même plus, "honnête homme".
Corset bien sanglé, jupes longues et sobres, chignon serré sous un chapeau ou un bonnet sage: le costume de la Voyageuse est son armure et son étendard. Il proclame qu'elle franchit les frontières pour la science et non pour l'amour. Sa vigilance sur ce point est extrême -Isabella Bird exigera de son éditeur qu'il provoque en duel un journaliste qui a écrit qu'elle montait à cheval en pantalon. (...) D'aucuns peuvent trouver peu séduisante, au premier abord, la Voyageuse des années 1880. Mais elle cache un trésor de passion, d'intelligence et souvent d'humour.


par Lauriane3