Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 993
Membres
1 065 289

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cadavre exquis



Description ajoutée par KysaiahTDF 2024-04-18T12:10:58+02:00

Résumé

Un virus a fait disparaître la quasi-totalité des animaux de la surface de la Terre. Pour pallier la pénurie de viande, des scientifiques ont créé une nouvelle race, à partir de génomes humains, qui servira de bétail pour la consommation.

Travaillant à l’usine de transformation locale, Marcos s’occupe d’abattre des humains – même si plus personne ne les appelle ainsi.

Sa femme l'a quitté, son père sombre dans la démence et Marcos essaie de ne pas trop réfléchir à la façon dont il gagne sa vie. Après tout, c’est arrivé si vite. Premièrement, il a été rapporté qu’un virus infectieux avait rendu toute viande animale toxique pour l’homme. Ensuite, les gouvernements ont lancé la « transition ». Désormais, manger de la viande humaine – « viande spéciale » – est légal. Marcos essaie de s'en tenir aux chiffres, aux envois et au traitement.

Puis un jour, on lui offre un cadeau : un spécimen vivant de la plus haute qualité. Bien qu’il soit conscient que toute forme de contact personnel est interdite sous peine de mort, il commence peu à peu à la traiter comme un être humain. Et bientôt, il est torturé par ce qui a été perdu et par ce qui pourrait encore être sauvé.

Le tour de force d’Agustina Bazterrica est de nous faire accepter ce postulat de départ sans difficulté. Elle y parvient en nous précipitant dans un suspense insoutenable, tout en bouleversant notre conception des relations humaines et animales.

Cadavre exquis est un roman tout à la fois réaliste et allégorique, d’une brûlante actualité.

Afficher en entier

Classement en biblio - 229 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Cristaleyes 2019-07-13T14:45:32+02:00

En direction de la sortie, ils traversent le hangar des gestantes. Certaines sont dans des cages, d'autres sont allongées sur des établis, sans bras ni jambes.

Il détourne le regard. Il sait que dans beaucoup d'élevages on mutile celles qui tuent le fœtus en se cognant le ventre contre les barreaux ou en refusant de s'alimenter, bref en faisant ce qu'il faut pour que leur petit ne naisse pas et ne meure pas dans un abattoir. Comme si elles le sentaient, pense t-il.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Une volonté de choquer, de saisir l’effroi. Si certains y voient un clin d’oeil à la situation des abattoirs actuels, une façon de harponner le lecteur à propos de ces lieux où souffrent les animaux ; je choisis d’en percevoir une dystopie, un monde où l’homme est devenu son propre animal, une bête dangereuse, qui n’a plus aucune considération pour les siens.

Afficher en entier
Diamant

Ok..."Cadavre exquis" est donc mon premier coup de coeur de cette rentrée littéraire 2019. C'est sa couverture originale et son sujet on ne peut plus particulier qui m'ont attirée. Ça avait l'air bien barré et surtout original. Ça change un peu des 50 000 bouquins au même sujet qui sortent par an.

Je ne sais pas trop comment parler de "Cadavre exquis" tant il est perturbant. Quoi que non, ce n'est pas le bon mot. Hyptonique serait plus juste. C'est un livre que j'ai dévoré tout en ayant un peu honte d'en apprécier autant le goût. Parce que sans parler des scènes de cannibalisme, les violences physiques et psychologiques dans ce livre sont légions. Mais toute cette horreur est comme qui dirait maîtrisée, stylisée par son auteure. Et puis elle a une vocation; éveiller les consciences. Sur la bêtise humaine, sur la malveillance qui sommeille en chacun de nous, sur le sort des animaux bien entendu. Je ne sais pas si l'écrivaine est très engagée dans la cause animale mais j'ai vraiment vu son roman comme un plaidoyer contre les abattoirs ou en tout cas ceux qui ne respectent pas les normes et font inutilement souffrir les bêtes (et ceux qui maltraitent nos amis à quatre pattes en règle générale). Spoiler(cliquez pour révéler)La scène où les adolescents torturent les chiots est d'ailleurs celle qui m'a le plus marquée avec le dîner suivant la partie de chasse où les participants dégustent un ex chanteur. Je ne sais pas pourquoi ces deux passages plus que les autres. Mais ce sont vraiment les moments où j'ai cru que j'allais régurgiter mon dîner.

Le héros est plutôt attachant. On sent qu'il n'est pas forcément d'accord avec ce qui se passe mais qu'il suit les règles comme chacun. C'est un peu Monsieur Toutlemonde. "Je n'apprécie pas ce qui se passe mais j'ai trop peur des conséquences pour l'ouvrir." Il est tout de même capable de nous surprendre et pas qu'un peu...

La fin du roman m'a laissée, pardonnez-moi l'expression, sur le cul. Je ne m'attendais tellement pas à ça ! À mesure que les pages défilaient je me disais que l'auteure n'aurait jamais le temps de conclure correctement et que ce serait encore l'un de ces bouquins qui n'ont pas vraiment de fin et là bim ! Je me suis retrouvée scotchée ! Bravo à l'écrivaine pour ce joli coup de maître. Spoiler(cliquez pour révéler) Marcos ne vaut pas mieux que les autres en fin de compte. Au final, la fin est aussi horrible que le reste du roman et il n'y a vraiment rien à sauver. C'est vrai qu'en y repensant je me dis qu'il n'y a pas une once d'espoir dans "Cadavre exquis"...mais je préfère ça à une fin bateau du style "il s'enfuit avec Jasmin dont il est éperdument amoureux et ils élèvent leur petit dans un monde meilleur"...Ça n'aurait pas été crédible.

Enfin, terminons sur un petit bémol tout de même; l'écriture de l'auteure. Je n'ai pas trop aimé son style quasi chirurgical même s'il faut admettre qu'il se prête bien au sujet. Mais j'aurais préféré une plume un peu plus lyrique. De plus, j'ai trouvé la transition entre les parties un et deux un peu trop brutale. L'ellipse est très longue.

Je recommande donc à ceux qui ont le cœur bien accroché de déguster cet ouvrage. Pour les autres, passez votre chemin. J'ai d'ailleurs un peu peur que ce roman obtienne de bonnes critiques mais qu'il ne trouve pas son public en raison de sa thématique si particulière. Moi-même, alors que je l'ai adoré, je ne sais pas très bien comment je vais le conseiller à mes clients...

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par AnaP 2022-12-03T09:46:21+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Audeauffret76 2024-05-21T14:40:42+02:00

CADAVRE EXQUIS

de Agustina Bazterrica

304 pages / 2017

FLAMMARION

Un virus fait disparaître la quasi totalité des animaux de la surface de la Terre.

Pour pallier à la pénurie de viande, une nouvelle race va être créé à partir de génomes humain.

Ce livre est oppressant et dérangeant.

Étourdissements, saignées, découpes, l'auteure ne nous épargne rien.

Les descriptions sont très détaillées et très visuelles.

Une écriture sobre et directe allant à l'essentiel ce qui nous donne une excellente dynamique de lecture.

Un récit certes un peu gore mais parfaitement maîtrisé.

Comme une légende urbaine où l'angoisse se construit progressivement jusqu'à atteindre des sommets écœurants.

Les personnages s'intègrent parfaitement dans le rôle de bourreaux.

Vraiment une plongée fascinante pour les amateurs de curiosités macabres et morbides.

Ce fut pour moi une vraie révélation inquiétante de la face cachée d'un monde, le nôtre, si proche et soudain si menaçant.

Les complexités de l'esprit sont très marquées par cette plume exceptionnelle.

Cette lecture est pour un public averti, certains passages soulèvent bien le cœur.

Serez-vous attirés par le côté obscur de votre âme ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaDidineBouquine 2024-03-30T15:46:13+01:00
Pas apprécié

Avec un résumé aussi intrigant, difficile de ne pas lire ce roman qui traite du cannibalisme dans une société où il est impossible de continuer à manger la chair animale. Malheureusement, j'ai été déçue de ma lecture.

Je n'ai pas du tout accroché à la plume. Je ne sais pas si c'est dû à l'autrice ou à la traduction mais ce n'était pas fluide. Je n'ai pas trouver les personnages attachant non plus et pas vraiment charismatique. Je l'ai trouvée aussi trop lent tout le long du roman pour passer rapidement à une fin qui ne m'a pas convaincue non plus.

Pour commencer, je vois plusieurs petits problèmes avec ce résumé : tout d'abord, pourquoi prétend-il que les scientifiques auraient créé une "nouvelle race" ? Est-ce que c'est moi qui ai mal suivi ? Pour moi il s'agit d'humains dont certains, mais pas tous, sont génétiquement modifiés, mais dans tous les cas, ça reste des membres de la race humaine... Ensuite, je ne vois pas où est le suspense insoutenable, dans ce livre qui n'est pas un thriller, et je ne vois pas non-plus en quoi il est "d'une brûlante actualité", à moins qu'on vive dans une société officiellement cannibale et que l'information m'ait malencontreusement échappé ?

Pour autant, j'ai continué ma lecture car j'avais envie de savoir ce qu'il advenait du héros et de la femme « bétail » dont il est tombé amoureux. Et si j'ai été relativement indifférente à leur sort pendant une partie du roman, je dois reconnaître le tour de force de l'autrice quant à la fin. J'ai été tout simplement bluffée et glacée par la fin qui nous est proposée. Agustina Bazterrica m'a littéralement retourné le cerveau et questionne les relations humaines, la cruauté et la vision du monde jusqu'à la dernière ligne de son roman !

Le roman raconte bien l'histoire d'un homme qui travaille dans un abattoir. Dans cette société, tous les abattoirs sont spécialisée dans le traitement de la viande humaine, puisque les animaux ont été exterminés, à cause d'un soit-disant virus qui les aurait rendus tous empoisonnés, et tous mortellement dangereux pour l'homme, en cas de morsure ou de griffure.

Le personnage principal n'y croit pas, le narrateur semble également infirmer cette explication officielle, et bien entendu, l'histoire prend tout son sens si on souscrit à la théorie du complot selon laquelle l'extermination des animaux aurait été provoquée par les dirigeants de la société afin de créer une société cannibale, dans le but de réguler la surpopulation et de régler les problèmes de surconsommation, de manque de ressources etc...

Pour conclure, je trouve que c'est un beau gâchis, d'écrire une histoire à partir d'un concept aussi prometteur, et de ne rien en faire. Il y aurait eu matière à écrire un roman trois fois plus long, avec beaucoup de réflexions sur tout un tas d'aspects de notre société, un approfondissement du côté diystopique et inhumain de celle du livre, un développement de son fonctionnement, de son impact sur les relations interpersonnelles... bref, dommage de ne faire qu'effleurer la surface, et de le faire aussi maladroitement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mehdi-1799 2024-02-01T15:32:42+01:00
Or

J'ai beaucoup aimé cette histoire. C'était vraiment prenant à lire et ça donne un autre regard sur la question de l'alimentation de l'humanité et les conditions de productions de la viande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BlackPoppy 2024-01-03T21:35:34+01:00
Or

Dystopie que je recommande vivement ! On sent l'intention de choquer mais sans que cela soit vulgaire. L'autrice décrit de façon crue ce qui se passe dans nos abattoirs sauf que cette fois-ci ce ne sont pas des animaux mais des humains.

Mention honorable pour la fin, je ne m'attendais pas à ça et ça fait du bien d'être surprise !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2023-10-20T17:33:02+02:00
Or

Que dire de ce livre à part que c'est une dystopie tout à fait prenante, originale et surtout effroyable ?

La fin est très déstabilisante mais je recommande à ceux qu'un peu de sang ne dégoûtera pas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Patatchoumvert 2023-10-18T09:20:39+02:00
Diamant

Lecture très originale avec une fin surprenante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Soss059 2023-09-25T11:58:00+02:00
Bronze

Un scénario un peu déroutant qui se passe dans un monde dystopique dans lequel il n'y a plus assez d'animaux pour nourrir la population suite à un virus.

Afin de palier à ce problème d'ordre public, des humains sont élevés afin de devenir de la viande de consommation. Marco, le personnage principal de cette histoire, travaille dans un des abattoirs spécialisés dans le traitement de la viande humaine. Mais un jour, il se rend compte que ces corps, élevés pour devenir de la viande sont des personnes à part entières dotée d'une âme et qui ressentent elles aussi des choses. Dès lors, tout ce que Marco considérait comme normal va être remis en question, et sa façon de penser aussi.

Un livre avec quelques passages un peu écœurant mais très intéressant à lire, même si de prime abord ce livre parait bizarre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Labsinthe5 2023-09-04T08:36:13+02:00
Diamant

La plume de l'auteur est très travaillée.

Les descriptions qui y sont faites sont insoutenables, effroyables. J'ai dû faire une petite pause à un certain passage dans les abattoirs. Je pense que ce livre devrait être plus connu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hogwarts08 2023-09-01T16:19:42+02:00
Bronze

Un livre assez particulier, une écriture franche, directe, percutante. Un livre très cru et cruel je trouve. Mais je pense qu'on peut aisément voir le paralléle avec ce que l'on fait subir aux animaux ! Et je trouve que c'est aussi beau que terrifiant de voir ce que l'etre humain est capable de faire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Labookeuse22 2023-08-07T23:49:00+02:00
Lu aussi

Je sais pas si je peux dire que j'ai vraiment aimé ce livre. C'est le genre de roman qui vous frappe et repousse les codes sociaux auxquels vous vous habituez depuis la naissance. C'est clair que l'autrice n'y va pas avec le dos de la cuillère, c'est violent mais nécessaire. Je trouve que c'est une lecture intéressante, peu commune mais qui fait vraiment réfléchir: Serions-nous capables de manger des humains si la viande animale disparaissait ? Ce livre est également une dénonciation de l'industrie alimentaire, ces humains dans des abattoirs... Cela arrive avec des animaux, alors, toujours envie de manger de la viande ?Je recommande.

Afficher en entier

Dates de sortie

Cadavre exquis

  • France : 2019-08-21 (Français)
  • France : 2021-05-12 - Poche (Français)
  • Canada : 2019-09-12 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Tender is the Flesh - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 229
Commentaires 60
extraits 21
Evaluations 100
Note globale 7.37 / 10