Livres
523 707
Membres
541 543

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Cairy : Mes envies

La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel La Passe-miroir, Livre 3 : La Mémoire de Babel
Christelle Dabos   
Que d’émotions en refermant ce troisième tome.

Quand je claironne que La Passe-Miroir est mon nouveau Harry Potter, je n’exagère pas. C’est une histoire doudou, dans laquelle je me plongerai au même titre que dans HP en cas de coup de blues.

Le principal défaut de ce tome ? Le même que les autres : PAS ASSEZ ! Comment fait Christelle Dabos pour pondre des pavés de 500 pages trépidantes d’action dont on sort avec une impression de trop peu ?!
Ici, c’est particulièrement accentué par le fait qu’Ophélie est loin d’autres personnages importants : [spoiler]Bérénilde, Victoire, Archibald, Renard, Gaëlle et bien entendu la superbe Victoire qui m’a totalement charmée. Personnages qu’on ne voit que le temps de quelques chapitres beaucoup trop courts à mon goût…[/spoiler] De ce côté-là, c’est une petite déception.
Le personnage de Victoire est très prometteur ! C’était intéressant de voir le monde par ses yeux, j’ai hâte de la revoir !
Ca aurait pu être sympa également que le grand-oncle joue un rôle plus large, un peu comme Roseline.

Concernant l’intrigue, j’ai été ravie de constater quelques précisions bienvenues, accompagnées d’éclaircissements qui épaississent encore un peu plus le mystère comme Madame Dabos sait si bien les distiller. [spoiler]Un monde bien réel imaginé par une romancière, Eulalie Dilleux… une jolie mise en abîme ![/spoiler]
J’ai été un peu déçue de la méthode employée par Ophélie pour en savoir plus : adopter une nouvelle identité (procédé déjà utilisé avec Mime) et attendre de gravir les échelons. Pour un troisième tome, je trouve ça dommage de devoir recourir à de tels artifices.
Les nouveaux personnages rencontrés sur Babel ne m’ont pas plus charmée que cela, excepté Ambroise, Blasius et le Sans-Peur. Au passage, bravo à Christelle d’avoir intégré à l’histoire une personne handicapée et une personne homosexuelle, c’est assez rare (notamment en littérature jeunesse !) pour le souligner.

On pourrait croire que je trouve plus de défauts que de qualités à ce tome. Ce n’est pas le cas ! C’est simplement plus facile de mettre le doigt sur quelques défauts objectifs que sur les raisons qui font de ce roman un véritable page-turner avec une intrigue qui gagne en profondeur de tome en tome.

Le couple Ophélie/Thorn fonctionne sur les mêmes rouages qui en font un duo hors clichés ; ils évoluent peu à peu au plus grand plaisir de la fleur bleue qui sommeille au fond du lecteur. Une question demeure : quel est le problème de Thorn dans ce tome avec le désinfectant ?? Je suis tout ouïe si quelqu’un a compris ^^’

C’est une saga intelligente qui n’a de cesse de surprendre son lecteur et de lui faire se poser des questions à chaque nouvel indice, chaque révélation.

Dans ce tome précisément, Christelle Dabos dépeint sans équivoque une société dystopique où la censure et le contrôle de soi pour la cité est la règle. Pour une fois, on voit clairement comment une telle société se met en place et on sait que nos héros vont tout faire pour empêcher que ce modèle s’étende à d’autres arches. C’est un aspect que j’apprécie énormément dans cette série.

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre le dernier tome. Je l’attendrai patiemment, mais avec de grandes expectatives !!
La Passe-miroir, Livre 2 : Les Disparus du Clairdelune La Passe-miroir, Livre 2 : Les Disparus du Clairdelune
Christelle Dabos   
Les livres de Christelle Dabos méritent plus que le Diamant.
Que dire de ce livre à part que je regrette de l'avoir refermer aussi vite, que j'attend la suite avec impatience et que je vais très certainement me relire ces deux tomes de nombreuses fois d'ici la sortit du prochain, comment ne pas parcourir cet univers incroyable encore et encore et dire qu'on va avoir le droit à deux autres perles de ce genre (peut être plus).
Il se passe tellement de chose pour notre chère Ophélie dans ce tome, impossible d'en faire un résumé ou de dire ce que j'ai préféré (en même temps j'ai tout aimé donc...).
Gros coup de cœur pour Thorn.

Le troisième est en cours de rédaction et même si je suis impatiente, Christelle peut et doit prendre son temps, mais son imagination est tellement magique qu'on ne risque pas d'être déçu.
Gone, Tome 7 : Monster Gone, Tome 7 : Monster
Michael Grant   
La première chose qui me vient en tête pour commenter le livre est que je ne sais pas où commencer... Donc je vais commencer par dire que je suis mitigée par rapport à ce roman. D’une part, je suis contente de retrouver certains des anciens personnages et d’apprendre à en découvrir d’autres. Mais, j’ai l’impression que je me suis moins attachée aux personnages que dans les six premiers tomes puisque, selon moi, les protagonistes sont moins recherchés et moins profonds, ce que je trouve vraiment dommage. De plus, certains détails de certains personnages m’ont vraiment déplu. Pour le personnage de Peaks [spoiler] comment se fait-il qu’une personne qui avait des bonnes intentions devienne tout à coup quelqu’un de sadique qui se fait une liste d’individus à tuer tout ça parce qu’il a perdu son emploi? Comment ça se fait ? [/spoiler] Pour ce qui est du personnage de Shade, vers la fin, ses réflexions me dérangeaient vraiment. Comment se fait-il quand décidant de devenir un héros, elle n’a pas compris qu’il y aurait des conséquences à ses choix? C’est un personnage intelligent qui a lu beaucoup de bandes dessinées de superhéros. Il me semble que celles-ci parlent souvent de conséquences que les héros doivent vivre avec. Pourquoi elle n’a pas compris qu’il est valait de même pour elle quand elle est devenue une héroïne? Un autre point est que ce tome a réussi à me divertir tout au long de ma lecture, ce qui est un point positif, mais je ne l’ai pas trouvé addictif. Je pouvais déposer le livre pour plusieurs jours sans ressentir une attraction irrésistible envers le livre. Je suis vraiment attristée par ce fait puisque je voulais vraiment entrer dans l’histoire, mais ça n’a pas fait comme je l’aurais aimé. Mais pour ce point, je ne blâme pas le livre. Il se peut que le fasse que ça fait plusieurs années que j’ai fini le sixième tome de Gone qui a tari mon enthousiasme pour cet univers. Dans le livre, il y avait beaucoup de références à certaines bandes dessinées comme Hulk, Superman et Batman, parfois il y avait des références à des classiques comme Le seigneur des anneaux et Stars Wars. Donc, pour ceux qui sont friands de littérature, vous allez vous régaler. De plus, il y avait beaucoup de références aux six premiers livres. Je recommanderais de les lire avant de commencer la lecture de ce tome. Par contre, par moments, il y a des récapitulations qui peuvent aider à comprendre ce qui s’est passé avant pour ceux qui ne veulent pas lire les six premiers tomes. Bref, j’ai apprécié ma lecture, mais je ne l’ai pas autant aimé que les autres livres le précédant, mais ce n’est pas parce que je n’ai pas réussi à tomber sous son charme que vous n’allez pas y arriver. Donc, allez tenter votre chance!

par Jo1o
Gone, Tome 8 : Villain Gone, Tome 8 : Villain
Michael Grant   
Un "second" tome un peu en-dessous du précédent selon moi. Il y a beaucoup d'action, mais celle-ci occulte complètement le reste (les relations entre les personnages, leur personnalité, etc.). Aussi, j'espère que Michael Grant exploitera un peu plus cet aspect de l'histoire dans la suite. [spoiler]Le groupe qui se constitue sur la fin semble en effet avoir du potentiel ![/spoiler]

par astridg
Leah à contretemps Leah à contretemps
Becky Albertalli   
«"How did you get so cynical?"
"I can't help it. I'm a slytherin."»

Prêts pour une déclaration d'amour à Leah on the Offbeat ? Prêts à lire une review dégoulinante de smiley avec des yeux en forme de cœurs ? Vous voyez mon cœur qui bat si fort pour ce que livre qu'il en sort de ma poitrine à chaque battement, comme dans les cartoons ? Prêts ou pas prêts, j'arrive ! (Okay, on peut oublier la dernière horrible phrase d'une gamine de six ans qui joue à cache-cache que je viens de sortir et que je n'effacerais même pas en prétendant que ça n'est jamais arrivé ?)

Si vous avez aimé Simon vs. the Homo Sapiens Agenda, et même The Upside of Unrequited, vous aimerez sans aucun doute Leah on the Offbeat. Et si vous n'avez toujours pas lu les deux bouquins que je viens juste d'énoncer, vous avez grand intérêt à vous jeter dessus ET ensuite à lire Leah on the Offbeat. Parce que les personnages que vous y trouverez sont humains, parfaitement imparfaits, et si réels que vous pourrez presque les toucher. Soyons clairs, le jour où Simon Spier et toute sa clique accompagnés de Molly et co font un saut dans le monde réel, je leur fais un gros câlin et je les supplie de m'emmener avec eux dans leur réalité fictive. CLAIR ET NET.

Tu veux lire la suite de ma review ? Direction le blog, bébé alien qui mange des pères noël (et je ne sais pas du tout d'où ça sort) → theblacksunshineblog.wordpress.com/2018/04/25/leah-on-the-offbeat-becki-albertalli/

par Sheo
Les Travaux d'Apollon, Tome 4 : Le Tombeau du tyran Les Travaux d'Apollon, Tome 4 : Le Tombeau du tyran
Rick Riordan   
Quelqu'un sait quand il sera traduit en français ? Merci d'avance.
Cherub : Dossiers secrets Cherub : Dossiers secrets
Robert Muchamore   
Ce livre est super drôle, il m’a bien fait rire ! Les 3 futurs de James sont totalement différents mais pourraient tous tellement bien lui aller ! Bref, c’est un petit complément à la saga très agréable à lire !
Tomorrow, quand la guerre a commencé, tome 2 : Opération survie Tomorrow, quand la guerre a commencé, tome 2 : Opération survie
John Marsden   
J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome. Je l'ai trouvé plein de rebondissements.. On retrouve nos six amis, on a quelques nouvelles de Corrie et Kevin (pas assez à mon gout d'ailleurs, j'aurai aimé qu'on en parle plus).
Dans ce deuxième tome de la série, on ne s'ennuie pas du tout, il y a de l'action et du suspense tout le long du récit... J'ai d'ailleurs été assez triste concernant certaines actions.
Robyn, Fiona, Lee, Ellie et Homer partent en expédition, laissant Chris seul au camp. Ils rencontrent un autre camp de survivants, composés d'adultes : ils sont tout d'abord heureux de pouvoir se reposer sur les adultes, mais la vie au camp ne se passe pas vraiment comme ils l'avaient imaginé.
Je suis très étonnée de la non participation des autres pays .. Je trouve encore une fois la description des lieux et des scènes très réalistes, on se croirait aux cotés des personnages principaux !
Je recommande vraiment cette série !

par popop
Hunger Games : La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur Hunger Games : La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur
Suzanne Collins   
Que dire de ce tome... J'ai aimé retrouver l'univers d'Hunger Games et en apprendre plus sur les premiers jeux. On découvre, à travers ce tome, que les premiers Hunger Games n'ont rien à voir avec ceux vécus par Katniss! [spoiler]Les tributs sont, certes, transporté dans un train mais, au contraire du traitement "privilégié" des tributs lors des Hunger Games auquel participe Katniss, les tributs des toutes premières éditions sont traités comme du bétail. Transporté par des trains de marchandises, dans le noir, sans rien manger ni boire, pour au final atterrir dans la cage d'un ancien zoo où ils sont observés de tous comme s'ils étaient des phénomènes de foire. Un traitement bien différent des Hunger Games qu'on connaît![/spoiler] J'ai également aimé en apprendre plus sur Snow, qui est tout juste âgé de dix huit ans dans ce tome et qui nous semble loin du Snow qu'on connaît malgré que son désir de pouvoir soit déjà bien présente. On en apprend plus sur sa famille également et sur sa vie en général. J'ai également apprécié les quelques références qu'on peut retrouver des premiers tomes. [spoiler]Comme les chansons chantées par Katniss qui, ici, on le découvre, sont composées et chanté par Lucy Gray ou encore l'expression "ce n'est pas fini tant que le geai moqueur n'a pas chanté" ce qui, à mes yeux, fait bel et bien référence aux précédents tomes et au rôle de geai moqueur que Katniss interprète.[/spoiler] Dans ce tome, on rencontre un Snow qui semble plus "humain" que dans les précédents tomes et qu'on voit évoluer petit à petit. J'ai bien aimé le personnage de Lucy Gray, fort caractère, qui ne se laisse pas faire. Une héroïne comme je les aime! En résumé, ce tome est agréable à lire malgré quelques longueurs vers le début selon moi. Il nous permet d'en apprendre plus sur Snow et sur les premiers Hunger Games, très différents de ceux qu'on a pu vivre avec Katniss. On se rend compte qu'au tout début, ils n'étaient pas réellement considéré par un spectacle, que ce soit par la population du Capitol ou par les districts et qu'aucune loi les obligeait à regarder. Tout comme l'arène, au contraire de ce qu'on savait grâce à Katniss, n'était au début qu'un simple lieu abandonné reconvertit en arène et non une arène spécialement crée pour les Hunger Games. En somme, je trouve ce tome plutôt bon bien que je garde une préférence pour les trois premiers.

par Kayane
American Royals, Tome 2 : Majesty American Royals, Tome 2 : Majesty
Katharine McGee   
Is America ready for its first queen?

Power is intoxicating. Like first love, it can leave you breathless. Princess Beatrice was born with it. Princess Samantha was born with less. Some, like Nina Gonzalez, are pulled into it. And a few will claw their way in. Ahem, we're looking at you Daphne Deighton.

As America adjusts to the idea of a queen on the throne, Beatrice grapples with everything she lost when she gained the ultimate crown. Samantha is busy living up to her "party princess" persona...and maybe adding a party prince by her side. Nina is trying to avoid the palace--and Prince Jefferson--at all costs. And a dangerous secret threatens to undo all of Daphne's carefully laid "marry Prince Jefferson" plans.

A new reign has begun...

par iluciiem

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode