Livres
387 967
Comms
1 360 268
Membres
276 219

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Caligula ajouté par Dracnor 2014-07-16T00:34:23+02:00

CALIGULA - C'est une vérité toute simple et toute claire, un peu bête, mais difficile à découvrir et lourde à porter.

HELICON - Et qu'est-ce donc que cette vérité, Caïus ?

CALIGULA - Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux.

HELICON - Allons, Caïus, c'est une vérité dont on s'arrange très bien. Regarde autour de toi. Ce n'est pas cela qui les empêche de déjeuner.

CALIGULA - Alors, c'est que tout, autour de moi, est mensonge, et moi, je veux qu'on vive dans la vérité !

Afficher en entier
Extrait de Caligula ajouté par Dracnor 2014-07-23T16:44:23+02:00

CALIGULA - Ce monde, tel qu'il est fait, n'est pas supportable. J'ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l'immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.

Afficher en entier
Extrait de Caligula ajouté par Tatsuki 2013-02-05T21:40:30+01:00

CALIGULA- Où vas-tu, Hélicon?

HELICON- Te chercher la lune

Afficher en entier
Extrait de Caligula ajouté par Tatsuki 2013-02-05T21:45:34+01:00

CALIGULA - Qui te dit que je ne suis pas heureux?

CAESONIA - Le bonheur est généreux. Il ne vit pas de destructions.

CALIGULA - Alors, c'est qu'il est deux sortes de bonheurs et j'ai choisi celui des meurtriers. Car je suis heureux. Il y a eu un temps où je croyais avoir atteint l'extrémité de la douleur. Eh bien! non, on peut encore aller plus loin. Au bout de cette contrée, c'est un bonheur stérile et magnifique. Regarde-moi.

-Elle se tourne vers lui.-

Je ris, Caesonia, quand je pense que, pendant des années, Rome tout entière a évité de prononcer le nom de Drusilla. Car Rome s'est trompée pendant des années. L'amour ne m'est pas suffisant, c'est cela que j'ai compris alors. C'est cela que je comprends aujourd'hui encore en te regardant. Aimer un être, c'est accepter de vieillir avec lui. Je ne suis pas capable de cet amour. Drusilla vieille, c'était bien pis que Drusilla morte. On croit qu'un homme souffre parce que l'être qu'il aime meurt en un jour. Mais sa vraie souffrance est moins futile : c'est de s'apercevoir que le chagrin non plus ne dure pas. Même la douleur est privée de sens.

[Acte IV, Scène XIII]

Afficher en entier
Extrait de Caligula ajouté par xlitlle_liarx 2016-07-08T11:11:54+02:00

LE VIEUX PATRICIEN: La nature fait bien les choses.

HELICON: Quand je vous regarde, pourtant, j'ai l'impression qu'il lui arrive de manquer son coup

Afficher en entier
Extrait de Caligula ajouté par DML12 2015-02-27T21:55:45+01:00

« CALIGULA - Si je dors, qui me donnera la lune ? »

(Acte I, Scène IV)

Afficher en entier
Extrait de Caligula ajouté par Naomi42 2014-08-27T11:23:01+02:00

CAESONIA, tristement. - Je ne sais pas qu'il faut s'en réjouir, Caïus.

CALIGULA. - Je ne le sais pas non plus. Mais je suppose qu'il faut en vivre.

Afficher en entier
Extrait de Caligula ajouté par Tatsuki 2013-02-05T21:31:03+01:00

Il mange, les autres aussi. Il devient évident que Caligula se tient mal à table. Rien ne le force à jeter ses noyaux d'olives dans l'assiette de ses voisins immédiats, à cracher ses déchets de viande sur le plat, comme à se curer les dents avec les ongles et à se gratter la tête frénétiquement. C'est pourtant autant d'exploits que, pendant le repas, il exécutera avec simplicité. Mais il s'arrête brusquement de manger et fixe avec insistance Lepidus l'un des convives.

Brutalement.

CALIGULA. — Tu as l'air de mauvaise humeur. Serait-ce parce que j'ai fait mourir ton fils ?

LEPIDUS, la gorge serrée. — Mais non, Caïus, au contraire.

CALIGULA, épanoui. — Au contraire ! Ah ! que j'aime que le visage démente les soucis du cœur. Ton visage est triste. Mais ton cœur ? Au contraire n'est-ce pas, Lepidus ?

LEPIDUS, résolument. Au contraire, César.

CALIGULA, de plus en plus heureux. — Ah ! Lepidus, personne ne m'est plus cher que toi. Rions ensemble, veux-tu ? Et dis-moi quelque bonne histoire.

LEPIDUS, qui a présumé de ses forces. — Caïus !

CALIGULA. — Bon, bon. Je raconterai, alors. Mais tu riras, n'est-ce pas, Lepidus ? (L'œil mauvais.) Ne serait-ce que pour ton second fils. (De nouveau rieur.) D'ailleurs tu n'es pas de mauvaise humeur. (II boit, puis dictant.) Au..., au... Allons, Lepidus.

LEPIDUS, avec lassitude. — Au contraire, Caïus.

CALIGULA. — A la bonne heure! (Il boit.) Écoute, maintenant. (Rêveur.) Il était une fois un pauvre empereur que personne n'aimait. Lui, qui aimait Lepidus, fit tuer son plus jeune fils pour s'enlever cet amour du cœur. (Changeant de ton.) Naturellement, ce n'est pas vrai. Drôle, n'est-ce pas ? Tu ne ris pas. Personne ne rit ? Ecoutez alors. (Avec une violente colère.) Je veux que tout le monde rie. Toi, Lepidus, et tous les autres. Levez-vous, riez. (Il frappe sur la table.) Je veux, vous entendez, je veux vous voir rire.

Tout le monde se lève. Pendant toute cette scène, les acteurs, sauf Caligula et Caesonia, pourront jouer comme des marionnettes.

Se renversant sur son lit, épanoui, pris d'un rire irrésistible.

Non, mais regarde-les, Caesonia. Rien ne va plus. Honnêteté, respectabilité, qu'en dira-t-on, sagesse des nations, rien ne veut plus rien dire. Tout disparaît devant la peur. La peur, hein, Caesonia, ce beau sentiment, sans alliage, pur et désintéressé, un des rares qui tire sa noblesse du ventre. (Il passe la main sur son front et boit. Sur un ton amical.) Parlons d'autre chose, maintenant. Voyons. Cherea, tu es bien silencieux.

CHEREA. — Je suis prêt à parler, Caïus. Dès que tu le permettras.

CALIGULA. — Parfait. Alors tais-toi. J'aimerais bien entendre notre ami Mucius.

MUCIUS, à contrecœur. — A tes ordres, Caïus.

Afficher en entier
Extrait de Caligula ajouté par x-Key 2010-12-05T18:02:31+01:00

Hélicon - Allons, messieurs, un peu de bonne volonté. Vous verrez, d’ailleurs, qu’il est plus facile de descendre de l’échelle sociale que de la remonter.

Afficher en entier
Extrait de Caligula ajouté par Laurien 2017-03-13T18:01:30+01:00

Caligula à Scipion : "Tu es pur dans le bien comme je suis pur dans le mal".

Afficher en entier